30/10/2014

Taux d'incapacité >80%

  faites valoir droits.jpgPour évaluer le taux d’incapacité applicable à une déficience motrice, il faut considérer la lésion et son retentissement par rapport au guide barème pour l’évaluation des déficiences et incapacités des personnes handicapées issu du décret du 4 novembre 1993.

Concernant les déficiences de l’appareil locomoteur, les règles générales fixées au chapitre VII prévoient, que « toutes déficiences entrainant la dépendance d’un tiers pour la réalisation d’un ou plusieurs actes essentiels de la vie doit être considérées comme une déficience sévère ». La personne atteinte de cette déficience se verra attribuée un taux d’incapacité supérieur ou égal à 80%.

Le barème précise la notion d’actes essentiels : il s’agit notamment,

 -                     des transferts

 -                     la toilette du corps et les soins d’apparence

 -                     l’habillage et déshabillage

 -                     la prise du repas

 -                     les déplacements

 Il faut souligner que le guide-barème ne conditionne pas la reconnaissance d’une déficience sévère justifiant l’attribution d’un taux d’incapacité supérieure ou égale à 80% à une dépendance totale pour ces actes. Une dépendance partielle pour la réalisation de ces actes peut donc suffire.

 

15:18 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.