31/07/2014

Billet d'humeur 180 de notre Yonnais en colère "900 millions !"

Vous trouverez pas que ça fait cher le kilomètre ?
Et les élus qui font pression pour que le projet voit enfin le jour !

Font-ils pression pour que la mise en accessibilité universelle aille plus vite dans le respect de la loi (tout au moins ce qu'il en reste...) ?
Non !
Ils s'en plaignent parce que c'est trop cher...

Y'a rien à y comprendre !

A ce compte-là, je veux bien être élu moi aussi.
C'est vrai, je suis pas plus c... qu'un autre !
Pas besoin d'être Normalien ou d'avoir fait l'ENA pour avoir de tels raisonnements...

Quand ils seront réellement à nos côtés et qu'ils défendront vraiment nos intérêts (qui tôt ou tard deviendront les leurs), peut-être que j'arrêterai de les tacler !
Y'a encore de l'eau à couler sous les ponts avant que ça n'arrive...
Et encore beaucoup de "900 millions" dépensés à tort et à travers !

A la semaine prochaine

Mot n° 180 : "de"

Commentaires

cher Yonnais j'ai retenu un chiffre dans ton billet et ce chiffre est 9, en effet nous devons encore attendre 9 ans supplémentaires pour que la loi de 2005 soit rendue obligatoire affin que les lieux public deviennent accessible.
cela fera 50 ans que nous attendons que la mise en accessibilité soit appliquée. et ça ne fait que 25 ans qu'ils souhaitent avoir cette A 831.
en tout cas nos chers élus n'ont pas le même sens des priorités...
vive la France et vive la république.
pourtant j'aime mon pays mais par contre j'aime pas comme il est gouverné.

Écrit par : alexis | 31/07/2014

scandale de repousser les échéances, si tous les travaux d'ERP, de logements collectifs, de voirie avaient respecter la règlementation en vigueur depuis 1978, date d'application de la loi, la mise en accessibilité ne couterait pas cher. Et combien d'ERP sont installés illégalement dans les immeubles en copropriété avec le laisser faire de nos communes. Et vous osez demander l'accord des conseils d'administration des copropriétés, encore scandale.
Ayons du bon sens, ne nous mettons pas autour d'une table, mais assis dans des fauteuils à tour de rôle et aidons nos amis en situation d'handicap à circuler, à se rendre compte des difficultés et nous nous rendrons compte que beaucoup de problèmes pourraient être résolus à peu de frais, sans attendre les dates butoir.
Messieurs les décideurs à quand ce rendez vous ?

Écrit par : MARTINEAU | 03/08/2014

Les commentaires sont fermés.