Scolarisation - Page 5

  • Trop d’enfants handicapés sans solution éducative selon l’Unicef

    Capture-d’écran-2015-06-07-à-12.39.29-660x330.pngUn rapport de l’Unicef publié mardi 9 juin interpelle le gouvernement sur l’application de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) en émettant 36 recommandations. L’une d’elles concerne spécifiquement les enfants en situation de handicap.

    « Instaurer des passerelles entre les différents systèmes de prise en charge et d’accompagnement des enfants en situation de handicap afin d’introduire plus de souplesse administrative et de fluidité dans les parcours. Instaurer un droit au diagnostic précoce et à un accompagnement approprié. Reconnaître par des mesures concrètes un droit au répit pour les familles. » Voilà le contenu de la recommandation n°8 du Rapport Alternatif de l’UNICEF France, baptisé « Chaque enfant compte, partout tout le temps » qui est rendu public ce 9 juin.

    lire la suite ici, source : www.faire-face.fr

     

     

  • Pas de place en Sessad pour une fillette handicapée, l’État condamné

    Aurore,douze ans, scolarisée en milieu ordinaire, n’a pas obtenu de place en Service d’éducation et de soins à domicile (Sessad) pendant un an. L’État vient d’être condamné à l’indemniser, elle et ses parents. Un jugement qui pourrait conforter les actions en justice d’autres parents et enfants confrontés au même problème.

    C’est une première mais certainement pas une dernière. Il y a quelques semaines, le Tribunal administratif de Poitiers a condamné l’État à indemniser une jeune fille handicapée et ses parents parce qu’il ne lui avait pas octroyé une place en service d’éducation et de soins à domicile (Sessad).

    Lire la suite sur Faireface.fr

    En Vendée, les derniers chiffres connus font état de 271 places manquantes en SESSAD. Des enfants restent sans aucune prise en charge pendant parfois 4 ans !

    Si votre enfant ne bénéficie pas de place en SESSAD, n'hésitez pas à nous contacter : nous vous accompagnerons pour faire valoir vos droits auprès du tribunal.

  • L'Education Nationale méprise les enseignants en situation de handicap

    Luce est enseignante. Elle a réalisé un petit film pour illustrer le mépris de l'Education Nationale envers ses personnels en situation de handicap, mépris dont elle a été victime.

  • Antoine a enfin fait sa rentrée scolaire: une rentrée tardive mais un grand soulagement pour toute une famille

    Souvenez vous, fin octobre 2014 nous avions diffusé un témoignage poignant d'une maman dont le petit garçon ne pouvait être scolarisé faute de présence d'une AVSI (voir ici).

    Nous nous étions saisis très rapidement du dossier et avions remis en main propre à la Directrice des Services de l'Education Nationale, le courrier de mise en demeure rédigé par la famille, lors d'une réunion, le 4 novembre 2014.

    Le 7 novembre 2014, la directrice de l'Ecole d'Antoine recevait l'accord de l'Education Nationale pour recruter l'AVS tant attendue.

    Un temps de recrutement étant nécessaire, Antoine a pu intégrer sa classe le 1er décembre dernier et ce, avec beaucoup d'entrain et d'enthousiasme.

    La maman à tenu à nous adresser un petit message de remerciement:

    " J'ai encore du mal à réaliser, mais ça y'est l'AVS est en place. Antoine, est heureux, je le sens très stimulé par toutes les activités proposées par l'école. Mon mari et moi même tenions à remercier chaleureusement l'APF de la Roche sur Yon et particulièrement Julie Racaud, pour son accueil, sa compétence et son soutien. Sans l’aide de Julie,  ce dénouement n'aurait certainement pas eu lieu."

     

    Si comme cette maman, vous rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à nous contacter au 02 51 37 03 47.