• De multiples façons de jouer à HandiDon

    1787220883.gifDu 15 septembre au 15 décembre,
    soutenez les actions de proximité de l’APF en vous procurant des tickets-dons

    - En ligne, sur www.handidon.fr

    Grâce à un partenariat avec PriceMinister-Rakuten, le site www.handidon.fr est hébergé gracieusement sur une Super Boutique du site www.priceminister.com. Cette boutique en ligne propose, du 15 septembre au 15 décembre, la vente de tickets-dons HandiDon à l’unité ou par carnet de 10 tickets.
    Les acquéreurs de tickets recevront le numéro de leur(s) ticket(s) par email et participeront, comme tous les autres acheteurs de tickets, au tirage au sort du 15 décembre.

    - Auprès de la Délégation Départementale :

    Appt. 80 - Résidence Les Terrasses - 40 rue de Wagram - 85000 LA ROCHE SUR YON

    Tél. 02 51 37 03 47 - mail : dd.85@apf.asso.fr

  • "L'accessibilité ça concerne tout le monde, mais on s'en fout !"

    Ségolène Neuville, la Secrétaire d'Etat en charge du handicap nous propose une petite leçon filmée intitulée "L'accessibilité c'est super important !"

    A quand la vidéo "C'est pour ça qu'on a décidé de tout saboter !" ? (voir ici)


    L'accessibilité : une priorité du Gouvernement par gouvernementFR

  • Accessibilité : les besoins des personnes abandonnés ! 15 associations en colère !

    Image1.jpgLes associations représentatives des personnes en situation de handicap et de leur famille, les associations de personnes âgées et les associations des usagers de la voirie et des transports tiennent à exprimer leurs profondes exaspérations et irritations face au grave recul du Gouvernement concernant l’accessibilité. Les associations jugent particulièrement inacceptable l’Ordonnance relative à l’accessibilité des établissements recevant du public et des transports en commun, présentée ce matin en Conseil des ministres, qui est un recul inadmissible sur les acquis en matière d’accessibilité.

    En effet, cette Ordonnance beaucoup trop souple ouvre la voie à de nouvelles dérogations et détricote entièrement la loi accessibilité de 2005, en abaissant drastiquement le niveau d’exigence légale ! L’accessibilité s’avère donc sacrifiée sur l’autel de la rigueur.

    Après 40 ans d’attente et deux lois inappliquées en matière d’accessibilité, c’est un retour en arrière considérable qu’impose le Gouvernement aux millions personnes en situation de handicap, de personnes âgées, de parents avec enfants en bas âge et poussette mais aussi à tous les usagers du cadre de vie qui souhaitent circuler librement.

    De plus, ce dispositif n'est pas conforme à l'esprit de la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées, car il s'agit de graves reculs par rapport à l'ambition initiale de la loi accessibilité de 2005, et non de promotion des droits tel que le requiert pourtant ladite Convention.

    Pour télécharger le communiqué de presse complet, cliquez ici

  • Billet d'humeur N°188 de notre Yonnais en colère

    inclusion escargot.jpg"Les autres [...] ils créent notre enfer..." (voir ici)

    Doit-on en conclure que nous sommes loin d'accéder au Paradis, celui d'une société inclusive ?! Et puis d'ailleurs, ce Paradis est-il accessible ? Un peu utopique, voire mystique tout ça... Peu importe !

    Nous les Z'handicapés, ce qu'on veut avant tout, c'est que stoppe cet enfer subi dont "les autres", nos décideurs (tout au moins la plupart) sont à l'origine !

     A la semaine prochaine

  • L'APF fait l'unanimité au Conseil Municipal de La Roche sur Yon !

    Une fois n'est pas coutume, le projet concernant l'APF et soumis au vote des élus de la ville de la Roche sur Yon ce mardi 23 septembre a fait l'unanimité ! Tous unis pour notre association !

    Mais de quoi s'agit-il te demandes-tu ami blogueur ?

    L'APF va crècher aux Jaulnières !

    (pour reprendre cet amusant titre de Ma Ville Solidaire : voir ici)

    diapo CM 23 septembre 2014 web.jpgLa ville de la Roche sur Yon vient en effet de voter la vente des locaux de la crèche des Jaulnières pour notre Délégation Départementale : d'ici quelques mois, nous serons installés dans des locaux spacieux, accueillants et idéalement placés au sein du quartier des Jaulnières. De quoi dynamiser encore plus nos activités et le développement de notre vie associative !

    Ce dossier a mobilisé les deux équipes municipales successives conduites par Pierre Régnault, puis Luc Bouard, et nous sommes enchantés d'avoir pu fédérer l'ensemble des élus autour de ce projet d'utilité sociale !

    L'enthousiasme est général au sein de notre association, et de nombreux projets sont d'ores et déjà en préparation...

    Rendez-vous au printemps pour l'inauguration de la nouvelle maison des adhérents et sympathisants de l'APF en Vendée !

  • Portrait bénévole : André MILET

    2014-09_andré_milet compressé.jpgComment êtes-vous venu à l’APF ?

    J’ai pris contact avec l’APF quelques années après mon accident survenu en 1971. Lucette  Morançais était à l’époque déléguée de départementale.

    Qu’est-ce que vous y faites ?

    Je me suis impliqué dans différentes actions nationales pour récolter des fonds pour l’APF. J’ai tenu un stand à la Fête du sourire, durant plusieurs années, où j’ai participé à la vente de fleurs avec d’autres bénévoles. J’ai également vendu des tickets de tombola dans les années 1990. Je suis toujours partant si l’APF a besoin de bénévoles pour ses actions.

    En parallèle, je participe activement à la collecte de textiles depuis de nombreuses années. J’ai commencé cette activité bénévole quand j’habitais à Bazoges en Pareds : je centralisais la collecte de Bazoges en Pareds et des communes aux alentours, puis la collecte partait à La Roche sur Yon.

    Actuellement, je tiens le dépôt de textile à Mouilleron en Pareds. Nous avons dernièrement collecté près de 2 tonnes de vêtements qui ont été envoyés aux Herbiers !! Nous sommes d’ailleurs ouverts tous les premiers mercredis du mois. Je prends également en charge localement la collecte de téléphones portables.

    Qu’en retirez-vous ?

    J’aime participer à la vie associative (assemblées départementales, …). Je souhaiterais venir plus souvent, mais je suis éloigné géographiquement. Il est important pour moi de soutenir l’APF dans ses actions : j’aide à récolter des fonds que ce soit en collectant du matériel (fauteuils, déambulateurs, …), des textiles ou des téléphones portables.