30/11/2013

Dépassement d'honnoraire excessif et injustifié chez l'ophtamologiste

blog santé web.jpg

"Qu'un médecin veuille être rémunéré lorsqu'il nous reçoit en urgence, que cela bouscule son planning et donc lui donne du travail supplémentaire, pourquoi pas. Qu'un médecin veuille être rémunéré lorsqu'il effectue des examens qui nécessitent du matériel coûteux qui exige des investissements lourds, pourquoi pas. Qu'un médecin veuille être rémunéré lorsqu'il consacre beaucoup de temps à son patient, pourquoi pas. Mais ..."

Pour lire le témoignage indigné de cette maman, rendez-vous sur le blog santé des Pays de La Loire : cliquez ici.

09:15 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Exonération de la taxe de séjour : connaître ses droits

 k9303710.jpgLa taxe de séjour s’applique lorsque vous résidez dans un hôtel, une location saisonnière (meublés de tourisme, villages de vacances), un terrain de camping, un port de plaisance… Le tarif varie de 0,20 € à 1,50 € par personne et par nuit en fonction du confort et du standing du logement. Elle est collectée par le propriétaire du logement où vous séjournez et est incluse dans votre note.

Cependant, et c’est sans doute moins connu, le Code général des collectivités territoriales (CGCT) prévoit des exonérations obligatoires pour :

- les enfants de moins de 13 ans ;

- les personnes exclusivement attachées aux malades, les mutilés, blessés et malades du fait de la guerre dans les stations hydrominérales, climatiques et uvales ;

- les bénéficiaires de formes d’aide sociale. Il s’agit notamment de personnes âgées bénéficiaires d’une aide à domicile, de personnes  handicapées bénéficiaires de l’aide à domicile, titulaires d’une carte d’invalidité et de personnes connaissant de graves difficultés économiques, familiales, de logement, de santé ou d’insertion ».


Pour lire l'article complet consacré à ce sujet, rendez-vous sur le Blog de vos vacances accessibles

28/11/2013

Autistes sans Frontière 85 remporte le prix Génération Responsable

asf85.jpg

Félicitations à ASF 85 !!!


Appelé à voter sur la fanpage Génération Responsable,

le public a plébiscité Autiste sans Frontières 85 pour son

projet "levons la voile de l'autisme"

Voir le site d'ASF 85 : cliquez ici , Voir la fanpage "Génération Responsable": cliquez ici , Voir le site "Génération Responsable : cliquez ici

winner.png

Billet d'humeur n°145 de notre Yonnais en colère... "Inspiration futuriste"

Ce que m'inspire la pensée de la semaine...

En 2022, si tout est réalisé comme ça devrait l'être en matière de mise en accessibilité, ça sera un retour vers notre futur actuel : 2015 ! "Retour vers le futur", vous vous souvenez ?

Rassurez-vous (ou plutôt, ne soyez pas assurés), ça ne se passera pas avec autant de pep's...

A la semaine prochaine Mot n°145 : "venir"

27/11/2013

Précarité des personnes âgées et des personnes en situation de handicap : deux poids, deux mesures !

logoreflexehandicapweb2.jpg

Revalorisation du minimum vieillesse et de l'Aide Complémentaire Santé (ACS) :

Alors que Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la santé, vient d’annoncer la revalorisation du minimum vieillesse et de l’ACS, l’Association des paralysés de France (APF) déplore que ces mesures de revalorisation ne concernent que les personnes âgées précaires et non pas les personnes en situation de handicap précaires.

Pourquoi l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) ne bénéficie-t-elle pas de la même revalorisation que l’ASPA ? Ces deux prestations, d’un montant équivalent, sont habituellement revalorisées au même niveau ! Aujourd’hui, le gouvernement en est donc à faire des choix parmi « les pauvres » !

L’APF, révoltée par cette différence de traitement, demande au gouvernement que l’AAH soit revalorisée dans les mêmes conditions que l’ASPA, soit à hauteur de 2,6% au lieu de 1,3% prévu par le projet de loi de finances 2014, ce qui constituerait un minima, dans l’attente d’un véritable revenu d’existence.

L’association demande également au gouvernement de permettre aux personnes bénéficiaires de l’AAH de pouvoir se soigner en ayant recours à la CMU-C et non pas via l’ACS qui, même avec une augmentation de 50€ par an, ne permet pas aux personnes de souscrire à une complémentaire santé.

Pour télécharger le communiqué de presse complet, cliquez ici.

Accessibilité des Plages : aménagement de la Plage de Tanchet aux Sables d'Olonne

Rampe-Tanchet-1-630x0 (1).JPGAprès la grande plage, c'est au tour de la Plage de Tanchet d'être équipée d'une rampe d'accès aux personnes à mobilité réduite.

Lire l'article de Ouest-France : cliquez ici

Lire l'article du Journal des Sables : cliquez ici ou ici

 (photo journal des Sables)

Agissons contre le harcèlement à l'école !

 

logo_men.pngLe ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, lance ce mardi la nouvelle campagne «Agir contre le harcèlement à l'école». Huit mesures ont été mises en place pour combattre ce phénomène. 10% des élèves sont victimes de harcèlement à l'école, au collège ou au lycée.

Comment agir contre le harcèlement à l'école ?

Retrouvez toutes les informations sur le site du ministère en cliquant ici

L’avenir incertain des fonds départementaux de compensation du handicap

2697036774.jpgQue vont devenir les fonds départementaux de compensation du handicap ?Aucun crédit de financement n’est inscrit au projet de loi de finances (PLF) 2014, actuellement en cours d’examen parlementaire. Ces fonds, gérés par les maisons départementales des personnes handicapées, accordent des aides financières aux allocataires pour couvrir tout ou partie de leur reste à charge sur les aides techniques, l’aménagement d’un véhicule, etc. Ils sont financés par l’État, les Caisses primaires d’assurance maladie, les conseils généraux, etc. En théorie du moins, car dans les faits, les financeurs rechignent....

Lire  la suite : cliquez ici  - source : le blog de Faire Face

Pas de retraite anticipée pour les travailleurs "seulement" reconnus handicapés

117875002.jpgLe gouvernement et l’Assemblée nationale persistent et signent. Les députés ont adopté, mardi 26 novembre, en 2e lecture, le projet de loi réformant les retraites. Et confirmé l’exclusion des travailleurs ayant uniquement la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) du dispositif de retraite anticipée. Seuls pourront désormais y prétendre les personnes justifiant, pendant toute la durée d’assurance et toute la durée cotisée exigées, d’un taux d’incapacité au moins égal à 50 % (contre 80 % jusqu’alors).

Le gouvernement et les députés ont consenti à ce que le critère de la RQTH soit conservé pendant les deux prochaines années. Autrement dit, les personnes demandant leur retraite anticipée avant le 31 décembre 2015 pourront faire valoir leur RQTH ou leur taux d'incapacité supérieur à 50 %. Pour les demandes après cette date, seul sera pris en compte le taux d'incapacité supérieur à 50 %. Insuffisant pour l'APF qui dénonce « un grave recul social ». Le projet de loi va à nouveau être examiné par le Sénat, où il ne sera vraisemblablement pas adopté comme en première lecture. L’Assemblée, qui le réexaminera ensuite une troisième fois en décembre, aura le dernier mot. Franck Seuret - Photo DR

Source : le blog de Faire-Face


Amour, sexe et handicap

Publiée le 28 mars 2013 sur Youtube

"Cette vidéo contient des images (voire des propos) qui nécessitent une compréhension et un rapport serein à la sexualité ;)
Documentaire de Jean-Michel Carré (Films Grain de Sable - 2011)
Chacun d'entre nous aspire à une vie affective et sexuelle pour accomplir sa vie. Atteintes de maladies dégénératives, handicapées moteur ou déficientes intellectuelles, la plupart des personnes en situation de handicap vivent leur condition comme un obstacle au plaisir. Comment assouvir leurs désirs et envisager une relation amoureuse quand, des simples citoyens aux responsables politiques, tous nient leurs besoins vitaux ? Le film aborde ces questions essentielles et envisage des solutions avec ceux qui sont au centre de cette souffrance et ceux qui s'engagent à leurs côtés. Confronter les difficultés, s'inspirer des pratiques les plus audacieuses et courageuses permettraient une transformation radicale d'une réalité insupportable."

Lutte contre le harcèlement scolaire - article de "Vivre FM"

2013_11_26__13_51_image_harcelement.jpg

Alors que le gouvernement lance une campagne contre le harcèlement à l'école, Vivre FM a contacté des parents d'enfants harcelés. Souvent lié aux caractéristiques physiques, le harcèlement touche particulièrement les élèves en situation de handicap.

Sandrine Valente-Monnery est la mère de Benoît. Dès la classe préparatoire son fils a commencé à subir des moqueries de ses camarades. "Cela a pris la forme de mises à l'écart, de coups, d'insultes. Ca s'est aggravé au fur et à mesure des années collèges",... Lire la suite sur le site de Vivre FM en cliquant ici

Petit souvenir en vidéo

Petit souvenir de notre belle Assemblée Départementale du 12 octobre dernier (voir ici et ici) : nous vous proposons de réécouter les discours de clôture de Thierry Craipeau, Représentant Départemental et d'Alain Rochon, Président de l'APF.

26/11/2013

L'innaccessibilité des commerces est une question de priorité et de volonté !

Un sympathisant nous a adressé la photo d'un commerce récemment rénové avec des subventions publiques, ainsi que son analyse que bien des élus devraient prendre le temps de s'approprier...

2013-11-26 access commerce FISAC web petit.jpg

"Pour illustrer un exemple de situation paradoxale dans l’usage des subventions, vous trouverez ci-joint une photo prise à La Roche-sur-Yon.

Il ne s’agit pas de ma part de stigmatiser un établissement en particulier. Ce restaurant a manifestement reçu une subvention du FISAC puisqu’il l’affiche. Or, malgré des travaux très récents, son accessibilité aux PMR n’est pas conforme car il subsiste une marche à l’entrée. Les travaux de mise en accessibilité étant une obligation légale, le gestionnaire de cet établissement ne pouvait pas les inclure dans la base subventionnable.

Il a tout de même financé une partie de ses travaux de modernisation puisque le FISAC ne les prend pas en charge à 100 %. Il a donc trouvé des fonds propres pour cela mais pas pour la mise en accessibilité. Ce n’est donc pas une question de manque de ressources  mais de priorité dans l’utilisation des ressources disponibles.

Il est également possible que le gestionnaire n’ait pas été informé ni conseillé sur les travaux de mise en accessibilité et qu’il n’y ait pas pensé spontanément. Normalement, les promoteurs d’une opération FISAC sont chargés de cette mission d’information et de conseil."

Merci pour cette démonstration éloquente... En fait, nos subventions publiques servent à soutenir les commerçants qui ne respectent pas la loi et qui entretiennent cet apartheid des temps modernes dont nous sommes victimes au quotidien. Tout va bien !

100_6312.JPG

MDPH : sur quels critères sont prises les décisions ?

cnsa.jpgLa CNSA a publié un guide intitulé "Guide des éligibilités des décisions prises dans les MDPH"

Destiné en premier lieu aux professionnels des MDPH, ce document compile les textes réglementaires qui déterminent les conditions d’éligibilité des personnes en situation de handicap aux droits et prestations décidés par les commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Il est également un bon outil à l'attention des usagers des MDPH qui peuvent ainsi mieux comprendre les critères retenus pour évaluer leur situation. Très pédagogique, le guide présente de nombreux schémas.

On retrouve ainsi des informations sur :

- le guide barème qui permet d'évaluer le taux d'incapacité,

- le schéma d'instruction de la notion de Restriction Substantielle et Durable d'Accès à l'Emploi (RSDAE) qui conditionne l'octroi de l'Allocation Adulte Handicapé (AAH) pour toutes les personnes présentant un taux d'incapacité compris entre 50 et 79%,

- ou encore le référentiel d'accès à la Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Un guide utile et intéressant à lire sans modération !

Pour accéder au guide, cliquez ici

trouvé sur le site de la CNSA

17:18 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Aidons Louise et Nicolas à réaliser leur rêve : assister au match de foot PSG-OM du 1er mars 2014

PSG OM billet.jpgMarc est le papa de Louise et Nicolas, tous deux en situation de handicap moteur. Ces jeunes sont passionnés de foot et fervents supporters du PSG.

Ce papa aimerait réaliser le rêve de ses enfants : assister au match PSG-OM qui aura lieu le week end du 1er mars 2014.

Obtenir des places est difficile, alors si vous avez des pistes pour que ce rêve se réalise, contactez-nous sans attendre !

Délégation Départementale APF Vendée : 02 51 37 03 47 ou dd.85@apf.asso.fr

"Si vous pouviez nous apporter votre aide, ce serait formidable." Marc

25/11/2013

Défi voile : soutenez le projet du jeune Vendéen, Kévin Cantin

défi voile.jpg

Défivoile ou comment développer l'activité handivoile

"Défi Voile est une association loi 1901, créée par le jeune skipper Vendéen Kévin Cantin. Né grand prématuré, Kévin est infirme moteur cérébral des membres inférieurs. Petit, il rêve de marcher dans les pas de ses ainés en devenant marin pêcheur. Une chimère pour le jeune garçon qui comprend très vite que son handicap (des muscles trop courts par rapport à ses os) ne lui permettra pas de faire carrière dans ce domaine. Mais le jeune Olonnais n’a pas dit son dernier mot. Amoureux de la mer, il décide alors de faire de la voile et tire ses premiers bords en Optimist à l’âge de 11 ans puis enchaine sur Catamaran."...

Lire la suite et soutenir le projet de défi voile : cliquer ici

La pensée de la semaine...

Woody-allen.jpgJe m'intéresse à l'avenir car c'est là que j'ai l'intention de passer mes prochaines années.

Woody Allen

22/11/2013

La dyspraxie expliquée par Laurie, jeune fille dyspraxique de 19 ans

23:18 Publié dans les "DYS" | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

TV Vendée et Graffiti Urban radio diffusent le spot APF toute la semaine

logo_TVVendee.jpg


Le spot TV et le spot radio de l'APF "Aider Karine, c'est aussi aider Antoine et Bastien" seront diffusés du 25 au 30 novetéléchargement.jpgmbre sur TV Vendée et sur Graffiti urban radio.Un grand merci à TV Vendée et à Graffiti urban radio

pour l'intérêt qu'ils portent à nos actions et le soutien apporté à notre association !

 

           

Suivez nous sur facebook et sur Twitter

LOGO TF.pngAmis blogueurs,

Vous l'avez vu, vous pouvez désormais partager vos articles préférés

avec vos amis sur Facebook et sur Twitter. 

Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook en cliquant ici

et sur twitter en cliquant ici           

 

 

Électricité et gaz : les tarifs sociaux ouverts à tous les allocataires de l’AAH

 électricité,gaz,tarifs sociaux,AAH,ACS,CMUTous les allocataires de l’AAH peuvent désormais bénéficier des tarifs sociaux de l’électricité et du gaz.

Un décret du 15 novembre, paru samedi 18 novembre au Journal officiel, en application de la loi du 15 avril 2013, ouvre en effet ce dispositif aux ménages dont le revenu fiscal annuel de référence par part est inférieur à 2 175 €.

L’allocation adulte handicapé et ses compléments d’allocation (majoration pour la vie autonome et complément de ressources) n’étant pas imposables, ses allocataires peuvent donc en bénéficier, sous réserve, bien évidemment, qu’ils ne perçoivent pas, par ailleurs, des revenus leur faisant dépasser ce plafond fiscal.

Le Pôle Adultes APF 44 recherche des auxiliaires de vie

 L'APF RECRUTE AUXILIAIRES DE VIE (H/F)

 Emplois auprès de personnes en situation de handicap moteur, à leur domicile sur Nantes et son agglomération. (Voiture ou deux roues motorisés indispensable, remboursement kilométrique.)

 Adresser candidature :

saad.nantes@apf.asso.fr à l’attention de Monsieur Arnaud GOASGUEN, Directeur

ou par courrier : Pôle Adultes APF 44 – 31 bis boulevard Albert Einstein – BP 92306 – 44323 Nantes Cedex 3 – téléphone 02.51.89.45.00

  Cliquer ici pour télécharger l'annonce

21:31 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Ville accessible à tous : un travail de longue haleine - Ouest-France le 22-11-2013

"Une loi prévoit la mise aux normes de tous les établissements recevant du public d'ici le 1er janvier 2015. Etat des lieux dans la ville de Challans."...

Pour lire l'article publié ce jour par Ouest-France, cliquez sur l'image ci dessous

2013-11-22_ville accessible à tous OF Challans.jpg

21/11/2013

Booj’vie ! des idées cadeaux pour votre Noël 2013

77448105_p.jpgIngrid, l’une de nos adhérente, s’est lancée dans la grande aventure de la création d’entreprise et fabrique de très très jolies bougies !

Voici les dates et les lieux des marchés de Noël (cliquez ici) auxquels elle participe cette année et ou elle espère vous accueillir.

Vous trouverez son mini book en cliquant ici, elle y présente ses dernières créations.

N'hésitez pas à aller la voir sur les marchés ou à ou à la contacter (cliquer ici) pour la création de bougies personnalisées.


 

Billet d'humeur n°144 de notre Yonnais en colère... "Beaucoup de parlotes !"

En lisant cet article de Médiapart, j'ai tenté une analyse poussée de son contenu, et voilà...

"... toujours les mêmes "sachants"..." : ceux-là, ils savent pour nous, ils décident pour nous et finalement se disent experts pour nous et surtout sans nous !
Pourquoi ? Parce qu'il ne faudrait pas qu'on leur fasse de l'ombre avec notre minable expérience de tous les jours ! Savent-ils comment les Z'handicapés se retrouvent très vite dans le caca lorsque les toilettes adaptées ne le sont pas ?
Ben nous on sait ! Et on n'est pas des "sachants" pour autant...

"C’est à croire que les politiques mettent juste le "doigt dans l’engrenage" et le retirent dès qu’ils pressentent que le bras complet risque d’y être totalement engagé."
Forcément, avec un bras coincé comme ça, ils se retrouveraient en situation de handicap, et ne pourraient donc pas remplir leurs mandats (tous cumulards qu'ils sont) dans l'intérêt de leurs concitoyens, ceux-là même qui les ont élus...
Ah ben mince alors ! Soit ils sont intègres et ils ont peur de ne pas pouvoir assumer leurs mandats, soit ils ont peur de connaître le handicap au quotidien, en le considérant comme un poids, une charge !
Et c'est là qu'il y a un souci. Ils ne comprennent toujours pas que le handicap doit être considéré comme un enjeu pour la société. Entre autres, il développe l'emploi, par exemple : AVS, ...
C'est plutôt bon ça comme argument pour les élections, hein ?!

"J’ai déjà sensibilisé à cette démarche deux associations, COBATY France et le C.A.H. – Club d’Amélioration de l’Habitat... Je continue à participer aux groupes de travail spécifiques dont la Commission Technique & Prospective de COBATY / Groupe de Travail Accessibilité et au C.A.H. Nous travaillons, depuis plusieurs années, sur sept points qui devraient, une fois opérationnels, asseoir la Loi du 11 février 2005, celle-ci n'ayant pas ou peu, créé d’outils d’aide à la décision pour son application."
Chouette ! Une énième sensibilisation ! Des mêmes "sachants" ?
Avec encore et encore des groupes de travail... Foutaises ! C'est sur le terrain qu'il faut aller ! Zut de zut et re zut !

"... c’est pourquoi, pour être plus efficients, nous avons privilégié la création d’une association à but non lucratif, "Accessibilité Plus", chargée d’animer et de développer les différents groupes de travail."
Ben voyons !
Ces groupes de travail, ils ne sont même pas capables de s'animer tout seul ! Trop trop fort !
Alors, une nouvelle association se crée, qu'on pourrait appeler "Réanimation Plus" !

"De nombreuses personnes intéressées nous entourent."
Cool ! Elles sont intéressées...
Pas d'autres commentaires !

Attention !
7 points sur lesquels aboutir : un énième label, des outils pour les maîtres d'ouvrage, un risque accessibilité, une formation en Accessibilité (avec un grand "A"... avec des conclusions au premier semestre 2013 : vous êtes à la bourre les gars !), un partenariat avec les métiers de santé, des appellations (COBATY, CAN, COF, ...), et enfin une validation au niveau européen !
Ouf ! C'est fini...

Tout cela est louable bien sûr !
Mais n'aurait-il pas fallu y penser plus tôt, bien plus tôt, bien en amont de la loi de 2005 ?
Cela aurait certainement permis à celle-ci d'être financée, et surtout d'être mieux comprise par tous, y compris (et surtout) par les élus qui l'ont votée !

C'que j'en dis moi...

A la semaine prochaine

Billet n° 144 : "jamais"

20/11/2013

Réorganisation de la Santé en Pays de La loire : donnez votre avis !

Notre système de santé, est aujourd’hui performant mais inéquitable. Une réorganisation s’impose.

La stratégie nationale de santé doit définir le cadre de l’action publique pour les années à venir pour combattre les inégalités de santé et réduire les difficultés d’accès au système de soins.

Les orientations retenues trouveront une traduction concrète dès le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2014 ; leurs déclinaisons ultérieures seront soumises à débat avant d’être inscrites dans un projet de loi de santé en 2014.

Usagers, ou acteurs (professionnel, élu ou responsable d’établissement, …) l'ARS des Pays de la Loire nous invite à contribuer à ce débat national :

  • en répondant à l'enquête "Stratégie nationale de santé" en cliquant sur une des deux images ci-dessous :

 

Pour en savoir plus : .ars.paysdelaloire.sante.fr

 

22:45 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

19/11/2013

Une bonne idée !

2013-11-18 places italie - Copie.jpg

Trouvé sur Facebook : "les personnes handicapées portugaises en avaient marre de voir leurs rares emplacements squattés par des automobilistes valides. Alors mercredi, ils ont décidé de squatter des places de parking avec leurs fauteuils ! Sans violence, sans dégradation, sans coût pour la collectivité... Pas mal non ? La photo a été prise par deux étudiants de l'Université."

18/11/2013

La pensée de la semaine...

préfet smeltz.jpgAvant, le Préfet de Vendée, il était comme ça :

"Votre niveau de colère est pour moi un bon indicateur de ce qui se passe sur le département. J'aime nos échanges sans langue de bois"

Bernard SCHMELTZ Préfet de Vendée jusqu'en juillet 2013, s'adressant à Thierry CRAIPEAU, Représentant Départemental de l'APF en Vendée - mai 2013

Mais ça c'était avant.

16/11/2013

La Vendée n'a plus de DASEN

M. Benoit Dechambre a quitté ses fonctions de Directeur Académique des Services de l'Education Nationale (DASEN) en Vendée.

Par décret du Président de la République en date du 4 novembre 2013, M. Benoît DECHAMBRE a été nommé directeur académique des services de l’éducation nationale de Paris (premier degré).

Dans l’attente de l’affectation d’un nouveau DASEN, Madame Médard (Secrétaire Générale) assure l’intérim de la fonction en Vendée.

C'est via la FCPE et le syndicat des enseignants SNUipp-FSU 85 que nous avons appris ce départ. Une illustration de plus du peu de considération portée aux partenaires associatifs qui n'ont pas été informés.

Le chômage des personnes handicapées explose de 60% en 4 ans

urgent.jpgL'Association des paralysés de France (APF) parle de situation d'"urgence" et appelle à la "mobilisation". Le chômage des personnes handicapées a augmenté de 60% depuis quatre ans, soit environ deux fois plus que pour l'ensemble de la population française.

Alors que la 17e édition de la Semaine pour l'emploi des personnes handicapées s'ouvre lundi, l'APF estime que "cette situation supposerait une mobilisation des entreprises et des pouvoirs publics, beaucoup plus forte que celle qu'on a aujourd'hui".

Plus fragiles que les autres face à la crise

En 2011, deux millions de personnes avaient une reconnaissance administrative de leur handicap, selon une récente étude du ministère du Travail. Seulement 700 000 travaillaient. "Le manque de qualifications des personnes en situation de handicap, et la représentation négative du handicap dans les entreprises – qui l'associent trop souvent à 'absence' ou 'manque de performances' – font que plus que les autres, elles vont être fragilisées par une crise économique", souligne Valérie Paparelle, directrice générale adjointe de l'Association pour l'insertion sociale et professionnelle des handicapés.

Alors que les entreprises de plus de 20 salariés ont l'obligation d'employer au moins 6% de personnes handicapées sous peine de pénalités financières, le taux moyen dans le privé comme dans le public demeure pour l'instant inférieur à 4%.

source : FranceTVinfo.fr

Cette réalité déplorable nous inspire 2 réflexions :

1- Pour palier au "manque de qualification" des personnes en situation de handicap, il faudrait déjà commencer par permettre à chaque enfant d'être scolarisé dans de bonnes conditions, c'est-à-dire des conditions adaptées, puis à chaque adolescent et jeune adulte de suivre une formation, des études. Il faudrait faire respecter la loi quoi...

Par exemple, en Vendée 479 élèves en situation de handicap n'ont pas la scolarité ou l'accompagnement médico-social nécessaires, ou sont pour certains totalement déscolarisés, et cela en toute impunité. Environ 150 élèves n'ont pas les adaptations nécessaires au sein de l'éducation nationale qui a pourtant une obligation de résultat.

Ce sacrifice organisé de l'avenir de ces jeunes, de nos jeunes, nos enfants, se déroule au vu et su de tous mais dans l'indifférence la plus totale des services publics français, des administrations françaises, et des représentants de l’État Français.

2- Alors que la loi sur l'emploi des travailleurs handicapés qui impose un minimum d'embauche de 6% de salariés handicapés dans les entreprises de plus de 20 salariés date de 1987, c'est-à-dire de 25 ans, il faudrait arrêter de multiplier les constats comme quoi elle est totalement bafouée, et poser des actes, de vraies sanctions. Cela fait des décennies que les associations multiplient les sensibilisations, travaillent à faire évoluer les mentalités, les représentations : c'est nécessaire pas pas suffisant.. La loi n'est-elle pas faite pour être respectée ?

ça suffit.jpg


12:58 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |