02/09/2015

Mam's elles et Cie : des nounous spécialisées dans le handicap - article Ouest France du 5 aout 2015

des-nounous-specialisees-dans-le-handicap_1.jpg

Une maison d'assistantes maternelles, proposant d'accueillir des enfants valides et handicapés, vient d'ouvrir à Coëx. Une première en France.

L'initiative

Une Mam unique en France

Imaginez. Une maison où toutes les pièces sont dédiées aux enfants. Des tables colorées, des jouets à foison, un coin lecture qui donne envie de se lover sur un coussin de sol... Un vrai paradis si on a moins de 6 ans ! Ainsi va la vie dans les Maisons d'assistantes maternelles (Mam). Dans ces structures en plein essor, l'accueil des enfants ne s'effectue plus au domicile des « nounous » mais au sein d'une maison où elles sont plusieurs à travailler.

Celle de Mam's elles et Cie ne déroge pas à la règle. Sauf qu'un oeil averti remarquera que les toilettes sont ici plus grandes qu'ailleurs. Ou qu'une rampe permet à un fauteuil roulant de pénétrer facilement dans la maison... Car on y accueille « des enfants valides et handicapés », explique Emmanuelle Terrien. Une nouveauté ? Oui. Car si toutes les assistantes maternelles peuvent accueillir « des enfants handicapés depuis 2005, il n'existe pas d'autre Mam en France qui ait un projet spécifiquement orienté vers eux, avec des personnes formées », explique Emmanuelle Terrien.

« Un vrai besoin » dans le secteur

Emmanuelle Terrien et Anne-Sophie Blanchard ont notamment travaillé au Val-Fleuri, à Coëx, qui accueille des handicapés physiques et moteurs. Hélène Filiatre a, elle, travaillé au foyer logement. Le handicap, elles connaissent. Elles y sont formées. Emmanuelle maîtrise même la langue des signes.

Cela leur a donc semblé naturel de l'intégrer dans leur projet. Et d'emblée, elles ont reçu le soutien des collectivités, des organismes de santé et de la Maison départementales des personnes handicapées. Il faut dire qu'il y a un vrai manque en la matière. Dans le canton, « 38 familles sont concernées ».

Éviter tout déchirement

Pendant très longtemps, la villa Notre-Dame, à Saint-Gilles, comptait un secteur dédié à l'accueil des plus jeunes, à la journée ou en pension. Mais il a été transféré à Nantes il y a plusieurs années.Une situation « difficile pour les familles », d'autant plus que certaines « avaient acheté des maisons sur place et se sont retrouvées totalement désoeuvrées... »

La situation se révèle souvent compliquée. Parfois, un parent arrête de travailler. Parfois aussi, l'enfant doit partir en pouponnière à Nantes ou Poitiers... Un épisode très violent, très marquant aussi. Comme s'en rappelle cette résidente de 50 ans du Val-Fleuri, qui confiait à Emmanuelle que « quand elle évoque avec sa mère cette séparation forcée durant son enfance, elles en pleurent encore ensemble ».

Une volonté de mixité

La Mam accueille donc à la fois des enfants valides et handicapés. Une force pour permettre « une ouverture d'esprit, profitable aux uns comme aux autres ».

Seule limite : les trois assistantes maternelles ne sont pas habilitées à prodiguer des soins. Néanmoins, des infirmiers libéraux pourront venir à la Mam les effectuer. Et en fonction des demandes des familles et des enfants accueillis, elles ont prévu de s'équiper en lève-personnes, matériels de motricité, lits ou jeux adaptés...

Coëx et pas ailleurs

Le fait que cette Mam soit créée à Coëx n'a rien d'un hasard. La commune a depuis longtemps « une politique forte sur le handicap ». À l'école publique comme au centre de loisirs, les professionnels sont formés au langage des signes. La commune a beaucoup d'accès handicapés, mais aussi des kinés, ergothérapeutes ou orthophonistes. Et désormais une Mam spécialisée.

Contacts : Mam's elles et Cie, Emmanuelle Terrien au 06 69 38 77 64, Anne-Sophie Blanchard au 06 17 16 11 54 et Hélène Filiatre au 06 60 98 53 32.

Marylise Kerjouan

source Ouest France : cliquez ici

 

Les commentaires sont fermés.