Loisirs - Page 3

  • Sortie loisir du 26 mars 2016 : Les Machines de La Place Nap.

    DSC_0225 web.jpg

     

    Nous avons eu le plaisir de déguster la cuisine du restaurant Le Karo sur le parvis des Halles avec nos amis de la délégation de Nantes. Après le repas le soleil a eu la bonne idée de faire son apparition pour illuminer les Machines de La Place Nap.

     

     

    Nous avons teDSC_0254 web 2.jpgrminé DSC_0236 web2.jpgl’après-midi par une dégustation de brioches vendéennes chez Maline Thomas aux Essarts. Certains de nos amis nantais ont découverts la danse de la brioche qui se fait toujours lors des mariages en vendée.

    Merci au restaurant Le Karo et aux établissements Maline Thomas pour leur accueil et leur gentillesse .

    Sylvie

    DSC_0265.JPG

  • Résidence "les Océanes", une bonne adresse pour vos vacances aux Sables d'Olonne !

    181352_310483965698852_452148117_n.jpgVous recherchez une bonne adresse, un accueil chaleureux et sympathique, un endroit accessible et confortable, en bord de mer pour vos vacances en Vendée, 

    Contactez :

    Bruno et Isabelle Pouclet, tél. 02 51 33 68 09 , Résidence "Les Océanes" aux Sables d'Olonne.

    Plus de renseignements  : cliquez ici

  • Sortie : Rencontre avec le groupe loisirs de Nantes samedi 26 mars

    Image à vos agendas.gifNous vous proposons une sortie avec le Groupe Loisirs de la Délégation de Nantes le samedi 26 mars 2016. Voici le programme :

    Repas au "Karo" des Halles, promenade sur la Place Napoléon et visite de la fabrique de Brioches Vendéennes Maline Thomas aux Essarts.

    Rendez-vous au restaurant Le Karo sur le parvis des Halles à La Roche-sur-Yon (tél.  02.51.62.79.32) entre 12h00 et 12h30. Repas (plat et dessert) : 13,90 € (boissons non comprises).

    Après le repas, promenade sur la Place Napoléon, découverte des animaux.

    Vers 15h30, 15h50 départ de La Roche sur Yon pour Les Essarts : possibilité de covoiturage.

    Vers 16h00, 16h30 : visite des Établissements Maline Thomas (brioches vendéennes) aux Essarts.
    La visite n'a pas lieu dans l'entreprise située à l'entrée des Essarts mais dans un espace situé au rond-point à l’entrée de l’autoroute Nantes-Angers : Chez Thomas Brioches, Parc d'activité La Mongie aux Essarts (Tél. / 02.28.97.99.43).
    Projection d'un film sur la fabrication des brioches et histoire de l'entreprise, dégustation gratuite et possibilité d'acheter leurs produits.

    Fin de la journée vers 17h30.

    Venez nombreux !

    Si vous n'avez pas de moyens de transport, nous vous proposons d'organiser des covoiturage,  une participation de 3,00 € vous sera demandée.

    Pour tout renseignement, contactez Hugues ou Isabelle à la Délégation : 02 51 37 03 47



  • Les catalogues APF Evasion de la saison 2016 sont en ligne !

    index.jpg

    54687208.2.jpg

     

    APF Evasion, le service vacances de l'Association des Paralysés de France propose de nombreux séjours en France et à l'étranger. Les catalogues de la saison 2016 sont en ligne, pour les consulter, rendez-vous sur le site d'APF Evasion en cliquant ici.

  • "Plaisirs partagés..." Retour sur la Bicentenaire 2015 : le témoignage de François

    La bicentenaire 2015 à La Roche sur Yon (voir ici)

    Plaisirs partagés...

    53 web.jpgTout autour de moi, j’entends les respirations accélérées, je vois des visages aux traits tirés par l’effort à accomplir, je sens les rafraîchissantes odeurs de la nature. Les chemins de terre se succèdent, les petits monticules à gravir, puis ceux à redescendre donnent encore plus de peine aux tireurs et aux pousseurs. Bientôt une halte est nécessaire.

    - Martine, tu prends devant, s’exclame-t-on à coté de moi.

    Le tireur se défait du harnais qui le retient, libéré, soulagé, mais heureux de sa prestation. Pendant que Martine endosse ce même harnais, courageusement mais aussi avec grand enthousiasme, toute l’équipe profite de la pose nécessaire, offerte par ce changement au sein de l’équipage.

    -       François, ça va ?

    J’acquiesce de la tête, avant de lancer une petite phrase d’encouragement. J’ai le beau rôle, celui du roi, installé sur sa chaise à porteur, ou presque… Nous sommes pourtant bien au XXI° siècle, et l’esclavage est aboli ! Pourquoi cette gesticulation dans la bonne humeur ?

    Il reste quatre kilomètres à gambader sur les douze que comporte le parcours. L’arrêt est obligatoire, celui du ravitaillement. Ouf, tous en ont besoin. Il s’agit d’une vraie dégustation ; un stand a été installé pour cette occasion. Nous sommes en bordure d’une rivière, quelque part dans la banlieue sud de la capitale de la Vendée, au  milieu de logements aux styles disparates. Déjà, une myriade de randonneurs s’est sustentée avant nous, les vrais randonneurs, je veux dire ceux qui n’ont pas la charge du roi !

    Mais qu’attend-on ? On s’inquiète, on s’interroge, on n’ose repartir ! La reine, elle, où est-elle ? Devant ?  Impossible ! Alors derrière, bien sûr…

    La voilà surgir, entourée de sa garde rapprochée. Jacqueline est stationnée à mes côtés, où plutôt son17 (2) web.jpg carrosse. La galanterie m’oblige à taire la raison, bien naturelle, du retard. On ne contrôle pas toujours la machine humaine.

    Et c’est reparti ; les rires sont plus tendus, la fatigue est là. Encore un petit effort, une montée douce qui semble ne  plus en finir. Je réalise les secousses que j’endure ; pourtant, tout a été pensé pour mon confort ; une assise bien rembourrée, et aussi, un petit amortisseur monté sur la seule roue qui supporte toute l’armature et son passager. Vraiment, je n’ai pas à me plaindre !

    Le monde se densifie, on retrouve d’autres amis, on souffle, on se relâche : c’est l’arrivée. Tout de suite, trois béquilles sont enfournées pour qu’ainsi, la goélette, c’est le nom du carrosse, puisse tenir à l’arrêt sans aide humaine. Les sangles, qui saucissonnent mes pieds, sont desserrées ; on me retire la ceinture de sécurité. Le roi est déchu, il a perdu son trône, il n’a plus qu’à se fondre parmi le peuple.

    La bicentenaire 2015, ses coureurs, ses randonneurs, ses organisateurs, et nous les « handis »,  sommes tous mêlés les uns aux autres, dans ce  mouvement d’allégresse, de bonheur partagé, d’œuvre accomplie. Les Reines, les Rois, ce sont eux ! Ceux qui ont eu l’audace de nous transporter, de nous faire participer, de transpirer, de déployer leur énergie, pour que, comme les autres, une fois, un jour, des citoyens, aux jambes devenues parodies, se croient sportifs, accomplis et inclus dans le groupe ; la marginalité s’est déchirée, une fois n’est pas coutume !

    Bravo et merci à toute l’équipe.

    François

    51 (2) web.jpg

     

  • Vol à voile, quand le handicap s’envole. Article de "Maville solidaire" du 9 septembre

    ob_c889b5_vol-a-voile-apf-vendee-vvy-1.jpgGrâce à l’association du Vol à Voile Yonnais (VVY) et l’Association des Paralysés de France de Vendée (APF) et le soutien des établissements Biron, sept personnes en situation de handicap ont pu faire leur baptême de l’air en vol à voile hier aux Ajoncs. Une première pour beaucoup d’entre eux ravis de cette découverte sportive.

    «  On a une sensation de liberté et l’impression que le handicap s’efface complètement parce que tu bouges dans les airs. C’est quelque chose que tu ne penses pas imaginable que tu puisses faire » commente Hugues Bourieau Chargé de Mission au Développement des Actions Associatives à l’APF qui tient à saluer le dévouement des bénévoles de l’association de vol à voile. Lire la suite ici 

    Source : le blog de ma ville solidaire