30/06/2014

1,2,3, Soleil ! Les Maisons de quartier lancent l'été samedi 5 juillet à La Roche sur Yon

tract fête du jeu 5 juillet 2014.jpgLes Maisons de quartier de la Roche sur Yon lancent l’été et vous proposent de vous retrouver en famille autour du jeu. Plusieurs stands d’animation seront ouverts gratuitement en alternance avec des spectacles ou des démonstrations gratuites.

Pour plus de renseignement et voir le programme, cliquez ici

Vous êtes en situation de handicap, vous souhaitez participer à cette animation,  vous avez besoin d’y être accompagné, alors n’hésitez plus ! Les personnes qui le souhaitent pourront en effet bénéficier d’une aide par des bénévoles accompagnateurs de l’APF (en fonction de leurs disponibilités bien sûr).

Contactez Hugues à la Délégation APF Vendée au 02.51.37.03.47

ou sur h.bourieau@orange.fr ,

                                AVANT LE JEUDI 3 JUILLET 2014.

L'école s'agrandit pour devenir accessible. Ouest-France du 28 juin 2014

20140630_162032 compressée.jpg

 

"...Profiter de travaux de rénovation pour se mettre aux normes, c'est vraiment une démarche intelligente, le surcoût est anecdotique comparé à des travaux uniquement dédiés à l'accessibilité..."

Pour lire l'article dans son intégralité, cliquez ici

La pensée de la semaine... Osons troubler !

rené char nb.jpg"Celui qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égard ni patience"

René Char

29/06/2014

Dysphasie : une vidéo touchante réalisée par la grande soeur de Zakary, 4 ans.

Une jeune fille de 15 ans  a décidé de se mobiliser pour briser les tabous sur le handicap invisible de son jeune frère dysphasique.

Zakary, 4 ans, est un petit garçon curieux, attachant et passionné de superhéros qui aime raconter des histoires, et ce, malgré son diagnostic de dysphasie reçu le 20 février dernier, après plusieurs mois de démarches et d’attente. Depuis, ses parents ont décidé d’être proactifs et de ne pas attendre pour offrir des services d’orthophonie et d’ergothérapie dont leur fils a besoin, même si dans les faits, ils sont livrés à eux-mêmes, sans aucun service, comme la plupart des parents du Québec.

source ici

13:44 Publié dans les "DYS" | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

28/06/2014

Inclure les personnes handicapées, oui, mais pas toutes, et pas trop quand même.

Et pendant ce temps-là, le 25 juin, le CESE (Conseil Économique, Social et Environnemental) débat sur "Mieux accompagner et inclure les personnes en situation de handicap : un défi, une nécessité", avec plein de jeunes qui courent partout pour grimper et dévaler tous les escaliers qu'il y a partout dans cette belle salle des biens pensants costumés et en-cravatés... Quelle mascarade !

Et tout cela au frais du contribuable âgé, en situation de handicap moteur, ou en situation de mobilité réduite (blessé temporaire, femme enceinte, parents de jeunes enfants avec poussette)


25 juin 2014 : Mieux accompagner et inclure les... par le_cese

 

Ils ont osé... Droite et gauche solidaires pour défendre les lobbies et ruiner l'avenir des personnes handicapées

Seuls quelques députés de l'UMP ont voté contre, ainsi que le Front de gauche...

Pour éviter une multiplication des contentieux, le projet de loi, définitivement adopté le 26 juin 2014, par un ultime vote de l'Assemblée, habilite le gouvernement à prendre des mesures par ordonnance pour modifier la loi de 2005 qui prévoit des sanctions pénales en cas de non-respect de la mise en accessibilité des lieux publics et transports aux personnes handicapées à partir de 2015.

Lire la suite sur handicap.fr

 

Le gouvernement assouplit les normes d’accessibilité : il n'a que faire des personnes handicapées et des personnes âgées.

normes,accessibilité,ordonnance,logements,construction,appartements,rampe,erp,rampes

Après tout, les personnes handicapées et les personnes âgées ne représentent que quelques dizaines de milllions de personnes en France : une minorité insignifiante...

Clients handicapés, sonnez avant d’entrer ! La formule pourrait bien se généraliser sur la devanture des magasins. En tous cas, de ceux dont l’entrée est flanquée de marche(s). Alerté par le carillon de la sonnette de la prompte arrivée d’un client à roulettes, un employé installerait alors une rampe amovible lui permettant d’entrer.

Une manière facile pour les gestionnaires d’établissements recevant du public (ERP) de satisfaire aux normes d’accessibilité. Cette nouvelle solution fait partie du lot des 50 premières mesures de simplification pour la construction de logements, dévoilées le 25 juin par Sylvia Pinel, la ministre du logement. un bon tiers d’entre elles porte sur les normes d’accessibilité. 

Lire la suite sur Faire Face

 

27/06/2014

Accessibilité : TV Vendée relaie la colère de l'APF

40 ans que nous attendons l'accessibilité. Article Ouest France du 25-06-2014

Suite à notre rassemblement devant la Préfecture de La Roche-sur-Yon mardi 24 juin

Pour lire l'article, cliquez sur l'image ci-dessous :

2014-06-25_OF rassemblement du 25 juin compressée.jpg

26/06/2014

Accessibilité aux personnes handicapées : Alain Juppé tape sur les normes dans le bâtiment… mais se trompe de cible

 juppé.jpg« Dans un T2 ou un T3, la pièce principale, c’est la salle de bains. » Pourquoi ? Parce ce que « quand vous faites un programme de construction, 100 % des logements doivent être accessibles aux personnes handicapées. » L’auteur de ces propos tout en finesse, repérés par le Lab d'Europe1 ? Alain Juppé, l’ancien Premier ministre, aujourd’hui maire de Bordeaux, ce 25 juin sur BFMTV (photo), .

« Si on avait, je ne sais pas moi, la moitié, ou 25 % des logements accessibles aux handicapés, est-ce que ça ne suffirait pas ? Il y a tout un travail de simplification des normes à faire. » Des arguments frappants... mais totalement simplistes.

Lire la suite sur Faire Face

Billet d’humeur : « Ils draguent à votre place sur le net » et ils aident aussi les personnes handicapées à conclure ?

 Net dating.jpgUn assistant qui vous déniche l’âme sœur sur internet. J’avais déjà entendu parler de ce concept de drague par personne interposée. Le genre de nounou pour cœurs solitaires pressés qui vous mâche le travail et vous aide à trouver la perle rare dans la jungle des sites de rencontres. Et puis, ce communiqué de presse est arrivé sur ma boîte mail la semaine dernière. L’objet m’a tout de suite intriguée. « Handicap ou dépendance ? Ils draguent à votre place sur le net. » Du teasing bien troussé qui pousse la journaliste croulant sous les sollicitations pas toujours bien ciblées à ouvrir le mail plutôt qu’à l’enterrer avec dédain.

« On dénombre plus de 500 sites de rencontres rien qu'en France, plus de 5 millions de célibataires s'y connectent chaque mois, et on estime qu'un nouveau couple sur trois s'est formé via ces sites de rencontres. » Le décor était planté.

Lire la suite sur Faire Face

Billet d'humeur 175 de notre Yonnais en colère "Mieux vaut tard que jamais !"

4ème trimestre 2013 : grande concertation, 140 heures de palabres et de blablas, pour faire la part belle à la discussion sur les questions cruciales en matière d'accessibilité, alors que les lobbyings dénoncés par l'APF et d'autres grandes associations prennent parallèlement de plus en plus de place auprès des politiques et gouvernants...

Début 2014 : nos politiques et gouvernants annoncent des "bidules" pour que ça avance mieux et de façon plus cohérente, et en même temps, les Z'handicapés se déchirent entre eux, car il y a ceux qui croient en (ce qu'il reste de) la loi de 2005 et ceux qui veulent casser la baraque !

La belle affaire !

Maintenant, tout le monde semble se rendre compte de cette grande mascarade malicieusement orchestrée par nos politiques et gouvernants, le report déguisé (il ne l'est plus...) de la loi !

Et c'est là que "mieux vaut tard que jamais" !
Que chacun reprenne ses esprits et surtout garde son sang froid !
Utilisons l'arme la plus redoutable qui soit face au mépris de nos politiques et gouvernants : la mobilisation, la force de nos réseaux respectifs, et la détermination !

Finissons-en avec les discussions stériles qui ne mènent qu'à un futur en situation de handicap !
Un pays où "Liberté, égalité, fraternité !" ne signifieraient plus rien...

Agissons ensemble !

A la semaine prochaine

Mot n° 175 : "à"

25/06/2014

Nos Parlementaires et nous...

Comment vous raconter...? Si vous lisez les quelques articles de ces derniers jours concernant l'accessibilité, parus dans ce blog, vous comprendrez aisément qu'on est quelque peu... préoccupé... colère... déterminé... Alors on s'est dit qu'on allait solliciter nos 5 Députés et 3 Sénateurs pour qu'ils se mobilisent et interviennent auprès du gouvernement. On l'a fait une première fois pour notre mouvement du 13 mai, puis une seconde fois vendredi dernier...

Oui mais voilà, nos Parlementaires ils ont d'autres préoccupations eux...

yannick moreau dents dehors.jpgYannick Moreau nous a gentiment invité à la Fête de la Violette, organisée par les amis de la droite forte ! Hum... tout un programme ! Bon c'est vrai qu'un p'tit shoot de violette ça nous détendrait p'têtre un peu, mais quand même, il se moquerait pas un peu de nous là ?... On a donc décliné son invitation : voir notre courrier ici.

bruno retailleau sourire petit.jpgBruno Retailleau lui, nous a invités à un cocktail dînatoire à Chantonnay pour organiser la résistance Vendéenne contre la réforme territoriale. Il y a mis les formes... On se serait presque senti flatté dis donc : "Votre engagement pour la Vendée fait de vous l'un des acteurs essentiels de notre vitalité" : il commençait fort le courrier ! Et comme la Vendée c'est aussi la convivialité et la fierté d'être Français, il nous propose de suivre le match de foot France-Equateur sur écran géant (et oui ma brave dame : on fait pas les choses à moitié en Vendée !)

Ha... le spectacle sportif... Si seulement tous ces handicapés qui sont jamais contents pouvaient se coller devant leur télé et arrêter de parler des sujets qui fâchent... Y savent vraiment pas profiter des bonnes choses... Mais on a décliné l'invitation (ici) et décidé de continuer à être un acteur essentiel de la vitalité, car c'est vrai quoi : si nous on ne se bouge plus : qui va le faire ?

Pas les Parlementaires en tous cas.

24/06/2014

François Hollande recevra les associations du handicap : nous voilà rassurés !

françois hollande la barbe.jpgLe président de la République (et du Pays des droits de l'Homme mais pas de tous quand même, faut pas abuser, faut être pragmatique) rencontrera les associations du secteur du handicap le 2 juillet dans le cadre de la préparation de la "Conférence nationale du handicap" qui aura lieu cet hiver.

Les représentants associatifs seront reçus à l’Élysée par François Hollande et Ségolène Neuville (notre super Secrétaire d'Etat qui pose avec des clowns le jour même de la présentation de son scandaleux projet d'ordonnance sur l'accessibilité : voir ici)

Le Président de la République invite les représenants associatifs à l'Élysée le mercredi 2 juillet en milieu d'après midi (chouette !). François Hollande échangera avec eux pendant une heure environ. (une heure c'est bien suffisant pour faire croire qu'on s'intéresse à la question. Certes, c'est moins que le temps qu'il trouve à consacrer à regarder un match de foot, mais de là à ne pas s'en satisfaire... faut pas exagérer non plus)

Au cours de ces échanges, les grandes questions du handicap seront abordées :

- l'accessibilité et la planification des agendas programmés d'accessibilité qui sont au cœur de l'actualité bien sûr (15 min pour nous convaincre qu'on a rien compris et que tout cela est pour notre bien ça va de soit),

- les ressources des personnes (15 min pour nous expliquer que vivre sous le seuil de pauvreté c'est mieux que rien et qu'on a déjà bénéficié d'une revalorisation de 25% de ce sacré avantage bande d'ingrats que nous sommes),

- mais aussi la scolarisation (15 min pour nous expliquer que tout va bien depuis que la Ministre de la réussite éducative a signé sa super Charte et que le Ministre de l'Education s'est engagé pour l'école inclusive)

- et l'emploi (15 min pour nous dire que la loi de 1987 sur l'emploi des travailleurs handicapés, tout le monde s'en fout, l'Etat et les administrations publiques en tête, mais que les choses avancent, même si c'est pas facile à cause de la crise).

Et voilà, l'heure est écoulée !

Le Président veut connaître les thèmes que les associations représentatives du handicap souhaitent voir abordés lors de la Conférence nationale qu'il présidera en décembre prochain.

Ben on aimerait bien travailler sur tout ça justement, et pas simplement "aborder des thèmes, un p'tit tour et pis s'en va"... Et s'il veut, notre "Président de la République des droits de l'Homme mais pas de tous", on peut lui faire quelques propositions, parce que le handicap, on connait un p'tit peu, et pis s'en va pas...

Source : vivre FM, commentaires : APFiens dépités

Accessibilité : tous concernés ! Signons la pétition en masse !

Lors de notre rassemblement silencieux de cet après-midi pour dénoncer le scandale du projet d'ordonnance relative à l'accessibilité présenté par le gouvernement jeudi dernier, nous n'avons reçu que des messages de soutien des passants et usagers de la Préfecture.

Plusieurs nous ont demandé s'ils pouvaient signer une pétition !

OUI, chacun de nous peut signer la pétition, car chacun de nous est concerné : l'accessibilité, c'est pour nous tous !

Pour signer la pétition, cliquez ici

A ce jour, déjà 225 591 signataires ! Continuons !

Rassemblement silencieux devant la Préfecture aujourd'hui en marque de notre indignation

Ce mardi 24 juin 2014, 20 militants de l'APF s'étaient donné rendez-vous au pied levé devant la Préfecture de Vendée. Objectif :  illustrer par une présence silencieuse l'indignation de l'APF après la présentation par le gouvernement du projet d'ordonnance relative à l'accessibilité, jeudi dernier (cliquez ici)

DSCN1848.JPG

DSCN1847.JPG

DSCN1849.JPG

DSCN1854.JPG

DSCN1856.JPG

Pendant ce temps-là, Thierry Craipeau, Représentant Départemental, participait à la commission Permanente du CDCPH co-pilotée par la Préfecture et le Conseil Général. Il a pu faire une allocution en introduction de cette réunion pour exprimer la colère de l'APF, première association Française représentative des personnes en situation de handicap qui a même claqué la porte de la réunion organisée par le gouvernement jeudi dernier !

Pour lire l'intervention de Thierry Craipeau, cliquez ici.

Chaque membre de la commission s'est vu remettre l'avis de l'APF : cliquez ici.

Cette commission, dédiée au thème de l'accessibilité a permis à l'APF de rappeler certaines de ses demandes et proposition concernant l'impulsion d'une réelle politique du handicap sur le département. Certaines décisions intéressantes ont été prises comme :

- rappeler aux maires leurs obligations en matière d'animation d'une Commission Communale d'Accessibilité digne de ce nom (en 2013, seuls 12 rapports d'activité ont été élaborés sur les 33 obligatoires qui devraient attester d'une action concrète conduite en concertation avec les associations...). Ce rappel à la loi sera co-signé par le Préfet, le Président du Conseil Général et le Président de l'Association des maires.

- organiser le recensement de l'offre de logements privés accessibles en lien avec les services urbanismes des communes.

- inciter les bailleurs privés à faire recenser leurs logement accessibles.

Pour voir toutes les photos de ce rassemblement silencieux mais déterminé, cliquez ici.

L'APF exprime son indignation face à la presse à 11h et face au Préfet à 14h

A 11h ce matin Thierry Craipeau Représentant Départemental, accompagné de Stéphanie Ottou Directrice,  tenait une conférence de Presse pour exprimer l'indignation de l'APF suite à la présentation du projet d’ordonnance jeudi dernier par le gouvernement (voir ici)

1 conf presse.jpg

Pour lire le communiqué de presse de la Délégation de Vendée , cliquez ici.

Pour lire l'avis de l'APF sur ce projet d'ordonnance, cliquez ici.

Alors que le 13 mai dernier le sous-Préfet de Vendée a refusé de nous recevoir au motif fallacieux que nous avions troublé l'ordre public (voir ici), il nous a adressé les jours suivants une invitation pour une réunion dédiée à l'accessibilité, réunion qui se tient justement cet après-midi...

En soutien à notre Représentant Départemental, et pour témoigner de notre indignation, quelques militants de l'APF s'installeront devant la Préfecture dès 14h. Ce rassemblement silencieux illustrera notre consternation : nous n'avons plus de mots pour exprimer notre colère : le niveau de mépris auquel nous sommes confrontés de la part du gouvernement n'a jamais été aussi élevé. Mais nous ne nous tairons pas pour autant. Nous continuerons à défendre notre droit à vivre comme tout le monde, notre droit élémentaire à circuler comme tout le monde.

Nous ne laisserons pas le Chef du Pays des Droits de l'Homme et ses acolytes ruiner notre espoir de voir un jour la France accessible en silence sans nous battre.

A ce jour, seule la Députée Bulteau nous a indiqué via Twitter qu'il y avait "incompréhension" et qu'il fallait qu'on en parle. Les 7 autres Parlementaires Vendéens n'ont pas donné suite à notre demande de mobilisation pour faire modifier ce projet d'ordonnance auprès du Gouvernement (voir ici)

23/06/2014

"Le gouvernement choisit d'aggraver les situations de handicap"

Communiqué de presse de L'Association nationale pour l'intégration des personnes dites handicapées moteurs (ANPIHM) : 

« L'Association nationale pour l'intégration des personnes dites handicapées moteurs condamne sans réserve le projet d’Ordonnance gouvernementale sensée assurer la mise en accessibilité du cadre bâti, de la voirie et des transports. En la circonstance l'ANPIHM ne peut que rappeler la défiance qui l'animait tout au tong de la soi-disant concertation instruite, à sens unique, par la Délégation ministérielle à l'accessibilité.

Aujourd'hui, les masques tombent, il apparaît clairement qu'il s'agissait bien plus de satisfaire les lobbies professionnels et autres gestionnaires, privés et publics, de gros patrimoines que de défendre l’intérêt général et, moins encore, celui des personnes dites handicapées.

En effet, tant du fait de l'amoindrissement des attributions décisionnelles des CCDSA, tant du fait des dérogations injustifiées tacitement accordées par la non instruction du dossier par le représentant de l'Etat dans le département, tant du fait de la suppression des sanctions pénales encourues par les professionnels et décideurs contrevenants,  tant du fait du montant indigent des sanctions financières administratives projetées, tant du fait des délais accordés aux délais, tant du fait de la réintroduction de dispositions rejetées lors de la soi-disante concertation, il apparaît très concrètement que la perspective de libre circulation des personnes dites handicapées est en passe de s'éloigner pour de longues années.

Reniant ses déclarations et ses engagements, le Gouvernement choisit ainsi, en toute connaissance de cause, d'aggraver les situations de handicap vécues aujourd'hui par les personnes dites handicapées et que vivra demain l'ensemble de la population vieilissante.

Face à une telle situation, l'ANPIHM, qui a manifesté son opposition à une telle politique depuis des mois, et plus récemment aux côtés de l'Association des paralysés de France et de bien d'autres associations le 13 mai, Place de la République à paris, appelle l'ensemble du Mouvement associatif à s'unir et à se mobiliser contre les mesures en préparation et se déclare prête à se joindre à toute initiative permettant d'avancer efficacement dans cette voie."

Source : le Bien Public

Ecole inclusive : "assez de discours... maintenant, des actes !"

FCPE-Logo national.jpgLa FCPE réunie en congrès national début juin, a voté une motion intitulée "L'école inclusive doit vivre !"

La FCPE, principale fédération de parents d'élèves en France, est très mobilisée sur la question de la scolarisation des élèves en situation de handicap. En Vendée, elle est pro-active et est un partenaire précieux pour les associations de personnes et de familles d'enfants en situation de handicap réunies au sein du collectif inter-associatif regroupant 2LPE Yon 85, AAD Makaton, APF, ASF 85, Ensemble sur l'Île de Noirmoutier, FCPE, PEP 85 et UNAFAM.

Pour lire la motion de la FCPE, cliquez ici

La pensée de la semaine... sur notre liberté...

coluche dépité.jpgVous voyez, c'est ça la liberté en France :

on a rigoureusement le droit de dire c'qu'on veut... Et le gouvernement a rigoureusement le droit de faire c'qu'il veut.

Coluche

20/06/2014

Ségolène Neuville montre un mépris sans limite des personnes en situation de handicap.

Jeudi, jour de la présentation de son ordonnance scandaleuse relative à l'accessibilité, et alors qu'elle ruine tout espoir des personnes en situation de handicap de voir un jour la France accessible, Ségolène Neuville, notre nouvelle Secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées, twitte fièrement une photo d'elle posant avec une troupe de clowns :

ségolène neuvile 2014-06-19 avec clowns - Copie.jpg

Aujourd'hui Vendredi, elle twitte sans complexe une photo d'elle, participant à un congrès de l'APAJH sur... l'accessibilité universelle (ça ne s'invente pas) :

ségolène neuvile 2014-06-20 congrès APAJH congrès access universelle - Copie.jpg

Jusqu'où va son mépris pour les personnes en situation de handicap ???

Accessibilité : Nous attendons des Parlementaires Vendéens qu'ils agissent !

Réunis en Séminaire de travail ces jeudi et vendredi, les Conseillers Départementaux ont bouleversé leur programme dès qu'ils ont pris connaissance de ce scandaleux projet d'Ordonnance relative à l'accessibilité présentée hier par le gouvernement : voir ici les abérations proposées par le gouvernement et l'analyse de l'APF

Dès cet après-midi ils ont adressé un courrier à chacun des 8 Parlementaires vendéens pour susciter leur mobilisation et leur intervention auprès du Gouvernement pour faire modifier cette ordonnance laxiste, scandaleuse et inacceptable : voir un exemple de courrier ici

Pour les Conseillers Départementaux, "cette ordonnance nous confronte à un niveau de mépris des personnes en situation de handicap encore jamais atteint !"

La "grande concertation" qui nous a mobilisés durant 140 h et derrière laquelle se cache Ségolène Neuville (voir ici) n'est qu'une mascarade puisque l'ordonnance fait apparaître des mesure jamais discutées et des mesures hallucinantes comme autoriser un commerce à ne pas être accessible dès lors que l'arrêt de bus/tram/métro le plus proche ne l'est pas !!! Quel mépris !

Espérons que les élus Vendéens se sentent un minimum concernés par le sort réservé à leur concitoyens, leurs électeurs si cette Ordonnance devait passer en l'état, et qu'ils agissent !

L’APF scandalisée : le Gouvernement va-t-il ordonner une France inaccessible ?

L’Association des paralysés de France (APF) est scandalisée par le projet d’Ordonnance relative à l’accessibilité présenté aujourd’hui aux associations représentatives des personnes en situation de handicap, aux associations d’élus locaux et aux branches professionnelles.

Révoltée, l’APF a quitté la réunion !

L’APF dénonce notamment les délais inacceptables envisagés pour concrétiser l’accessibilité - ni plus ni moins qu’un risque de report sine die de l’obligation d’accessibilité -, une souplesse du dispositif des Agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) qui incite au laissez-faire, la faiblesse des sanctions proposées, l’absence d’obligation du dépôt des Ad’AP pour les transports, la part trop belle donnée aux « difficultés financières » des établissements alors que plusieurs dispositifs d’aides et de prêts existent et l’ajout de nouveaux motifs de dérogation !
Sous couvert de modifier la loi handicap de 2005, ce projet d’Ordonnance vient dénaturer la lettre et l’esprit de cette loi par un dispositif trop laxiste alors que l’APF attendait un dispositif persuasif !
Le Gouvernement doit impérativement modifier cette Ordonnance, s’il veut donner une chance à la France de ne plus être un « pays en situation de handicap » !

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

Pour lire l'avis de l'APF, cliquez ici

19/06/2014

Un gala de danse qui révèle tous les talents avec Autistes sans Frontières 85

logo.jpgLes 1er et 2 juillet à Longeville sur Mer

Autistes sans Frontières 85 (ASF85) organise un gala de danse où sont parfaitement intégrés 3 enfants de l'association parmi tous les danseurs ! 

Une fois de plus ASF85 marque, par ce type d’événement, le fait que la place de ces enfants est là et qu'ils la prennent bien volontiers.

Né d'un partenariat entre  deux associations, ce spectacle va permettre de  montrer au grand public, que nos différences font notre richesse, et que tous les talents peuvent s’exprimer. 

Soyez nombreux à Longeville sur Mer et diffusez largement autour de vous pour être les témoins de ce beau moment.

Voir l’affiche et toutes les informations concernant le gala, cliquez ici

Billet d'humeur 174 de notre Yonnais en colère "Les blablas de l'Assemblée !"

Un Député Z'handicapé qui défend la cause !
Un autre qui parle de "nullité de la RATP" !
Un autre qui revient sur la concertation !

Et ça donne ça : installez-vous confortablement et cliquez !

Y'en a t il un qui propose autre chose que changer un mot pour un autre ?
Y en a t il un qui va se coller le derrière dans un fauteuil pour voir ce que ça donne ?

Et la ministre et son fameux critère de la "fréquentation" : rien compris !
Faut lui expliquer comment ? Quand on ne peut pas y aller, y'a pas de fréquentation !!
D'ailleurs, quand on regarde le nombre de votants sur l'ensemble du texte, on voit bien la très faible fréquentation de l'hémicycle : ce n'est pas que les autres n'ont pas pu venir du fait de l'inaccessibilité, c'est le reflet du "j'm'en foutisme des Députés sur la question" !

Ouh ouh ! On est là ! On existe ! Venez madame la ministre nous chercher en bas de notre immeuble, et on vous explique...

Décidément, j'crois que ça va être compliqué de faire avancer le schmilblick avec nos gouvernants !

"Si t'avances et tu recules, comment veux-tu comment veux-tu que j'comprenne le bidule ?!!"

A la semaine prochaine

Mot n° 174 : "durant"

18/06/2014

"Une minute de silence pour la loi de 2005 bafouée"

Nos amis Nantais ont exprimé le poids de leur déception et de leur colère au travers une minute de silence pesante, au moins autant que le laxisme de nos politiques...

"11 février 2005 : j'ai osé y croire..."

Grande désillusion de nos amis Angevins, le 13 mai Place de la République à Paris... "Je n'ai plus de jambe. Aujourd'hui les bras m'en tombent !"

"Le changement, c'est pas maintenant" Joli poème en rime des Mayennais

Le Représentant de la Mayenne a prononcé un bien joli poème le 13 mai Place de la République...

"Les AD'AP sont une supercherie !" Coup de gueule de Thierry Craipeau à Paris le 13 mai dernier

Pendant que nous menions notre petite opération pédagogique devant la Préfecture de Vendée (voir ici), notre Représentant Départemental, Thierry Craipeau, portait haut et fort notre colère place de la République à Paris !

Aide humaine à domicile - aidant familial : que faut-il déclarer aux impôts ?

Nous sommes régulièrement questionnés sur la fiscalité appliquée à la Prestation de Compensation du Handicap, la Majoration Tierce Personne.

Faut-il déclarer les sommes perçues au titre de la PCH ?

L'aidant familial doit-il déclarer les sommes qu'il perçoit ?

Peut-on déduire le coût d'une aide à domicile financée par la PCH ?

Nous vous proposons quelques éléments de réponse dans cette fiche.

Ce qu'il faut retenir :

- la PCH n'est pas imposable : pas besoin de la déclarer

- l'aidant familial doit déclarer les sommes perçues au titre du dédommagement aidant familial, et doit également payer la CSG et la CRDS sur ces sommes

- le reste à charge supporté par la personne en situation de handicap pour ce qui concerne l'aide humaine (emploi direct, prestataire ou mandataire), après déduction de la PCH perçue, est déductible des impôts

- l'ACTP (Allocation Compensatrice Tierce Personne) et la MTP (Majoration Tierce Personne) n'ont pas à être déduites des sommes engagées pour l'aide humaine déclarées aux impôts

- la MTP (Majoration Tierce Personne) n'a pas à être déclarée.

Des aidants familiaux se retrouvent en difficulté avec l'administration fiscale, car personne ne leur a jamais dit que les sommes perçues étaient doublement imposables (CSG-CRDS et impôts). Nous allons donc alerter la MDPH sur cette question afin qu'une information complète soit donnée aux personnes en même temps que la notification de PCH aide humaine-aidant familial.

APF bouge les lignes gros.jpgL'accès à l'information pour les usagers de la MDPH est une revendication forte de notre association auprès de la MDPH de Vendée depuis plusieurs années. Bruno Retailleau, Président du Conseil Général, nous a assuré, lors d'une rencontre ce 13 juin, qu'en septembre 2014 une page WEB permettra à chacun d'accéder aux informations sur les droits, les prestations, les orientations, mais également les procédures d'étude des dossiers.

Un flyer sera également joint aux dossiers de demande de prestation/orientation pour ne pas pénaliser celles et ceux qui n'utilisent pas internet.

Nous ne manquerons pas de faire la promotion de ces outils. En attendant, n'hésitez pas à nous solliciter si vous rencontrez quelque difficulté que ce soit.