17/10/2014

Access : la peut-être bonne nouvelle du désastre de l'ordonnance...

Baron Noir, l'un de nos fidèles blogueurs, entrevoit peut-être un point positif suite à l'adoption de l'ordonnance sur l'accessibilité :

" Ce projet d'ordonnance entraine une conséquence inattendue pour les "méchants". Car certains étaient "légalement" inaccessibles : ils avaient bénéficié de passe-droits ou de largesses voire d'aveuglement opportun. Ou tout simplement de l'accord des autorités municipales ou départementales au grand dam à l'époque des associations qui avaient sans doute voté contre dans les commissions adéquates, mais dont l'avis négatif n'avait pas été suivi.

Or avec le projet d’ordonnance tout le monde est remis à zéro. Gentils comme méchants devront se déclarer "obligatoirement" (dit Ségolène Neuville).

Ceux qui se croyaient à l'abri, ceux qui n'étaient que partiellement accessibles ou avaient fait du tape à l’œil (une rampe mais pas les toilettes). A défaut "sanctions pénales prévus par la loi de 2005" écrit la ministre : chiche !!"

Les commentaires sont fermés.