24/06/2015

MDPH : l'APF claque la porte de la CDAPH

Excédée des dysfonctionnements récurrents de la Commission des Droits et de l'Autonomie (CDAPH) de la MDPH de Vendée, l'Association des Paralysés de France a quitté la séance du 18 juin. Une première. L'APF refuse de participer davantage à cette mascarade.

L'APF a sollicité un rendez-vous auprès d'Isabelle Moinet, Présidente de la MDPH pour connaître sa position et ses projets pour la MDPH au titre du Conseil Départemental qui assure la tutelle administrative de la MDPH.

Neuf ans après sa mise en place, il n'est plus tolérable que la MDPH de Vendée ne fasse pas évoluer ses pratiques dans le sens du respect de la loi, du respect des droits des personnes en situation de handicap, et du respect entre autre de l'APF qui siège en commission.

Ce n'est pourtant pas faute d'être pro-actifs dans un esprit de co-construction. Nous n'avons cessé ces dernières années de faire des propositions, des remarques, de soumettre des pistes. Deux plaidoyers ont été rédigés : voir ici le second, rédigé en 2013 mais encore parfaitement d'actualité.

La MDPH de Vendée a même été, et c'est unique en France, condamnée sur la forme, pour faute ayant entraîné préjudice moral et financier par le Tribunal du Contentieux de l'Incapacité puis par la Cour Nationale !

Il est temps que les élus du Conseil Départemental de Vendée agissent et nous espérons que la nouvelle équipe en place saura prendre la mesure du chantier à engager, au delà des postures de façade qui consistent à dire que tout va bien et que c'est l'APF qui est méchante...

 

16:12 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Ce problème n'est pas lié qu'à la Vendée. Nous sommes loin de nos espoirs d'il y a 8 ans; ces mdph, cdaph nous font regretter le temps de la cotorep. Qu'y a t'il eu de changé, hormis le spoliation de nos droits, avec comme point d'orgue la création de cette erreur qu'est la pch.

Écrit par : murot | 05/08/2015

Les commentaires sont fermés.