Défenseur des Droits

  • En 2017, il n’est pas tolérable de se voir refuser l’accès aux soins quand les cabinets sont accessibles !!!

    Témoignage

    Un médecin fait dire à tort  à son secrétariat que ses deux cabinets de Saint Gilles Croix de Vie et des Sables d’Olonne ne sont pas accessibles : Pourquoi ? serait-ce pour refuser la clientèle des personnes handicapées. Nous diri0PXF9yeI.jpeggeons nous vers une nouvelle discrimination par le mensonge ?

    Comme bien d’autres personnes en fauteuil roulant, je suis atteint d’autres pathologies. A l’hôpital on me prescrit de faire « en ville » un examen particulier de spécialiste.

    Comme toujours il faut s’assurer de l’accessibilité avant de se déplacer : la clinique des Olonne est connue pour être apparemment totalement accessible. Je téléphone donc au secrétariat de  la spécialité, mais  celui-ci est extérieur au cabinet du Docteur L. (un centre de prise de rendez-vous)

    Je m’inquiète donc par acquis de conscience :
    «  Le cabinet est-il bien accessible aux personnes en fauteuil roulant ? »
    Silence.
    « Attendez, je vous prie, je vérifie… Merci d’avoir attendu : non le cabinet n’est pas accessible et le docteur ne peut aider les personnes au transfert sur le banc d’examen. »
    « Mais non je n’ai besoin de personne pour me transférer. »
    « Non, non monsieur c’est exigu et il y a des marches. Mais on va vous donner les coordonnées d’un confrère en centre ville des Sables, vous l’appellerez. »
    « Merci beaucoup. »

    L’histoire aurait dû finir ici, mais en mari prudent j’en parle à mon épouse : « inaccessible ?? Tu rigoles mais enfin il est au premier étage de la clinique et tout est accessible, et son autre cabinet de Saint Gilles l’est aussi d’ailleurs. »

    Défenseur des Droits ? Conseil de l’Ordre ?
    La derrière fois que j’avais eu un problème avec un toubib de Challans j’avais appelé le conseil de l’Ordre des médecins : « on ne peut pas vous recevoir on n’est pas accessible, mais il y a un bistro en face. »

    Le bar c’est une bonne idée pour étancher ma peine et mon humiliation. Il faudra que je leur écrive pour les remercier.

                                                              La discrimination en France est un délit.        

    En 2017, il n’est pas tolérable de se voir refuser l’accès aux soins
    quand les cabinets sont accessibles !!!

    Louis, adhérent.

     

  • École et handicap : le Défenseur des droits fait encore et toujours la leçon - Article Faire Face

    defenseur-des-droits-ecole-ardoise-995x498.jpgDans un récent rapport, le Défenseur des droits recense les problèmes récurrents que rencontrent toujours les élèves en situation de handicap et leurs parents pour faire valoir leur droit à la scolarisation. Il rappelle aussi les principes s’appliquant à l’école. Reste à savoir s’il sera entendu.

    « L’augmentation indéniable du nombre d’enfants handicapés scolarisés depuis 2005 ne saurait cacher les difficultés rencontrées dans leur accompagnement. » Ces « difficultés », le Défenseur des droits les détaille dans son rapport 2016 sur les droits de l’enfant, rendu public vendredi 18 novembre. Elles contribuent sans doute à expliquer que plus d’un élève handicapé sur deux quitte l’école ordinaire avant ses 10 ans.

    Lire la suite ici 

    Source : Faire-Face

  • Exclusion discrimination, pensez au Défenseur des Droits

    "Les beaux jours arrivent avec de nombreuses possibilités de loisirs de plein air dont nos enfants en situation de handicap sont parfois (encore trop souvent !) exclus. Si cela vous arrive n’hésitez pas à saisir le défenseur des droits.' Lire la suite en cliquant ici

    Source : BIP - le Blog des Parents d'enfants en situation de handicap

     

  • Décès de Dominique Baudis : L’APF rend hommage à un fervent défenseur des droits

    dominique baudis.jpgL’APF tient à rendre hommage à Dominique Baudis, Défenseur des droits.

    Nommé en juin 2011 dans cette fonction nouvellement créée, il a su prendre la mesure de sa mission et défendre pleinement les droits des personnes discriminées, en particulier des personnes en situation de handicap et de leur famille.

    Lançant régulièrement des appels à témoignages, sur l'accès des enfants porteurs de handicap aux activités périscolaires et extrascolaires, ou encore tout récemment sur l’accès aux bureaux de vote, il œuvrait aussi au développement de bonnes pratiques. Ainsi, en février dernier, le Défenseur des droits publiait un guide sur l’accessibilité à destination des collectivités.

    Pointant sans relâche les discriminations dont sont victimes les personnes en situation de handicap notamment dans l’emploi, il a aussi pris fortement la parole sur le sujet de l’accessibilité par exemple.

    Ainsi dans une décision du 11 février 2013, il déclarait : « L’accessibilité constitue un moyen de lutter contre les discriminations. Plus généralement, l’accessibilité pour tous constitue une réponse sociétale en améliorant la qualité de vie de tous les citoyens et en anticipant sur les conséquences sociales et économiques de l’allongement de l’espérance de vie. C’est pourquoi le Défenseur des droits considère que les objectifs fixés par la loi du 11 février 2005 en matière d’accessibilité [les bâtiments et les transports doivent être mis aux normes au plus tard début 2015] doivent être réaffirmés comme un enjeu prioritaire. »

    L’APF adresse ses sincères condoléances à ses proches et à son équipe.

  • Discrimination à l'emploi : information du Défenseur des Droits

    Défenseur_des_droits web petit.jpgLe Défenseur des Droits à publié sa seconde lettre d'information, sur le thème de la discrimination à l'emploi.

    Pour la consulter, cliquez ici.

    Trouvé ici

  • Accessibilité : recommandations du Défenseur des Droits

    Dans une « décision » transmise à six ministres, Dominique Baudis, Défenseur des droits formule une série de recommandations relatives à l'accessibilité. Retrouvez ces recommandations ci-dessous :

    3275617008.JPG