• Dépassement d'honnoraire excessif et injustifié chez l'ophtamologiste

    blog santé web.jpg

    "Qu'un médecin veuille être rémunéré lorsqu'il nous reçoit en urgence, que cela bouscule son planning et donc lui donne du travail supplémentaire, pourquoi pas. Qu'un médecin veuille être rémunéré lorsqu'il effectue des examens qui nécessitent du matériel coûteux qui exige des investissements lourds, pourquoi pas. Qu'un médecin veuille être rémunéré lorsqu'il consacre beaucoup de temps à son patient, pourquoi pas. Mais ..."

    Pour lire le témoignage indigné de cette maman, rendez-vous sur le blog santé des Pays de La Loire : cliquez ici.

  • Exonération de la taxe de séjour : connaître ses droits

     k9303710.jpgLa taxe de séjour s’applique lorsque vous résidez dans un hôtel, une location saisonnière (meublés de tourisme, villages de vacances), un terrain de camping, un port de plaisance… Le tarif varie de 0,20 € à 1,50 € par personne et par nuit en fonction du confort et du standing du logement. Elle est collectée par le propriétaire du logement où vous séjournez et est incluse dans votre note.

    Cependant, et c’est sans doute moins connu, le Code général des collectivités territoriales (CGCT) prévoit des exonérations obligatoires pour :

    - les enfants de moins de 13 ans ;

    - les personnes exclusivement attachées aux malades, les mutilés, blessés et malades du fait de la guerre dans les stations hydrominérales, climatiques et uvales ;

    - les bénéficiaires de formes d’aide sociale. Il s’agit notamment de personnes âgées bénéficiaires d’une aide à domicile, de personnes  handicapées bénéficiaires de l’aide à domicile, titulaires d’une carte d’invalidité et de personnes connaissant de graves difficultés économiques, familiales, de logement, de santé ou d’insertion ».


    Pour lire l'article complet consacré à ce sujet, rendez-vous sur le Blog de vos vacances accessibles

  • Autistes sans Frontière 85 remporte le prix Génération Responsable

    asf85.jpg

    Félicitations à ASF 85 !!!


    Appelé à voter sur la fanpage Génération Responsable,

    le public a plébiscité Autiste sans Frontières 85 pour son

    projet "levons la voile de l'autisme"

    Voir le site d'ASF 85 : cliquez ici , Voir la fanpage "Génération Responsable": cliquez ici , Voir le site "Génération Responsable : cliquez ici

    winner.png

  • Billet d'humeur n°145 de notre Yonnais en colère... "Inspiration futuriste"

    Ce que m'inspire la pensée de la semaine...

    En 2022, si tout est réalisé comme ça devrait l'être en matière de mise en accessibilité, ça sera un retour vers notre futur actuel : 2015 ! "Retour vers le futur", vous vous souvenez ?

    Rassurez-vous (ou plutôt, ne soyez pas assurés), ça ne se passera pas avec autant de pep's...

    A la semaine prochaine Mot n°145 : "venir"

  • Précarité des personnes âgées et des personnes en situation de handicap : deux poids, deux mesures !

    logoreflexehandicapweb2.jpg

    Revalorisation du minimum vieillesse et de l'Aide Complémentaire Santé (ACS) :

    Alors que Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la santé, vient d’annoncer la revalorisation du minimum vieillesse et de l’ACS, l’Association des paralysés de France (APF) déplore que ces mesures de revalorisation ne concernent que les personnes âgées précaires et non pas les personnes en situation de handicap précaires.

    Pourquoi l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) ne bénéficie-t-elle pas de la même revalorisation que l’ASPA ? Ces deux prestations, d’un montant équivalent, sont habituellement revalorisées au même niveau ! Aujourd’hui, le gouvernement en est donc à faire des choix parmi « les pauvres » !

    L’APF, révoltée par cette différence de traitement, demande au gouvernement que l’AAH soit revalorisée dans les mêmes conditions que l’ASPA, soit à hauteur de 2,6% au lieu de 1,3% prévu par le projet de loi de finances 2014, ce qui constituerait un minima, dans l’attente d’un véritable revenu d’existence.

    L’association demande également au gouvernement de permettre aux personnes bénéficiaires de l’AAH de pouvoir se soigner en ayant recours à la CMU-C et non pas via l’ACS qui, même avec une augmentation de 50€ par an, ne permet pas aux personnes de souscrire à une complémentaire santé.

    Pour télécharger le communiqué de presse complet, cliquez ici.

  • Accessibilité des Plages : aménagement de la Plage de Tanchet aux Sables d'Olonne

    Rampe-Tanchet-1-630x0 (1).JPGAprès la grande plage, c'est au tour de la Plage de Tanchet d'être équipée d'une rampe d'accès aux personnes à mobilité réduite.

    Lire l'article de Ouest-France : cliquez ici

    Lire l'article du Journal des Sables : cliquez ici ou ici

     (photo journal des Sables)