27/05/2015

Assemblée générale samedi 27 juin 2015, inscrivez vous en ligne.

550040055.jpg

20150505_A5_invitation AGDD85_DEF.jpg

Kimsi, 1er monospace électrique aménagé pour la conduite en fauteuil roulant

Plaquette Ellectra web 23102014.jpgà essayer le vendredi 5 juin à Fontenay le Comte, sur le circuit, dans le cadre du Vendée électrique tour, voir ici 

Kimsi, fabriquée par la société Electra à Fontenay le Comte,  permet l’accès direct et autonome au poste de conduite central, après ouverture et abaissement automatique de la partie arrière que vous soyez en fauteuil manuel ou électrique.

Kimsi est modulable et peut également être adaptée pour le transport d’une personne en fauteuil.

Pour découvrir Kimsi, cliquez ici

Voir le site de la société Electra, cliquez ici

Voir notre article publié en décembre 2013, cliquez ici

 

21/05/2015

Mise en accessibilité des établissements de tourisme : la faute à l'accessibilité ??

images.jpgL’APF de Haute-Savoie est sidérée par l’affaire sur la mise en accessibilité du restaurant « Chez Lolotte » situé à Bonne. Selon la patronne de l’établissement, sa mise en accessibilité entrainerait la fermeture de l’établissement, en raison du coût des travaux. 

Ce type de discours est malheureusement récurrent chez un certain nombre de professionnels du tourisme, particulièrement en Haute-Savoie. Selon certains, l’accessibilité est la cause de tous les maux et va entraîner la fermeture des établissements recevant du public.

L’APF déplore de tels propos et rappelle que la loi du 11 février 2005 prévoyait déjà trois dérogations pour motifs réglementaires : impossibilité technique, conservation du patrimoine architectural et disproportion manifeste entre les améliorations à apporter et leurs conséquences. S’est ajouté à ces dérogations le dispositif des Agendas d’Accessibilité Programmés (Ad’Ap), qui permet soit un échelonnement des travaux sur plusieurs années lorsque c’est possible, soit une dérogation en cas d’impossibilité de les effectuer.

L’APF rappelle également qu’elle peut soutenir les professionnels du tourisme par des informations ou rechercher ensemble des solutions permettant de faciliter l’accessibilité à tout pour tous.

 

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici.

Le Collectif pour une France accessible demande aux Sénateurs de s’engager pour l’accessibilité !

3700516213.jpgLe Collectif pour une France accessible a interpellé, par courrier, les Sénateurs sur la nécessité d’amender l’Ordonnance relative à l’accessibilité qui sera examinée lors de la séance du 2 juin prochain.
 
En effet, l’Ordonnance relative à l’accessibilité et ses textes d’application sont catastrophiques et annihilent une grande partie des objectifs initiaux de la loi de 2005.Le Collectif pour une France accessible, qui a interpellé de nombreux responsables politiques, a obtenu l’engagement d’une majorité de députés – députés du groupe Parti socialiste, du groupe Europe Ecologie Les Verts et du groupe Front de gauche – de ne pas ratifier l’Ordonnance en l’état. Le collectif demande ainsi aux Sénateurs de se mobiliser pour l’accessibilité universelle en ne ratifiant pas l’Ordonnance en l’état mais en y intégrant des modifications fondamentales permettant de construire une France accessible à tous.
 
Cette Ordonnance déconstruit littéralement bon nombre des objectifs initiaux de la loi de 2005, puisqu’elle exonère la majorité des établissements recevant du public (ERP) et des transports publics ordinaires d’une mise en accessibilité.

De plus, en introduisant 3 nouveaux motifs de dérogations, sans justifications technique ou économique, ce texte est un retour en arrière de plus de 40 ans !

L’ensemble des dispositions de cette Ordonnance et de ses textes d’application prouve l’absence de volonté réelle et sérieuse de respecter les principes d’accessibilité universelle.

 

Le Collectif pour une France accessible demande donc aux Sénateurs de ne pas ratifier en l’état cette Ordonnance mais d’y intégrer des modifications fondamentales qui permettront la mise en accessibilité de la France.

 

Le collectif demande également au Gouvernement de suspendre la mise en œuvre de cette Ordonnance, tant que le Parlement ne l’aura pas amendée en profondeur.

 

Enfin, afin d’exprimer un désaveu catégorique et argumenté vis-à-vis du Président de la République et du gouvernement qui restent indifférents à la mobilisation pour l’accessibilité, le Collectif pour une France accessible organise une Journée nationale d’actions le mercredi 27 mai.

 

Source : Communiqués et dossiers de presse de l'APF

"Accessibilité en danger!" : Participez à la mobilisation en ligne

ici : https://www.facebook.com/events/821000314641717/

1654785_10155610694375707_2518106019536686746_o.jpg

 

19/05/2015

L'accessibilité s'expose à la Maison de Quartier du Val d'Ornay

Ce lundi 18 mai nous avons inauguré notre expo photos "Sans accessibilité, pas de mobilité" à la Maison de Quartier du Val d'Ornay à La Roche sur Yon. Nous avions réalisé cette série à l'occasion des 10 ans de la Loi du 11 février 2005, grâce à Patricia Murail Gentreau. Une inauguration en présence de notre petite mascotte Inès :

2015-05-18 MQ val ornay expo access - Copie.jpeg

Durant 15 jours, les 8 clichés sont exposés à la Maison de Quartier, square Charles Peguy, à La Roche. Passez les voir ! Et nous avons laissé un livre d'or avec le joli texte "Je fais un rêve" que Louis avait prononcé lors de notre rassemblement du 11 février dernier (voir ici)

 

2 Sébastien.jpg

3 Bruno voiture.jpg

4 mamie bus.jpg

5 Frédéric escalier.jpg

6 Bruno poussette.jpg

 

9 Julie.jpg

1 Ines.jpg

11/05/2015

AD'AP et Transport : L'APF demande aux 46 élus de LRY Agglo de s'engager

APF bouge les lignes gros.jpgInquiète des orientations annoncées par les élus délégués au transport et au handicap lors des deux dernières Commissions Inter Communales d'Accessibilité (CIA), l'APF a choisi d'interpeller chacun des 46 élus du Conseil Communautaire.

La Roche sur Yon Agglomération gère un service de transport en commun (des bus) qui dessert les 15 communes du territoire. Dans le cadre des Agendas D'Accessibilité Programmée (AD'AP), les élus vont devoir voter un Shéma Directeur Accessibilité (SDA) qui sera ensuite transmis au Préfet de Vendée. Ce SDA AD'AP engagera l'agglomération pour les années à venir et les choix retenus impacteront l'ensemble des usagers, avec des conséquences immédiates pour les personnes à mobilité réduite.

Avec ce courrier, il s'agit de donner à chacun les informations nécessaires à la bonne compréhension des enjeux de ces AD'AP. l'APF demande ainsi aux élus de s'engager pour un réseau 100% accessible dans un délai de trois ans maximum.

Pour lire le courrier, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur quelques unes des règles des AD'AP, cliquez ici.

Pour voir l'intégralité de l'ordonnance du 26 septembre 2014 cliquez ici.

 

08/05/2015

Handiyon + : des horaires élargis dès le 1er septembre

En mars dernier l'APF interpellait le Président de La Roche Agglomération pour proposer des pistes d'amélioration pour le service de transport porte-à-porte Handiyon + : voir ici

Luc Bouard nous a informé d'une décision plutôt positive puisque le service fonctionnera sur les mêmes horaires qu'avant, mais malheureusement seulement à partir du le 1er septembre 2015.

Pour lire les réponses, cliquez ici pour l'amplitude horaire et ici pour le coût du service.

Lors des discussions à venir, nous défendrons bien entendu l'idée du maintien du prix du service pour les usagers, et ne manquerons pas de vous informer des décisions des élus.

06/05/2015

Abrutissement de la population : merci TF1 ! Coup de gueule d'Alex et Stéfie

Le titre de ce reportage est : "La lourdeur des normes" et devinez de quelles normes les journalistes parlent en premier ?

Ben des "normes handicapés" bien sûr. Vous savez, ces fichus handicapés qui coûtent si cher à la société, qui enquiquinent tout le monde avec cette lubie de vouloir vivre comme tout le monde, qui veulent aller à l'école, faire des études, travailler, utiliser les bus et le train, partir en vacances. Tssss.

Et puis c'est bien connu : s'il n'y avait pas toutes ces stupides normes, ça ferait belle lurette que la France serait accessible !

02/05/2015

Accessibilité : en arrière toute !

Les AD'AP sont censés être la solution miracle trouvée par nos représentants politiques pour faire avancer l'accessibilité ? C'te bonne blague ! On n'y a jamais cru vu le contenu du dispositif, et les premiers effets déplorables apparaissent, comme la triste prévision qu'on en faisait...

En arrière toute !

Les collectivités qui étaient engagées dans la mise en accessibilité des transports et des ERP stoppent tout et recherchent tout ce qu'elles vont finalement pouvoir ne pas faire !

Merci les arrêts non prioritaires définis dans les AD'AP...

Si un arrêt de bus ne dessert pas 2 lignes, ou qu'il est à plus de 200 m d'un pôle générateur avec au moins 300 emplois ou d'un établissement de personnes âgées/handicapées pour ne citer que quelques exemples : plus d'obligation de rendre accessible ! Autant vous dire que ça représente un paquet d'arrêts dans les villes, et que celles qui gèrent des transports les recherchent consciencieusement.

L'art de tuer le développement du transport inter-urbain...

Pour les transports inter-urbain : obligation de ne mettre en accessibilité qu'un seul arrêt par commune ! Ca se passe de commentaire.

Transport scolaire, pour quoi faire ?

Pour les transport scolaires, plus aucune obligation ! Des travaux de mise en accessibilité seront éventuellement étudiés à l'unique condition qu'une famille d'un enfant en situation de handicap en fasse la demande expresse auprès du Département.

Nos élus ont du penser que les parents n'étaient pas assez en galère pour tout ce qui touche à la scolarisation et l'accès aux soins pour leur enfant, et se sont dit qu'en rajouter une petite couche était de nature à leur faire le plus grand bien.

Dites-nous que c'est pas possible, on vous croit sans sourciller !

Les responsables d’Établissements Recevant du Public (ERP) ont 1 an pour dire ce qu'ils comptent faire pour se mettre en accessibilité, et s'ils disent que ce n'est pas possible d'être accessible, pas de soucis, l'état prendra note.

L'art de dire que ce n'est pas possible, en toute bonne foi 

Des collectivités font réaliser leur diagnostic d'accessibilité des ERP dont elles sont gestionnaires par des salariés voire des bénévoles (plein de bonne volonté ça va de soit mais parfaitement incompétents en matière de connaissances techniques et légales) et rédigent leurs ADAP sur la base de leurs déclarations convaincue... C'est ainsi que nous pouvons entendre (oreilles sensibles s'abstenir) : "C'est bien d'aller voir sur place, on se rend compte que l'accessibilité pour les fauteuils c'est pas possible"

La Ministre Ségolène Neuville justifie les ADAP par "si vous demandez des choses trop compliquées, vous finissez par ne rien obtenir" C'est sûr qu'en ne demandant rien, on ne risque pas de se plaindre de ne rien obtenir ! On en a cauchemardé... notre Ministre l'a fait.

29/04/2015

Accessibilité sabottée: mobilisation générale le 27 mai !

Depuis un an maintenant nous nous mobilisons sans relâche contre le recul intolérable de la loi pour l'accessibilité avec la parution de l'ordonnance du 27 septembre 2014 : interpellation des parlementaires via une plateforme internet (déjà plus de 24 000 mails envoyés), recours devant le Conseil d'Etat et plusieurs journées d'action.

Cette mobilisation a fait bouger les lignes chez les parlementaires puisque les groupes PS, écologiste, et Gauche Démocrate et Républicaine de l'Assemblée Nationale se sont engagés à ne pas ratifier l'ordonnance en l'état.

Toutefois, le Président de la République et le Gouvernement qui ont le pouvoir de modifier l'ordonnance ne réagissent pas.

L'APF et les associations du Collectif pour une France Accessible invitent à une journée nationale d'actions locales le 27 mai prochain, jour de Conseil des Ministres.

Nous en avons assez d'être immobilisés et méprisés par le Gouvernement et l’Élysée ! Exprimons fortement notre indignation et notre ras le bol !

Retenez dès maintenant la date du mercredi 27 mai pour un rassemblement devant la Préfecture de Vendée, Représentation de l'Etat dans notre département.

banderolle injustice camion.jpg

La pétition accessibilité sur la première marche du podium de Change.org

Première sur 30 000 : Oui à l’accessibilité est la pétition la plus signée, en France, sur Change.org. Le directeur de la plus grande plateforme française de pétitions en ligne analyse les raisons de cette mobilisation.

L’accessibilité bat des records sur Change.org. 230 000 personnes ont signé la pétition lancée en mars 2014 par l’APF pour dire « Oui à l’accessibilité ». « Sur la plateforme française de Change.org, c’est la pétition ayant obtenu le plus de signatures en France », précise Benjamin des Gachons, le directeur des campagnes de Change.org France. Depuis sa création, en mars 2012, le site a abrité quelque 30 000 appels. Seuls 26 ont recueilli plus de 100 000 signataires.

Lire la suite sur Faire Face

Et pensez à signer la pétition !

Journée mondiale de l'accessibilité ? oui, il paraît...

Vous serez certainement surpris d'apprendre que ce jeudi 30 avril 2015, c'est la journée mondiale des mobilités et de l'accessibilité...

Si si ! Sans blague...

Il faut aller chercher dans les annales du parlement européen (en date du 14 février 2001) pour retrouver les textes fondateurs de cette journée mondiale et, tout particulièrement, la définition de la situation de handicap nécessitant un aménagement de l'accessibilité.

"[...] les personnes ayant des difficultés pour se déplacer, comme les personnes handicapées [...], personnes de petite taille, personnes transportant des bagages lourds, personnes âgées, femmes enceintes, personnes ayant un caddie et parents avec enfants (y compris enfants en poussette)."

La journée mondiale proprement dite a été lancée en 2011 et est programmée chaque année le 30 avril.

Nos élus sont tellement mobilisés sur cette question de l'accessibilité qu'on n'en entend parler nulle part de cette fameuse journée mondiale ! Même sur le site du Ministère en charge de l'accessibilité : rien.

Mais qu'on se rassure, chacun nous réaffirmera sans complexe qu'il est sensible à la question et qu'il fera ce qu'il pourra... mais que c'est la crise, que ça coûte cher, qu'il faut être pragmatique, patient, et blablabla.

27/04/2015

La pensée de la semaine...

Accéder, c'est exister ! Nous refuser l'accessibilité, c'est nous nier.

Alain Rochon, Président de l'APF

23/04/2015

Juste 2 minutes

12/04/2015

L'APF demande au Maire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie de s'engager pour l'accessibilité

Francois-Blanchet-Maire-de-Saint-Gilles-Croix-de-Vie.jpgLe 26 mars dernier Louis Toupet, adhérent de l'APF, a rencontré (à la demande de Thierry Craipeau le Représentant de l'APF en Vendée) François Blanchet, Maire de Saint Gilles Croix de Vie (photo) et Nicole Boulineau l'adjointe en charge de l'accessibilité.

Cette rencontre a été l'occasion d'échanger sur une volonté partagée de faire fonctionner la Commission Communale d'Accessibilité de manière effective et efficiente.

Le Maire a pris bonne note de notre demande prioritaire qui concerne l'établissement d'un diagnostic global de l'ensemble des Établissements Recevant du Public (ERP) gérés par la ville, par un cabinet compétent. C'est selon nous la condition de base à la programmation de la mise en accessibilité des bâtiments sur la commune.

09/04/2015

L'APF à la rencontre du syndicat des Médecins Généralistes MG 85

Le 2 avril dernier Thierry Craipeau, Représentant Départemental, Janine Brisseau 2015-04-02 MG France copie.jpgConseillère Départementale référente santé et Stéphanie Ottou Directrice de la Délégation APF ont rencontré les représentants du syndicat des Médecins Généralistes MG 85 : Teddy Bourdet Président et Philippe Collen Délégué Régional et membre du Comité Directeur MG France.

Cette rencontre, sollicitée par le syndicat, a permis de faire un point sur la mise en place des Agendas d'Accessibilité Programmée, les inquiétudes des médecins et les positions de l'APF.

Le syndicat craint que l'obligation de mise en accessibilité ne pousse les médecins en fin de carrière à anticiper leur départ à la retraite pour s’exonérer de cette charge dans un contexte de manque de praticiens.

L'APF regrette cette situation qui est la conséquence d'un immobilisme des professionnels depuis au moins 10 ans. Nous avons cependant rappelé que des dérogations existent et qu'aucun médecin qui serait dans l'impossibilité financière de supporter le coût des travaux ne sera contraint de fermer son cabinet. Nous avons également rappelé notre ferme opposition aux visites à domicile imposées comme mesure de substitution. Les patients doivent pouvoir se rendre au cabinet médical pour rencontrer leur médecin, comme tout un chacun. Et ce n'est pas à la solidarité nationale, au travers la sécurité sociale, de supporter le coût de l'inaccessibilité des cabinets : l'argent doit être consacré aux remboursements des soins qui sont déjà tellement mis à mal...

Les échanges instructifs et constructifs ont conduit le syndicat à solliciter le partenariat de l'APF sur les questions de qualité d'usage, dans le cadre de la construction de cabinets neufs.

Le Maire de La Roche sur Yon confirme son engagement pour l'accessibilité

luc Bouard 1.jpgLe 1er avril dernier le Représentant Départemental Thierry Craipeau, le Conseiller Départemental référent accessibilité Frédéric Yvon et la Directrice de la Délégation APF Stéphanie Ottou ont rencontré le Maire de La Roche sur Yon Luc Bouard.

Cette rencontre avait pour objectif de faire un point sur le fonctionnement de la Commission Communale Accessibilité (CCA) et réaffirmer la volonté de l'APF de travailler dans un esprit de partenariat et de co-construction pour l'élaboration et la mise en œuvre d'une politique handicap efficiente sur la commune.

Le Maire de La Roche sur Yon a pu redire sa volonté de collaborer avec notre association et toute l'attention qu'il porte à la question du handicap. Il nous a par ailleurs informé qu'il présidera la prochaine CCA pour incarner cette volonté.

L'APF demande au Maire des Sables d'Olonne se s'engager dans une réelle politique du handicap

gallot didier.jpgLes militants APF du secteur des Olonnes, accompagnés par le Représentant Départemental, ont rencontré le nouveau maire des Sables d'Olonne le 18 février dernier.

Cette démarche initiée par les adhérents du Groupe Relais APF du Littoral, a pour objectif de mobiliser la nouvelle équipe municipale sur la question du handicap qui semble oubliée depuis quelque temps...

Suite à la rencontre, un courrier reprenant nos demandes a été adressé au Maire : ici

Plaidoyer pour une France accessible : ici

Projet de loi santé : amendements proposés par l'APF : ici

Courrier du 22 juillet 2014 concernant la plage de Tanchet : ici

 

Accessibilité "Ce serait mesquin, et immoral"

"La France n'est pas à la hauteur de ses discours humanistes, elle nous maltraite en nous maintenant au dernier rang ! Même l'Europe condamne notre pays pour ses négligences en matière de handicap. D'autres pays plus humbles agissent plus.

Les élus de la Nation ne sont pas capables d'adapter l'environnement à tous leurs concitoyens en 40 ans ? Ouahh ! Eh bien, j'espère et je souhaite ardemment que les élus de proximité agiront encore plus, sans se cacher derrière tel ou tel décret pour s'exonérer de l'obligation de l'accessibilité.

Ce serait mesquin, petit et immoral."

Daniel

02/04/2015

L’urgence du débat et de l’examen parlementaire de l’Ordonnance relative à l’accessibilité

CollectifpouruneFranceAccessHD.jpgLe Collectif pour une France accessible a interpellé par courrier, le président de la République, le Premier ministre et les ministres concernés par l’accessibilité, pour leur demander d’inscrire d’urgence au Parlement l’examen de l’Ordonnance relative à l’accessibilité ; d’amender ce texte contraire aux ambitions et objectifs de mise en accessibilité de la France et, dans l’attente, de suspendre son application.

Cette Ordonnance constitue un recul inacceptable, anéantissant les principes initiaux de la loi handicap de 2005 et permettant de très nombreuses possibilités de dérogations. De plus, les récents décrets et arrêtés abrogent encore plus lourdement l’obligation de mise en accessibilité de la France.

Le Collectif tient à rappeler que l’accessibilité n’est pas une demande catégorielle mais concerne la grande majorité de la population : personnes en situation de handicap, personnes âgées, parents avec poussettes, blessés temporaires, cyclistes, femmes enceintes, etc. Il demande ainsi d’inscrire en urgence l’examen de cette Ordonnance afin qu’elle puisse être substantiellement amendée par les parlementaires.

Le Collectif pour une France accessible déplore les nombreuses dérives constatées depuis la publication de cette Ordonnance : une copropriété refusant à un cabinet médical de réaliser les travaux d’accessibilité sans raison ; une Direction Départementale des Territoires incitant les exploitants d’établissements recevant du public à demander des dérogations qui leur seront accordées automatiquement ; ou encore des services préfectoraux déclarant ne pas pouvoir traiter les dossiers reçus relatifs aux Ad’AP et accorder ainsi des dérogations, par manque de temps.

Autant d’exemples qui prouvent que cette Ordonnance est un obstacle majeur à la mise en accessibilité de la France et doit donc être modifiée d’urgence !

Par ailleurs, les Décrets du 5 novembre et l’Arrêté du 8 décembre 2014 constituent également de graves reculs en supprimant tout simplement une partie des obligations relatives à l’accessibilité. Ainsi, l’obligation pour les transports publics de se rendre accessibles n’existe plus et la plupart des trottoirs sont exclus d’une mise en accessibilité.

Le Collectif pour une France accessible demande donc au président de la République et au Premier ministre de mettre à l’ordre du jour l’examen de cette Ordonnance et d’amender ce texte afin qu’il garantisse la mise en accessibilité de la France. Les associations se sont maintes fois exprimées contre cette Ordonnance sans être entendues. Elles espèrent aujourd’hui que cet appel d’urgence sera pris en compte, car la colère de leurs adhérents est absolument profonde !

10376998_802730459798373_1378236744755831437_n.jpg

 

01/04/2015

Biotopa, le monde du littoral et de la forêt ouvre le 3 avril à Notre Dame de Monts

logo_biotopia.pngAprès 20 ans d'existence, la Maison de la Dune et de la Forêt s'est transformée en Biotopia, véritable centre de découverte de la nature. (Voir ici)

Louis Toupet, adhérent, qui a participé au groupe de travail pour la mise en accessibilité du site nous donne l'envie : ..."C’est vraiment un projet ultra moderne dans l’apport de technologies de notre temps, une première en Vendée et sans doute dans les Pays de Loire. Passionnant et instructif, valables pour les jeunes de CP comme les ados ou les retraités"... 

Pour écouter l'interview de Louis sur NovFm cliquez ici et choisissez le reportage intitulié "Biotopa ouvert aux panélistes"

Pour voir l'article publié dans Ouest France le 13 janvier dernier, cliquez sur l'image ci-dessous :   

   IMG ouest france du 13 janvier 2015 web.jpg

20/03/2015

L'accessibilité "Tout est possible" avec les AD'AP

Le Ministère cherche à promouvoir les Agendas D'Accessibilité Programmée (ADAP) en publiant depuis le mois dernier une lettre mensuelle (voir ici). La lettre du mois de mars propose un article "Tout est possible pour se rendre accessible" illustré :

adap 2 coiffeur 1.jpg

adap 2 coiffeur 2.jpg

Et oui, tout est vraiment possible avec les AD'AP.

En même temps, c'est mieux qu'une rampe en carton...

Elections départementales 2015 : rapport du Défenseur des droits

Le défenseur des droits vient de publier un bilan de l’action menée lors des élections municipales de 2014.

Ce rapport vous intéressera certainement au vue des prochaines élections départementales.

Accès au vote des PH.png

 

 Par ailleurs, n’hésitez pas à consulter le guide pour l’accessibilité des bureaux de vote :

Guide pratique pour l'accessibilité effective des bureaux de vote.png

Si vous étiez dans l’impossibilité de voter dimanche, demandez à le faire inscrire au procès-verbal du bureau de vote.

Pour vous faire accompagner dans des démarches complémentaires, vous pouvez contacter la délégation de votre département.

source : accessibilite-universelle.apf.asso.fr

 

17/03/2015

La pensée de la semaine...

"On ne nous prend pas pour de la merde : la merde, on fait attention de ne pas marcher dessus..."

Tony, adhérent, parlant des discriminations subies par les personnes en situation de handicap, dans notre pays qui organise et légalise le maintien de la non accessibilité, l'exclusion et la relégation.

10/03/2015

Handiyon + : l'APF soumet des pistes d'amélioration à l'agglomération de la Roche sur Yon

APF bouge les lignes gros.jpgSe faisant écho des remarques des adhérents de l'APF, Thierry Craipeau, Représentant Départemental a adressé deux courriers à Luc Bouard, Président de La Roche Agglomération.

Il s'agit de soumettre à l'agglomération quelques pistes d'évolution de ce service (voir ici) afin qu'il remplisse entièrement les missions qu'il s'est fixées.

- à propos de l'amplitude horaire du service : ici

- à propos du coût du service : ici

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites qui seront réservées à nos propositions.

07/03/2015

Transport : du nouveau sur La Roche Agglo. Handiyon +, un service remarquable !

handiyon.jpgLe nouveau service Handiyon+ fonctionne sur le territoire de La Roche Agglomération depuis le lundi 23 février !

L'APF milite pour la mise en accessibilité totale des transport en commun, et contribue de manière active et constructive sur ce sujet auprès de La Roche Agglomération, depuis plusieurs années. Nous avions alerté les élus de la collectivité sur le fait que même lorsque le réseau impulsyon sera entièrement mis en accessibilité, certains usagers ne pourront pas l’emprunter du fait de leur handicap (impossibilité à se rendre à l'arrêt de bus par exemple pour certaines personnes ayant un périmètre de marche très restreint ou pour les personnes non-voyantes)

Réceptifs à nos inquiétudes et nos propositions, un travail collaboratif de plusieurs mois s'est mis en place sous l'impulsion de Patrick You alors élu au transport, et vient de se concrétiser avec la mise en service ce nouveau service de transport adapté de porte à porte : Handiyon +

Handiyon + ne vient pas remplacer le service de substitution réglementaire existant intitulé Handiyon. Handiyon est conservé pour effectuer des trajets lorsque les lignes de bus ne sont pas accessibles (matériel ou arrêt). Il fonctionne comme le bus ordinaire (d'arrêt à arrêt, même prix, mêmes horaires)

Handiyon + est un transport adapté qui propose des services complémentaires (porte à porte), et à un autre tarif (2,60 €). Il n’est pas accessible pour les trajets à vocation scolaire puisque c'est alors le Conseil Général qui a pour mission de l'organiser pour les élèves en situation de handicap.

Quel que soit le service, Handiyon ou Handiyon +, le système de réservation reste inchangé. Il faut être titulaire de la Carte européenne de stationnement (CES).

Pour tout renseignement : agence commerciale d’Impulsyon au 02.51.37.13.93 et voir ici

Article Ouest France ici

 

04/03/2015

On lâche rien ! Vidéo du 11 février

"Bien vivre à la Chaume" oui, mais sans handicapés s'il vous plait !

Trouvé sur Ouest France

L'association Bien vivre à la Chaume soutient la pétition contre la mise en sens unique d'une rue pour permettre la création de trottoirs accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Heu... c'est quoi le concept de Bien vivre à la Chaume ??

2015-03-04 AG-Bien-vivre.jpg

Et quand on voit la photo des membres de cette asso qui ne semblent pas de première jeunesse, on se dit qu'ils n'ont pas compris grand chose à l'intérêt de l'accessibilité ces braves gens...

1 école sur 4 interdite aux enfants en situation de handicap moteur !

2015-03-04 Ouest France - écoles inaccessibles - Copie.jpg

trouvé dans Ouest France