31/05/2012

Schéma départemental des personnes en situation de handicap

APF bouge les lignes gros.jpgEn concertation avec les différents acteurs du handicap au niveau du département, le Conseil Général de Vendée pilote depuis quelques semaines la construction du prochain schéma départemental des personnes en situation de handicap.

Acteur majeur de la dynamique vendéenne pour les réponses aux besoins et la défense des droits des personnes et de leurs familles, l'APF collabore activement à ce travail. L'association participe à chacun des quatre groupes de travail mis en place : vie sociale, emploi, santé, et solutions d'accueil.

Suite à la rencontre avec le Président du Conseil Général, Bruno RETAILLEAU, durant laquelle il a affirmé son souhait de développer une collaboration avec notre association, nous lui avons adressé notre contribution écrite de 19 pages. Nous y explicitons les enjeux, nos positions et propositions, telles que nous les présentons dans les groupes de travail.

Nous défendons bien entendu le principe fondamental d'une société inclusive, c'est-à-dire ouverte à tous et conçue pour tous.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l'évolution de ce travail.

Billet d'humeur n°67 de notre Yonnais en colère (qui est pas en colère du tout !)

hugues.jpgIls sont bien les jeunes d'aujourd'hui ! C'est la réflexion que je me suis faite en regardant le reportage sur les justiciers du CMJ de La Roche sur Yon.

D'aucuns disent que les jeunes de maintenant, y'a rien à en tirer, ils ne feront rien de leur vie, ils n'ont pas d'avenir... Bref ! Des moins que rien ! Ben là faut arrêter les conneries : non seulement ils ont de l'avenir, mais en plus de ça ils sont bourrés de talents !

Ils ont semble-t-il conscience des difficultés, et veulent les prendre à bras le corps pour trouver des solutions. Et pas n'importe comment s'il vous plaît : en sensibilisant le public, en créant l'outil efficace qu'est la BD pour à la fois mettre en évidence les problèmes et dédramatiser le handicap. Faire des personnes en situation de handicap des citoyens à part entière : telle est leur devise ! Pas mal non ?!

Y'a de l'idée, et on ne peut qu'être fier de vous...

Alors profitons-en, ce n'est pas souvent que je complimente !! Merci à nos décideurs adultes et responsables d'avoir soutenu cette belle initiative !

A la semaine prochaine

Mot n° 67 : "demain"

26/05/2012

Bénévole à l'APF, je participe au Groupe accessibilité

10:30 Publié dans Bénévolat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Bénévole à l'APF, j'anime un atelier Théâtre

10:29 Publié dans Bénévolat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

24/05/2012

Billet d'humeur n°66 de notre Yonnais en colère

hugues.jpgNouveau Président de la République : nouvel ère ?!

Accessibilité universelle, justice sociale, les jeunes...
Tout un programme, très ambitieux quand on voit où on en est aujourd'hui !
Déclarations d'intentions ou transformation de l'essai en actes concrêts ?
Le handicap absent (ou presque) du débat durant la campagne électorale, d'un côté, et nomination de Jean-Marc Ayrault comme Premier Ministre, de l'autre... Déroutant, non ?
Pour autant, quand on connaît la 1ère position de la ville de ce dernier au classement du baromètre Accessibilité APF/L'Express 2011, on peut se dire rassuré.

Mais...


Y'a quand même un truc qui me gène !
J'saurais pas vous dire quoi aujourd'hui, ou je ne veux pas le dire...
Après tout, laissons un peu de temps au temps, et surtout à ces nouveaux (ou pseudos nouveaux) décideurs le temps de faire leurs preuves...
Et puis on verra !

A la semaine prochaine


Mot n° 65 : "jusqu’au"

20/05/2012

Interdit de circuler librement dans le RER quand on est handicapé : la bêtise d'un règlement

RER.jpgLe blog Faire Face relatait cette situation rancobolesque d'un voyageur en situation de handicap interdit de RER, car "le règlement, c'est le règlement"... Cliquez ici

Et bien une pétition a été lancée pour permettre à chaque personnes en situation de handicap de circuler librement dans le RER : cliquez ici

19/05/2012

Bénévole à l'APF, je suis accompagnateur à la délégation de Seine Maritime

10:31 Publié dans Bénévolat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

17/05/2012

Billet d'humeur n°65 de notre Yonnais en colère

hugues.jpgHellooooo !

Dans mon billet n° 57, je disais mon agacement par rapport à ce qu'a dû endurer la famille Muller... Je me référais à un article paru dans le Sans-Culotte 85 n° 53 où était relatée l'issue de la situation.

Du coup, en me replongeant dans ce numéro du Sans-Culotte 85 (c'est plus fort que moi, je ne peux pas m'en passer...), je me suis aperçu que j'avais oublié de faire un p'tit clin d'oeil à quelqu'un qui, lui, était resté sourd aux sollicitations de ce canard sur les questions du transport sur le territoire de La Roche Agglomération.

Alors voilà ! Je répare mon oubli...
gaborieau.jpgIl s'agit (bien sûr) de Monsieur le Maire de Dompierre sur Yon, en charge des transports à La Roche Agglomération.
En plus, le contexte me porte à rire et à croire dur comme fer que l'APF est une réelle force : les horaires du service Handiyon élargies à compter de septembre prochain, l'accès à Noctilyon développé, ...
Peut-être que lui - Monsieur le Maire de Dompierre sur Yon - ne rira pas de mon billet et qu'il pensera que c'est lui qui a débloqué la situation ?

65.JPG

Bref ! Même s'il ne rit pas de ce petit pied de nez, une chose est certaine : les choses avancent doucement mais sûrement, et ce n'est pas du seul fait de nos décideurs !

A la semaine prochaine

Mot n° 65 : "atout"

16/05/2012

Rencontre pleine d'espoir avec Bruno Retailleau

P1280355 (2).jpg

L'APF a rencontré ce mardi 15 mai Bruno Retailleau, Président du Conseil Général qui était assisté de M. Larrey, Directeur de la solidarité et de M. Sicard, Directeur de la MDPH.

Thierry Craipeau, Daniel Sellier, Représentants départementaux, Grégoire Charmois, Directeur par intérim accompagné de son collaborateur Hugues Bourieau et son auxiliaire de vie professionnelle Isabelle Jaulin ont eu un long entretien constructif et plein d'espoir pour les personnes en situation de handicap que nous défendons et accompagnons au quotidien.
Les représentants de l'APF ont explicité notre nouveau projet associatif "Bougez les lignes pour une société inclusive" et les échanges ont porté autour de deux grands axes: l'accessibilité universelle et ses déclinaisons sur les compétences du Conseil Général (éducation, emploi, transports, tourisme) et les droits individuels ( compensation , MDPH, vie autonome à domicile).

Bruno Retailleau s'est montré ouvert et volontariste sur une politique du handicap : il a annoncé une inflexion de la politique d'accueil des personnes en situation de handicap ..."le maintien à domicile doit être la règle et l'hébergement collectif, l'exception"..., un travail sur le vieillissement, un audit de la MDPH avec enfin très bientôt de nouveaux locaux qui rassembleront tous les services.


L'APF a pointé les avancées, les difficultés et les efforts à faire sur l'accessibilité des collèges, la scolarisation des enfants (en lien avec l'ARS), les efforts conséquents pour que les transports en commun soient accessibles (et non pas un seul arrêt par canton), les délais et l'organisation de la MDPH.
Le Président du Conseil Général a proposé plus de collaboration, plus de co-construction avec l'APF :  un groupe de travail sur l'i-administration pour la MDPH, un travail sur le Fonds départemental de compensation, un guichet unique sur le logement, une dynamique sur l'emploi de jeunes en situation de handicap, sur la vie autonome à domicile.


Une rencontre pleine d'espoir pour une Vendée accessible en 2015 et une société ouverte à tous !

15/05/2012

Santé : galère en Vendée pour obtenir un rendez-vous chez un médecin

 santé.jpgOuest France a mené l'enquête : pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste, c'est galère ou rapidité ?

A en croire les témoignages, c'est plutôt... galère. Extraits :

"La galère ! Le gyneco des Herbiers ne prend pas de nouveaux patients, tout comme le pédiatre ! Ne parlons pas des dentistes, ceux qui partent en retraite ne sont pas remplacés. Mais par contre vous aurez un rendez-vous chez l’ophtalmo puisqu’il va vous proposer un rdv dans le mois, moyennant un dépassement d’honoraire… !..."

" Cela fait 2 ans que je suis sur les herbiers et je n n’ai toujours pas de médecin traitant..."

"On dit que la médecine avance mais j’ai l’impression d’avoir fait un bond de 10 ans en arrière. Moi aussi je viens du Sud et c’est dur. De plus avec des enfants, on galère sans compter les secrétaires qui vous sourient au téléphone pour nous dire qu’ils ne prennent pas de nouveaux patients. Et je ne vous parle même pas quand il faut passer un irm et bien on en rigole plus non plus. J’ai des soucis aux cervicales mais si ça continue je vais faire des kilomètres mais j’irai me faire soigner dans mon sud."

Pour lire l'ensemble des témoignages, cliquez ici

Témoignez sur notre blog santé régional, ici !

16:43 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Handicap : la feuille de route du président de la République

 APF bouge les lignes gros.jpgAu moment de l’investiture du nouveau président de la République, l’Association des paralysés de France (APF) tient à souligner ses attentes et priorités pour les prochains mois du quinquennat qui s’ouvre.

Alors que le handicap a été absent des débats de la campagne électorale, il est néanmoins urgent d’engager dès le début de ce quinquennat des engagements et des mesures répondant aux situations dramatiques vécues par des personnes en situation de handicap et leur famille. L’APF demande au président de la République d’impulser et de préciser la feuille de route qu’il entend donner au gouvernement en matière de politique du handicap, et cela en s’inscrivant dans les orientations de justice sociale et d’égalité prônées par le candidat.

L’APF est également attentive à la question de la gouvernance de la politique du handicap et veillera à ce que chaque texte de loi comporte un volet handicap, comme promis par François Hollande. L’APF attend également la création d’un Haut Commissariat au handicap.

Afin de travailler ensemble sur ces sujets incontournables, l’APF demande à rencontrer les nouveaux responsables politiques.

Lire la suite

14/05/2012

Atelier d'écriture et chemins de Compostelle

Tant-et-plus-Logo-278x300.jpg

L'Association "Tant et plus" organise un atelier d'écriture les 26 et 27 mai 2012 à Espalais dans le Tarn et Garonne et

propose 4 jours sur les Chemins de Compostelle les 15, 16, 17 et 18 juin prochains.

Si vous souhaitez participer à l'un et/ou à l'autre de ces projets, n'hésitez pas à contacter François Arrivé, Président de l'Association "Tant et plus" au

02 51 57 61 85 ou 06 86 34 34 36

et pour mieux connaitre l'Association, cliquez ici

affiche des mots.jpg

12/05/2012

Les jeunes conseillers municipaux de La Roche sur Yon, inspirés par notre Yonnais en Colère ?

mini justiciers couv BD.jpg"Si vous aimez aider, devenez justicier !" Voilà l'appel lancé par les enfants du Conseil Municipal des Jeunes de La Roche sur Yon.

Sensibiliser les citoyens aux différents handicaps, c’est l’un des axes de la charte « ville handicap » signée il y a peu par la Ville de La Roche-sur-Yon et les associations représentatives des personnes en situation de handicap. Les jeunes conseillers municipaux yonnais ont donc décidé de s’inscrire dans cette démarche, parce que c’est l’affaire de tous. Ils ont réalisé une BD, « les minis justiciers »

mini justiciers BD.JPG

Les planches sont présentées à l’espace Cormier, rue La Fayette. L’exposition est à découvrir jusqu’au 26 mai, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30 (vendredi fermeture à 17 h 00).

Super initiative, et beau travail ! Bravo les enfants !


"Les mini justiciers"...traquent les incivilités... par ville-larochesuryon

Bénévole à l'APF, j'anime des ateliers créatifs

10:33 Publié dans Bénévolat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

11/05/2012

Fête du sourire 2012 – 10ème anniversaire

2012-05-05-leclerc oudairies.jpgVendredi 4 et samedi 5 mai, le Centre E. Leclerc des Oudairies accueillait notre stand de vente Fête du sourire. 991,55 € ont ainsi été collectés. Vingt-quatre bénévoles se sont relayés pour échanger avec un public réceptif et souriant, pour vendre nos produits Sourire, pour donner à ce stand une image positive et dynamique. Merci pour leur engagement à nos côtés ! Merci à Monsieur GODET, Directeur du magasin et partenaire de longue date !

Samedi 5 et dimanche 6 mai, la cafétéria du Centre E. Leclerc d’Olonne sur Mer reversait à l’APF Vendée 0,50 € par repas servi sur ces deux journées. 485,00 ont ainsi été collectés.  Merci à Yves MARAIS, adhérent APF Littoral, et merci à Monsieur JONCHERE, PDG du du magasin et partenaire de longue date !

fête sourire.jpg

DYS : Des livres sur la dyspraxie

DYS ont la parole.jpgRetrouvez sur le site DMF (Dyspraxique Mais Fantastique) une sélection d'ouvrages traitant de ce trouble.

Pour accéder à cette bibliothèque, cliquez ici

10:28 Publié dans les "DYS" | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

10/05/2012

La Mutuelle du Val de Sèvre soutient l'APF : les mutualistes offrent un chèque de 2000 € !

A l'initiative de l'une de nos adhérentes, la Mutuelle du Val de Sèvre a choisi cette année de soutenir les actions de la Délégation APF de Vendée.

A l'issue de l'Assemblée Générale de la Mutuelle, le 31 mars dernier, Mme Janine Brisseau, Conseillère Départementale et Melle Séverine Rivière, adhérente, ont présenté les actions de l'APF en Vendée. M. Pasquiet, Président de la Mutuelle de Sèvre, leur a remis un chèque de 2000 € destiné à soutenir :

- la défense des droits des enfants et de leur famille dans le cadre de la scolarisation,

- un baptême en Voilier pour 6 adhérents de l'APF,

- le lancement du Groupe Jeunes "smiley" en Vendée.P1040191 (2).jpg

Photo prise lors de la remise de chèque le samedi 31 mars 2012

Monsieur Pasquiet, Président de la Mutuelle du Val de Sèvre, Mme Janine Brisseau, Conseillère Départementale APF et Melle Séverine Rivière, adhérente APF

Billet d'humeur n°64 de notre Yonnais en colère

hugues.jpgBonjour !

Voilà qui est décapant... (cliquez ici)

J'en ai pleuré ! Tellement c'est vrai, tellement c'est clair, tellement c'est concrêt. A bons entendeurs chers politiques, vous qui décidez de tout : on n'en veut pas de la compassion. On veut vivre comme tout le monde, sans être privé de frères et soeurs, d'une maman et d'un papa. Y'en a marre de la condescendance mal placée, de la pitié dans les regards portés sur le handicap ! On n'est pas des bêtes quand même !

Bravo à Jérémy et Guillaume ! Et surtout n'en restez pas là... Vous avez de l'avenir et mieux que ça encore : du talent !

A la semaine prochaine

Mot n° 64 : "pensez"

09/05/2012

La Roche sur Yon : la Charte Ville Handicap

charte ville hp.rond.jpgNous vous informions de la signature de la Charte Ville Handicap avec la ville de La Roche sur Yon ici.

Retrouvez l'intégralité de ce document ici.

Source : http://www.ville-larochesuryon.fr


Consultez le magazine Roche Mag du mois de mai en cliquant sur l'image (en couverture : Frédéric YVON, Conseiller départemental de l'APF)

roche mag 2012-05 charte.jpg

05/05/2012

Condamnation d’EasyJet pour discrimination fondée sur le handicap : l’APF salue la décision du Tribunal !

easy jet.jpgL’Association des paralysés de France (APF) salue la décision du Tribunal correctionnel de Paris qui vient de condamner la compagnie EsayJet à 5000 € d'amendes pour avoir débarqué une passagère en situation de handicap. En mars 2010, la compagnie EasyJet avait débarqué une passagère en situation de handicap au motif qu’elle voyageait seule. Pour l’APF, qui s’est constituée partie civile lors de ce procès, ce débarquement est fondé sur le handicap et relève bien d’un acte discriminatoire.

EasyJet a déjà été condamné le 13 janvier dernier pour des faits similaires (70 000€ d'amende), ayant refusé l’embarquement à des personnes en situation de handicap entre novembre 2008 et janvier 2009.

La décision du Tribunal est fondamentale pour les personnes en situation de handicap, victimes encore trop souvent de refus d’embarquement dans les transports aériens.

Rappel des faits :

Marie-Patricia Hoarau réserve un vol aller-retour Nice-Paris sur le site de la compagnie EasyJet en précisant bien son handicap. Le 20 mars 2010, elle effectue le vol Nice-Paris seule et sans encombre.

Le 21 mars, elle enregistre et embarque pour le vol Paris-Nice sans difficulté. Après avoir pris place dans l’appareil, un membre de l’équipage lui demande si elle peut se rendre seule aux toilettes. Marie-Patricia Hoarau répondant par la négative, elle est débarquée de l’avion au motif qu’elle ne peut voyager seule et doit obligatoirement être accompagnée. Des voyageurs ont protesté et ont proposé d’être accompagnateur pour ce voyage, ce qu’a refusé le chef de cabine prétextant qu’ils ne s’étaient pas enregistrés en tant qu’accompagnateur. Marie-Patricia Hoarau a donc été débarquée de l’avion et a pris un autre vol avec pour accompagnateur un passager à qui le personnel au sol a demandé de jouer ce rôle.

Marie-Patricia Hoarau a déposé plainte pour discrimination et saisi la Halde qui a estimé que les faits étaient susceptibles de caractériser une discrimination fondée sur le handicap.

L'APF tient à rappeler qu'une réglementation européenne du 5 juillet 2006 sur les droits des passagers en situation de handicap et des passagers à mobilité réduite dans le transport aérien  interdit aux compagnies aériennes et aux voyagistes de refuser une réservation ou un embarquement en raison d’un handicap ou d’un problème de mobilité pour les vols décollant des aéroports de l’Union Européenne (article 3), et impose aux gestionnaires des aéroports une obligation d’assistance pour que les passagers puissent accéder à leur siège (annexe 1 art 8 du règlement), ainsi qu’une assistance pour se rendre aux toilettes sur demande (annexe II art 10 du règlement).

Faire reconnaître son taux d'incapacité >80% par la MDPH... ou le tribunal

 faites valoir droits.jpgPour statuer sur certaines demandes, la MDPH doit définir le taux d'incapacité de la personne. En fonction de ce taux, certaines prestations seront accordées ou refusées. Pour obtenir la carte d'invalidité par exemple, il faut présenter un taux d'au moins 80% (ou être classé en 3ème catégorie de la pension d'invalidité de la sécurité sociale)                    

Pour évaluer le taux d’incapacité applicable à une déficience motrice, il faut considérer la lésion et son retentissement par rapport au guide barème pour l’évaluation des déficiences et incapacités des personnes handicapées issu du décret du 4 novembre 1993.

En effet, concernant les déficiences de l’appareil locomoteur, les règles générales fixées au chapitre VII prévoient, que « toutes déficiences entrainant la dépendance d’un tiers pour la réalisation d’un ou plusieurs actes essentiels de la vie doit être considérées comme une déficience sévère ». La personne atteinte de cette déficience se verra attribuée un taux d’incapacité supérieur ou égal à 80%.

Le barème précise la notion d’actes essentiels : il s’agit notamment,

-                     des transferts

-                     la toilette du corps et les soins d’apparence

-                     l’habillage et déshabillage

-                     la prise du repas

-                     les déplacements

Il faut souligner que le guide-barème ne conditionne pas la reconnaissance d’une déficience sévère justifiant l’attribution d’un taux d’incapacité supérieure ou égale à 80% à une dépendance totale pour ces actes. Une dépendance partielle pour la réalisation de ces actes peut donc suffire.

De nombreuses personnes qui s'étaient vues attribuer des taux d'incapacité sous-évalués par la MDPH de Vendée ont pu obtenir gain de cause devant le Tribunal du Contentieux et de l'Incapacité (TCI), avec le soutien de la Délégation Départementale APF. Aussi, si vous estimez que vos droits sont méconnus par la MDPH de Vendée, n'hésitez pas à nous contacter.

08:44 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

04/05/2012

MDPH : Des nouvelles de Jean-Marc...

Nous vous avons rapporté dans ce blog le combat de Jean-Marc et de sa famille pour faire reconnaître par la MDPH de Vendée les droits de ce jeune homme lourdement handicapé (ici, ici et ici)

En effet, bien que Jean-Marc nécessite la présence et les soins permanents de tierces personnes, la MDPH (qui n'avait toujours étudié sa situation médicale que "sur pièces") ne lui accordait que 9 heures d'aides humaines par jour, l'estimant donc capable de rester seul 15 heures par jour ! Nadine et Roland, ses parents, étaient dépités face à un tel verdic : "Si Jean-Marc restait en effet seul 15 heures par jour, il ne faudrait pas plus d'une semaine pour qu'il décède"

Fin décembre 2011, la famille a donc sollicité une audience auprès de Bruno Retailleau, Président du Conseil Général et donc, responsable de la MDPH. Elle a été reçue par une proche collaboratrice de Monsieur Retailleau, et a pu exposer la réalité de la vie de Jean-Marc, tout en rappelant les dispositions légales prévues par le législateur. Pour la première fois, cette famille s'était alors sentie écoutée et entendue.

enfin....jpgSuite à cette rencontre, un médecin de la MDPH a, pour la première fois, rencontré Jean-Marc, et n'a pu de fait, que constater les besoins inconstestables d'aide humaine et de surveillance nécessaires à ce jeune homme. C'est ainsi qu'une nouvelle décision a été notifiée à la famille : une reconnaissance pour Jean-Marc du besoin d'être accompagné 23h par jour. Enfin.

13:40 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |

03/05/2012

Billet d'humeur n°63 de notre Yonnais en colère

hugues.jpgBonjour les gens !

Le commentaire de Daniel sur mon billet n° 62 m'inspire pas mal de choses. D'abord, le mépris qu'ont nos politiques dans leur ensemble à l'égard des citoyens, qu'ils soient en situation de handicap ou pas. Que nos chères têtes pensantes qui nous pseudo-représentent soient de gauche ou de droite, du milieu ou du centre, d'extrême gauche ou d'extrême droite, ... ils ont tous et elles ont toutes un point en commun : l'intérêt du plus grand nombre, quand ça les arrange !

Ensuite, le mépris qu'ils ont entre eux. Sur ce point, la soirée politique qui a suivi l'annonce des résultats du premier tour de l'élection présidentielle était éloquente : ils et elles n'ont eu de cesse de se "rentrer dedans" (passez-moi l'expression) ! Quelle belle image ils et elles ont donné de la classe politique en France. C'était purement et simplement la foire d'empoigne, l'école primaire à l'heure de la récréation... Ni plus ! Ni moins ! Des sales gosses quoi ! Enfin...

Il n'y aura pas de "Enfin" tellement ils et elles ne méritent pas qu'on s'attarde sur leurs mesquineries, leurs jeux de pouvoir, ... Peut-être que quand ils et elles seront adultes et responsables écrirais-je un "Enfin" ?! Bon second tour ! Allons voter citoyens...

A la semaine prochaine

Mot n° 63 : "répondent"