11/02/2015

Patricia, notre voix par l'image...

Patricia MURAIL GENTREAU - Copie.jpgPatricia Murail Gentreau est photographe professionnelle. Elle nous a offert un superbe cadeau : mettre en image nos mots/maux, à nous, personnes à mobilité réduite, victimes d'une société inaccessible qui n'en finit pas de durer...

Personnes en situation de handicap, personnes âgées, parents de jeunes enfants avec poussette, blessés temporaires, enfants : l'accessibilité nous la voulons tous, car elle nous est utile à tous !

C'est cette histoire que racontent les photos de cette poète de l'image...

Merci Patricia !

8 ARYTHMISS Abis + photographe - Copie.jpg

"Je veux grandir dans une France accessible"

1 Ines.jpg

Sans accessibilité, pas de mobilité

Notre campagne photo Sans accessibilité, pas de mobilité a été possible grâce à Inès, Sébastien, Julie, Frédéric, Maryse, Bruno, Éléonore, Nathan, Hugues, Isabelle, Thierry, Annie, Sébastien, et Patricia, cette merveilleuse photographe qui nous a permis de raconter notre histoire en image.

Merci à tous !

7 groupe.jpg

Sans accessibilité, pas de mobilité

6 Bruno poussette.jpg

Sans accessibilité, pas de mobilité

9 Julie.jpg

Sans accessibilité, pas de mobilité

2 Sébastien.jpg

Sans accessibilité, pas de mobilité

3 Bruno voiture.jpg

Sans accessibilité, pas de mobilité

5 Frédéric escalier.jpg

Sans accessibilité, pas de mobilité

4 mamie bus.jpg

L'Education Nationale méprise les enseignants en situation de handicap

Luce est enseignante. Elle a réalisé un petit film pour illustrer le mépris de l'Education Nationale envers ses personnels en situation de handicap, mépris dont elle a été victime.

09/02/2015

Lettre ouverte au 2nd adjoint du Maire de Luçon

"Certains demandeurs d'emploi ne peuvent pas marcher. Que leur direz-vous ? Qu'ils n'ont qu'à rouler ?"

CM luçon chomeur.jpgAprès les propos indignes tenus par le 2nd adjoint du Maire de Luçon Daniel Gachet "Les chômeurs peuvent bien marcher un peu. Ça leur fait du bien. Ils n'ont que ça à faire." (voir ici) nous avons décidé de lui adresser une lettre ouverte pour lui faire part de notre indignation.

Notre lettre ouverte

Le dossier de presse "Chômage des personnes en situations de handicap : l'APF tire la sonnette d'alarme !"

Semaine d'action pour une société de droit. Mobilisons-nous en nombre mercredi 11 et jeudi 12 février !

Cette semaine l'APF vous invite à deux rassemblements pour défendre l'idée d'une société inclusive et solidaire, une société de droit où la dignité de chacun est respectée.

- mercredi 11 février de 15h à 17h place Napoléon à La Roche sur Yon pour défendre le vivre ensemble au travers une société accessible à tout pour tous. Pour tout savoir, cliquez ici

access liberté jaune - Copie.jpg

- jeudi 12 février de 18h à 22h square Mitterrand devant la Préfecture de Vendée à La Roche sur Yon, pour défendre une société solidaire et dire non à l'exclusion. Pour tout savoir, cliquez ici

nuit-solidaire-85-affiche définitive - Copie.jpg

 

08/02/2015

Loi Handicap 10 ans après ! Grand rassemblement mercredi 11 février à La Roche sur Yon

Image1.png.jpg

Le 11 février prochain marquera les 10 ans de la loi sur le handicap, loi qui devait garantir une pleine accessibilité en 2015. Notre constat est qu’on est loin d’une France accessible.

L’ordonnance du 27 septembre 2014, si elle est ratifiée en l’état par le gouvernement, constitue un  grave recul des ambitions de cette loi dite pour « l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».

Les Agendas d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) détaillés dans cette ordonnance permettront de repousser les délais jusqu’en 2027 ! 

Les assouplissements prévus par l’ordonnance donneront la possibilité à de nombreux espaces
accueillant du public de s’exonérer complètement de la mise en accessibilité.

Comme partout en France,

nous nous mobilisons en Vendée  ce 11 février.

N’oublions pas : l’accessibilité universelle, « ce n’est pas que pour les personnes handicapées ! » Nous sommes tous concernés, personnes âgées, parents avec poussettes, blessés temporaires, livreurs, etc…. Venez nombreux et diffusez autour de vous !

10376998_802730459798373_1378236744755831437_n.jpg

Cette ordonnance n’étant pas encore votée, par notre mobilisation massive, nous pouvons  empêcher sa ratification en l’état. Nous comptons sur vous ! 

Pour tout renseignement : contactez la Délégation APF en Vendée : 02 51 37 03 47 ou  dd.85@apf.asso.fr

 Visitez également le blog du collectif pour une France accessible, ici

31/01/2015

Collectif pour une France accessible

CollectifpouruneFranceAccessHD.jpg

 

Le collectif pour une France accessible qui regroupe aujourd’hui près d’une quarantaine d’associations et organisations au-delà des seules personnes dites handicapées, a désormais son site dédié, voir ici

29/01/2015

L'APF présente ses voeux au Préfet de Vendée

voeux préfet 2015 TC et FY - Copie.jpgCe matin, Thierry Craipeau et Frédéric Yvon sont allés en Préfecture déposer une (grosse) carte de vœux à l'attention du Préfet de Vendée. Une carte qu'ils ont pu remettre au Chef de Cabinet du Préfet qui est venu à leur rencontre, pour un échange très sympathique.

Des vœux qui permettent de rappeler que nous voulons plus que jamais que tous ensemble, nous collaborions à la construction d'une société inclusive, dans le respect des droits humains et des lois nationales et internationales.

voeux préfet 2015 - Copie.jpg

 Pour en savoir plus sur la notion du Vivre Ensemble défendue par le CESE, Troisième assemblée constitutionnelle de la République, cliquez ici.

23/01/2015

Deux députés de Vendée voteront contre l'ordonnance accessibilité sur les ADAP !

Les Conseillers Départementaux de Vendée sont bien décidés à ne rien lâcher ! Un seul mot d'ordre : "L'ordonnance accessibilité NE DOIT PAS PASSER"

Ils rencontrent donc les parlementaires pour les informer et les sensibiliser, afin qu'ils s'opposent à l'ordonnance sur les Agendas D'Accessibilité Programmée que dénoncent les associations mobilisées sur la question de l'accessibilité et des droits des personnes à mobilité réduite.

A ce jour, Alain Leboeuf et Véronique Besse ont informé l'APF qu'ils voteront CONTRE cette scandaleuse ordonnance ! Merci à eux.

besse députée.jpg

alain leboeuf AN officiel.jpg

22/01/2015

L'accessibilité vue par certains médecins

La lecture des quelques commentaires postés par des médecins sur l'accessibilité de leurs cabinets, sur le site le quotidien du médecin.fr est assez... affligeante ? Déconcertante ? Navrante ? Ecoeurante ? Notre cœur balance... A vous de voir !

Extraits :

« Il faut bien que Marisol Touraine essaie de relancer le BTP, par contrainte de travaux, puisque ce secteur d'activité est sinistré."

« L'ufml appelle l´ensemble des médecins à la désobéissance . Ce n'est pas aux médecins de subir une charge de plus alors même que leurs tarifs sont bloqués depuis des années"

"C'est simple, le 31/12/2014 je déplaque et plaque les patients qui me font confiance depuis 30 ans... Je leur expliquerai que mon local n' est pas adapté à l' accueil des personnes handicapées. Ils me dirons que pour eux ce n'est pas un problème car ils ne sont pas handicapés... Je leur dirai que le problème est bien d' élargir des portes, remplir des cerfa, payer des audits, demander des devis..... Désolé messieurs les politiques de tous bord ce n' est pas pour cela que j'ai fait reluir mes culottes pendant de nombreuses années sur les bancs de la fac, mais pour être au service de tous, et pas seulement des personnes handicapées qui seront bien plus handicapés quand cette loi sera appliquée sans la moindre intelligence ni discernement."

« Combien de patients handicapés avons-nous chacun dans notre patientèle ? ( je fais allusion aux vrais handicapés , pas aux personnes reconnues comme telles selon des critères souvent obscurs ... ) . Personnellement j'en ai deux et leur handicap est tellement important que chaque déplacement est une véritable "affaire d'état " ( ambulance , personne accompagnante ...etc ) , par conséquent je vais les voir à domicile"

« Pourquoi encore discuter de ces immenses c... dont le seul but est de justifier la paie des ronds de cuir qui nous gouvernent dans chaque détail de notre vie ? Un seul mot d'ordre : NO NEGO !"

Si vous avez encore envie de vous régaler, cliquez ici

Lettre ouverte au Conseil de l'Ordre des Médecins de Vendée

Le 16 décembre dernier, un représentant du Conseil de l'Ordre des Médecins de Vendée déclarait :

« Au 1er janvier tous les cabinets médicaux devront pouvoir recevoir des personnes à mobilité réduite. Ce sera d’adapter ou mourir ». « Les médecins approchant de la retraite préfèreront fermer plutôt que d’engager des travaux coûteux. »

L'APF a décidé de répondre au Conseil de l'Ordre via une lettre ouverte :

"Vous présentez ces médecins comme des victimes qui seront contraintes de fermer leurs cabinets, alors que les vraies victimes, ce sont tous ces hommes et ces femmes qui n’ont pas pu aller se faire soigner chez eux depuis des décennies.Les vraies victimes sont également tous les citoyens qui financent la sécurité sociale et donc les visites à domicile que vos confrères facturent, faute de vouloir/pouvoir recevoir dans leurs cabinets les personnes à mobilité réduite. Le syndicat des Médecins Généralistes a d’ailleurs choisi d’exercer un lobbying pour généraliser ces visites à domiciles et s’exonérer ainsi de travaux de mise en accessibilité, plutôt que de sensibiliser et accompagner les praticiens dans une démarche de respect de la loi et surtout de respect des droits humains…"

Retrouvez notre lettre ouverte dans son intégralité ici.

Accessibilité : rencontre avec Sylviane Bulteau, Députée de Vendée

Le Conseil Départemental de l'APF en Vendée s’est donné comme objectif de rencontrer les 8 parlementaires vendéens, afin d’obtenir leur soutien et leur engagement quant à la non ratification de l'ordonnance par l’Assemblée Nationale. Ratification prévue, rappelons le, d’ici le 27 Février 2015, soit 5 mois après la publication au Journal Officiel, en date du 26 Septembre, conformément à la procédure légale.

WP_20141223_14_56_12_Pro web.jpg

Thierry Craipeau, Représentant Départemental, a été reçu ce mardi 23 décembre par Sylviane Bulteau, Députée de Vendée. Cet échange a été très constructif et proactif. 

Certes, si les 3 Sénateurs ne sont pas directement concernés puisqu’ils ne seront pas amenés à voter, il nous semble essentiel de les rencontrer aussi et de les associer à cette démarche, afin qu’ils puissent s’en saisir au travers de leurs groupes politiques, et de les sensibiliser à cet enjeu crucial pour NOUS, citoyens !

En introduction, j’ai pu expliquer à notre Députée notre ambition et l’importance que revêt cette non ratification qui doit dépasser largement les clivages politiques,  et implique aujourd’hui un vrai enjeu sociétal et historique pour la France. Comme je l’ai justement dit à Madame BULTEAU, l’accessibilité n’est ni de gauche, ni de droite et même si on peut entendre une certaine loyauté politique, nous considérons que les parlementaires de la majorité doivent se placer au-delà de ce cadre.

Cela nous a permis de faire le lien avec la démarche récente des 5 députés (voir ici) qui ont interpellés Bruno LE ROUX, Président du groupe PS à l’Assemblée Nationale, pour lui demander de refuser cette ratification en l’état, et de remettre l’ordonnance enWP_20141223_14_52_40_web.jpg débat parlementaire. Nous ne pouvons que saluer vivement cette heureuse initiative, et Sylviane BULTEAU elle-même, l’approuve et la soutient !

Nous avons ensuite échangé sur le contexte politique, et le rappel historique menant à cette ordonnance, et sur les sujets vendéens qui…fâchent. Notre députée a également regretté  l’organisation du forum régional de la CNH de Nantes du 24 Novembre dernier alors qu’aucun parlementaire ligérien n’a visiblement été invité… Et qu’elle n’a pris connaissance de cette information qu’à l’Elysée ce 11 Décembre où elle était par contre invitée pour la CNH…

Nous nous sommes longuement arrêtés sur le retard global des communes vendéennes, le dysfonctionnement des Commissions Communales et Intercommunales d'Accessibilité qui ne fonctionnent pas pour la majorité d’entre elles et le laxisme du Préfet sur ce dossier… Sylviane BULTEAU s’est engagée à faire le point avec le Préfet sur ce dossier ! Sujet auquel nous pourrions éventuellement être associés. Merci Madame la Députée !

Nous avons enfin abordé la difficulté des lobbies de plus en plus présents : médecins, commerçants, et autres…

Je veux ici remercier de nouveau Sylviane BULTEAU pour son accueil, son écoute et son soutien.

Nous pouvons être très satisfaits de cet entretien, et si Sylviane BULTEAU espère des avancées avant le passage à l’Assemblée Nationale, notamment grâce à l’action de ses collègues, nous ne doutons pas de son engagement, et pouvons être raisonnablement confiants sur le fait qu’elle est totalement convaincue et ne votera pas cette ordonnance ! Preuve en est faite avec le billet qu’elle a publié ce soir sur son blog: voir ici.

Bravo et merci Madame la Députée !

Au moment où nous publions ce billet, 4 autres rendez-vous parlementaires sont déjà prévus et nous vous tiendrons bien sûr informés.

 Thierry CRAIPEAU

13/01/2015

Rappel : Participez à l'enquête ! Loi Handicap, février 2005 : 10 ans après, quel bilan ?

banniere sondage copier.jpgA l’occasion des 10 ans de la loi sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, le Comité d’entente a mandaté l’IFOP pour l’accompagner dans la réalisation d’un sondage « point d’étape » sur l’évolution de l’opinion publique concernant le handicap et la place des personnes en situation de handicap dans la société.

Pour cette enquête seront interrogés les personnes en situation de handicap, le grand public et des élus locaux, afin d’établir des « regards croisés ». 

La partie « sondage des personnes en situation de handicap et le grand public » se fait en ligne auprès des personnes concernées dans chaque association.

Pour participer à cette consultation, rendez-vous sur www.sondage-loihandicap.fr, jusqu’au dimanche 18 janvier 2015. Et n’hésitez pas à faire connaître cette consultation auprès de personnes concernées.

Il est bien évidemment possible de solliciter une personne de son choix si besoin d’aide pour répondre à ce questionnaire. De même, une aide audio à la lecture du questionnaire est possible en cliquant sur le bouton "Ecoutez".

Les réponses au questionnaire sont confidentielles. Le serveur dédié à l’enquête répond à des normes de sécurité strictes, assurées par l’IFOP. L’IFOP garantit l'anonymat des réponses et l'impartialité dans l'analyse des résultats.

Les résultats seront connus et médiatisés le 11 février 2015

05/01/2015

La pensée révoltée de la semaine

"Défense de faire entrer un handicapé. D'autres risqueraient de venir." Ca c'est la réalité, ce sont les faits.

affiche boulangerie - Copie.jpg

 

23/12/2014

Accessibilité : un arrêté assouplit encore les normes dans les bâtiments existants

rampe-dacces-amovible-DR-594x330.jpgUn récent arrêté assouplit les normes d’accessibilité dans les établissements recevant du public existants. De nombreux ERP ne seront plus tenus de les respecter. De plus, les gestionnaires n’auront plus besoin de dérogation pour installer une rampe d’accès amovible.

Pour le gouvernement, l’accessibilité ne passe pas que par les agendas d’accessibilité programmée. Elle dépend aussi de l’assouplissement des normes. Un arrêté, paru dans le Journal officiel du 13 décembre, fixe de nouvelles dispositions pour les établissements recevant du public existants. Il « met en musique » les annonces de la ministre du logement, fin juin. Il va même encore plus loin.

....

Lire la suite ici, sur le blog de Faire Face

19/12/2014

Acessibilité Pont Morineau : notre sourire d'or attribué à l'UNICEF !

On ne vous cache pas que la réaction amusée des bénévoles de l'UNICEF nous a bien fait rire ! Promis, la prochaine fois on s'appliquera et on la mettra bien droite notre affiche.

2014-12-19 OF pont morineau unicef - Copie.JPG

2014-12-19 OF pont morineau - Copie.jpg

L'ordonnance accessibilité pourrait ne pas être ratifiée ! Mobilisons-nous !

Cinq députés PS ont adressé, le 10 décembre, un courrier à Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale.

Ils demandent que le projet de loi de ratification soit soumis aux débats de l’Assemblée et non pas simplement enregistré comme l’autorise le règlement. Objectif : que « les députes puissent l’examiner et apprécier l’opportunité de ne pas ratifier cette ordonnance ou de l’amender par un retrait des dispositions qui ne seraient pas conformes à l’esprit de la loi d’habilitation. »


Martine Carillon-Couvreur a d’ailleurs interpellé Ségolène Neuville (à la 31e minute sur cette vidéo) sur ce point lors de la séance des questions au gouvernement, mercredi 17 décembre. La secrétaire d’État chargée des personnes handicapées s’est engagée à ce que le projet de loi soit débattu devant le Parlement début 2015.

Interpeller son Député, ça fonctionne, alors signez ce courrier ! En un clic et juste 1 petite minute, vous pouvez changer la vie des personnes en situation de handicap pour les 100 ans à venir ! Cliquez ici

logo courrier députés.jpg

 

 

Accessibilité : Faire Face publie sur les actions de Vendée

faire face nelle formule.jpgLa magazine Faire Face publie un article sur les différentes actions conduites par l'APF ces derniers jours en France, dont celles de Vendée. A lire ici

Qui trouve que l'accessibilité, ça avance ?

C'est avec beaucoup d'humour qu'accessible pour tous publie cette photo

Il n'y a que ceux qui ne sont pas concernés par l'accessibilité pour tous partout qui trouvent que ça avance !

escargot.jpg

18/12/2014

L'APF joue au Père Noël et offre un fauteuil roulant à l'APAVE

Suite à la parution des propos d'un Responsable de l'APAVE dans Ouest France (voir ici), les représentants de l'APF ont choisi de jouer au Père Noël. Ils se sont rendus au siège de l'APAVE cet après-midi pour lui offrir un fauteuil roulant.

"Nul doute qu'après une semaine à se déplacer en fauteuil roulant, il ne dira plus aux commerçants qu'il ne faut rien faire ! On va même lui proposer d'aller s'entraîner dans le quartier du Pont Morineau, un terrain de jeu idéal pour comprendre ce que provoque l'inaccessibilité des commerces"

DSCN5466.JPG

Le responsable bâtiment de l'APAVE n'était malheureusement pas dans les locaux, mais l'un de ses collaborateurs a reçu les membres de l'APF, avec surprise, curiosité et intérêt.

Il a accepté avec le sourire le cadeau de l'APF avant que ne s'engage un dialogue constructif, "zen et courtois".

L'APF a alerté l'APAVE sur les conséquences de ces propos qui peuvent conforter les commerçants dans l'attentisme et l'immobilisme  qui durent depuis 40 ans et qui expliquent que 73% des commerces de proximité sont toujours inaccessibles.

L'APAVE regrette ces propos sortis de leur contexte et comprend l'inquiétude des personnes en situation de handicap.

"Il faut qu'on aille dans le même sens" a souhaité l'APF, tandis que l'APAVE annonçait : "On va reprendre contact avec vous parce qu'on a des choses à faire ensemble".

Quant au fauteuil roulant, ce sera un cadeau utile pour tester la qualité d'usage des chantiers conduit par l'entreprise, comme l'a expliqué l'APAVE.

Rendez-vous est pris pour 2015 et chacun est parti souriant et satisfait de cette rencontre improvisée et constructive. Serait-ce la magie de Noël ?

Les commerçants "choqués" nous parlent d'accessibilité sur RCF Vendée...

RCF - Copie.jpgThierry Craipeau, Représentant Départemental, était l'invité de RCF Vendée ce soir, suite à l'opération coup de poing dans le quartier du Pont Morineau à La Roche sur Yon (voir ici)

Il a pu expliquer l'action et répondre aux réactions des commerçants dont certaines sont de vrais collectors.

"on est prêt à faire des efforts, à les aider à rentrer leurs charriots"

"Faire des travaux, on est prêt, si vraiment il le faut"

"on est prêt à les comprendre mais ils doivent nous comprendre aussi. Ca coûte très cher"

"Quand une personne vient en fauteuil je suis prête à aller la servir sur le trottoir"

"On doit rencontrer les assos d'handicapés pour comprendre leurs attentes. Je suis choqué"

"Ils ont raison de se manifester mais on est locataire. On peut rien faire"

On apprend même avec stupéfaction que la ville dit à des commerces inaccessibles qu'ils sont aux normes. Aïe aïe aïe...

Pour écouter l'interview, cliquez ici (en introduction puis à 10'07)

"Accessibilité. Une action coup de poing de l'APF la nuit dernière." article Ouest France

Le slogan affiché par les commerçants du quartier du Pont Morineau ne passe pas auprès des personnes handicapées. L’Association des paralysés de France a réagi.

cette-nuit-une-action-coup-de-poing-de-lapf - Copie.jpg

Hier soir, cinq militants de l’Association des paralysés de France (AFP Vendée) s’en prenaient aux vitrines de commerces « inaccessibles » aux personnes handicapées de la rue Raymond-Poincaré.

Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est le slogan. « À deux pas, tout est là » affiché sur les fanions plaqués sur les commerces du quartier du Pont-Morineau. Les militants répondent par une affiche flanquée d’un « A deux pas, tout est là ? Pas pour moi. On ne vous remercie pas ! »

« On se bat tous les jours depuis la loi de 2005 » lance Thierry Craipeau, représentant départemental de l’APF, en affirmant que le but de cette action n’est pas de dénoncer l’inaccessibilité, « car la situation est connue, on bosse d’ailleurs avec les commerçants pour cela. On dénonce en revanche le slogan, qui, est au mieux, est maladroit, au pire, scandaleux. »

Ce matin, les affiches ont disparu des vitrines. La majorité des commençants « placardés » disent s’être sentis « directement attaqués, choqués par cette action nocturne, plutôt que d’échanger en direct. ».

Pourquoi avons-nous agit de nuit ? la réponse est ici.

Article Ouest France trouvé ici

Des cercueils pour les Députés

Bravo à nos collègues APFiens de Haute Garonne !

« Allez-vous enterrer l’Accessibilité de notre pays ? » C’est la formule un tantinet provocatrice qui orne les cercueils que les adhérents de l’Association des Paralysés de France remettent aux parlementaires haut-garonnais.