MDPH : les directeurs veulent des mesures de simplification, sous peine d’asphyxie

Les directeurs de maison départementale de personnes handicapées proposent des mesures de simplification qui allègeraient les tâches administratives qui pèsent inutilement sur elles et recentreraient leur activité sur l’accompagnement. (voir article ici)

Le 11 avril dernier, l'Association des Directeurs de MDPH (ADMDPH) a publié un communiqué de presse présentant 11 mesures qui leur semblent essentielles : voir ici.

L'APF, qui est en lien avec cette association, estime qu'il est en effet temps de " soulager" les MDPH de certaines dispositions pour recentrer leurs actions sur de vrais accompagnements... Nous allons même plus loin en demandant par exemple de revenir sur la réforme de l'AAH.

Il y a cependant une proposition avec laquelle nous ne sommes pas du tout d'accord, c'est la première, qui vise la suppression du Plan Personnalisé de Compensation (PPC) dans les cas estimés simples par la MDPH. Maintenir (ou rendre systématiques les PPC comme nous le réclamons en Vendée depuis des années), c'est le seul moyen de conduire les équipes pluridisciplinaires d'évaluation (EPE) des MDPH à réaliser des évaluation globales, au delà de la simple expression d'une demande. En effet, n'ayant aucune possibilité de connaître leurs droits, faute d'information, les personnes ne sollicitent pas toujours les prestations auxquelles elles pourraient cependant prétendre pour compenser les conséquences de leur handicap !

Et surtout, le PPC est une étape importante de dialogue entre la MDPH et la personne qui est ainsi informée, en amont de la commission qui va rendre la décision, de l'évaluation et des préconisations qui sont faites. Si elle n'est pas en accord avec celles-ci, elle peut alors formuler des observations qui seront portées à la connaissance des membres de la commission.

Nous espérons que les Directeurs des MDPH seront entendus par les pouvoirs politiques, et que des simplifications/améliorations, dans l'intérêt des personnes en situation de handicap, verront jour rapidement.

En Vendée nous continuons à être pro-actifs et force de proposition pour faire évoluer favorablement le fonctionnement de la MDPH, tant en COmmission EXécutive (COMEX) qu'en Commission des Droits et de l'Autonomie (CDAPH).

Les commentaires sont fermés.