16/11/2015

Attentats du 13 novembre : Ensemble pour nos libertés fondamentales !

2567013783.jpgL'Association des Paralysés de France (APF) est profondément bouleversée et choquée par les événements dramatiques survenus à Paris et Saint-Denis dans la nuit du vendredi 13 novembre. L'association adresse ses condoléances aux familles endeuillées et réaffirme son soutien aux victimes ainsi qu’à toutes les personnes touchées par ces attentats barbares.

Au-delà de la colère et de la tristesse qui nous submergent, nous devons dépasser la peur, terreau de l’intolérance et lutter contre toutes les formes d’exclusion et de rejet de l’autre.

En ces heures sombres, il est en effet plus que jamais nécessaire de nous mobiliser pour préserver et défendre nos libertés fondamentales.

Aujourd’hui, l’APF, fidèle à ses valeurs fondées sur les droits de l’homme, réaffirme sa volonté de construire une société non-discriminante, libre, juste et solidaire. Une société qui refuse la violence mais aussi la stigmatisation et le repli sur soi. Une société inclusive !

Dans cet esprit, l’association, actrice de la société civile, soutient et soutiendra toutes les initiatives poursuivant cet objectif humaniste d’un « vivre ensemble » dans le cadre de nos valeurs républicaines de Liberté, d’Egalité et de Fraternité.

Pour télécharger le communiqué de presse, cliquer ici

 

Commentaires

Avant d'être français je suis citoyen du monde, et comme tout à chacun j'aspire à être heureux.
Aussi j'aurais un type de daesh en face de moi, la question que j'aimerais lui poser est :
-C'est quoi le bonheur pour vous ? Qu'est-ce qui vous rend heureux ?

Au vu des récents évènements dramatiques qui se sont déroulés, la question posée peut paraître naïf, voire saugrenue ou mal venue, pourtant elle fait partie des préoccupations essentielles de l'ensemble de l'humanité, car c'est bien en ce sens que je pose la question, D'HUMAIN À HUMAIN.
Le monstre Daesh est à notre porte.
J'aimerais ne pas nommer ces « usurpateurs de vies », mais ces barbares se sont proclamé État islamique, alors que les premières victimes de ces despotes sont les populations issues de l'Islam.

Depuis combien de temps font-ils régner la terreur ?

Avez vous entendu la voix des Yézidis, ce peuple à qui on enlève les enfants pour les enrôler de force comme combattants et les femmes pour qu'elles deviennent esclaves sexuelles.

Aujourd'hui je pleure, je pleure face à l'obscurantisme qu'ils propagent, à la déshumanisation d'individus qui se disent frères, mais au nom de quelle famille enverraient-ont ses frères se faire tuer ?
Frères musulmans, pensez-vous que les personnes qui vous aiment vous préfèrent mort ?

ILS ONT TRANSFORMÉ LE BONHEUR EN HORREUR.


François A.
Résistant

Écrit par : arrivé f. | 18/11/2015

Les commentaires sont fermés.