Accessibilité - Page 21

  • Lettre ouverte au Conseil de l'Ordre des Médecins de Vendée

    Le 16 décembre dernier, un représentant du Conseil de l'Ordre des Médecins de Vendée déclarait :

    « Au 1er janvier tous les cabinets médicaux devront pouvoir recevoir des personnes à mobilité réduite. Ce sera d’adapter ou mourir ». « Les médecins approchant de la retraite préfèreront fermer plutôt que d’engager des travaux coûteux. »

    L'APF a décidé de répondre au Conseil de l'Ordre via une lettre ouverte :

    "Vous présentez ces médecins comme des victimes qui seront contraintes de fermer leurs cabinets, alors que les vraies victimes, ce sont tous ces hommes et ces femmes qui n’ont pas pu aller se faire soigner chez eux depuis des décennies.Les vraies victimes sont également tous les citoyens qui financent la sécurité sociale et donc les visites à domicile que vos confrères facturent, faute de vouloir/pouvoir recevoir dans leurs cabinets les personnes à mobilité réduite. Le syndicat des Médecins Généralistes a d’ailleurs choisi d’exercer un lobbying pour généraliser ces visites à domiciles et s’exonérer ainsi de travaux de mise en accessibilité, plutôt que de sensibiliser et accompagner les praticiens dans une démarche de respect de la loi et surtout de respect des droits humains…"

    Retrouvez notre lettre ouverte dans son intégralité ici.

  • Accessibilité : rencontre avec Sylviane Bulteau, Députée de Vendée

    Le Conseil Départemental de l'APF en Vendée s’est donné comme objectif de rencontrer les 8 parlementaires vendéens, afin d’obtenir leur soutien et leur engagement quant à la non ratification de l'ordonnance par l’Assemblée Nationale. Ratification prévue, rappelons le, d’ici le 27 Février 2015, soit 5 mois après la publication au Journal Officiel, en date du 26 Septembre, conformément à la procédure légale.

    WP_20141223_14_56_12_Pro web.jpg

    Thierry Craipeau, Représentant Départemental, a été reçu ce mardi 23 décembre par Sylviane Bulteau, Députée de Vendée. Cet échange a été très constructif et proactif. 

    Certes, si les 3 Sénateurs ne sont pas directement concernés puisqu’ils ne seront pas amenés à voter, il nous semble essentiel de les rencontrer aussi et de les associer à cette démarche, afin qu’ils puissent s’en saisir au travers de leurs groupes politiques, et de les sensibiliser à cet enjeu crucial pour NOUS, citoyens !

    En introduction, j’ai pu expliquer à notre Députée notre ambition et l’importance que revêt cette non ratification qui doit dépasser largement les clivages politiques,  et implique aujourd’hui un vrai enjeu sociétal et historique pour la France. Comme je l’ai justement dit à Madame BULTEAU, l’accessibilité n’est ni de gauche, ni de droite et même si on peut entendre une certaine loyauté politique, nous considérons que les parlementaires de la majorité doivent se placer au-delà de ce cadre.

    Cela nous a permis de faire le lien avec la démarche récente des 5 députés (voir ici) qui ont interpellés Bruno LE ROUX, Président du groupe PS à l’Assemblée Nationale, pour lui demander de refuser cette ratification en l’état, et de remettre l’ordonnance enWP_20141223_14_52_40_web.jpg débat parlementaire. Nous ne pouvons que saluer vivement cette heureuse initiative, et Sylviane BULTEAU elle-même, l’approuve et la soutient !

    Nous avons ensuite échangé sur le contexte politique, et le rappel historique menant à cette ordonnance, et sur les sujets vendéens qui…fâchent. Notre députée a également regretté  l’organisation du forum régional de la CNH de Nantes du 24 Novembre dernier alors qu’aucun parlementaire ligérien n’a visiblement été invité… Et qu’elle n’a pris connaissance de cette information qu’à l’Elysée ce 11 Décembre où elle était par contre invitée pour la CNH…

    Nous nous sommes longuement arrêtés sur le retard global des communes vendéennes, le dysfonctionnement des Commissions Communales et Intercommunales d'Accessibilité qui ne fonctionnent pas pour la majorité d’entre elles et le laxisme du Préfet sur ce dossier… Sylviane BULTEAU s’est engagée à faire le point avec le Préfet sur ce dossier ! Sujet auquel nous pourrions éventuellement être associés. Merci Madame la Députée !

    Nous avons enfin abordé la difficulté des lobbies de plus en plus présents : médecins, commerçants, et autres…

    Je veux ici remercier de nouveau Sylviane BULTEAU pour son accueil, son écoute et son soutien.

    Nous pouvons être très satisfaits de cet entretien, et si Sylviane BULTEAU espère des avancées avant le passage à l’Assemblée Nationale, notamment grâce à l’action de ses collègues, nous ne doutons pas de son engagement, et pouvons être raisonnablement confiants sur le fait qu’elle est totalement convaincue et ne votera pas cette ordonnance ! Preuve en est faite avec le billet qu’elle a publié ce soir sur son blog: voir ici.

    Bravo et merci Madame la Députée !

    Au moment où nous publions ce billet, 4 autres rendez-vous parlementaires sont déjà prévus et nous vous tiendrons bien sûr informés.

     Thierry CRAIPEAU

  • Rappel : Participez à l'enquête ! Loi Handicap, février 2005 : 10 ans après, quel bilan ?

    banniere sondage copier.jpgA l’occasion des 10 ans de la loi sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, le Comité d’entente a mandaté l’IFOP pour l’accompagner dans la réalisation d’un sondage « point d’étape » sur l’évolution de l’opinion publique concernant le handicap et la place des personnes en situation de handicap dans la société.

    Pour cette enquête seront interrogés les personnes en situation de handicap, le grand public et des élus locaux, afin d’établir des « regards croisés ». 

    La partie « sondage des personnes en situation de handicap et le grand public » se fait en ligne auprès des personnes concernées dans chaque association.

    Pour participer à cette consultation, rendez-vous sur www.sondage-loihandicap.fr, jusqu’au dimanche 18 janvier 2015. Et n’hésitez pas à faire connaître cette consultation auprès de personnes concernées.

    Il est bien évidemment possible de solliciter une personne de son choix si besoin d’aide pour répondre à ce questionnaire. De même, une aide audio à la lecture du questionnaire est possible en cliquant sur le bouton "Ecoutez".

    Les réponses au questionnaire sont confidentielles. Le serveur dédié à l’enquête répond à des normes de sécurité strictes, assurées par l’IFOP. L’IFOP garantit l'anonymat des réponses et l'impartialité dans l'analyse des résultats.

    Les résultats seront connus et médiatisés le 11 février 2015

  • La pensée révoltée de la semaine

    "Défense de faire entrer un handicapé. D'autres risqueraient de venir." Ca c'est la réalité, ce sont les faits.

    affiche boulangerie - Copie.jpg

     

  • Accessibilité : un arrêté assouplit encore les normes dans les bâtiments existants

    rampe-dacces-amovible-DR-594x330.jpgUn récent arrêté assouplit les normes d’accessibilité dans les établissements recevant du public existants. De nombreux ERP ne seront plus tenus de les respecter. De plus, les gestionnaires n’auront plus besoin de dérogation pour installer une rampe d’accès amovible.

    Pour le gouvernement, l’accessibilité ne passe pas que par les agendas d’accessibilité programmée. Elle dépend aussi de l’assouplissement des normes. Un arrêté, paru dans le Journal officiel du 13 décembre, fixe de nouvelles dispositions pour les établissements recevant du public existants. Il « met en musique » les annonces de la ministre du logement, fin juin. Il va même encore plus loin.

    ....

    Lire la suite ici, sur le blog de Faire Face

  • Acessibilité Pont Morineau : notre sourire d'or attribué à l'UNICEF !

    On ne vous cache pas que la réaction amusée des bénévoles de l'UNICEF nous a bien fait rire ! Promis, la prochaine fois on s'appliquera et on la mettra bien droite notre affiche.

    2014-12-19 OF pont morineau unicef - Copie.JPG

    2014-12-19 OF pont morineau - Copie.jpg