18/05/2015

Dernier billet de notre Yonnais préféré : "Se taire la tête haute ou courber l'échine ?"

Comme chaque jeudi depuis maintenant 5 ans, nous avons publié la semaine dernière le billet de notre Yonnais Préféré. Le dernier billet (mais à ce moment-là, ni lui ni nous ne le savions...) Un Yonnais qui n'a pas laissé indifférent durant toutes ces années : il nous a fait rire, il nous a poussé à nous indigner, plusieurs journalistes lui ont consacré des articles, des élus locaux ont recherché activement à savoir qui il était, d'autres nous ont menacé de poursuites pour lui avoir juste permis de s'exprimer dans notre petit blog... Un Yonnais qui a fidélisé nombre de lecteurs qui nous disaient attendre avec impatience son billet du jeudi. Un Yonnais qui, par son audace, son impertinence et sa détermination nous réveillait chaque semaine, nous obligeait à nous questionner. Mais un Yonnais qui a décidé de raccrocher.

Pour celles et ceux qui n'ont pas eu le délice de lire son dernier billet en voici le résumé : Notre Yonnais préféré commentait les informations trouvées dans le Sans Culotte 85 "Les royales indemnités d'élue de la Duchesse Anne Aubin Sicard..." et celles publiées dans ce blog sur les condamnations de la MDPH de Vendée. En substance, il s'amusait que cette toute jeune "cumularde" qui touche 6500 € chaque mois (d'argent publique) soit (entre autres) Conseillère Départementale, donc patronne de son mari qui n'est autre que le Directeur de la MDPH. MDPH qui vient d'être condamnée à plusieurs dizaines de milliers d'euros (d'argent publique), rien que dans l'affaire "Jean-Marc" (voir ici)

Notre Yonnais, qui a visiblement le soucis de la bonne utilisation de l'argent publique (le sien, le votre, le notre), il trouvait juste que "ça commence à faire cher la blagounette"

Après la réaction d'incompréhension d'un blogueur, notre Yonnais nous a demandé de retirer son billet. On l'a fait, mais on n'a pas aimé le faire. Parce que la vraie liberté d'expression, nous on y croit. Et on n'est pas que les seuls si on se souvient des millions de personnes qui ont défilé après le dramatique carnage du 7 janvier contre la liberté d'expression...

Ce matin, notre Yonnais, il nous a envoyé son au revoir :

crayon charlie.jpgSe taire la tête haute ou courber l'échine ?
Où est l'esprit de Charlie dans tout ça ?!
La liberté d'expression "à condition", ce n'est pas ma tasse de thé...

Il est vrai que j'y étais allé gaiement avec notre chère "Duchesse Anne", je le reconnais bien volontiers.
Et j'ai pu choquer même !
En cela, je veux bien m'excuser auprès des blogueurs et blogueuses que vous êtes (et uniquement auprès de vous), pour mon verbe parfois un peu trop caustique au goût de certains...
Je ne les blâme pas.
Je les comprends...

Alors continuons le combat ensemble pour la cause, notre cause ?!
Ce sera dorénavant sans mon traditionnel billet d'humeur, puisqu'il dérange visiblement...

Et à quoi bon poursuivre inlassablement ?
Puisque rien ne change, et que chacun semble se complaire dans ce scandaleux statu quo !
C'est lassé de ce bourbier où il faut vraisemblablement se plier aux exigences des plus forts, que je vous quitte.

Parce qu'entre "se taire la tête haute" et "courber l'échine", j'ai choisi !

Commentaires

Quel dommage ! Il était excellent ce billet que j'ai eu la chance de lire. Je me suis bien marré, à en pleurer de rire car c'était criant de vérité. Oui c'est sur la vérité ça dérange et ça peut provoquer des incidents diplomatiques mais après tout, tant pis. Ce n'était que la vérité : c'est gênant ce mélange des genres quelques part et seul le Yonnais l'avait relevé. Il s'est permis, et il a bien fait, car y'a quand même un problème non ?
Et les gens qui critiquent cet article, ils veulent quoi ? Il ne se rendent pas compte de ce qui se passe ? C'est hallucinant.

Écrit par : Lucky Luke | 18/05/2015

Ce que je trouvais génial dans ces billets, c'est que le Yonnais il disait tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas.

Écrit par : Thierry | 18/05/2015

Tu vas nous manquer cher Yonnais...

Écrit par : Antoine | 18/05/2015

Tu es dans la lignée de Charb : "En se moquant certes des pouvoirs et des puissants. En riant, et parfois à gorge déployée, des malheurs du monde, mais toujours, toujours, toujours en défendant la personne humaine et les valeurs universelles qui lui sont associées." Ton auto-censure cher Yonnais, même la tête haute, çà pue la montée de la censure. Les nationalismes radicaux qui montent partout dans le monde viendraient-ils jusqu'à nos portes ?

Écrit par : Daniel | 18/05/2015

Bonjour cher yonnais,

je trouve dommage que ton dernier article soit retirer de la toile a cause d'un blogueur.

ce que j'ai pu retenir de ces 5 dernières années c'est
que tu disais tout fort ce que les autres et moi même pensaient tout bas.

c'est vrai que parfois tu ne mettais pas les rondeurs, mais c'est ce que j’adorais dans tes billets.
je me retrouvais dans tes billets.
cela me permettais de m’informer.
Enfin bon, tout ça pour te dire que c'est dommage que tu t’arrêtes en si bon chemin, et que j'ai la larme dans le coin de l’œil et tu vas me manquer et je pense aussi a beaucoup d'autre.
je te souhaite une dernière chose, bonne continuation et peut être qu'un jour tu te dévoileras ?

Écrit par : alexis | 18/05/2015

Cher Yonnais,

C'est avec beaucoup de regret que j'apprends l'arrêt de tes billets. Je me faisais une joie de les lire et pourtant je suis un Landais (40) bien loin de chez toi et dune région que je ne connais pas. Mais j'aimais ta façon de dire les choses et les vérités. Bien sur parfois ce n'est pas toujours agréable à entendre, mais quand c'est justifié, je ne vois pas le problème.
Encore dommage et merci pour tous tes billets précédents.
Et comme on dit chez nous "Adishatz"

Écrit par : Toto40 | 24/05/2015

Les commentaires sont fermés.