11/03/2015

MDPH : Bruno Retailleau incapable de faire appliquer ses décisions et engagements par ses équipes

L'APF vient d'adresser un courrier au Président du Conseil Général de Vendée, Bruno Retailleau, pour faire part de son immense déception, et l'informer d'une possible action collective en justice contre la MDPH.

La question de l'accès à l'information est primordiale pour les personnes en situation de handicap et leurs familles. C'est l'une des revendications de l'APF auprès de la MDPH de Vendée depuis des années...

La MDPH de Vendée... Une MDPH pour laquelle nous n'avons pas ménagé nos efforts de contribution tant auprès de la CDAPH et de la COMEX dans le seul but d'en améliorer le fonctionnement. Une MDPH pour laquelle nous avons rédigé 2 plaidoyers dans l'espoir d'être lus, à défaut d'être écoutés. Une MDPH qui, cas unique en France, s'est faite condamner pour faute par la justice Française, en 2012 puis en 2015.

cause toujours tu minterresse.jpgEn juin 2014 Bruno Retailleau, Président du Conseil Général, nous faisait part, lors d'une rencontre fort cordiale, de son souhait d'une collaboration bienveillante entre la MDPH et l'APF. Il nous demandait de prioriser les sujets sur lesquels il fallait agir au sein de la MDPH. Nous l'avons donc invité à agir sur l'accès à l'information. Il s'y était alors engagé...

Pourtant, l'absence d'information reste la marque de fabrique de la MDPH de Vendée ! Et ce n'est pas faute de soumettre des pistes tout à fait pragmatiques, simples de mise en œuvre.

Nous venons d'adresser un courrier en ce sens à Bruno Retailleau, lui précisant que des familles souhaitent engager une action collective en justice contre la MDPH de Vendée et qu'elles bénéficieront de l'entier soutien de l'APF dans cette démarche. Voir ici

22:37 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

eh oui, c'est ça la politique, je promets et je ne tiens pas mes engagements. Lors d'une conférence de presse, le président du conseil général sortant, qui brigue le poste de conseiller régional, disait: "je continuerai à servir les Vendéens" lu entre les lignes, ça veut dire votez pour moi la place est bonne, mais n'attendez pas plus de résultats.
Quand remettrons nous en cause le cumul des mandats, comment peut on bien faire son travail quand on a plusieurs casquettes????
Je souhaite que l'information de dysfonctionnement de notre MDPH remonte au Gouvernement et devienne une affaire nationale, car, apparemment nous ne sommes pas les seuls.
amitiés

Écrit par : roland | 12/03/2015

il faudrait dire à la mdph de séparer l'aide humaine de l'aidant familial dans la réévaluation annuelle de la pcdh et de faire une notice pour expliquer comment tout cela se déclare...... 6 années d'erreurs de déclaration pour moi 500 euro de crédit d'impot par années de perdu...les impôts ne retournant que 3 ans en arrière , ce manque d'information m'a couté 1500 euro !

Écrit par : alex | 14/03/2015

Les commentaires sont fermés.