27/02/2015

Billet d'humeur de notre Yonnais "Monsieur Raoul !"

Il y a bien longtemps que nous n'avions pas eu de ses nouvelles  ! Ouest France nous annonce son retour ! voir ici

Ce coup-ci : homme de la situation, homme providence, homme de main ou...

Je penche plus pour...


Mais au fond, ne le sont-ils pas tous un peu en leur for intérieur, nos hommes et nos femmes politiques de tous bords ?!

A la semaine prochaine !

25/02/2015

Je fais le rêve...

Texte poignant qu'a déclamé notre irremplaçable Louis local, à l'occasion de la manifestation qui s'est déroulée à la Roche/Yon le 11 février dernier

 Je fais le rêve…

Je me joins aujourd’hui à mes frères et sœurs de handicap pour participer à ce que l’histoire jugera sans doute plus tard comme l’évidente et légitime revendication d’accessibilité à toute la société des personnes en situation de handicap.

Il y a 40 ans, une première loi importante était votée, instituant entre autres, que tous les nouveaux établissements recevant du public seraient désormais accessibles au handicap moteur, 40 ans ! Puis il y a 10 ans une autre, capitale, plus ambitieuse dite «d’égalité des chances» renforçait la première et l’étendait à tous les handicaps et aux établissements anciens, se donnant 10 ans pour réussir, 10 ans ! Ces lois ont été reçues comme un véritable espoir d’en finir avec notre désolante et désespérante relégation.

Mais 40 ans plus tard, la société n’est toujours pas accessible : 85 % des lieux accueillant du...

 

Lire la suite

permis de conduire : gratuité des visites médicales non respectée en Vendée !

La Préfecture de Vendée impose aux personnes en situation de handicap le règlement des visites médicales obligatoires dans le cadre du permis de conduire. C'est illégal !

Nous avons déjà publié des articles sur notre blog pour vous informer des dispositions légales qui prévoient la gratuité des visites médicales, et vous informer des démarches à réaliser s'il vous était imposé le règlement de la visite : voir ici

L’un de nos adhérents a formulé une réclamation aux services de la préfecture le 13 septembre 2014 afin d’obtenir le remboursement de cette visite réalisée par un médecin agréé.

Notre adhérent n’ayant pas obtenu de réponse dans un délai de 2 mois, nous avons interpellé  le Préfet de Vendée afin que ses services prennent en compte cette mesure légale. Pour consulter la lettre adressée à Monsieur le Préfet cliquez ici.

Notre courrier est toujours sans réponse à ce jour, et notre adhérent n’a toujours pas obtenu le remboursement des frais engagés. Nous venons donc de relancer le Préfet de Vendée : voir ici

 témoignage :

« Suite au contact que j’ai eu avec la délégation APF, j’ai envoyé un mail de réclamation le 13 septembre dernier à la Préfecture de Vendée afin d’obtenir le remboursement de ma visite médicale. J’y ai joint mon permis de conduire et une notification de la CDAPH de Vendée attestant mon taux d’incapacité de 50%.

J’ai alors reçu un mail automatique confirmant que ma demande avait bien été réceptionnée le 15 septembre 2014.

Ce n’est que 4 mois plus tard (!) le 15 janvier 2015, qu’un agent de la Préfecture a pris contact avec moi. D’après cet agent, il suffisait que je reprenne contact avec le médecin agréé pour obtenir le remboursement.

Très motivée puisque simple à faire, j’ai tout de suite contacté le cabinet. J’ai explicité la situation auprès de la secrétaire qui semblait méconnaitre ce cadre réglementaire. Elle m’a demandé de lui adresser l’ensemble des pièces attestant de ma situation. Ce que j’ai fait dans la foulée.

Plus d’un mois après ce contact, je n’ai toujours pas obtenu de remboursement.

Je suis perplexe face à ces manquements, je comprends que les gens laissent tomber, les délais de réponse de la préfecture sont aberrants, les services sont injoignables par téléphone, et les médecins ne connaissent même pas le cadre réglementaire encadrant ces visites.

De plus, à aucun moment, la Préfecture informe les personnes en situation de handicap que cette visite peut être prise en charge sous certaines conditions. Je trouve cela déplorable. Lorsque vous consultez, la seule information indiquée sur la liste des médecins agréés fournie par la Préfecture,  est que la visite médicale n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociale.  Sous-entendu les frais de visite sont intégralement à votre charge...

A croire que la préfecture de Vendée économise sur le dos des personnes en situation de handicap déjà si économiquement affaiblies. »

Si vous êtes dans la même situation, n’hésitez pas à prendre contact avec notre délégation !

24/02/2015

Un SLAM magnifique à découvrir pour les 10 ans de la loi

Encore une manifestation

Pour défendre notre liberté

On le martèle avec passion

Accédez c’est exister

 

On est encore dans ce combat

Pour que notre vie soit plus facile

Il paraitrait qu’il y a des lois

Pour faire plier ces imbéciles

 

On se rend compte encore une fois

Que le chemin sera bien long

Parce qu’ils nous sortent des agendas

Ils nous prennent vraiment pour des cons

 

Lire la suite sur le blog de la Délégation du Maine et Loire, ici

Quand Marisol Tourraine et Ségolène Neuville pataugent...


Le coup de com' 1 du 15/02/2015

Les adhérents de Saint Jean de Mont se mobilisent pour l'accessibilité !

Des adhérents résidant sur la commune de Saint Jean de Mont se sont réunis la semaine dernière, en présence de Frédéric Yvon, Conseiller Départemental et Stéphanie Ottou, Directrice, pour parler de l'accessibilité sur la ville.

2015-02-19 Saint Jean de Mont - Copie.jpg

Une rencontre fort constructive et sympathique où chacun a pu partager ses constats, ses remarques et ses propositions. C'est ainsi que le groupe a décidé de se retrouver régulièrement, et de s'investir sur la commune pour faire avancer l'accessibilité universelle et impulser le réflexe handicap. Des membres vont participer à la prochaine réunion publique de présentation du réaménagement du centre ville, et participer aux travaux de la Commission Communale Accessibilité.

23/02/2015

La pensée de la semaine

Pour lire l'article, cliquez sur l'image 

citation-thomas-jefferson-1802.png

 

 

 

20/02/2015

Billet dhumeur de notre yonnais en colère : travaux en ville...

Oh ça bouge !! Voyez et lisez bien cet article : cliquez ici

Ils parlent de "personnes à mobilité réduite" et de "poussettes"...
Belle avancée dites-donc !
Les z'handicapés n'arrêtent pas de se plaindre, mais là quand même...

Bon ok !
Mais pendant les travaux, que le ville n'oublie pas de mettre la signalétique qui va avec, hein !
Parce que d'ici qu'un n'handicapé ou qu'une poussette se retrouve au fond d'une tranchée, il n'y a pas beaucoup de chemin à parcourir...

A bons z'entendeurs !!

A la semaine prochaine

19/02/2015

Faites valoir vos droits ! La lettre d'actualité juridique N° 111 est en ligne.

Lire la dernière lettre N° 111 en cliquant ici

L'APF au service de vos droits

Le blog juridique est destiné à toutes les personnes en situation de handicap. Il a été créé à l'initiative du service juridique droit des personnes et des familles dont la mission est d'apporter un soutien aux acteurs de l'association concernant la réponse aux questions individuelles mettant en jeu le droit des personnes. Le service juridique droit des personnes et des familles est composé d'une équipe de 5 personnes, la responsable du service, 3 juristes et une secrétaire de direction. Lire la suite, cliquez ici

Participez à la Bicentenaire avec l'APF le dimanche 12 avril à La Roche sur Yon

logo+signWeb.pngL'APF,

le Comité Départemental de Randonnée Pédestre de la Vendée,

CDRP.jpget le Comité Départemental Handisport Vendée, partenaires de

HANDISPORT.jpgLa Bicentenaire (voir ici)

à La Roche sur Yon

 pour le « Parcours famille et personnes à mobilité réduite » !

Chacun choisit son rythme sur des parcours à la fois urbains et nature. Au programme de cette nouvelle édition 2015 : 1 course adulte de 8,670 km, 3 courses enfants et adolescents et 5 parcours de marche et marche nordique de 3, 7, 12, 15 et 20 km.

Un « Parcours famille et personnes à mobilité réduite » : Ce parcours de 3 km est accessible aux personnes à mobilité réduite : personnes en situation de handicap moteur en fauteuil roulant, parents de jeunes enfants en poussettes, personnes âgées, … Chacun pourra profiter d'une belle balade adaptée.

Les personnes qui le souhaitent pourront bénéficier d’une aide par des bénévoles accompagnateurs de l’APF. En effet, cet accompagnement est vivement recommandé sur certaines portions du circuit.

Si vous vous inscrivez et avez besoin d’un bénévole accompagnateur, n’attendez pas  contactez Hugues à la Délégation APF Vendée au ( 02.51.37.03.47 ou sur h.bourieau@orange.fr , AVANT LE MARDI 7 AVRIL 2015.

Pour plus d’informations sur les modalités possibles d’accompagnement, Hugues tiendra une Permanence Bicentenaire à la Délégation APF Vendée le MARDI 31 MARS 2015 DE 14H00 A 18H00.

A l'occasion de la Bicentenaire, chaque marcheur, coureur, spectateur pourra être acteur de la préservation de l'environnement en déposant ses téléphones portables usagés et accessoires (recharges, oreillettes, …) sur le stand de l'APF installé sur le village partenaires.

1 téléphone portable collecté = environnement préservé

1.500 téléphones portables collectés = 1 emploi à temps plein dans une Entreprise Adaptée de l’APF (basée à Villeurbanne), pour une personne en situation de handicap

1 téléphone portable collecté = 1 euro reversé à la Délégation APF Vendée pour conduire des actions en faveur des personnes en situation de handicap de Vendée

Venez nombreux, et n'oubliez pas vos téléphones !

La France épinglée pour la situation de ses handicapés. Vu sur "Libération. fr"

0PXF9yeI.jpegOutre la montée des actes racistes et homophobes et l’accueil préoccupant des migrants de Calais, le commissariat aux droits de l’homme souligne, dans son rapport publié mardi, la situation des personnes handicapées en France, renvoyant le gouvernement face à ses responsabilités. Cette instance du Conseil de l’Europe scrute les politiques publiques et leurs défaillances, dans les 47 pays membres. Le dernier rapport sur la France datait de 2008. Si les recommandations du commissaire n’ont pas de valeur contraignante, les gouvernements sont obligés d’en tenir compte s’ils veulent éviter une condamnation par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Les juges de Strasbourg se basent en effet souvent sur leurs travaux pour prendre leurs décisions....  Lire la suite ici sur Libération. fr 

18/02/2015

Protéger les droits des personnes Handicapées

Handicap_250.jpgLe handicap, léger et lourd, touche 80 millions de personnes au sein de l'Union européenne, soit environ une personne sur six. Les politiques et législations nationales diffèrent d'un Etat membre à l'autre. La politique de l'UE entend faire tomber les discriminations dont les personnes handicapées peuvent être victimes et harmoniser leurs conditions de vie. Citoyens de l'Union européenne, les personnes atteintes de handicap doivent bénéficier des mêmes droits que le reste de la population : droit à la dignité, égalité de traitement, droit à l'autonomie et inclusion à part entière dans la société.

Depuis le traité d'Amsterdam, la lutte contre la discrimination est au cœur de la politique européenne de soutien aux personnes handicapées. En 2000, la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne a confirmé ce droit....

lire la suite sur Toute l'Europe.fr en cliquant ici

Non ratification de l'ordonnance sur l'Accessibilité : interpellez aussi les Sénateur-trice-s !

Envoyez à vos députés et sénateurs le courrier en ligne sur http://accedercestexister.fr/ pour qu'ils ne ratifient pas en l'état l'ordonnance du 26 septembre qui va leur être présentée prochainement par le gouvernement.

En entrant son code postal, on choisit ensuite entre député ou sénateur.

Il suffit de renseigner son code postal et de choisir la circonscription sur une carte. Le député et le groupe de sénateur-trice-s correspondants apparaissent alors et un email-type peut leur être envoyé directement.

Merci de vous mobiliser pour une France accessible à l'heure où les parlementaires échangent autour de la ratification de l'ordonnance contre laquelle nous nous mobilisons depuis des mois et notamment le 11 février dernier.

interpellez vos députés.jpg 

17/02/2015

MDPH : les départements veulent devenir les maîtres de maison

Visuel-MDPH-ok-660x330.jpgLes conseils départementaux (ex conseils généraux) cherchent à accroître leur mainmise sur les Maisons départementales des personnes handicapées pour limiter leurs dépenses, selon l’Association des Paralysés de France. Elle appelle à signer une pétition pour s’opposer à ce mouvement de fond.

Il y a le feu aux maisons, alerte l’APF. L’Association des paralysés de France lance donc, ce mardi 17 mars, une campagne pour « sauver les maisons départementales des personnes handicapées » baptisée « Touche pas à ma MDPH ! » Ce qu’elle dénonce ? Les projets de réforme de leur gouvernance.

Pour les personnes handicapées, les MDPH constituent, avant tout, un guichet unique. Depuis la loi de février 2005, elles sont leur principal interlocuteur pour toutes leurs démarches : déposer une demande d’allocation adulte handicapé ou de prestation de compensation du handicap ; obtenir une orientation vers un établissement, un service… ; ou bien encore mettre en place le parcours de scolarisation d’un élève en situation de handicap. Lire la suite ici. 

source :  www.faire-face.fr

En bref, à l'APF participer c'est l'affaire de tous !

... devenir adhérent c’est partager l’ambition d’un projet commun, pour le faire vivre et le faire reconnaître »...

Rejoignez l'APF !

 

 

 

16/02/2015

Habitats regroupé et partagé : Des formules qui doivent respecter et garantir l’individualisation du droit à compensation

L’habitat regroupé et l’habitat partagé sont un sujet d’actualité au regard des nouvelles réponses que ces formules apportent aux personnes en situation de handicap.

Dans les modalités de mise en œuvre de ce type de formule, on parle de « PCH mutualisée ». L’APF ne peut accepter la remise en cause du principe d’individualisation de la prestation de compensation.

Le conseil d’administration de l’APF vient de préciser la position de l’APF sur ces formules d’habitat au domicile et notamment en portant un certain nombre de points d’alertes et de vigilance.

Cette position vient d’être transmises à la présidence de la République, à Matignon, au gouvernement, aux administrations centrales, à la CNSA et à l’ADF.

Pour télécharger la position de l'APF, cliquez ici

23:05 Publié dans MDPH | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Evolution des MDPH : l'APF soumet des propositions d'amendements aux sénateurs

APF bouge les lignes gros.jpgLe projet de loi Adaptation de la Société au Vieillissement, après une discussion à l’Assemblée nationale en septembre 2014, sera discuté en séance publique au Sénat en mars prochain.

Nous avons donc adressé aux 3 Sénateurs de Vendée l'avis de l'APF concernant le projet de loi relatif à l'adaptation de la société au vieillissement ainsi que des propositions d'amendements.

Les enjeux sont d’importance puisque ce texte de loi impacte directement le secteur du handicap, et notamment sur deux points particuliers:

- les MDPH : dispositifs d’accès aux droits spécifiques pour les personnes en situation de handicap qui, 10 ans après la loi du 11 février 2005, méritent d’être confortés, accompagnés et stabilisés dans leur fonctionnement. Les MDPH doivent déjà pouvoir répondre de manière satisfaisante aux publics actuellement concernés, ce qui est loin d'être le cas, notamment en Vendée.

 

Avec le projet des « MDA » que promeut ce texte, nous estimons que «l’encadrement » de ces dispositifs n’est pas assez clair et nous proposons pour les territoires qui voudraient les mettre en place, des dispositifs spécifiques pour d’une part les personnes en situation de handicap (Loi du 11 février 2005 et le GIP MDPH) et d’autre part un accès spécifique pour les personnes éligibles à l’APA.

Ces 2 dispositifs spécifiques pouvant être organisés dans une MDDA (Maison départementale des Droits et de l’Autonomie).

 

- les CDCA (Conseils départementaux de la Citoyenneté et de l’autonomie) conseils consultatifs locaux dont nous sommes à l’origine.

 

Notre avis et nos amendements sont portés conjointement avec les associations et organisations représentatives du secteur du handicap et du secteur des personnes âgées et retraitées.

 

Pour prendre connaissance des positions et propositions de l'APF, cliquez ici

21:33 Publié dans Infos, MDPH | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

Super Loto de l'APF du 44 le Dimanche 22 février 2015 à 14h à la salle Sèvre et Maine de Gorges

 

Affiche Loto Gorges 2015 - Délégation APF 44.jpg

 

Quartiers en chansons ! samedi 7 mars, salle des fêtes du Bourg sous la Roche

Pour voir l'affiche, cliquez sur l'image ci-dessous :

affiche Qt chansons web.jpg

 

 

Dimanche 22 février, Maison de quartier des Forges à La Roche/Yon : un après-midi autrement !

Après-midi détente en chansons... 

Pour tout savoir, cliquez sur l'image ci-dessous

affiche 22 février web.jpg

La pensée de la semaine...

Le Vivre ensemble n’est pas un état de fait, mais une construction, qui exige endurance et lucidité. Notre société ne s’est pas encore donné les moyens suffisants pour concevoir ce vivre ensemble dans toutes ses dimensions.

CESE (Conseil Économique, Social et Environnemental)

citation vivre ensemble luther.jpg

13/02/2015

10 ans d'une loi sabottée : interview sur RCF

Interview du Représentant Départemental sur RCF Vendée : cliquez ici

 

Accessibilité : l’APF mobilisée pour le dixième anniversaire - TV Vendée édition du mercredi 11 février 2015

Pour voir le reportage diffusé par TV Vendée le mercredi 11 février 2015, cliquez sur l'image

Image2.jpg

Handicap : un anniversaire au goût amer. Article Ouest France du 12 février 2015

Pour lire l'article, cliquez sur l'image ci-dessous

2015-02-13_OF handicapun annivesaire au gôut amer web.jpg

12/02/2015

Billet d'humeur de notre Yonnais "Résignation ou indignation !"

Se résigner, c'est "baisser les bras"...

Pour les Z'handicapés que nous sommes, dans nos charrettes, c'est facile, parce que pour pouvoir rouler, il faut avoir les bras baissés pour faire tourner les roues et... tenter d'avancer !!

Mais, avec les bras positionnés comme ça, plutôt vers le bas, devons-nous nous Résigner à vivre en citoyens de seconde zone ? Eh ben non... Il nous faut nous Indigner : c'est un devoir civique.

Alors debout camarades !! Ouah ! V'là un jeu de mot qui va faire grincer des dents dans les chaumières de mes chers concitoyens Z'handicapés !

Pour que la pilule soit moins difficile à avaler, bougez-vous ! Et bougeons les lignes ensemble... Ayons le courage de relever la tête, le courage de notre dignité ! Et sus aux hypocrites en tous genres qui, soit ne sont bons qu'à râler dans leur coin sans rien faire (même si je peux comprendre qu'ils en aient marre...), soit font partie des lobbyings et politiques de tous poils qui nous stigmatisent en disant que nous coûtons trop cher à la société...

10 ans d'espoir déçu, 40 ans de combats pour élever les consciences et des années encore pour convaincre et enfin pouvoir vivre comme tout le monde !

A la semaine prochaine

11/02/2015

60 personnes mobilisées, 800 personnes sensibilisées Place Napoléon aujourd'hui

En cette belle journée ensoleillée, 60 personnes se sont retrouvées sur la place principale de La Roche sur Yon pour dire oui à l'accessibilité et non aux reports programmés de la loi !

DSCN5728.JPG

Thierry Craipeau et Frédéric Yvon ont prononcé un discours à redécouvrir ici.

DSCN5729.JPG

Puis Louis Toupet, un fervent militant a lu un texte de sa composition "Je fais un rêve", à redécouvrir ici.

IMG_9902.jpg

C'est ensuite Stéphanie Ottou, la Directrice de la Délégation, qui a présenté les principales mesures des ADAP qui sont inacceptables pour les associations qui se sont réunies au sein du collectif Pour une France Accessible.

IMG_9979.jpg

Un représentant de l'association A pieds à Pattes a également pris la parole, ainsi que le Maire de La Roche sur Yon, Luc Bouard, qui a affirmé que l'accessibilité restait un priorité de la ville.

De nombreux élus étaient présents à ce rassemblement. Espérons que cela présage une forte mobilisation des Parlementaires pour que la loi du 11 février 2005 ne soit pas vidée de son sens comme cela se dessine...

Durant ce rassemblement plus de 800 tracts ont été distribués aux personnes qui la plupart du temps, s'arrêtaient le temps d'écouter une intervention, ou de regarder l'expo photos.

Et n'oubliez pas : si ce n'est déjà fait, envoyez en 3 clics un courrier à votre Député pour l'inciter à ne pas ratifier cette fameuse ordonnance ! A faire sans attendre ici

Audience avec le Préfet de Vendée

En cette date anniversaire au goût amer, 5 représentants de l'APF (Le Représentant et 2 conseillers Départementaux, le référent accessibilité et la Directrice de Délégation) ont été reçus par le Préfet de Vendée et son Directeur de Cabinet.

DSCN5720.JPG

Thierry Craipeau remet un dossier au Préfet

Thierry Craipeau, Représenant Départemental a rappelé quelques dates importantes :

24 juin 2014 : l'APF quitte la séance du CNCPH, outrée du projet d’ordonnance sur l'accessibilité présenté

10 juillet 2014 : le pré-projet d'ordonnance est validé par le gouvernement malgré l'opposition des associations

27 septembre 2014 : l'ordonnance est publiée au Journal Officiel, et doit être ratifié dans les 5 mois, au plus tard le 27 février 2015

24 octobre 2014 : l'APF signifie son opposition à ce sabotage de la loi de 2005 lors de la venue de la Ministre Ségolène Neuville à Nantes pour la conférence régionale du handicap

Thierry Craipeau a déploré le détricotage inacceptable de la loi sur son volet accessibilité, une loi qui perd tout son sens, notamment sur la notion d'accès à tout pour tous.

Pour l'APF il est choquant d'entendre la Ministre expliquer que les Agenda D'Accessibilité programmée vont tout régler en 3 ans, alors que se sont au moins 650 000 Établissements Recevant du Public (ERP) qui sont inaccessibles en France. Pourquoi ce qui n'a pas été fait en 40 ans serait fait en 3 ans ? D'autant plus que ce délai de 3 ans ne correspond pas à la réalité : voir ici. La réalité, c'est que l'obligation est repoussées pour des années et des années (jusqu'en 2027), parfois, elle disparaît carrément !

Le Représenant de l'APF regrette que la circulaire ministérielle de janvier 2013 invitant les Préfets à faire de la question du handicap et de l'accessibilité une priorité n'ait rien fait avancé localement.

"Les bonnes intentions, les discours empathiques, on les connait. On veut des actes"

Pour le référent accessibilité de la Délégation, c'est un sentiment de retour en arrière qui s'est exprimé : "même si des choses ont été faites, on a l'impression de reculer..."

Le Préfet a indiqué que les objectifs des ADAP étaient que les ERP s'engagent dans la démarche d'accessibilité. Il a tenu à rassurer l'APF en affirmant être décidé à ne pas faciliter les dérogations, ni les rejets d'ADAP si toutefois certains responsables d'ERP cherchaient à gagner du temps en montant mal leur dossier.

Même si la Préfecture possède la liste des quelques 8 000 ERP du département, la question du contrôle se pose en effet. Aussi il invite les associations à signaler les problèmes afin que ses services interviennent.

Par ailleurs, le Représentant de l'Etat s'est engagé à ne verser des subventions qu'aux seules collectivités engagées dans un ADAP. Pour lui, ces investissements ne pourront se faire qu'à la seule condition du respect de la règlementation.

Le Préfet a indiqué que l'ensemble des maires de Vendée a été informé de la nouvelle règlementation liée aux ADAP, et pour lui : "Ce délai supplémentaire doit être compris comme le dernier délai"

Les représentants de l'APF sont sortis satisfaits de cette audience durant laquelle le Préfet s'est montré attentif et espèrent bien que toute l'énergie déployée conduira à une révision de l'ordonnance qui est inacceptable en l'état. Thierry Craipeau a prévenu : "L'APF ne renoncera pas. Ce n'est pas dans sa culture"

Pour contrer la ratification de l'ordonnance, 6 associations ont déposé un recours devant le Conseil d'Etat : voir ici. Chaque citoyen est également invité à interpeler son député : voir ici.

DSCN5721.JPG

Le Préfet raccompagnant les membres de l'APF vers la nouvelle rampe d'accès du bâtiment

 

 

Patricia, notre voix par l'image...

Patricia MURAIL GENTREAU - Copie.jpgPatricia Murail Gentreau est photographe professionnelle. Elle nous a offert un superbe cadeau : mettre en image nos mots/maux, à nous, personnes à mobilité réduite, victimes d'une société inaccessible qui n'en finit pas de durer...

Personnes en situation de handicap, personnes âgées, parents de jeunes enfants avec poussette, blessés temporaires, enfants : l'accessibilité nous la voulons tous, car elle nous est utile à tous !

C'est cette histoire que racontent les photos de cette poète de l'image...

Merci Patricia !

8 ARYTHMISS Abis + photographe - Copie.jpg

"Je veux grandir dans une France accessible"

1 Ines.jpg

Sans accessibilité, pas de mobilité

Notre campagne photo Sans accessibilité, pas de mobilité a été possible grâce à Inès, Sébastien, Julie, Frédéric, Maryse, Bruno, Éléonore, Nathan, Hugues, Isabelle, Thierry, Annie, Sébastien, et Patricia, cette merveilleuse photographe qui nous a permis de raconter notre histoire en image.

Merci à tous !

7 groupe.jpg