23/07/2014

"Qu'est-ce qui a changé dans la rue Clémenceau en matière d'accessibilité ?"

100_6312.JPGUne de nos adhérentes-militantes nous a très justement questionnés sur "qu'est-ce qui a changé dans la rue Clémenceau en matière d'accessibilité ?"

"Bonjour à tous,

J'ai profité d'une belle matinée ensoleillée la semaine dernière pour aller me promener en centre ville à La Roche. Chaque fois que je parcours la rue Clémenceau, je repense à ce dimanche matin où nous avions scotché des affiches jaunes fluo sur les commerces inaccessibles ! C'était une super matinée : il faisait beau, on était une bonne petite troupe, et on avait bien rigolé ! Quelques feuilles, un peu de scotch, de la bonne humeur, et quel résultat !!! Je n'en revenais pas chaque fois que je passais à la délégation et que j'entendais les dernières nouvelles, ou que je lisais le blog... Je me disais que finalement, il ne fallait pas grand chose pour faire "bouger les lignes" !

Sauf que... en me baladant dans cette fameuse rue Clémenceau la semaine dernière je me suis demandé ce qui avait changé depuis... l'année dernière ! Et oui, ça fait presque un an, et RIEN n'a changé.

Alors, qu'est-ce qu'on attend pour recommencer ?????"

Nous allons donc relancer l'association des commerçants, mais aussi le maire de la ville puisque des défauts d'accessibilité avaient été relevés sur la voirie, avec des abaissements de trottoir à 4cm, au lieu des 2 cm maxi règlementaires, et des 1,5 cm maxi actés dans la Charte de la ville...

Revoir notre action ici et notre reportage photos illustrant l'inaccessibilité des commerces  ici.

Un reportage photo est en cours sur Les Sables d'Olonne, et d'autres devraient suivre sur Fontenay-le-Comte et Challans.

Commentaires

je partage l'article de cette adhérente militante, cependant le report de date de rendre accessible les commerces ne va rien arranger.
dans ces modifications de textes prévus, il devait avoir une obligation avant d'entreprendre des travaux d'aménagement de voirie, de concerter les commerces et d'étudier ce qui peut être fait en commun avec la participation financière des deux parties.
A quelle date, la remise en état des non-conformités des travaux de voirie aux alentours de la place Napoléon ( ressaut, absence de main courante aux escaliers sur la voirie, passage de 1,40m sur les trottoirs entre les panneaux publicitaires et le matériel urbain (liste à relire je ne l'ai pas sous les yeux), elle aurait dû être faite ?
ce qui me révolte, c'est que l'application des textes n'est pas respectée et que les personnes handicapées en plus de leur handicap prennent de leur temps et sur leur santé pour aller vérifier les travaux exécutés, alors que des maîtres d'ouvrage et d'œuvre sont rémunérés pour exercer ses missions. A cette remarque, n'y a t'il pas un gachis financier ?

Écrit par : MARTINEAU | 03/08/2014

Les commentaires sont fermés.