28/08/2014

La bénévole du mois : Nicole

2014-08_photo_nicole_constantin.JPGNicole, comment êtes-vous venue à l’APF ?

Mon fils Charly est devenu polyhandicapé à la suite d’un accident de voiture en 1996. Nous avons eu besoin de conseils en ergothérapie pour organiser sa prise en charge à domicile les week-ends durant les 3 premières années du centre de rééducation.

On s’est rapproché, avec mon mari, de l’ESVAD (ancien service social de l’APF) qui nous a guidés et ensuite orientés vers le service juridique de l’APF à Paris. Nous y avons été très bien accueillis. Un avocat spécialisé nous a aidés pour défendre nos droits à indemnisation. On a été très bien défendu. C’était notre premier contact avec l’APF.

Par notre vécu quotidien, nous nous heurtions aux problèmes d’accessibilité que nous n’avions jamais connus auparavant. J’étais pourtant Aide soignante dans un centre de rééducation, je connaissais déjà le handicap, mais là, j’étais personnellement confrontée aux difficultés quotidiennes...

C’est par la suite que j’ai commencé à m’investir à l’APF. Je suis adhérente depuis 1997, Je fais du bénévolat depuis 2002.

Qu’est-ce que vous faites comme actions bénévoles ?

Je participe à des actions de sensibilisation sur le handicap dans les écoles primaires. Nous commençons l’intervention en partant des représentations des enfants sur handicap : ils les expriment à travers un dessin. Ces interventions sont très intéressantes et ça fuse ! Ça permet d’expliquer le handicap pour que les enfants (et les grands) n’en aient pas peur.

Nous avons également un Groupe Relais de l’APF, à Luçon. Je m’occupe de la logistique : j’aide à organiser les actions sur le plan local avec la Référente du secteur. Je fais le lien entre notre groupe et la Délégation à La Roche sur Yon : je transmets les informations.

Nous collectons les téléphones portables usagés. Je prospecte les lieux possibles pour mettre en place les boîtes de collecte. J’assure le ramassage des téléphones collectés. Je les ramène ensuite à la Délégation.

Localement, nous participons au Forum des associations tous les ans sur Luçon, et à la Journée de l’Environnement tous les deux ans.

Je participe aux différentes manifestations organisées devant la préfecture pour revendiquer nos droits à l'accessibilité pour tous selon mes disponibilités.

J’étais également avec Charly et mon mari à la manif Ni Pauvre ni Soumis à Paris en 2008…

Que retirez-vous de votre engagement au sein de la Délégation APF ?

Pour moi, l’APF est un lieu ouvert et convivial où je viens quand je le souhaite partager un petit thé. C’est important d’avoir ce lien avec la Délégation, sinon on se sent isolés et tout petits. J’apprécie de voir l’équipe de Délégation régulièrement.

J’ai la satisfaction de faire découvrir et d’aider à mieux comprendre le handicap. Mon action bénévole me permet de transmettre pour faire évoluer les comportements.

16:08 Publié dans Bénévolat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.