19/07/2014

Transport des élèves en situation de handicap : faites valoir les droits de votre enfant !

Tout élève qui, en raison de sa situation de handicap, ne peut pas utiliser les moyens de transport en commun, bénéficie d'un transport individuel adapté entre son domicile et son établissement scolaire dont les frais sont pris en charge par le département du domicile de l'élève, quel que soit l'établissement fréquenté, dans le cadre de la scolarisation en milieu ordinaire (de droit commun). voir ici

Ca, c'est la théorie... Mais la pratique est parfois un peu plus complexe...

Nous avons été contactés par les parents de Camille, élève scolarisé dans une ULIS (classe spécialisée en collège). Pour la 2ème année consécutive, le Conseil Général de Vendée refuse de prendre en charge le transport de cet élève au motif que le jeune garçon peut prendre le car collectif.

L'année dernière, nous avions du solliciter l'intervention d'Alain Leboeuf, Conseiller Général de Vendée pour débloquer cette situation rocambolesque. Certes, Camille peut prendre le car, mais sous certaines conditions qui, dans son cas, ne sont pas du tout remplies ! Grâce à notre action, Camille avait finalement pu bénéficier d'une prise en charge pour un transport adapté à ses besoins.

Mais voilà que ça recommence cette année : le Conseil Général a informé la famille qu'à la rentrée, il n'y aura pas de prise en charge de transport pour le jeune garçon...

Nous avons donc aidé la famille en rédigeant un courrier expliquant la situation et l'impossibilité pour son enfant de prendre le car. Face aux arguments développés, le service Transport du Conseil Général vient d'informer les parents qu'un transport adapté sera finalement mis en place dès le rentrée !

Les parents sont soulagés, même s'il ne comprennent toujours pas pourquoi ils doivent ainsi chaque année se battre pour un droit aussi fondamental... "Merci pour votre aide. Grâce à vous Camille aura un transport pour l'année scolaire"

Si vous aussi vous rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à nous joindre au 02 51 37 03 47 ou dd.85@apf.asso.fr

Certains Conseils Généraux vont très loin dans leur déni des droits des personnes comme celui de Haute Savoie qui "s'acharne sur une étudiante handicapée" : voir ici

Commentaires

Je suis aussi révoltée par les aberrations du CG et MDPH du 64-
J'approuve l'idée d'une stratégie de revendication solidement mise en place-
Nous pourrions coordonner nos efforts ...
SVP poursuivons l'échange à ce sujet-

Marie-Thérèse

Écrit par : vida | 01/08/2014

Les commentaires sont fermés.