30/11/2011

Le Yonnais en colère : notre héro local à l'honneur dans Faire Face !

2011-11-30 Faire Face Yonnais en colère.JPG

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Faire Face c'est un magazine édité par l'APF qui paraît chaque mois. Vous y trouverez des dossiers complets, et une gande diversité d'articles qui traitent de l'actualité. Un magazine dont il ne faut pas se priver !  Alors, n'hésitez pas à vous abonner ou à commander un numéro en particulier en contactant l'équipe de Fiare Face sur faire-face@apf.asso.fr (4,80 euros, frais d'envois compris)

Le blog du magazine Faire Face vous propose également des articles en libre accès ici.

 

Réflexologie Plantaire : dernière séance de l'année

pieds.jpgLes séances de réflexologie plantaire conduites par Laure sont très appréciées ! (cliquez ici) Nous avons le plaisir de vous proposer la dernière séance de l'année le 15 décembre.

Si vous désirez bénéficier de ce moment de bien-être, inscrivez-vous auprès de la Délégation en téléphonant à Francette, le matin, au 02 51 37 03 47.

Réunion d'accueil des nouveaux bénévoles jeudi 8 décembre

bénévolat débordé.gif La prochaine réunion d'accueil des nouveaux bénévoles aura lieu ce jeudi 8 décembre de 14h30 à 16h, à la Délégation (voir les coordonnées ici)

Il s'agit de présenter les actions de notre délégation et les possibilités de bénévolat. En ce moment, ce sont les paquets cadeaux du Père Noël qui sont à l'affiche !

Sont invitées à ces rencontres toutes les personnes qui désirent en savoir plus sur les actions bénévoles au sein de notre association. Si vous souhaitez participer, il vous suffit de vous inscrire auprès de Hugues Bourieau au 02 51 37 03 47, ou h.bourieau@orange.fr

A bientôt ! On vous attend nombreux !

29/11/2011

Emploi : + 14% de demandeurs d'emploi handicapés en un an

agefiph.jpgLe nombre de demandeurs d’emploi handicapés a augmenté de 13,9 % en un an et la catégorie la plus touchée est celle des plus de 50 ans (+21%).

L'AGEFIPH vient de publié ses données : cliquez ici.

09:28 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

28/11/2011

Les parents en colère lancent une pétition

pétition en ligne.jpgL'association "Parents en colère !" se révolte contre le manque de structures et le manque de place correspondant aux orientations rendues par les CDAPH pour leurs enfants. De nombreus adultes sont également maintenus dans des structures enfants faute de place dans des structures adultes, voire demeurent chez leurs parents sans aucune solution.

Cette situation est connue des pouvoirs publics qui l'organisent, aussi, face à la détresse des parents, ils restent sourds !

L'association souhaite créer une dynamique nationale pour fédérer un maximum de parents et faire entendre leurs voix. Elle invite chacun a signer la pétition qu'elle met en ligne "Manque de place : quel avenir pour nos enfants mineurs et majeurs handicapés ?" : cliquez ici

parentsencolere50@laposte.net

 

27/11/2011

Agenda 21 de La Roche sur Yon : impulson le Réflexe Handicap !

Nous vous informions de la démarche engagée par la ville de La Roche sur Yon sur le thème du développement durable : cliquez ici.

Nous vous invitions à participer aux ateliers du 15 novembre "Construisons notre quartier durable" pour que la question du développement durable à La Roche sur Yon n'oublie pas d'intégrer celle de l'accessibilité !

Nous étions 6 à participer, et heureusement !  (Sur 60 personnes, c'est pas mal du tout ! C'est 10% de représentation) Sans notre présence, le développement durable yonnais restait confiné aux seules questions de vélo, des jardins pédagogiques et partagés et des composts collectifs... Parce que malgré l'annonce allèchante faite dans le magasine Roche Mag, le thème des logements adaptés n'était pas du tout à l'ordre du jour des présentations et des débats... (voir ici)

Par notre présence et notre participation active, les Yonnais présents ont mis en avant la nécessaire accessibilité des transports, de la voirie et des activités proposées. En une seule soirée, on est même passé des "handicapés" aux "personnes en situation de handicap" ! Et il était entendu que l'accessibilité rendrait service à tous : les personnes âgées, les parents de jeunes enfants avec landeau et poussette et tout un chacun qui un jour est encombré de paquets ou de bagages.

Continuons à participer à ces ateliers, car notre place y est bien plus utile et constructive que dans les seuls "forums handicap" que nous ouvre la Mairie sans concertation aucune avec les associations, premières concernées...

APF bouge les lignes.jpgMobilisons-nous le mercredi 7 décembre à 20h pour l'atelier "Quel engagement pour les Yonnais ?" Nous pouvons organiser du co-voiturage, alors n'hésitez pas à nous contacter !

Ensemble, faisons Bouger les Lignes !

 

MDPH : le Président s'engage à diminuer les délais de transmission des notifications

APF bouge les lignes.jpgSuite aux 2 courriers que nous avons adressés à Gérard Villette, Vice-Président du Conseil Général, Président de l'action sociale du département, de la MDPH, de la COMEX et de la CDAPH, celui-ci vient de nous apporter des premiers éléments des réponse.

Il retient notre suggestion de transmettre les notifications de la CDAPH à l'Inspection d'Académie par voie électronique, ce qui selon nous, peut aisément être fait dès le lendemain de la commission enfant qui se tient le matin.

Gérard Villette n'oublie pas de faire réfence à la présence des professionnels de l'Inspection d'Académie au sein des équipes d'évaluation de la MDPH et de la commission qui rend les décisions, ni à l'absence de continuité de service au sein de l'Inspection d'Académie de Vendée durant les mois de juillet et août, abération administrative qui nuit profondément à la bonne préparation des rentrées scolaires. Nous avons d'ailleurs déjà fortement dénoncé cette situation auprès du Directeur de Cabinet du Préfet, tout comme auprès de l'Inspecteur d'Académie, et veillerons à ce que des réponses satisfaisantes soient apportées pour septembre 2012.

villette.jpgNous sommes satisfaits des premiers effets de cette démarche commune avec les associations Autisme Vendée et Autisme Vendée Enfance auprès de la MDPH, et ne manquerons pas de veiller à l'effectivité de ces annonces.

Pour lire le courrier de Gérard Villette, cliquez ici.

15:20 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

26/11/2011

La région des Pays de la Loire candidate...

scoop.jpgLa région des Pays de la Loire est candidate pour l'organisation du 42e congrès de l'APF en 2014 !

Nous vous informerons bien entendu de la décision du Conseil d'Administration.

09:36 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

25/11/2011

Accès à l'emploi des jeunes en situation de handicap : guide APF

Comme tous jeunes, les jeunes en situation de handicap peuvent éprouver des difficultés à identifier les acteurs et les réseaux utiles, APF bouge les lignes.jpgrepérer les leviers et connaître les outils. Mieux informés, suffisamment tôt dans leur parcours, leur accès à l’emploi en sera facilité.

Aussi dans l’objectif de faciliter leurs démarches et la prise en main de leur avenir professionnel, en cohérence avec nos actions locales ou nationales, l’APF a décidé d’éditer ce guide d’accès à l’emploi apportant des réponses simples et claires afin de simplifier la vie des personnes, de leur entourage et des professionnels qui les accompagnent dans leur parcours vers l’emploi.

Dans cet objectif, l'APF propose un nouveau guide : "Accès à l'emploi des jeunes en situation de handicap - des réponses pour votre avenir professionnel" : cliquez ici

Un blog dédié est également en cours d'élaboration : vous pourrez prochainement le retrouver en cliquant ici.

16:07 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Accessibilité : particularités des zones 30

zone 30.jpgDe plus en plus de communes mettent en place des zones 30, et se questionnement sur leurs spécificités au regard notament des règles d'accessibilité.

Aussi, n'hésitez pas à diffuser ces informations dans vos communes !

- plaquette éditée par le CERTU : cliquez ici

- forum questions/réponses sur le site du Ministère du Développement durable : cliquez ici

24/11/2011

"Ma chère MDPH" : un joli poème à découvrir

poésie.jpgClaire est une jeune femme joyeuse et optimiste. Son handicap l'a contrainte à faire appel à la MDPH, et depuis, elle imagine toutes ces choses simples qui pourraient être faites pour soutenir les personnes qui font appel à "leur" maison.

Claire ne revendique pas : elle rêve... Claire ne denonce pas, elle espère...

C'est ainsi que Claire nous propose, sous forme de poème, l'idée qu'elle se fait de ce que devrait être la Maison Départementale des Personnes Handicapées...

Pour lire ce poème, cliquez ici.

Vous voulez, vous aussi, partager sous forme de rêverie votre MDPH idéale... Envoyez-nous votre récit !

14:38 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Billet d'humeur n°40 de notre Yonnais en colère

hugues.jpgUn petit bonjour d'un gars avide de détente !

Aaaah ! Les vacances en toute liberté, en toute accessibilité !
Le rêve de chacun...
Un rêve pour chacun d'entre nous.

Avec ce p'tit guide bien sympathique ma fois ! (cliquez ici)
Et puis des hôteliers qui non seulement ne pourront plus dire que ce n'est pas possible, mais en plus gagneront un peu plus d'argent avec un plus grand évantail de clientèle...

Bon c'est vrai ! Avec les ressources que les Z'handicapés ont aujourd'hui en France, y'en n'a pas beaucoup qui pourront se payer une suite à 37 000 € la nuit.
Mais bon ! Le Petit Nicolas il y arrive bien lui ! (cliquez ici)

Alors c'est quoi ce travail !
Tous au boulot au lieu de perdre votre temps à lire mes conneries.
Lui, à ce prix là, c'est qu'il travaille dur pour nous : à nous faire serrer encore un peu plus la ceinture par exemple... et surtout à se foutre de notre gueule avec ses potes des super puissances du G20 !

Bref ! J'espère tout de même qu'à ce tarif, elle était accessible sa suite...

A la semaine prochaine


Mot n° 40 : "France"

23/11/2011

Un beau cadeau au pied du sapin... pour de belles actions pour l'APF

Ca y est ! Les petits lutins de l'APF sont mobilisés pour aider le Père Noël à réaliser de beaux paquets cadeaux !

Merci à l'ensemble des bénévoles qui se mobilise pour l'APF, au magasin Jouet Club Sud Avenue de La Roche sur Yon qui nous accueille jusqu'au 23 décembre, et aux clients du magasin qui nous font confiance et font à don à notre Délégation !

2011-11-15 paquets cadeaux jouet club.JPG

22/11/2011

MDPH : pourquoi obliger les personnes à aller devant le tribunal ?

interrogation rouge.jpgLes 2 associations POIC et La Vie par un Fil ont adressé un courrier aux Présidents des Conseils Généraux pour les alerter sur les pratiques des MDPH. Celles-ci refusent des prestations pourtant bien légitimes, et que les personnes obtiennent systématiquement dès lors qu'elles saisissent les tribunaux...

Un courrier avait déjà été adressé aux membres des CDAPH en juin, mais visiblement, il n'a pas encore porté ses fruits...

Pour lire le courrier au Président du Conseil Général, Bruno RETAILLEAU, cliquez ici.

Pour lire le courrier aux membres de la CDAPH, cliquez ici.

10:39 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

Effet de la neige et de la glace sur l'utilisation des rampes extérieures par les personnes en fauteuil roulant

neige flocon.jpgL’hiver n’est pas une saison facile pour les déplacements des personnes à mobilité réduite.

La société canadienne d'hypothèques et de logement dresse un état de la recherche en la matière et donne des pistes pour améliorer l’accessibilité lorsque le sol est couvert de neige.

Etude canadienne de 2010. 6 pages : http://www.cmhc-schl.gc.ca/odpub/pdf/67032.pdf?fr=1298385...

21/11/2011

Repas de fin d'année Samedi 3 décembre : dernier jour pour s'inscrire !

noel repas.jpgNotre tradionnel repas de fin d'année aura lieu le samedi 3 décembre prochain  à partir de 12h00 au restaurant le Val d'Yon.

Si vous souhaitez vous inscrire, faîtes-le avant mercredi 23 novembre ! Vous pouvez télécharger l'invitation ici

Rapport sur la PCH : l’APF rend son avis !

APF bouge les lignes.jpgFin octobre, l'inspection générale des affaires sociales (IGAS) et l'inspection générale de l'administration (IGA) ont rendu public leur rapport sur l'évaluation de la prestation de compensation du handicap (PCH).

Pour l'APF, si ce rapport rassemble un certain nombre de constats et d'analyses pertinents,  sur un certain nombre d'observations, les rapporteurs n'ont pas retenu dans leurs recommandations des mesures proposées par l'association pouvant améliorer le droit à compensation des personnes en situation de handicap et de leur famille.

L'APF regrette en effet que les constats des insuffisances des dispositifs actuels ayant des incidences pour les usagers soient évoqués et traités à la marge (critères d'éligibilité, PCH pour les enfants, périmètre, tarifs et plafonds de la PCH, etc.) et qu'aucune réponse ne soit apportée.

Et l'APF est particulièrement inquiète de voir au contraire des propositions qui viennent encore plus réduire les droits à compensation des personnes en situation de handicap (en particuliers des bénéficiaires de l'ACTP, des personnes indemnisées et des bénéficiaires de la PCH en établissement). Avec, dans le même temps, des pouvoirs accrus qui sont proposés aux services décideurs et payeurs des Conseils Généraux (modalités de paiement imposés, contrôles d'effectivité renforcés).

Pour lire l'avis de l'APF, cliquez ici

source : http://www.reflexe-handicap.org/

22:29 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

CP : Réduction des déductions fiscales des dons : l’APF très inquiète !

APF bouge les lignes.jpgL'Association des Paralysés de France (APF) fait part de sa plus grande inquiétude concernant la proposition d'amendement n°II-519 déposé par le député Gilles Carrez et la proposition d'amendement déposé par le député Pierre-Alain Muet, qui prévoient de réduire les déductions fiscales pour les dons.

Comme toutes les autres associations faisant appel à la générosité publique, l'APF condamne fermement ces propositions d'amendement qui frappe les personnes aidées par les associations et qui fait une assimilation entre déductions des dons et niches fiscales ! L'APF demande aux sénateurs de s'opposer à ces propositions d'amendement afin de garantir aux associations de mener à bien leurs missions, dans une société de plus en plus fragilisée !

Pour téléchager le communiqué de presse complet, cliquez ici.

MDPH : 3 associations relancent Gérard Villette sur la réduction des délais de notification

peut mieux faire.jpgL'APF, Autisme Vendée et Autisme Vendée Enfance ont relancé Gérard VILLETTE, Président de la MDPH et de la CDAPH à propos des délais de notification des décisions de la CDAPH.

Un premier courrier avait été envoyé le 11 octobre (cliquez ici), mais à ce jour, Gérard VILLETTE ne lui a pas donné suite. Nos 3 associations ont donc décidé de le relancer, car les enjeux pour la bonne scolarisation des enfants mérient son attention.

L'objectif est notamment que les décisions relatives à la scolarisation des élèves en situation de handicap puissent être concrétisées sans attendre par l'Inspection d'Académie de Vendée (orientation en CLIS, ULIS, Accompagnement par un AVSi, ou encore mise à disposition de matériel pédagogique)

Pour lire le courrier de relance, cliquez ici.

19:57 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Rémi n'a toujours pas son AVS, et est en partie privé d'école...

Plus de 6 mois après que la CDAPH ait reconnu à Rémi le besoin d'être accompagné par un Auxiliaire de Vie Scolaire, ce petit garçon reste désespéremment seul, sans aucune aide, et avec un accès à l'école très limité...

L'Inspection d'Académie de Vendée ne respecte pas les droits de cet enfant, et ne lui accorde pas d'AVS, malgré une notification en ce sens de la MDPH. Les conséquences sont importantes, tant pour Rémi, que pour ses parents et ses frères et soeurs...

Sans AVS, Rémi ne peut aller à l'école que partiellement : il reste la plupart du temps à la maison, ne comprenant pas pourquoi ses copains, ses deux frères et sa petite soeur peuvent eux, aller à l'école, et pas lui... Cette absence de scolarisation nuit lourdement au développement de cet enfant, à ses apprentissages, à son avenir. Avant son accident, Rémi était un très bon élève. Depuis l'accident, ses capacités sont affectées, et il a réellement besoin d'être soutenu, accompagné dans ses apprentissages. Seulement voilà : l'administration ne respecte pas ses droits, et aujourd'hui, Rémi est le dernier de la classe.

Ses deux frères et sa petite soeur ne comprennent pas pourquoi les adultes infligent cela à Rémi. Son grand frère est frustré de le voir ainsi perdre ses acquis scolaires.

Ses parents subissent également les conséquences du non respect du droit de Rémi à être scolarisé en présence d'un AVS : ils ont du aménager leurs travails respectifs pour être présents tous les après-midi à la maison, afin de garder Rémi. qui n'est pas scolarisé faute d'AVS.

En début d'année, l'Inspecteur d'Académie de Vendée déclarait "Tous les élèves méritent d'aller à l'excellence, donc il faut les accompagner. Passons de l'école pour tous, à la réussite de chacun" (cliquez ici) Est-ce ainsi qu'il conçoit sa responsabilité envers le petit Rémi ?

Les parents ont décidé de mettre en demeure l'Inspecteur d'académie (pour en savoir plus sur cette démarche, cliquez ici). Monsieur le Préfet est informé de cette situation, ainsi que la Cellule Aide handicap Ecole du Ministère de l'Education nationale (cliquez ici).

Les parents ont reçu comme explication que la situation est bloquée car Rémi est scolarisé dans une école privée... Nous avons décidé de saisir le défenseur des droits, car si c'est là une raison évoquée, elle nous semble innacceptable.

Nous ne manquerons pas de vous donner des nouvelles du petit Rémi au plus vite.

 

photo REMI Bourrasseau.JPG

Sur cette photo : Rémi en premier plan, avec ses 2 frères et sa petit soeur.

18/11/2011

MDPH : une demande de RQTH ne peut conduire à une déclaration d'inaptitude !

Décidemment, rien n'est jamais acquis ! Nous pensions que la MDPH de Vendée avait compris qu'elle ne pouvait légalement refuser une RQTH au motif d'une soi disant inaptitude, mais non ! On r'prend les même et on r'commence !

En vertu de la  loi 2005-102 du 11 février 2005 (article 70) et du code du travail (article L5213-1) : "est considéré comme travailleur handicapé toute personne dont les possibilités d'obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par la suite de l'altération d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales ou psychique"

Depuis 2009, la décision d'attribution d'une RQTH est accompagnée d'une orientation professionnelle, mais elle ne mentionne ni le type de handicap, ni le taux d'incapacité. D'autre part, il n'est pas nécessaire d'avoir une RQTH pour bénéficier de l'AAH.

NB : dire à son employeur (ou lors d'un entretien de recrutement) que l'on est titulaire d'une RQTH est une décision personnelle et n'est pas obligatoire.
Si vous choisissez de le révéler, vous pourrez bénéficier des aides liées à ce statut et vous lui permettrez, s'il est assujetti à l'obligation d'emploi, de bénéficier lui aussi des aides prévues pour les entreprises qui emploient des personnes handicapées


La CDAPH doit donc vérifier, avec l'aide des salariés de la MDPH qui sont censés connaître la loi, pour attribuer la qualité de travailleur handicapé (RQTH), que les possibilités d'obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites pour la personne, par suite de l'altération d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales ou inapte.jpgpsychique. En revanche, il ne lui appartient pas de dire que ces possibilités sont trop réduites pour bénéficier de la RQTH. En effet, les textes ne permettent pas cette interprétation puisqu'ils ne fixent pas de seuil "d'inemployabilité" en dessous duquel la RQTH peut être refusée. De plus, la grande diversité des situations de travail ne permet pas à une CDAPH de déterminer qu'une personne sera dans l'impossibilité absolue d'exercer tout emploi.

Aussi, si la CDAPH refuse de vous accorder la RQTH au motif que vous êtes inapte au travail, vous pouvez faire appel de cette décision. Pour ce faire, n'hésitez pas à nous contacter au 02 51 37 03 47 ou par mail : dd.85@apf.asso.fr

10:17 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

MDPH : évaluation des besoins selon la CNSA

cnsa.jpgVous vous questionnez sur la manière dont la MDPH évalue vos besoins en matière de compensation du handicap ?

La CNSA a parmi ses missions essentielles, celle de garantir une égalité de traitement sur l'ensemble du territoire. Elle a édité un guide portant sur l'évaluation.

« L’évaluation, ce n’est pas prendre
des informations, c’est échanger des informations
pour faire surgir du sens. »

(Jacques Ardoino, Professeur en sciences de l'éducation, 1976)

Cliquez ici.

Retrouvez notre article sur le GEVA (Guide d'Evaluation)  ici.

Et n'oubliez pas : votre avis est essentiel ! (cliquez sur l'image)

CNSA avis essentiel.jpg

08:15 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Conseil Départemental ouvert en novembre et décembre : venez découvrir le rôle des Conseillers !

En décembre, le Conseil Départemental sera ouvert à l'ensemble des adhérents désireux de mieux comprendre la mission et le rôle des Conseiller, en vue de se présenter aux éléctions 2012.

bienvenue.jpgVous pouvez venir assister à 2 Conseils Ouverts
Jeudi 1er décembre et mardi 20 décembre 2011
De 13h à 16h

A la Maison de Quartier du Val d'Ornay, Rue Charles Peguy, à La Roche sur Yon.

Pour organiser au mieux votre accueil, merci de vous signaler auprès de la délégation au 02 51 37 03 47 ou par mail dd.85@apf.asso.fr

17/11/2011

Cafés, hôtels, restaurants et discothèques : réussir l’accessibilité

L’accessibilité des établissements accueillant du public doit être effective au plus tard le 1er janvier 2015. Le secteur hôtellerie, restauration, cafés et discothèques est donc directement concerné.

Le secteur professionnel de l’hôtellerie, restauration, cafés et discothèques, directement concerné, s’est mobilisé pour faire connaître les spécificités de cette réglementation appliquées à ses établissements. Le guide "Cafés, hôtels, restaurants et discothèques : réussir l’accessibilité - Une qualité d’accueil au service de la modernisation" est résultat de cette volonté. Il a été élaboré avec les représentants des organisations professionnelles, les associations de personnes handicapées et le ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement

Ce guide permet de prendre connaissance des obligations qui sont attachées à la gestion des établissements mais propose aussi des bonnes pratiques qui permettent d’améliorer l’accueil des clients. Il offre une approche des cinq grandes familles de handicap et porte une attention toute particulière aux besoins des personnes âgées.

Pour le consulter, il vous suffit d’un clic !

Il est organisé de tel sorte que son sommaire soit interactif. Il comporte aussi des renvois automatiques. Pour mieux vous déplacer vous pouvez activer l’onglet "signet"  : vous obtiendrez ainsi le sommaire à côté du guide.

Ce guide a une seule ambition : aider à comprendre ces enjeux et accompagner dans leur évolution les cafés, hôtels, restaurants et discothèques. C’est un outil mis à votre disposition.

source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Accessibilite-.html

 

A diffuser largement autour de vous pour qu'on n'entende plus que "c'est pas possible"!

Billet d'humeur n°39 de notre Yonnais en colère

hugues.jpgBonjour,

"Une grande idée n'est pas celle qu'on suit ; c'est celle qui en fait naître une autre" de Jean-Michel Ribes. Voilà une pensée qui m'inspire... L'idée des "Journées de la santé et du handicap" est-elle de cette dimension, de cette envergure ? Ces journées vont-elles faire émerger d'autres idées plus originales les unes que les autres des esprits féconds de nos chers élus, en matière de handicap et d'accessibilité ?

Sans m'arrêter sur les détails du programme, je voudrais attirer votre attention sur deux points qui m'interpellent et m'agacent.

- 1er point : maison de quartier Jean Yole ; y'a pas plus isolée et reculée comme maison de quartier à La Roche sur Yon. On voudrait faire plus discret qu'on n'aurait pas fait mieux ! Je sens qu'il va y avoir foule ! Hihihi ! Faut pas déconner !

- 2ème point : associer (encore et toujours) la santé au handicap, c'est pour moi comme si tous les Z'handicapés étaient malades... Ben non ! Moi j'suis pô malade, n'en déplaise à Dame VALIN !

Bref ! Avec ces journées, nos chers élus ne manqueront de faire croire à tout le monde "qu'ils en font des choses pour les Z'handicapés !"...

Allez ! A la semaine prochaine...

Mot n° 39 : "VALIN""

16/11/2011

Isabelle, la pédiatre d'Ardi, forcée de "désobéir face à la violence de l'état"

Cliquez sur la photo...

ardi isabelle.jpg

Handiyon : l'enquête très contestable continue - L'APF maintient sa position

Nous vous informions de notre vive réaction au regard du contenu de l'enquête conduite par le CLIC Entour'âge auprès des usagers d'handiyon, pour soit disant faire évoluer le transport ordinaire et adapté sur la communauté d'agglomération de La Roche sur Yon : cliquez ici.

Plusieurs usagers nous ont transmis un courrier reçu lundi et mardi : cliquez ici

Même si l'on peut se féliciter que les usagers aient enfin un minimum d'information pour comprendre qui va venir chez eux et pourquoi, nous sommes étonnés de constater que l'enquête est présentée comme "permettant d'enrichir la réflexion des prochaines Commissions Intercommunales d'Acessibilité (CIA)"

Tient ? Personne nous a jamais dit que la CIA devait traiter des thématiques santé et vie sociale ? Mais c'est sûrement qu'on sait pas tout... Tsss

En l'état, la position de l'APF reste inchangée : elle déconseille aux usagers du service Handiyon de répondre à cette enquête qui non seulement n'apportera pas les réponses nécessaires pour faire évoluer le transport sur l'agglomération, mais qui ne permettra en rien d'enrichir la réflexion de la CIA qui n'a qu'une seule et unique compétence : le transport.
le chat connerie.jpg

9 décembre 2011 : découvrez la démarche de Conception Universelle

L’Observatoire interministériel de l’accessibilité et de la conception universelle organise le 9 décembre 2011, à Paris, une journée conférence sur la thématique de la Conception Universelle (« Universal Design »).

La France, dans la suite de l’Union européenne et à l’instar de 105 autres pays, a ratifié la convention ONU de décembre 2006 promouvant la conception universelle. Il s’agit pour l’Observatoire de consacrer une journée à l’approfondissement de ce concept afin de permettre dans un temps second sa diffusion auprès des différents acteurs et son appropriation par notre société.

Mme Valérie FLETCHER, directrice exécutive de l’« Institute for Human Centered Design » de Boston, et M. Francesc ARAGALL, président de la « Design for All Foundation », participeront activement à cette journée.

Ce colloque s’articulera autour de 3 temps forts :

  • la notion de conception universelle : ses origines, ses principes, sa diffusion
  • son apport dans le secteur industriel
  • l’appropriation de la conception universelle par la société française.

Le programme définitif sera prochainement mis en ligne sur le site du Ministère du Développement durable.

Cette conférence sera traduite en français/anglais, vélotypie et LSF.


Quelques définitions de la Conception Universelle :


On entend par « conception universelle » la conception de produits, d’équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans toute la mesure possible, sans nécessiter ni adaptation ni conception spéciale. (Article 2 de la convention de l’ONU)

« La conception universelle est une stratégie qui vise à concevoir et à composer différents produits et environnements qui soient, autant que faire se peut et de la manière la plus indépendante et naturelle possible, accessibles, compréhensibles et utilisables par tous, sans devoir recourir à des solutions nécessitant une adaptation ou une conception spéciale. » (Conseil de l’Europe ResAP(2001)1)

« Design for All est la conception d’environnements, produits et services afin que toutes les personnes, futures générations incluses, sans distinction d’âge, de genre, de capacité ou d’origine culturelle, puissent avoir les mêmes opportunités de comprendre, d’accéder et de participer pleinement aux activités économiques, sociales, culturelles et de loisirs, de manière la plus indépendante possible. » (Design for All Foundation)

source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Accessibilite-.html

La Roche sur Yon : journées "Santé-Handicap". Encore une bonne blague !

La ville de La Roche sur Yon organise du 22 au 27 novembre plusieurs rencontres autour du thème "Santé et Handicap".

mon oeil.jpgLe samedi 26, la ville vous invite à "Changer de regard, savoir vivre ensemble". Pour cela, vous pourrez rencontrer un psychiatre et 4 associations autour du handicap visuel et du handicap psychique.

L'APF n'est pas partenaire de cette manifestation qui a été pensée et conçue par la ville sans concertation aucune avec les associations qui ont juste eu le droit de faire des propositions d'intervention après coup. Si nous avions eu la possibilité de participer à la conception d'un tel évènement, nous aurions pu expliquer aux élus et aux techniciens qui les secondent que la méthode retenue est parfaitement inadaptée à l'objectif affiché !

Pour "faire changer le regard" sur les personnes en situation de handicap, il faut créer les condition de la mixité afin de banaliser la différence ! Il faut que les personnes et les associations soient présentes dans tous les évènements "ordinaires", tout au long de l'année, et ne pas les cantonner à ce qui est proposé ici...

Il n'y a rien de pire que de ghettoïser les personnes en situation de handicap en les concentrant une journée dans une salle, en pensant que les personnes valides vont venir d'elles-même "se faire changer le regard" !

Pour consulter le programme complet, cliquez ici.

la bonne blague.jpg

 

15/11/2011

Travailleur handicapé : appel à témoignage pour TV Vendée

TV Vendée blanc.jpgDans le cadre de la semaine du handicap, TV Vendée aimerait recueillir le témoignage d'un travailleur handicapé, et le filmer sur son lieu de travail.

Vous aimeriez partager votre expérience, et contribuer ainsi à faire évoluer le regard porté sur les personnes en situation de handicap ? Votre employeur est d'accord pour qu'un reportage soit filmé au sein de son entreprise ?

Appelez la Délégation au 02 51 37 03 47, et nous vous mettrons en contact avec le journaliste.

16:23 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |