03/06/2015

CP : Les Sénateurs dégradent l'accessibilité : la honte !

L’Association des paralysés de France (APF) est particulièrement révoltée par l’examen du projet de loi de ratification de l’Ordonnance relative à l’accessibilité par le Sénat hier en fin de journée. L’APF, présente au Sénat, a été choquée d’entendre les discours rétrogrades de la majorité des Sénateurs sur l’accessibilité ! Les principaux amendements faisant échos aux attentes des associations ont été rejetés par les Sénateurs et par Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat en chargée des personnes handicapées, alors qu’elle affirmait aux associations, il y a quelques jours, s’en remettre à la sagesse des Parlementaires pour faire évoluer le texte.

Par contre, les amendements des « lobbies » (collectivités locales, commerçants, entreprises, etc.) ont été entendus par les Sénateurs ! Ainsi, les personnes en situation de handicap sont désormais privées de logements sociaux accessibles, les Sénateurs proposent de se passer des ascenseurs pour accueillir les personnes au rez-de-chaussée ou encore de « porter les personnes » !!

Au final, un texte qui fait honte à la France et une posture irrespectueuse de Sénateurs et de la Secrétaire d’Etat qui n’ont que faire des difficultés quotidiennes des 9,6 millions de personnes en situation de handicap.

L’APF se tourne désormais vers les députés qui devront examiner prochainement le texte et espère un sursaut de leur part !

Pour télécharger le communiqué de presse complet, cliquez ici

Mais qu'on se rassure : les gentils Sénateurs font beaucoup pour les "handicapés". La preuve, alors qu'on ne leur demandait rien, ils ont voté une loi (essentielle) sur la gratuité du stationnement !!! Ça, c'est une utilisation intelligente de leur temps et leur pouvoir (qu'on finance à hauteur de 523 000 € par an et par Sénateur braves gens !! et il y a 348 sénateurs...)

On ne demande pas la charité, on demande à payer notre stationnement comme tout le monde avec des ressources dignes, et pas en dessous du seuil de pauvreté comme c'est le cas (AAH à 800 € par mois). Et c'est bien beau de se garer gratuitement, mais faudrait déjà qu'on puisse avoir une compensation intégrale de notre handicap, notamment pour adapter nos voitures, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Et se garer pour quoi faire puisque 85% des bâtiments ne sont pas accessibles ! On ne peut pas aller chez le médecin, on ne peut pas aller à la pharmacie, ni à la boulangerie, ni nulle part !

Commentaires

" Il y a deux organes inutiles" disait parait-il le général de Gaulle
"la prostate et le sénat." Inutiles et dangereux en vieillissant.

Écrit par : est'y pas fou ? | 05/06/2015

Les commentaires sont fermés.