Scolarisation - Page 12

  • Marie-Arlette Carlotti a besoin de nous. Nous serons présents !

    Carlotti.jpgCe matin, Marie-Arlette Carlotti, Ministre Déléguée aux personnes handicapée et à la lutte contre l'exclusion, présentait ses vœux aux acteurs du handicap et de la lutte contre l'exclusion. Voici les déclarations qu'elle a twitté il y a 20 minutes :

    2014 sera une année active pour atteindre l'accessibilité universelle.

    En 2013 nous avons professionnalisé les AVS. Et pourtant en Vendée, ils ont refusé hier de professionnalisé l'AVS de Juliette qui se retrouvera sans emploi demain soir...

    En 2014, je continuerai à me battre pour plus d'humanité et plus de justice dans notre société. Nous aussi.

    En 2014, nous allons simplifier l'accès aux droits pour lutter contre l'injustice et le non-recours.

    En 2014, nous allons réformer les MDPH pour qu'elles soient plus adaptées aux demandes des usagers. Espérons que nous soyons concertés, car les demandes des usagers, nous les collectons chaque jour. Nous avons également des propositions très concrètes à formuler (voir notre plaidoyer ici)

    En 2014 j'aurai besoin de vous pour de belles réussites collectives ! Nous serons là !

  • "Juliette 5 ans, continuera à aller à l'école" article Ouest France web

    Les parents de la jeune fille lourdement handicapée se sont mobilisés avec succès pour conserver une aide de vie scolaire 24 heures par semaine.

    La décision est tombée hier en fin d'après-midi. Après plusieurs rebondissements, Anne-Marie Bazot, directrice académique des services de l'Education nationale, a annoncé que Juliette aura, dès lundi, une assistante de vie scolaire individuelle (AVSI) 24 heures par semaine, comme espéré par les parents.

    Lire la suite sur Ouest France ici et regardez l'interview du papa de Juliette.

  • "Scolarisation : Paris gère les situations individuelles ? Bon courage !" article Ma Ville Solidaire

    "Paris gère les situations individuelles ? Bon courage !" Voici comment Ma Ville Solidaire conclut son article suite à la folle journée de ce mardi 21 janvier...

    L'auteur ne manque pas de souligner l'absurdité de la situation en publiant une photo prise dans les locaux de la Direction Académique...

    A lire ici.

  • "L'école pour tous ? Juliette, lourdement handicapée, a dû se battre pour garder une AVS" article Faire Face

    1026683656.jpgC’est une histoire simple que le ministère de l’Éducation nationale s’est employé à rendre compliquée. Le genre d'absurdité administrative à laquelle de nombreux parents d'enfants handicapés sont régulièrement confrontés.

    Juliette, 5 ans, est scolarisée en moyenne section de maternelle dans une école de la Roche-sur-Yon (Vendée). La fillette lourdement handicapée bénéficie d’une auxiliaire de vie scolaire (AVS). La même depuis le début de sa scolarité, en septembre 2012, à hauteur de 24 heures par semaine, conformément à la notification de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Mais début janvier, les parents de Juliette apprennent que le contrat de cette AVS arrive à expiration, le 24 janvier. Il s'agit d'un contrat unique d’insertion (CUI) qui ne peut être renouvelé car elle est arrivée aux terme des deux années légales de ce CUI.

    Lire la suite ici : le blog de Faire Face

  • Juliette : Les Ministres Carlotti et Peillon ont-ils la volonté de mettre en pratique leurs déclarations ?

    "Allons-nous accepter le désespoir sans rien faire ? Je suppose que personne d'honnête ne peut répondre oui."

    Albert Camus.

    A ce jour, aucune réponse satisfaisante n'est apportée à la petite Juliette dont les parents sont désespérés : le Ministre de l’Éducation Nationale Vincent Peillon, la Ministre des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion Marie-Arlette Carlotti seraient-ils à ce point impuissants alors qu'ils sont personnellement informés et sollicités pour intervenir ???

    Permettre à son AVS actuelle de poursuivre sa mission dans le respect des besoins de cette enfant est-donc si difficile que les hommes et les femmes au pouvoir en soient incapables ???

    Nous ne pouvons le croire. Tout est question de volonté. Auront-ils la volonté de mettre en pratique leurs discours et intentions sur l'école inclusive, la lutte contre les discriminations, la réussite éducative pour tous, la titularisation des AVS ?

     
     
     
  • "Le politique répond à l'action. Sans action il vous endormira"

    Herreweghe2 délégué ministériel.jpgDéclaration de Philippe VAN DEN HERREWEGHE, Directeur de la Cellule Aide Handicap École et Délégué ministériel aux personnes handicapées au sein du Ministère de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et de la recherche :

    " C'est à vous, associations, syndicats et autres d'exiger que soient mises en place les recommandations les plus intéressantes pour ces personnes (les élèves handicapés). Le politique répond à l'action. S'il n'y a pas d'action, le politique ne répondra pas et il va vous endormir. La balle est un peu dans votre camp."

    Réponse de Vincent EDIN, Journaliste :
    "c'est quand même un peu frustrant. Désormais, il y a 3 ou 4 ministres qui s'occupent de nos questions. Le handicap doit imprégner l'ensemble de l'Esprit des lois. En fait, nous avons l'impression que la responsabilité est diluée et qu'il y a encore plus de manque."

    Trouvé dans ce texte très intéressant, ici.

    Message reçu !