- Page 3

  • L’association Handi’chiens remporte le 11e prix de la Solidarité Reader’s Digest-France Bleu-Fondation du Crédit mutuel

     Handi'Chiens.jpgLe handicap, une nouvelle fois à l’honneur du Prix de la Solidarité. Après Ismaël Guilliorit, de l’association Vag despoir en 2012, c’est au tour de Marie-Claude Lebret, fondatrice de Handi’Chiens de recevoir le 1er prix de la 11e édition de cette manifestation. Un chèque de 10 000 euros lui a été remis lundi 9 décembre par le chanteur Yves Duteil. La vocation de Handi‘Chiens est d’éduquer et de remettre gratuitement des chiens d’assistance à des personnes en situation de handicap moteur dans « un but commun de reconquête de l’autonomie et d’insertion sociale ».

    Lire la suite sur Faire Face

  • La pensée de la semaine...

    einstein réfléchir.jpgLa logique vous conduira d'un point A à un point B. L'imagination et l'audace vous conduiront où vous voulez.

    Albert Einstein

  • AAH et RSDAE : comment se fait l'évaluation ?

    Pour bénéficier de l'AAH (Allocation Adulte Handicapé) il faut soit présenter un taux d'incapacité supérieur à 80%, soit un taux d'incapacité compris entre 50 et 79% et présenter une Restriction Substantielle et Durable d'Accès à l'Emploi (RSDAE).

    Pour mieux comprendre cette notion de RSDAE, vous pouvez consulter le guide de la CNSA (page 63, puis page 67) : cliquez ici

    Vous trouverez dans ce guide ce schéma qui synthétise l'instruction de la RSDAE :

    RSDAE noir et blanc - web.jpg

  • Elections Municipales : les candidats invités à exposer leur engagement pour l'accessibilité universelle

    APF bouge les lignes gros.jpgÀ l’occasion des élections municipales qui auront lieu les 23 et 30 mars prochain, le Conseil Départemental de l’APF interpelle les candidats Vendéens sur leurs orientations et projets pour une politique de proximité du handicap.

    Pour ce faire, les Conseillers Départementaux ont décidé d'interpeller en priorité les candidats :

    - des chefs lieux de cantons

    - ayant un mandat de Conseiller Général

    - ayant un mandat de député

    - ayant un mandat de président d'EPCI

    Toutes les réponses seront diffusées sur ce blog, ainsi que les noms des candidats qui refuseront, ou ne prendront pas le temps de répondre à ces questions qui concernent et intéressent l'ensemble des électeurs en situation de handicap.

    Mais l'ensemble des candidats peut s'engager pour une politique de proximité du handicap en répondant au questionnaire ! Aussi, n'hésitez pas à faire suivre aux candidats que vous connaissez où à nous transmettre leurs adresses mail sur dd.85@apf.asso.fr !

    Courrier aux candidats

    questionnaire

    lettre d'engagement

    Blog du plaidoyer APF

  • Billet d'humeur n°147 de notre Yonnais en colère... "Des chiffres. Des abréviations. Des réalités."

    Bien ces chiffres, ces abréviations. (en réaction à ça)
    Pas bien ces réalités !

    J'aime bien ton expression "un digné" : "la Vendée est le bidonville du handicap !"

    Que font les autorités en attendant ?
    Ben justement, elles attendent que ça se passe, tout simplement...
    C'est l'impression que ça donne en tout cas !

    Attention tout de même !
    Ces enfants et ces jeunes lésés, seront des adultes dans un avenir plus ou moins proche...
    Ils auront le souvenir d'avoir été laissés tombés par la société...

    Que dis-je le souvenir, la rancœur d'avoir été considérés comme des citoyens de seconde zone, des moins que rien !

    Certains politiques devraient se rappeler "Ni pauvre, ni soumis !"
    Nous, Z'handicapés citoyens insignifiants, pourrions bien signifier l'arrêt du laxisme ambiant !

    Un soulèvement comme un autre...
    C'est souvent au printemps que ça se déclenche...

    Vivement le printemps !

    Mot n° 147 : "avoir"

  • Tchat avec Marie-Arlette Carlotti

    Ce soir, à 18h, la Ministre Marie-Arlette Carlotti tchatait en direct (ici), comme elle le fait chaque mois. Nous vous proposons une information intéressante donnée par la Ministre :

       
    Dasilva daniel:  
    Madame la ministre. J'habite dans le Loiret et notre fils est atteint d'une maladie dégénératrice. il doit changer d'établissement le mois prochain et celui qui va l'accueillir sera à plus de 250 kilomtres. Nous voulons déménager et peut être ma femme sera dans l'obligation de changer de boulot. Son employeur lui demande de démissionner et ne veut pas faire de licenciement à l'amiable. Pourriez-vous nous aider ? Merci daniel et dany
    mercredi 11 décembre 2013 18h55 
    Marie-Arlette Carlotti: 
    Bonjour Daniel et Dany,
    Notre objectif est de permettre aux parents de rester aux côtés de leurs enfants quelque soit leur situation professionnelle et leur niveau de revenu. C'est un de mes engagements du Comité Interministériel du Handicap.
    C'est pourquoi le Gouvernement vient de saisir l'UNEDIC afin que ce type de démissions soient considérées comme légitimes et ouvrent le droit à des allocations chômages. Nous aurons la réponse au printemps.