- Page 6

  • Affaire Gulf Air : la famille Champagnon toujours sans solution

    champagnon.JPGMarie Champagnon, son conjoint et sa mère auraient dû prendre leur vol Gulf Air, lundi dernier, direction Bangkok. Depuis une semaine, cette famille, dont les deux femmes sont en situation de handicap, se retrouve coincée en région parisienne alors que la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) n'a pas encore rendu son avis pour dire si la compagnie a commis une faute. Marie Champagnon accuse également l'hôtel Ibis CDG Airport de retenir ses « bagages en otages », la privant de son traitement . Le groupe Accord dément.

    Pour lire la suite, cliquez ici

    Source : http://www.faire-face.fr/

  • "Construisons notre quartier durable"

    "Le développement durable ne doit pas être un concept, mais un mode de vie". Le développement durable, c'est aussi l'accessibilité ! Car l'accessibilité universelle, c'est profitable à tout le monde : les personnes à mobilité réduite, les personnes âgées, les parents avec jeunes enfants qui ont des landeaux et poussettes, les accidentés temporaires, etc...

    La ville de La Roche sur Yon organise des rencontres pour recueillir l'avis des Yonnais. Ce mardi 15 novembre, un atelier de réflexion "construisons notre quartier durable" est ouvert à tous.

    Participez !

    Parce que la question de l'accessibilité n'est pas une demande catégorielle, parce qu'elle ne doit pas se limiter aux "forum handicap", parce que le réflexe handicap c'est pour tout le monde et partout, parce que l'accessibilité, c'est du développement durable !

    Participez au développement d'un quartier solidaire et accessible à tous !

    Pour lire l'article paru dans Roche Mag, cliquez ici.

    Pour en savoir plus sur l'agenda 21, cliquez ici.

    Pour lire l'agenda 22 cliquez ici.

  • Handiyon : ne répondez pas à l'enquête mensongère !

    attention.jpgVous êtes usager du service de transport adapté de l'agglomération de La Roche sur Yon ? Depuis lundi, vous êtes contactés pour participer à une enquête qui vous est présentée comme portant sur la transport. On vous propose de venir vous rencontrer chez vous...

    L'APF vous déconseille de répondre à cette enquête conduite par le CLIC Entourâge (Centre Local d'Information et de Coordination Gérontologique de l'agglo = guichet unique pour les personnes âgées) à la demande de la Communauté d'Agglomération.

    Cette enquête ne répond pas du tout aux objectifs d'amélioration du transport.

    Par contre elle apportera une multitude d'informations nominatives très personnelles au CLIC et à l'agglomération.

    Pour en savoir plus, cliquez ici.

  • Agglomération de La Roche sur Yon : pour le transport, c'est un pas en avant, trois pas en arrière

    soupe à la grimace.jpgIl y a tout juste un mois, nous vous informions avec une réelle satisfaction, de la levée des mesures discriminatoires imposées par la Communauté d'Agglomération de la Roche sur Yon, aux usagers handicapés du service de transport Handiyon : cliquez ici

    Un mois après, qu'est-ce qui a bien pu se passer pour qu'on doive écrire un tel courrier à Philippe GABORIEAU, Président de la commission transport ?

    le courrier du mardi 8 novembre

     

    Dès la mise en place de ces mesures discriminatoires, l'APF avait interpellé l'agglomération de la Roche sur Yon qui s'était montrée réceptive aux arguments exposés. Les élus avaient démontré une réelle volonté de faire évoluer le transport dans le respect de la loi et l'intérêt des personnes.

    Jeudi 3 novembre, après 2 rencontres "politiques" constructives, une réunion de travail a été organisée par l'APF, à la demande de l'agglomération. Il a s'agit de permettre aux responsables techniques de l'agglo de rencontrer des usagers pour mieux comprendre les difficultés rencontrées, les besoins, les améliorations à envisager. Nous avons bien évidemment parlé des personnes à mobilité réduite, mais également des personnes déficientes visuelles avec le témoignage d'une de nos adhérentes, sans oublier de rappeler que l'accessibilité n'est pas une demande catégorielle, c'est pour tous : personnes âgées, parents avec poussettes et toute personne, quel que soit son handicap (mental, auditif, psychique)

    déception.jpgNous avons appris lors de cette réunion que l'ensemble des mesures n'était en fait pas levé, et que le courrier qui devait être adressé à chaque usager par l'agglo n'avait pas été envoyé. Les engagements pris n'ont pas été respectés, ce qui nous a vraiment déçus.

    Les responsables de l'agglo nous ont informés qu'une enquête individuelle plus approfondie serait également menée auprès de chacun des 103 usagers du service handiyon.

    L'objectif officiel annoncé est de connaître les besoins en matière de transport afin d'envisager la priorisation de la mise en accessibilité du réseau des bus ordinaires, et de réfléchir au modèle du transport adapté.

    Nous trouvons la démarche vraiment intéressante, puisque permettant de faire émerger les réels besoins des personnes en matière de transport. Nous avons proposé de participer à l'expérimentation de cette enquête, une phase test indispensable qui permet d'adapter le contenu proposé, afin de se donner un maximum de chances d'avoir une enquête qui permette d'atteindre les objectifs fixés en matière de transport sur l'agglomération, et de répondre aux questions qui sont posées depuis notre intervention de septembre.

    Seulement voilà... Alors même que nous étions en attente d'informations que les responsables de l'agglo devaient nous communiquer ce lundi 7 novembre, c'est en fait une de nos adhérentes qui nous a contactés.  Une personne voulait la rencontrer le soir même chez elle pour faire une enquête sur le transport...

    Dès le elndemain, les Conseillers départementaux décidaient d'alerter les 3 élus de l'agglomération qui suivent le dossier.

    Dans le mail d'accompagnement, nous précisions avoir conseillé à nos adhérents de ne pas répondre à cette enquête, et qu'en l'absence de réponse ou rencontre rapide, nous conseillerions à l'ensemble des usagers d'handiyon de ne pas participer à cette enquête, via notre blog et une information presse le jeudi 10 novembre.

    Mercredi, nous avons contacté son secrétariat mais l'emploi du temps de Monsieur Gaborieau ne lui permettait pas de nous rencontrer. On nous a cependant assuré de toute l'attention qu'il portait à notre courrier.

    Pas de temps pour nous rencontrer, ou simplement suspendre cette enquête le temps qu'on en discute en direct, mais l'agglomération et la ville se sont pourtant visiblement organisées aujourd'hui jeudi ! Cet après-midi, nous avons reçu (comme de nombreuses autres associations) une invitation pour une réunion commune CCA/CIA vendredi prochain "L'importance des sujet notamment en matière de transport exigeant de réunir les deux commissions"...

    A ce jour, l'APF déconseille aux usagers d'handiyon de répondre à l'enquête conduite par le CLIC Entourâge (Centre Local d'Information et de Coordination Gérontologique de l'agglo = guichet unique pour les personnes âgées) à la demande de la Communauté d'Agglomération.

    Cette enquête ne répond pas du tout aux objectifs fixés dans nos réunions avec l'agglo en matière de transport. Un enquête qui, telle qu'elle est construite à ce jour, ne permettra en rien d'envisager la priorisation de mise en accessibilité du réseau Impulsyon ou faire évoluer le transport adapté.

    Par contre cette enquête apportera une multitude d'informations personnelles au CLIC sur des questions qui n'ont rien à voir avec les difficultés rencontrées en matière de transport.

    Pour toute information complémentaire, n'hésitez pas à nous contacter.

  • Billet d'humeur n°38 de notre Yonnais en colère

    hugues.jpgBonjour,

    "La conception universelle"... Voilà un concept intéressant : proposer des environnements, des équipements, des produits sans distinction aucune de ceux proposés à tout un chacun, que l'on soit valide ou en situation de handicap.

    Théoriquement honorable, il n'en reste pas moins sa mise en application concrète.

    Or, quand on a affaire avec des décideurs politiques qui s'en contre fichent, alors que, par exemple, ce sont les mêmes qui écrivent les lois et les remettent en cause constamment (cf. "Des Bâtons dans les roues")... Ben là ! Cela devient franchement utopique, un songe doux dur dingue ! Et puis à quoi bon concevoir des environnements adaptés à tous, pour tous, quand on est chaque jour confronté à l'incivilité de Monsieur et Madame "Toutlemonde". La preuve en image :

    38 2.JPG38 1.JPG

     

     

     

     

    Alors oui à la conception universelle ! A condition que chacun y mette du sien, et qu'elle ne se cantonne pas à une seule et unique question technique !

    A la semaine prochaine...

    Mot n° 38 : "bêtise""

  • Jean-Marie Barbier réélu à la présidence de l'APF

    2913_jean-marie-barbier-president-de-l-apf.gif

    Chers adhérents,

    C'est avec un grand plaisir que nous vous informons que Jean-Marie Barbier a été réélu Président de l'APF le samedi 22 Octobre 2011, avec l'installation du nouveau CA.

    Un Président actif, déterminé, proche de chacun, qui porte les valeurs de l'APF et défend les intérêts des personnes en situation de handicap sans concession !

    Un Président qui nous dit "On ne peut plus se satisfaire d'entendre "On fait ce qu'on peut", maintenant il faut faire ce qu'il faut"

    Nous, on adore et on adhère !