Accessibilité

  • Accessibilité : nous recherchons des bénévoles sur Océan-Marais-de-Monts et le Pays de Fontenay

    Adhérent ou sympathisant, que vous soyez concerné vous-même, un proche, un ami ou que vous soyez sensible à cette cause d'une société inclusive, ouverte à tous et à toutes, votre voix compte pour nous !

    Nous recherchons des bénévoles pour promouvoir

    et/ou défendre l’accessibilité universelle !

    Vous pouvez agir près de chez vous ! 

    L'accessibilité, tous concernés !  

    3834667536.jpg

    Rejoignez-nous ! contactez la délégation au 02 51 37 03 47 pour plus d’informations

    A diffuser largement sur vos réseaux !

    Accessibilité et conception universelles - Pour un environnement sans obstacles, cliquez ici

     

  • Mise aux normes d’accessibilité : les travaux incombent au bailleur

    Un nouveau jugement confirme que les travaux de mise aux normes d'accessibilité d'un établissement recevant du public (ERP) incombent au bailleur et non au locataire, au nom de « l'obligation de délivrance » de l'article 1719 du code civil. Ce qui concernent les collectivités qui louent des bâtiments à usage commercial à des acteurs économiques.

    Les établissements recevant du public (ERP) non conformes le 1er janvier 2015 aux règles d’accessibilité aux personnes handicapées ont du s’engager à réaliser les travaux nécessaires en signant un agenda d’accessibilité programmée fixant des délais limités. Lire la suite...

    Source : La gazette.fr

  • Accessibilité : Mobalib, la petite appli qui rêve d’être grande

    Sur Mobalib, les utilisateurs handicapés peuvent recommander lieux accessibles et professionnels du handicap. La start-up qui a créé cette appli veut également développer une fonction itinéraires accessibles et un réseau social.

    Et une application de plus pour les personnes handicapées, une ! Collaborative comme les applis qui l’ont précédée, mais avec ses particularités, comme toutes les autres. Mobalib a été lancée en juin. Dix-huit mois après I wheel share, le dernier venu ; sept ans après Jaccede, le pionnier (voir encadré). Sur le papier, Johnatan Dupire, son fondateur atteint d’infirmité motrice cérébrale, voit grand. Ce sera « le 1er outil numérique collaboratif permettant aux personnes en situation de handicap et à leur famille de trouver gratuitement toutes les informations dont elles ont besoin au quotidien », promet-il. Lire la suite ici

    Source : Faire-Face.fr - Auteur de l'article Franck Seuret

     

     

    Mobalib - version LSF from Arekipa Productions on Vimeo.

  • Accessibilité - Les Sables d'Olonne : sensibilisation des commerçants - article du Journal des Sables

    Cliquez sur l'image sur l'image ci-dessous pour lire l'article

    2017-07-06 JDS LSo Sensibilisation commerçants web.jpg

     

     

  • Accessibilité - Les Sables d'Olonne : une action de sensibilisation en direction des commerçants - Reportage TV Vendée

    Jeudi matin 6 juillet, sur le quai du port de pêche, Paulette Bourget et François Bergniard, adhérents de l'APF, étaient accompagnés des élus Michel Bauduin et Catherine Brossard, de la police municipale et de la presse locale pour une opération-test. Cette opération avait pour but de discuter et de sensibiliser les commerçants et les restaurateurs au respect des règles facilitant le déplacement des PMR sur le domaine public (panneaux de menus, accès aux terrasses, largeur du cheminement, etc).

    Une initiative de la ville des Sables à saluer !

    Voir le reportage de TV Vendée en cliquant sur l'image ci-dessous. Le reportage démarre à 2,30 mns 

     

  • En 2017, il n’est pas tolérable de se voir refuser l’accès aux soins quand les cabinets sont accessibles !!!

    Témoignage

    Un médecin fait dire à tort  à son secrétariat que ses deux cabinets de Saint Gilles Croix de Vie et des Sables d’Olonne ne sont pas accessibles : Pourquoi ? serait-ce pour refuser la clientèle des personnes handicapées. Nous diri0PXF9yeI.jpeggeons nous vers une nouvelle discrimination par le mensonge ?

    Comme bien d’autres personnes en fauteuil roulant, je suis atteint d’autres pathologies. A l’hôpital on me prescrit de faire « en ville » un examen particulier de spécialiste.

    Comme toujours il faut s’assurer de l’accessibilité avant de se déplacer : la clinique des Olonne est connue pour être apparemment totalement accessible. Je téléphone donc au secrétariat de  la spécialité, mais  celui-ci est extérieur au cabinet du Docteur L. (un centre de prise de rendez-vous)

    Je m’inquiète donc par acquis de conscience :
    «  Le cabinet est-il bien accessible aux personnes en fauteuil roulant ? »
    Silence.
    « Attendez, je vous prie, je vérifie… Merci d’avoir attendu : non le cabinet n’est pas accessible et le docteur ne peut aider les personnes au transfert sur le banc d’examen. »
    « Mais non je n’ai besoin de personne pour me transférer. »
    « Non, non monsieur c’est exigu et il y a des marches. Mais on va vous donner les coordonnées d’un confrère en centre ville des Sables, vous l’appellerez. »
    « Merci beaucoup. »

    L’histoire aurait dû finir ici, mais en mari prudent j’en parle à mon épouse : « inaccessible ?? Tu rigoles mais enfin il est au premier étage de la clinique et tout est accessible, et son autre cabinet de Saint Gilles l’est aussi d’ailleurs. »

    Défenseur des Droits ? Conseil de l’Ordre ?
    La derrière fois que j’avais eu un problème avec un toubib de Challans j’avais appelé le conseil de l’Ordre des médecins : « on ne peut pas vous recevoir on n’est pas accessible, mais il y a un bistro en face. »

    Le bar c’est une bonne idée pour étancher ma peine et mon humiliation. Il faudra que je leur écrive pour les remercier.

                                                              La discrimination en France est un délit.        

    En 2017, il n’est pas tolérable de se voir refuser l’accès aux soins
    quand les cabinets sont accessibles !!!

    Louis, adhérent.