20/07/2016

Challans : "Sa fille handicapée refusée à un camp d'été" - article Ouest France - Réaction de l'APF

inclusion escargot.jpgAvoir des activités de loisirs avec des jeunes de son âge, c'est le quotidien d'une majorité d'enfants, adolescents et jeunes adultes. Pour les jeunes en situation de handicap, ce quotidien ne coule toujours pas de source partout. C'est le cas à Challans où le Maire refuse d'accueillir une petite fille pour « ne pas  pénaliser l’ensemble des enfants par une attention particulière portée à Flavie »… alors même qu'il existe des dispositifs de compensation au handicap.

Extrait de l'article de Ouest-France du 16 juillet : "La Ville a rejeté l'inscription de Flavie pour « sa sé-curité ». Sa mère, Florence Fernandez-Lopez, réfute les arguments. C'est un dossier « sensible » pour le maire Serge Rondeau, car il touche au handicap. Selon les mots de sa mère, Flavie Fernandez-Lopez a « un problème visuel, des tremblements et de rares crises d'épilepsie pour lesquels elle prend des médicaments ». Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

Le Conseil APF de Département a souhaité réagir aux propos du maire, propos discriminants et d'un temps que nous croyions révolu. Pour lire le courrier adressé au Maire, cliquez ici

 

Commentaires

J'espère que le défenseur des droits sera alerté. Dans notre République ce n'est pas à chaque potentat local de décider d'appliquer ou non la loi.
On mesure le chemin à parcourir si, même les élus et les travailleurs sociaux, ont de tels comportements qu'ils assument tranquillement sans vergogne. Courage à la maman, aux mamans comme elle, l'APF ne se résignera pas et, comme on dit, "ne lâchera pas l'affaire". Fraternité

Écrit par : louis | 03/08/2016

Les commentaires sont fermés.