16/11/2011

Isabelle, la pédiatre d'Ardi, forcée de "désobéir face à la violence de l'état"

Cliquez sur la photo...

ardi isabelle.jpg

18/10/2011

La famille d'Ardi vient d'obtenir des papiers, un toit, un travail et une place au collège

retour en france.JPGOctobre démarre sous les meilleurs auspices pour les Vrenezi. La famille d’Ardi, cet adolescent kosovar polyhandicapé, qui avait été expulsé de France en mai 2010 avant d’être autorisé à revenir en juillet 2011, vient d’obtenir une autorisation provisoire de séjour de neuf mois, avec autorisation de travailler. Un titre de séjour, certes limité dans le temps, mais plus durable que le visa de trois mois qui arrivait à échéance le 28 octobre. Le père d’Ardi a d’ailleurs trouvé un emploi, dans la région de Metz, où vit la famille.

 

Deux bonnes nouvelles ne venant jamais seules, la famille a quitté aujourd'hui, 10 octobre, le foyer d’accueil, où elle était cantonnée depuis son retour, pour emménager dans un appartement accessible, dans la banlieue de Metz. Ardi pourra donc venir y passer le week-end lorsqu’il aura retrouvé suffisamment de forces. Enfin, son jeune frère, Edouard, est scolarisé en collège, depuis le 16 septembre, dans une classe de liaison et d’accueil (CLA) destinée à aux enfants qui viennent d’arriver en France.

 

L’histoire prend donc une tournure favorable. Reste la colère de savoir qu’une décision administrative inique a fait perdre quatorze mois à un adolescent polyhandicapé : alors qu’il bénéficiait en France d’une prise en charge adaptée, il avait été renvoyé dans un pays où de telles infrastructures n’existent pas, le condamnant à voir son état de santé se dégrader…

 

Source : Faire Face - Photo : RESF

29/07/2011

Ardi, le jeune Kosovar polyhandicapé expulsé il y a 14 mois, est de retour en France avec sa famille

DSC_0077.JPGArdi et sa famille sont arrivés en France hier, jeudi 28 juillet. Le jeune Kosovar polyhandicapé de 16 ans, ses parents, son frère et sa soeur âgés respectivement de 18 et 14 ans, ont atterri à 20H35 sur la base aérienne de Metz-Frescaty à bord d'un avion sanitaire médicalisé, affrété par les autorités françaises.

Le ministère de l’intérieur a tout fait pour garder secret ce retour pour éviter un comité d’accueil nombreux. Sur place étaient présentes environ 25 personnes de RESF, de l’APF, du comité de soutien d’Ardi et des journalistes.

Allongé sur un brancard (photo), l'adolescent, qui avait été expulsé en mai 2010 alors qu’il était accueilli dans un établissement spécialisé, a été immédiatement admis aux urgences du service de pédiatrie de l’hôpital Bon secours de Metz. Faute d’avoir pu bénéficier, au Kosovo, d’une prise en charge adaptée – il n’existe pas d’établissements pour enfants polyhandicapés – et des traitements médicamentaux ad hoc – indisponibles sur place, l’état du jeune homme s’est en effet énormément dégradé en quatorze mois.

Il devrait prochainement être admis dans un établissement spécialisé.

10/07/2011

Pour le retour d’Ardi en France, la mobilisation continue !

Alors que cela fait plus d'un an qu'Ardi Vrenezi, jeune kosovar polyhandicapé, a été expulsé, l'APF et RESF ne désarment pas !

Malgré toutes les actions locales en Moselle avec le comité de soutien, les multiples démarches nationales engagées auprès du président de la République, des ministres concernés, rien n’y fait ! On continue de nous répondre que l’administration a pris toutes les précautions humanitaires et sanitaires nécessaires lors de son expulsion et que l’ambassade de France au Kosovo est attentive à sa situation. C’est encore ce que vient de nous répondre l’Elysée, suite à la remise en main propre d’une lettre de Jean-Marie Barbier, le Président de l'APF, lors de la conférence nationale du handicap le 8 juin dernier.

P1040122[1].jpg

Dans le Loiret, le « cercle de silence » a été dédié au jeune adolescent.

 

IMG_7440_v2.jpg

 

A Paris, un rassemblement symbolique a eu lieu à côté de l'Assemblée nationale où se tenait dernièrement une convention UMP sur l'immigration.

IMG_7496_v2.jpgEt le Conseil régional d'Ile-de-France, représenté par des élus de la majorité, a déployé une bâche sur ses grilles pour demander le retour d'Ardi, en présence notamment de Pascale Ribes, vice-présidente de l'APF et de membres de RESF.

La Ville de Paris va étudier la possibilité de faire d’Ardi « citoyen d’honneur » de la Ville prochainement.

IMG_7519_v2.jpg

Une carte postale à envoyer à Nicolas Sarkozy a également été créée. Elle est disponible auprès de RESF.

Enfin, la pétition pour le retour d'Ardi est toujours en ligne !

 

Et pour voir ou revoir le reportage tourné il y a quelques mois au Kosovo, cliquez ici

02/06/2011

Des personnalités publiques se mobilisent pour exiger le retour d’Ardi, à l'appel de RESF. Mobilisons-nous massivement !

« Nous exigeons le retour d’Ardi Vrenezi ». Au lendemain de la diffusion sur Canal + du documentaire, L’immigration aux frontières du droit, rappelant la situation de cet adolescent polyhandicapé, expulsé de France en mai 2010, alors qu’il était accueilli dans un établissement spécialisé, une centaine de personnalités politiques, artistiques ou du monde associatif ont décidé de se mobiliser avant qu’il ne soit trop tard.

Olivier Besancenot, Josiane Balasko, Marie-Georges Buffet, Laurent Cantet, Patrice Chéreau, François Cluzet, Marina Foïs, Jean-Luc Mélenchon, Sanseverino, Karin Viard, Elsa Zylberstein… ont signé l’appel lancé par le Réseau éducation sans frontières.

ardi en danger.jpg

« L’Etat Français persiste dans sa dramatique erreur d’appréciation, et accrédite par tous les moyens la thèse qu’il y aurait au Kosovo une prise en charge adaptée à la situation de polyhandicap. Ceci est faux, précisent les signataires. (…) Ardi va mourir, mais sans les soins adaptés, il mourra plus vite, et dans des conditions inacceptables de faim et de douleurs. Nous exigeons le retour immédiat et sans délai de Ardi et de sa famille en France pour qu’il bénéficie des soins que son état impose. »

source : Faire face

Mobilisons-nous massivement ! Signons tous l'appel lancé par RESF ! (cliquez ici)

27/05/2011

Documentaire sur Ardi Vrenezi diffusé sur Canal + le 1er juin

ardi vie en danger.jpgCanal + diffuse le mercredi 1er juin à 20h50 un documentaire de 90 minutes intitulé «L'immigration aux frontières du droit».

La journaliste, Manon Loizeau, a suivi 3 affaires d'expulsion survenues au cours de l'année 2010, dont celle d'Ardi Vrenezi. Elle s'est rendue au Kosovo pour constater la dégradation de l'état de santé d'Ardi et à rencontrer sa famille. Le documentaire s'intéresse également à la mobilisation des proches d'Ardi en France (voisins, amis de la famille, personnel soignant de l'IEM) révoltés par cette situation.

Pour télécharger le dossier de presse du documentaire, cliquez ici.

Retrouvez ici une interview de Manon Loizeau, la reporter qui a réalisé ce documentaire

20/05/2011

Ardy : plus d'un an après son expulsion, l'état de santé d'Ardi Vrenezi continue de se dégrader sérieusement

ardy Mai 2011.jpgSur le blog consacré à Ardi, des photos récentes viennent d'être publiées.

Photos parlantes. Photos choquantes : elles présentent un adolescent "poupée de chiffon" qui se dégrade chaque jour davantage. Isabelle Kieffer, son médecin, est saisie par le regard inexpressif, le visage figé de ce jeune garçon de 16 ans qui, il y a un an encore, était illuminé par un sourire magnifique...

Cela n'empêche pourtant pas Alain Juppé d'affirmer qu'il "suit cette situation avec beaucoup d'attention"... cliquez ici

Un documentaire, retraçant l’histoire d’Ardi, sera diffusé le 1er juin 2011 à 20h30 sur Canal+ (Si quelqu'un peut enregistrer ce documentaire pour la délégation, ça serait super, merci)

Pour consulter le blog consacré à Ardi, cliquez ici.

ardi vie en danger.jpg

 

09/05/2011

Expulsion d'Ardi : Alain Juppé apporte de mauvaises réponses

Ardy.jpgToujours la même rengaine… « Je peux vous assurer que nous continuons à suivre cette affaire avec beaucoup d’attention », a répondu Alain Juppé, le ministre des Affaires étrangères, à Jean-Marie Barbier, le président de l’APF, qui lui avait adressé un courrier, fin mars, pour l’alerter sur la dégradation de l’état de santé d’Ardi (voir le Courrier Alain Juppé en cliquant ici).


Ce jeune kosovar polyhandicapé, a été expulsé de France, le 3 mai 2010, avec ses parents en situation irrégulière alors qu’il était accueilli dans un établissement spécialisé près de Metz.

« La direction de la santé, du travail et du bien-être de la municipalité de Malishevo [la ville la plus proche du village ou habitent Ardi et sa famille] nous a à nouveau confirmé sa disponibilité à étudier avec les parents du jeune homme d’autres moyens ou ressources à mettre en œuvre pour lui venir en aide », écrit Alain Juppé. Le problème, c’est que les « moyens ou ressources » disponibles au Kosovo ne sont pas adaptés aux besoins des enfants polyhandicapés comme Ardi.


alain juppé.jpg« Le directeur général de la santé kosovar s’est engagé à permettre, en cas de nécessité, une hospitalisation assortie du traitement approprié dans un pays limitrophe », poursuit le chef de la diplomatie française. Ce n’est pas d’une hospitalisation dont a besoin Ardi, mais d'une prise en charge à long terme dans un établissement spécialisé. Tant que les décideurs ne feront pas l’effort de prendre en compte les réels besoins d’Ardi et de sa famille, toute avancée sera impossible…

Un documentaire, retraçant l’histoire d’Ardi, sera diffusé le 1er juin 2011 à 20h30 sur Canal+

Retrouvez en cliquant ici les différentes étapes de cette évènement honteux et tragique, ainsi qu'une vidéo.

06/04/2011

Expulsion d’Ardi : le soutien d’une eurodéputée !

ardi.jpgSi l'expulsion d'Ardi Vrenezi, jeune kosovar polyhandicapé, a suscité une vague de protestations et de mobilisation parmi les associations, rares sont les politiques qui ont pris la parole sur ce sujet.

On peut donc remarquer le soutien public de Nathalie Griesbeck, députée européenne France/Grand Est - ADLE/MoDem, qui a adressé hier à au Premier ministre un courrier lui demandant le retour d'Ardi Vrenezi en France et qui a également fait un communiqué de presse.

01/04/2011

Expulsion d’Ardi Vrenezi : l’APF demande son retour en France immédiat… avant qu’il ne soit trop tard...

bandeau-ardi-.jpgAujourd'hui la vie d'Ardi Vrenezi, jeune Kosovar polyhandicapé expulsé de France le 4 mai dernier dans des conditions scandaleuses, est gravement en danger. Ardi subit actuellement une dégradation de son état de santé très préoccupante. Moins d'un an après son expulsion, Ardi qui, lorsqu'il était soigné en France, mangeait tout seul, arrivait à se tenir debout et recommençait à prononcer quelques mots, fait désormais des crises d'épilepsie avec perte de connaissance quotidiennes, ne peut plus déglutir ni s'alimenter et n'arrive même plus à maintenir sa tête, ni à se tenir assis. En effet, Ardi ne bénéficie d'aucune prise en charge au Kosovo et n'a pas eu les médicaments pourtant promis par les autorités françaises !

L'Association des Paralysés de France (APF) demande à l'Etat français, qui a imposé à ce jeune adolescent et sa famille un drame inhumain, le retour immédiat d'Ardi Vrenezi et de sa famille... avant qu'il ne soit trop tard.

 

Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici.

Lire les courriers envoyés à MM. Guéant et Juppé, le rapport édifiant du Dr. Kieffer et la réponse du Ministère de l'Intérieur.

Pour retrouver les différentes étapes de cette affaire honteuse, cliquez ici, ici, ici, ici et ici. Une vidéo sur la réalité du quotidien d'Ardi au Kosovo avait été réalisée en octobre 2010 : cliquez ici. Depuis, son état s'est dramatiquement aggravé...

22/10/2010

Ardi Vrenezi : son quotidien au Kosovo

Nous vous avons parlé à plusieurs reprises sur ce blog d'Ardi, jeune garçon polyhandicapé qui était pris en charge dans un établissement spécialisé à Metz, et qui a été expulsé dans des conditions inacceptables.

Alors que le "comité de soutien local d'Ardi Vrenezi" tient actuellement une permanence à côté de l'Assemblée Nationale pour interpeller les députés sur la situation d'Ardi, un journaliste de l'APF a réalisé un reportage vidéo filmé la semaine dernière au domicile d'Ardi et de sa famille. Ce film rend compte de l'aggravation de l'état de santé d'Ardi et revient sur les conditions d'expulsion de la famille.

Pour découvrir la vidéo, cliquez sur l'image:

ardy film.jpg

09/06/2010

Manifestation à Strasbourg lundi 14 juin pour demander le retour d’Ardi, jeune kosovar polyhandicapé

Ardy.jpgAlors que l'état de santé d'Ardi Vrenezi, jeune Kosovar polyhandicapé expulsé de France le 4 mai, s'est dramatiquement aggravé, l'Association des Paralysés de France (APF), Handas, le Réseau Education sans Frontières (RESF), la Ligue des Droits de l'Homme (LDH), Handicap International France, la Cimade et l'Observatoire du Droit à la Santé des Etrangers (ODSE) appellent à manifester le lundi 14 juin à 14h devant le Parlement européen de Strasbourg.

Une manifestation à l'initiative du comité de soutien local qui comprend les structures locales des associations nationales, mais aussi des proches, des voisins, des professionnels de santé qui ont suivi Ardi, des syndicats, des partis politiques...

Un objectif : le retour en France d'Ardi et de sa famille pour lui garantir une continuité de soins dont le besoin est vital !

Et puisque les pouvoirs politiques français ne répondent pas - malgré les dernières démarches de la Préfecture de Moselle - aux nombreuses sollicitations, les associations en appellent à l'Europe des droits de l'homme, de la solidarité et des libertés !

 

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici.

27/05/2010

Expulsion d’Ardy : l’APF demande la création d’une enquête parlementaire !

Ardy.jpgAlors qu'Ardy, jeune kosovar polyhandicapé, a été expulsé de France il y a 3 semaines, l'Association des Paralysés de France demande la transparence sur l'état de santé et la prise en charge de ce jeune au Kosovo. Les informations entre la communication officielle de la Préfecture de la Moselle et les dires des médecins kosovars et de la famille d'Ardy sont très contradictoires !

Qui croire dans cette affaire ? Ardy dispose-t-il des médicaments et soins nécessaires ou est-il gravement en danger ?

L'APF exige que la transparence sur cette affaire soit faite, et demande pour cela, la création d'une enquête parlementaire afin de connaître la situation réelle de la prise en charge de cet adolescent.

 

Pour lire le communiqué de l'APF, cliquez ici

Pour lire le courrier envoyé aux présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, cliquez ici

Pour lire le communiqué des médecins français, cliquez ici

Pour lire le communiqué de la Préfecture de la Moselle, cliquez ici

21/05/2010

Expulsion d’Ardy, jeune kosovar polyhandicapé : il y a urgence, sa santé se dégrade !

expulsion.jpgQuinze jours après l'expulsion d'Ardy, jeune polyhandicapé kosovar, et de sa famille, l'Association des Paralysés de France (APF), la Ligue des Droits de l'Homme (LDH) et  Réseau Éducation sans Frontières (RESF), mobilisés pour son retour, lancent un cri d'alarme et d'indignation !

L'état de santé de l'adolescent se dégrade et sa prise en charge au Kosovo apparaît difficile. En parallèle, du côté du président de la République et du gouvernement, le silence sur cette affaire est assourdissant !

L'APF, la LDH et RESF font appel au soutien de toutes les associations de défense des droits et de tous les citoyens !

L'APF, la LDH et RESF demandent le retour d'Ardy et de sa famille et souhaitent vivement que les pouvoirs publics fassent toute la transparence sur la situation réelle d'Ardy !

 

Pour télécharger le communiqué de presse complet, cliquez ici.

14/05/2010

Expulsion d'un adolescent polyhandicapé : signons tous la pétition !

resf bandeau.jpg

Le Comité d'entente a publié une déclaration commune suite à l'expulsion vers le Kosovo le mardi 4 mai d'un adolescent polyhandicapé et de sa famille. Réunis en réunion plénière ce lundi 10 mai, les membres du Comité d'entente - rassemblant plus de 60 organisations représentatives des personnes handicapées et de leurs familles - ont été particulièrement choqués des conditions inhumaines dans lesquelles a été organisée cette expulsion.

Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici

l'APF invite à toutes les personnes qui souhaitent apporter un soutien à signer la pétition de RESF sur leur site en cliquant ici

Une marche silencieuse aura lieu samedi 15 mai à 14h à l'initiative des employés de l'Institut d'Education Motrice (IEM) « les Jonquilles ». Accompagnée notammenet par l'APF, RESF, Amnesty International et le MRAP, cette marche partira de la rue de Posnanie à Freyming-Merlebach (57).

source : blog politique de l'APF, Réflexe Handicap

07/05/2010

Expulsion d’un enfant polyhandicapé : l’APF et RESF scandalisés !

resf.JPGL'Association des Paralysés de France et le Réseau Education sans Frontières (RESF) sont révoltés par l'expulsion d'un jeune polyhandicapé de 15 ans accueilli à l'Institut d'Education Motrice (IEM) "Les Jonquilles" à Freyming-Merlebach (57). Lundi 3 mai à 21h, une trentaine de policiers et de gendarmes font irruption dans l'IEM. Munis d'une décision préfectorale d'expulsion, ils emmènent avec eux le jeune, devant le personnel soignant choqué et impuissant. Après avoir passé la nuit au Centre de Rétention Administrative de Metz, il a été expulsé de France avec sa famille, mardi 4 mai à 10h par avion à destination du Kosovo.

L'APF et RESF sont scandalisés par ce procédé et condamnent fermement cette expulsion. Les intérêts des politiciens et la politique gouvernementale actuelle ne doivent pas prévaloir sur l'état de santé des personnes malades et nécessitant des soins quotidiens !

 

Pour télécharger le communiqué de presse complet, cliquez ici

Pour télécharger le courrier envoyé au président de la République, cliquez ici