Accessibilité - Page 22

  • L'ordonnance accessibilité pourrait ne pas être ratifiée ! Mobilisons-nous !

    Cinq députés PS ont adressé, le 10 décembre, un courrier à Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale.

    Ils demandent que le projet de loi de ratification soit soumis aux débats de l’Assemblée et non pas simplement enregistré comme l’autorise le règlement. Objectif : que « les députes puissent l’examiner et apprécier l’opportunité de ne pas ratifier cette ordonnance ou de l’amender par un retrait des dispositions qui ne seraient pas conformes à l’esprit de la loi d’habilitation. »


    Martine Carillon-Couvreur a d’ailleurs interpellé Ségolène Neuville (à la 31e minute sur cette vidéo) sur ce point lors de la séance des questions au gouvernement, mercredi 17 décembre. La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées s’est engagée à ce que le projet de loi soit débattu devant le Parlement début 2015.

    Interpeller son Député, ça fonctionne, alors signez ce courrier ! En un clic et juste 1 petite minute, vous pouvez changer la vie des personnes en situation de handicap pour les 100 ans à venir ! Cliquez ici

    logo courrier députés.jpg

     

     

  • Accessibilité : Faire Face publie sur les actions de Vendée

    faire face nelle formule.jpgLa magazine Faire Face publie un article sur les différentes actions conduites par l'APF ces derniers jours en France, dont celles de Vendée. A lire ici

  • Qui trouve que l'accessibilité, ça avance ?

    C'est avec beaucoup d'humour qu'accessible pour tous publie cette photo

    Il n'y a que ceux qui ne sont pas concernés par l'accessibilité pour tous partout qui trouvent que ça avance !

    escargot.jpg

  • L'APF joue au Père Noël et offre un fauteuil roulant à l'APAVE

    Suite à la parution des propos d'un Responsable de l'APAVE dans Ouest France (voir ici), les représentants de l'APF ont choisi de jouer au Père Noël. Ils se sont rendus au siège de l'APAVE cet après-midi pour lui offrir un fauteuil roulant.

    "Nul doute qu'après une semaine à se déplacer en fauteuil roulant, il ne dira plus aux commerçants qu'il ne faut rien faire ! On va même lui proposer d'aller s'entraîner dans le quartier du Pont Morineau, un terrain de jeu idéal pour comprendre ce que provoque l'inaccessibilité des commerces"

    DSCN5466.JPG

    Le responsable bâtiment de l'APAVE n'était malheureusement pas dans les locaux, mais l'un de ses collaborateurs a reçu les membres de l'APF, avec surprise, curiosité et intérêt.

    Il a accepté avec le sourire le cadeau de l'APF avant que ne s'engage un dialogue constructif, "zen et courtois".

    L'APF a alerté l'APAVE sur les conséquences de ces propos qui peuvent conforter les commerçants dans l'attentisme et l'immobilisme  qui durent depuis 40 ans et qui expliquent que 73% des commerces de proximité sont toujours inaccessibles.

    L'APAVE regrette ces propos sortis de leur contexte et comprend l'inquiétude des personnes en situation de handicap.

    "Il faut qu'on aille dans le même sens" a souhaité l'APF, tandis que l'APAVE annonçait : "On va reprendre contact avec vous parce qu'on a des choses à faire ensemble".

    Quant au fauteuil roulant, ce sera un cadeau utile pour tester la qualité d'usage des chantiers conduit par l'entreprise, comme l'a expliqué l'APAVE.

    Rendez-vous est pris pour 2015 et chacun est parti souriant et satisfait de cette rencontre improvisée et constructive. Serait-ce la magie de Noël ?

  • Les commerçants "choqués" nous parlent d'accessibilité sur RCF Vendée...

    RCF - Copie.jpgThierry Craipeau, Représentant Départemental, était l'invité de RCF Vendée ce soir, suite à l'opération coup de poing dans le quartier du Pont Morineau à La Roche sur Yon (voir ici)

    Il a pu expliquer l'action et répondre aux réactions des commerçants dont certaines sont de vrais collectors.

    "on est prêt à faire des efforts, à les aider à rentrer leurs charriots"

    "Faire des travaux, on est prêt, si vraiment il le faut"

    "on est prêt à les comprendre mais ils doivent nous comprendre aussi. Ca coûte très cher"

    "Quand une personne vient en fauteuil je suis prête à aller la servir sur le trottoir"

    "On doit rencontrer les assos d'handicapés pour comprendre leurs attentes. Je suis choqué"

    "Ils ont raison de se manifester mais on est locataire. On peut rien faire"

    On apprend même avec stupéfaction que la ville dit à des commerces inaccessibles qu'ils sont aux normes. Aïe aïe aïe...

    Pour écouter l'interview, cliquez ici (en introduction puis à 10'07)

  • "Accessibilité. Une action coup de poing de l'APF la nuit dernière." article Ouest France

    Le slogan affiché par les commerçants du quartier du Pont Morineau ne passe pas auprès des personnes handicapées. L’Association des paralysés de France a réagi.

    cette-nuit-une-action-coup-de-poing-de-lapf - Copie.jpg

    Hier soir, cinq militants de l’Association des paralysés de France (AFP Vendée) s’en prenaient aux vitrines de commerces « inaccessibles » aux personnes handicapées de la rue Raymond-Poincaré.

    Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est le slogan. « À deux pas, tout est là » affiché sur les fanions plaqués sur les commerces du quartier du Pont-Morineau. Les militants répondent par une affiche flanquée d’un « A deux pas, tout est là ? Pas pour moi. On ne vous remercie pas ! »

    « On se bat tous les jours depuis la loi de 2005 » lance Thierry Craipeau, représentant départemental de l’APF, en affirmant que le but de cette action n’est pas de dénoncer l’inaccessibilité, « car la situation est connue, on bosse d’ailleurs avec les commerçants pour cela. On dénonce en revanche le slogan, qui, est au mieux, est maladroit, au pire, scandaleux. »

    Ce matin, les affiches ont disparu des vitrines. La majorité des commençants « placardés » disent s’être sentis « directement attaqués, choqués par cette action nocturne, plutôt que d’échanger en direct. ».

    Pourquoi avons-nous agit de nuit ? la réponse est ici.

    Article Ouest France trouvé ici