26/02/2010

Refus de prise en charge par l’assurance maladie, des fauteuils roulants pour les personnes accueillies en établissement

fauteuil rouge.jpgLa Délégation Départementale a été informée que la CPAM de Vendée refuse des demandes de prise en charge des fauteuils roulants des assurés accueillis en établissement au motif que le coût de ceux-ci doit être intégré dans le budget de l’établissement.

Nous vous proposons un modèle de recours pour contester ces décisions de refus de prise en charge, car les motivations de la CPAM sont infondées.
En effet, l’article R314-26 du code de l’action sociale et des familles prévoit que sont exclues du tarif des établissements sociaux et médicaux sociaux « les dépenses afférentes aux équipements individuels qui compensent les incapacités motrices et sensorielles, lorsqu'ils sont également utilisés au domicile de la personne accueillie ou qu'ils ne correspondent pas aux missions de l'établissement ou du service »

N'hésitez donc pas à nous contacter au 02 51 37 03 47 ou par mail.

20/02/2010

Handicap : que cachent les sigles ?

question.jpgDans le champ du handicap, comme dans de nombreux domaines, on parle et on écrit beaucoup par sigles ! AAH, MDPH, PCH, COTOREP... et plus récemment CIH !

Pour vous aider à vous y retrouver, un nouveau document est en ligne sur ce blog : « Handicap et sigles »

09:27 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Indemnisation des victimes d'accident : l'APF entendue !

loi.jpgLes députés ont adopté mardi dernier, en première lecture, la proposition de loi relative à l'amélioration de l'indemnisation des victimes. L'APF est satisfaite car ils ont pris en compte la majeure partie des observations qu'elle avait formulées.

L'association espère que les sénateurs auront à coeur de suivre l'assemblée nationale dans ce vote et adopteront le texte en l'état, texte qui renforcera la garantie du droit à indemnisation des victimes d'accident !

Pour lire le texte adopté par les députés, cliquez ici

Source : Reflexe-handicap.org

Lettre d'opinion

L'APF diffuse 4 fois par an une Lettre d'Opinion. Nous vous proposerons de suivre ces réflexions sur notre blog.

lettre opinion.jpgPour télécharger les lettres dejà parues :

- La lettre d'opinion 1 sur la place des associations, cliquez ici

- La lettre d'opinion 2 sur la diversité, cliquez ici

- La lettre d'opinion 3 sur les territoires, cliquez ici

- La lettre d'opinion 4 sur l'Europe, cliquez ici

- La lettre d'opinion 5 sur les assurances privées, cliquez ici

- La lettre d'opinion 6 sur l'identité nationale, cliquez ici

19/02/2010

Re-réaction du Maire de La Roche sur Yon

Dans le journal Ouest France du 16 février, Pierre Régnault fait paraître un communiqué de presse (cliquez ici)

Il est intéressant de noter que le Maire veut bien qu'on pointe les manques de l'état, mais pas les siens...menteur.jpg

Il est intéressant de constater que le Maire persiste à faire croire qu'il n'a pas participé à l'évaluation ! (voir notre article "réaction du Maire")

Il est intéressant également que Monsieur Régnault ne trouve à redire sur la démarche de l'APF que depuis ce 11 février, après que le classement ait été présenté au public. A aucun moment il ne nous a fait part d'une quelconque remarque entre le 20 juillet 2009 et le 10 février 2010 !

Quant aux arguments avancés dans ce communiqué, et malgré tout leur intérêt, ils n'ont rien à voir avec le sujet de départ, à savoir la politique volontariste de la Mairie, l'accessibilité des bâtiments minicipaux, ni le cadre de vie qu'offre la commune, élements qui ont conduit la ville à la 90ème place du baromètre de l'accessibilité.

Cependant, nous ne pouvons que nous féliciter qu'en tant qu'employeur, Monsieur le Maire respecte la loi de 1987 sur l'embauche de travailleurs handicapés, une loi vieille de 23 ans, et que l'état applique son obligation de scolarisation des enfants en situation de handicap.

Et surtout, nous nous félicitons de la conclusion du Maire "Nous savons qu'il nous reste beaucoup à faire, c'est indéniable..." : cette position nous semble plus constructive que de claironner que la ville de La Roche sur Yon est parmi les villes les plus accessibles de France...

18/02/2010

Un retentissement dans la presse locale !

manif 2010 148.JPGRetrouvez des reportages sur notre action du jeudi 11 février 2010 sur :

- TV Vendée (merdredi 17 février - La Grande Emission) : à voir absolument !

1ère partie

2ème partie (notre réponse au maire)

- ma ville solidaire (2 articles et un dessin humoristique excellent !)

- Canal 15 (journal du 12 février)

- RCF (L'invité de la Rédaction du 11 février)

- TV Vendée (JT du 12 février + voir également notre article "Réaction du Maire de La Roche sur Yon)

- Ouest France : voir notre article ci dessous, et retrouver en cliquant ici un reportage réalisé aux Sables d'Olonne.

manif 2010 389.JPG

- Graffiti Urban Radio (mardi 16 février), émission Croq News. Dans le cadre "Podcast" en haut à droite, sélectionner l'émission du 16 février. L'interview débute à 36 minutes

D'autres sont à venir :

Journal du Pays Yonnais (jeudi 18 février)

 

 

13/02/2010

Réaction du Maire de la Roche sur Yon

Le Maire de La Roche sur Yon réagit vivement au micro de TV Vendée, dans le journal du 12 février 2010.

Pour visionner le journal, cliquez ici

mensonge.jpgMonsieur Pierre Régnault déclare :

"... C'est une enquête faite par une association dont on ne sait pas comment elle l'a faite, mais qui n'est pas du tout juste ni équitable... L'enquête n'est absolument pas objective, on ne sait pas d'où ils ont pris ça.... On n'a même pas été intérogé par l'Express. Je ne sais pas ce que c'est, je sais pas"

 

Le 20 juillet 2009, la Délégation Départementale APF a adressé un courrier à Monsieur le Maire de La Roche sur Yon lui expliquant le projet du Baromètre. Un guide méthodologique et de conseil accompagnait le questionnaire que nous l'invitions à compléter.

Le 21 septembre 2009, nous recevions la réponse du Maire à notre enquête (cliquez ici)

Le 15 octobre 2009, nous adressions à Monsieur le Maire notre réaction quant aux réponses apportées dans le questionnaire (cliquez ici) après en avoir échangé par téléphone avec ses services techniques. Nous n'avons reçu aucune contre-réponse de sa part.

Ce sont donc les réponses de la Mairie et les observations faites par la Délégation APF, ainsi que les autres données objectives qui ont été prises en compte pour l'élaboration du Baromètre (retrouver le descriptif méthodologique ici). L'ensemble des données est identique pour chaque ville sondée : n'est-ce pas cela l'objectivité ?

Nous avons informé Monsieur Régnault de la sortie du Baromètre le jeudi 11 février, et de notre souhait de le rencontrer à cette occasion. Sa réaction vive illustre la déception d'un Maire qui s'investit pour sa commune et ses administrés, et nous la comprenons, puisque nous ressentons la même déception.  Cette déception ne doit cependant pas servir à discréditer la rigueur avec laquelle l'Association des Paralysés de France a monté ce Baromètre National de l'accessibilité : ce n'est pas une attitude très constructive.

Et, faut-il le repréciser, ce baromètre ne cherche pas à porter un jugement définitif mais bien à évaluer la mise en accessibilité des communes de 2010 à 2015, de valoriser les bonnes pratiques des villes investies dans la mise en accessibilité, de motiver les villes moins engagées à se mobiliser rapidement. La ville de la Roche sur Yon dispose ainsi d'une belle marge de progression.

 

 

Accéder 7 exister : article Ouest France

12/02/2010

Balade festive du 11 février 2010

Nous étions 56 à La Roche sur Yon ce jeudi 11 février 2010 pour fêter l’anniversaire de la loi handicap du 11 février 2005, et la sortie du Baromètre de l’accessibilité dans le magazine l’express.

1.JPG

56 courageux qui ont bravé le froid pour 3 heures d’une balade joyeuse en ville, ponctuée par des rencontres. Retrouvez dans les articles suivants le récit de cet après-midi en 5 actes.

2.JPG
3.JPG

Merci à tous ceux qui sont venus nous soutenir des départements voisins, et à Madame Patricia DRILLOT, Représentante du Conseil APF de Région ! Un grand merci aussi à Alexis, notre photographe officiel !

4.JPG


Acte 1 : parking de la gare SNCF

manif 2010 044.JPG

Anne VALIN (adjointe à la Santé, au handicap, à l'accessibilité et à la sécurité des équipements publics) nous rend visite. Elle n’a pas pris connaissance des résultats du Baromètre de l’Accessibilité paru la veille dans le magazine l’EXPRESS...manif 2010 019.JPG Nous lui annonçons donc que la ville de La Roche sur Yon se situe à la 90ème place sur 96. Elle déclare « c’est lamentable », et nous fait part des projets qu’elle a pour améliorer la situation des personnes en situation de handicap.

Elle s’interroge sur la manière dont nous allons nous rendre au centre ville : elle découvre que nous n’avons pas vraiment le choix : les bus de la ville ne peuvent nous déposer sur la place principale, la place Napoléon, puisque même si nous parvenions à entrer dans l’un des quelques bus accessibles (ils ne le sont même pas tous sur une même ligne…), l'arrêt de la place Napoléon n’est pas aménagé : nous ne pourrions pas descendre !

Souhaitons que cette découverte, renforcée par l’arrivée de RATP Dév (qui remplace la STY), provoque une réelle avancée dans l’accessibilité des transports en commun.

manif 2010 039.JPGPour cela, la Délégation Départementale APF réaffirme sa volonté de travailler en concertation avec la commune, dans une démarche de co-construction, pour que les personnes en situation de handicap, mais aussi les parents de jeunes enfants en poussette, les personnes âgées, les personnes accidentées (avec une jambe dans le plâtre par exemple) puissent enfin circuler en toute liberté grâce à un réseau de transport adapté !

Acte 2 : Mairie de La Roche sur Yon

manif 2010 252.JPG

Mathieu DURQUETY (Conseiller municipal délégué aux espaces publics) nous accueille de manière très sympathique : il nous assure que « la Municipalité a le soucis de se conformer aux lois de la République » Heureusement ! Il y a une loi, elle doit être appliquée.

Seulement notre constat à ce jour, est inquiétant : une CCA qui ne se réunit même pas une fois par an, sous prétexte qu’il existe un collectif inter-associatif… Les bases de la concertation et du travail collectif ne sont même pas posées…

Mathieu DURQUETY n’a, lui non plus, pas pris connaissance des résultats du Baromètre de l’Accessibilité paru la veille dans le magazine l’EXPRESS… Mais heureusement, l’APF est prévoyante ! Nous avons offert un exemplaire de l’EXPRESS à monsieur DURQUETY. Nous avons également invité les élus de la Roche sur Yon à aller voir ce qui se fait sur Nantes, 1ère ville au classement national de l'accessibilité : ce n'est qu'à 45 minutes et quoi de plus simple que de s'inspirer des expériences réussies ! (article ouest france ici)

DSC_0100.JPG

manif 2010 263.JPG

Acte 3 : Place Napoléon

6.JPGUn beau gâteau… un rayon de soleil… Un représentant Départemental en grande forme… Et une allocution sous l’oreille attentive de notre petit groupe accompagné de Mathieu DURQUETY qui nous a fait l’honneur de sa présence. Nous ne doutons pas que notre message a été entendu !

Pour relire l’intégralité de l’intervention de Thierry CRAIPEAU, cliquez ici

manif 2010 359.JPG
manif 2010 299.JPG

Acte 4 : La rue Clémenceau

La rue Clémenceau correspond aux attentes en matière d’accessibilité : de larges trottoirs avec de nombreux bateaux.

manif 2010 391.JPG

Mais que dire des commerces et commerçants…

Encore de trop nombreux commerces ne sont pas accessibles, mais pire, les commerçants se réfugient derrière tous les prétextes qui leur passent par la tête, ils ne se sentent visiblement pas concernés :

- « on est juste locataires, on ne peut rien faire » Si un commerçant a vraiment envie d’accueillir dans de bonnes conditions manif 2010 045.JPGl’ensemble des clients potentiels, rien ne l’empêche de se sentir concerné et de sensibiliser son propriétaire ! De toute façon, le 11 février 2015 ILS DEVRONT RESPECTER LES REGLES D’ACCESSIBILITE : pourquoi attendre la veille pour commencer à s’en inquiéter ?

- « on ne peut rien faire car notre devanture est classée » : une seule réponse : quand on veut, on peut, la mise en accessibilité du château de Nantes en est la preuve ! L’APF a dénoncé la rigidité de certains architectes auprès du Ministère. Il y a maintenant des séminaires afin que les associations et les architectes puissent trouver conjointement des compromis, en étudiant précisément les possibilités.

- « on n’a pas le budget, ça coûte cher » : qui oserait remettre en cause les préconisations de la commission de sécurité, sous le prétexte que ça coûte cher ? Pour l’accessibilité, c’est pareil : il y a les préconisations de la CCDSA, il y a une loi : elles doivent être respectées.

- « ce n’est techniquement pas possible » : L’APF veut bien qu’on lui apporte la preuve absolue que techniquement, il est impossible d’annuler 2 marches, alors qu’on va sur la lune, qu’on est capable de construire un tunnel sous la Manche, et qu’on construit un viaduc comme celui de Millau, ce qui représente des prouesses techniques autrement plus importantes (nous semble-t-il) !

En conclusion, il apparaît important que les commerçants participent à la réflexion collective, et l’APF souhaite qu’ils soient représentés dans les CCA ou CIA.

Rappelons qu’avec le vieillissement, les personnes en situation de handicap, les blessés temporaires, les parents avec des poussettes… l’accessibilité est une réponse qui améliorera le confort et le quotidien de tout le monde.

DSC_0094.JPG

 

Acte 5 : dernier acte

7.JPGPetite devinette : où 56 personnes en situation de handicap se déplaçant en fauteuil roulant, avec des cannes, des scooters peuvent-elles aller pour prendre un bon chocolat chaud dans le centre ville de La Roche sur Yon ?

Vous seriez tentés de répondre « au centre commercial » ? Bien vu : c’est vrai que les centres commerciaux sont les seuls lieux publics systématiquement accessibles… car conçus pour la circulation des caddies...

C’est en fait à la Brasserie Le Clémenceau que nous avons pu nous retrouver autour d’un bon chocolat chaud. Comme quoi, être accessible, c’est possible.

8.JPG

10/02/2010

Opération Accéder 7 Exister !

accéder rouge.jpgAccès à tout pour tous : l'urgence d'agir !

Parce que l'inaccessibilité est la première des discrimination subies par les personnes en situation de handicap !

Parce qu'il n'y a pas d'existence digne sans accès à tout pour tous !

Parce que la moitié du délai de mise en accessibilité de la France instituée par la Loi Handicap du 11 février 2005 est écoulée !

Parce qu'une société accessible, cela concerne aussi les parents des jeunes enfants en poussette, les personnes âgées ou momentanéement fragilisées : c'est un confort pour chacun d'entre nous, c'est nous permettre de tous vivre ensemble !

L'APF se mobilise pour sensibiliser et interpeler le plus grand nombre : à l'occasion de la sortie du Baromètre national de l'Accessibilité, et de l'anniversaire de la loi de 2005, nous invitons chacun à s'intéresser aux questions de l'accessibilité.

Rendez-vous à 13h30 le jeudi 11 février 2010, sur le parking de la gare SNCF de La Roche sur Yon.

Retrouvez ici notre communiqué de presse

Baromètre accessibilité

baromètre access.jpgLe baromètre national de l'accessibilité réalisé par l'APF est paru dans le magazine l'EXPRESS ce jeudi 11 février !

Retrouver le classement des 96 chefs-lieux départementaux en cliquant ici.

 

Agenda 22

vivre ensemble handicap.jpgL’agenda 22 a été adopté par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 20 décembre 1993.

Cette résolution comprend un ensemble de recommandations pour l’égalisation des chances des enfants, des jeunes et des adultes handicapés. Il sert de cadre de référence pour les Etats lors de l’élaboration de leurs programmes nationaux en faveur des personnes handicapées.

L’agenda 22 retient la distinction établie par l’OMS entre l’incapacité et le handicap, défini comme l’ensemble des restrictions apportées à la participation d’une personne à la vie sociale. En cela, l’accent est mis sur l’inadéquation du milieu dans lequel vit une personne handicapée, agissant comme frein au déploiement de ses capacités.

L’agenda 22 a été précurseur en favorisant le développement de politiques d’éducation et de réadaptation. Il promeut l’égalisation des chances en encourageant les Etats à une action volontariste pour faire tomber les obstacles à la pleine participation des personnes handicapées aux activités de la société. Il constitue un engagement moral et politique des Etats et un cadre à leur coopération.

C'est un outil qui formule des recommandations dont les communes peuvent s'inspirer pour mettre en place une politique du handicap.

Retrouver l'agenda 22 en cliquant ici.

 

08/02/2010

Mémento Communes, handicap et accessibilité

memento.jpgDepuis le 20 novembre 2007, à l'occasion du salon des maires et des collectivités locales, le mémento ''Communes, Handicap et Accessibilité'' , réalisé par l'APF et en partenariat avec la Gazette Santé Social est disponible.
Ce mémento, à destination des élus locaux, a pour but de leur présenter la méthode de concertation inhérente à l'accessibilité universelle, préconisée par l'APF ainsi que le calendrier des échéances de la loi du 11 février 2005, pour une accessibilité des communces pour 2015.

Dès 2003, l'Association des Maires de France, et les Associations signaient la charte "Commune-Handicap" pour inciter les Maires des Communes à mettre en place une politique handicap volontariste. Cette charte est un document cadre qui propose aux communes de manifester, au-delà de leurs obligations réglementaires, leur engagement à donner à la personne handicapée sa place dans la cité, en prenant des mesures concrètes pour répondre aux attentes des personnes dans les domaines de la vie quotidienne.

Télécharger la charte, cliquez ici

Télécharger le Mémento, cliquez ici.

07/02/2010

11 février 2010 : tous à La Roche sur Yon !

accéder 7 exister feu rouge.jpgA l'occasion du 5ème anniversaire de la loi handicap du 11 février 2005, et de la parution du Baromètre de l'accessibilité APF dans le magazine l'Express ce jeudi 11 février, les délégations APF des Pays de la Loire se mobilisent.

Du 8 au 12 février, chaque Délégation organise une action différente :

Lundi 8 février : LE MANS/ Mardi 9 février : ANGERS/ Mercredi 10 février : LAVAL/ Jeudi 11 février : LA ROCHE-SUR-YON/ Vendredi 12 février : NANTES

L'objectif de notre action est de mettre en avant les avancées et bonnes initiatives en matière d'accessibilité, et  le travail qui reste à accomplir d'ici 2015... Pour cela, il nous faut sensibiliser le grand public, et nous avons choisi une forme festive, même si nous invitons chaque participant à se vêtir de noir...

Rendez-vous dès 13h30 sur le parking de la gare SNCF, boulevard de la gare, que la Mairie a la gentillesse de mettre à notre disposition.

Nous nous rendrons en ville, mais notre parcours ne sera pas sans embûche... Après avoir offert un exemplaire du magasine l'express au Maire de La Roche sur Yon, nous nous retrouverons sur la place Napléon autour d'un superbe gâteau, pour fêter les 5 ans de la Loi...

Notre périple se terminera avec une délicieuse boisson chaude, à la Brasserie le Clémenceau qui, depuis de nombreuses années, a eu le soucis d'être accessible aux personnes en situation de handicap.

Soyons nombreux pour être vus et entendus du grand public et des pouvoirs publics !


Formation des Auxilaires de Vie Sociale (AVS)

formation.jpgCe mercredi 3 février, la Délégation Départementale est intervenue auprès des AVS qui se forment à la MFR (Maison Familiale Rurale) de La Mothe Achard. 28 futurs professionnels ont pu bénéficier d'un programme riche et diversifié :

- La loi de 2005

- l'évolution psycho-socio-culturelle de la notion de handicap

- les conséquences du handicap sur la vie sociale, professionnelle, de famille

- les principes de prise en charge d'une personne en situation de handicap

Chacun a pu prendre conscience de ses propres représentations et de la nécessaire approche positive de la personne, de sa mission d'AVS.

Une mise en situation a été organisée, et rien de tel que de se mettre en situation d'utilisation d'un fauteuil roulant pour comprendre les difficultés que génère un environnement inadapté ! La journée s'est terminée avec le partage d'un goûter adapté, moment sympathique et amusant, mais surtout très formateur !

Vous êtes professionnel et vous aussi vous désirez bénéficier d'une formation sur le thème de votre choix ? Contacter la Délégation Départementale au 02 51 37 03 47. Nous vous apporterons une réponse personnalisée en parfaite adéquation avec vos attentes et vos objectifs.