17/12/2014

A 2 pas tout est là ! Sauf pour moi.

C'est bien de rappeler aux personnes en situation de handicap leur triste sort en apposant de tels drapeaux dans un quartier où les commerces sont parfaitement inaccessibles !

199_01.jpg

in-accessibilité : la colère monte, les esprits s'enflamment

manifestation-APF-contre-ordonnance-accessibilite-Ille-sur-tet-le-08122014-660x330.jpg

Lire l'article ici.

15/12/2014

Accessibilité : l'APAVE incite les commerçants à l'immobilisme et l'exclusion des personnes handicapées !

"Dans certaines situations, il est urgent de ne rien faire, tant que les normes ne seront pas plus explicites", ainsi se termine l'article.

Pour lire l'article, cliquez sur l'image ci dessous

Article 2 ouest France du 12.12.2014 web.jpg

 

Colère de l'Association des Paralysés de France. Article Ouest France du 12 décembre 2014

Pour lire l'article, cliquez sur l'image ci-dessous

 

Article 1 ouest France du 12.12.2014 web.jpg

 

 

 

10/12/2014

Piétons, poussez-vous, les vélos arrivent sur les trottoirs ! article "le Monde.fr" du 8 décembre

emoticones-furieux-052.gifExtrait :

"Nous ne sommes pas là pour protéger les plus faibles, la vieille dame va apprendre la mixité, elle deviendra attentive aux vélos. Si on craint un coup de guidon, il ne faut plus sortir de chez soi." dixit Patrick Jacquot, président de la commission "deux roues, deux roues motorisés" du Conseil national de la sécurité routière (CNSR), instance de conseil du gouvernement en matière de sécurité routière,

Lire l'intégralité de l'article cliquer ici

09/12/2014

Ordonnance accessibilité : six associations déposent un recours devant le Conseil d’État

2018968175.jpgL’Association des paralysés de France (APF), l’Union des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (UNAPEI), la FNATH, association des accidentés de la vie, l’Association pour l’intégration des personnes handicapées moteurs (ANPIHM), l’Association de défense des polyhandicapés (Adepo) et l’association les Droits du piéton ont déposé un recours devant le Conseil d’État concernant l’Ordonnance relative à l’accessibilité. En effet, plusieurs dispositions de cette Ordonnance sont contraires à la loi d’habilitation du 10 juillet 2014 et aux textes internationaux en vigueur. En conséquence, les associations demandent au Conseil d’État de censurer cette Ordonnance.

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

Accessibilité : interpellez vos député(e)s pour exiger une France accessible à tous !

1941221830.jpgL’Ordonnance sur l’accessibilité du 26 septembre dernier revient sur les acquis de la loi handicap de 2005 et ne respecte pas la Convention internationale relative aux Droits des personnes handicapées en faisant régresser ce droit fondamental qu’est la liberté d’aller et de venir.

Aussi, l’APF invite les citoyens à interpeller leurs député(e)s via le site accedercestexister.fr en leur demandant, par un tweet et/ou un email, de ne pas ratifier cette Ordonnance en l'état et d’élaborer un nouveau texte, respectant la liberté d’aller et venir de tous.

26/11/2014

Comment on nous « enfume » sur l’air de « savez-vous plantez les choux ? »

La conférence décentralisée régionale du handicap qui a eu lieu hier a démontré si besoin était qu’on nous prend réellement pour des enfants, voir des imbéciles !!!!!

Cette haute et ultime concertation avait comme grand témoin Mme Toulemonde et son bienfaiteur artisan estampillé « Handibat », qui nous a expliqué que faute de vide sanitaire, il avait été obligé de laisser un seuil de 4 centimètres au bac à douche, non pas à cause du budget restreint (compensation rikiki…) mais parce qu’il n’a pas proposé une pompe de relevage !!!!!

CA COMMENÇAIT TRÈS, TRÈS, TRÈS, MAL !!!

Lire la suite ici, sur le blog de la Délégation APF de Loire Atlantique

25/11/2014

Harmonie Mutuelle "Cette mutuelle se moque des personnes handicapées aussi !"

A la lecture de l'article publié par le Journal du Pays Yonnais "Harmonie Mutuelle : cette mutuelle se moque des pauvres", l'un de nos adhérents nous a fait part de son vif mécontentement sur la manière dont il est lui-même traité par cette mutuelle.

harmonie mutuelle losange.jpgHarmonie Mutuelle se moque des pauvres, et des personnes handicapées aussi !

"Je me déplace en fauteuil roulant électrique et rencontre des problèmes pour entrer dans l'agence de la mutuelle à La Roche sur Yon. Je suis même en danger puisque mon fauteuil manque de basculer à cause d'un seuil trop haut.

J'en ai plusieurs fois parlé aux personnes de l'agence ainsi qu'au responsable de l'agence. Je lui ai même remis en main propre un courrier en mars 2012 en expliquant cela et en demandant ce qui était envisagé. Je n'ai jamais eu de réponse.

Comme je suis très patient, ce n'est qu'en juin 2014 que j'en ai reparlé au responsable de l'agence, voyant que rien n'était fait. Il m'a répondu n'avoir jamais eu connaissance de ce courrier ! Simple oubli ou mauvaise foi, peu importe. J'ai donc envoyé un autre courrier, cette fois-ci en RAR, au responsable patrimoine d'Harmonie Vendée.

Courrier envoyé le 2 juillet 2014. Et vous savez quoi ? Toujours aucune réponse à ce jour ! Peut-être attendent-ils que je tombe pour me répondre, voire mettre leur agence en accessibilité ?

Pourtant, sur leur site, j'ai trouvé ça : la volonté d'Harmonie Mutuelle est de favoriser et moderniser le dialogue avec ses adhérents, ses partenaires, les acteurs de la protection sociale et de la santé, et plus largement l'ensemble de la société (voir ici)

Une chose est sûre, c'est que cette mutuelle se moque aussi des personnes handicapées !"

 

24/11/2014

La ministre S. Neuville reçue par des manifestants a Nantes

Alors que la Ministre Ségolène Neuville venait parler d'accessibilité cet après-midi à Nantes, les associations du collectif "Pour une France accessible à tous" étaient présentes pour faire entendre la colère des personnes en situation de handicap.

camion banderolle.jpg

Notre belle banderole ! réalisée par Gaël, un jeune graffeur Yonnais plein de talent ! Merci Gaël  

of thierry et nadine.jpg

photo Ouest France : Les militants APF qui refusent de subir davantage l'Apartheid ergonomique (expression empruntée au Préfet Jean-Christophe Parisot) organisé par les Ad'ap et leurs délais scandaleux, ont interpellé la Ministre tant dehors que dedans !

Voir l'article Ouest France ici

La pensée de la semaine...

Quand l'injustice devient loi, la résistance est un devoir.

citation injustice banderolle APF - Copie.jpg

10/11/2014

AD'AP : Véronique BESSE interpelle S. NEUVILLE

La Députée Véronique Besse a interpellé, par le biais d'une question écrite au gouvernement, la Ministre Ségolène Neuville, sur la question des AD'AP. Cela fait suite à une première réponse hautement biaisée et simplifiée de la Ministre, réponse que nous n'avions pas manqué d'analyser : voir ici.

Pour lire cette question écrite de Véronique Besse, cliquez ici.

05/11/2014

Le Défenseur des droits a exprimé son inquiétude au sujet des choix du Gouvernement français en matière d'accessibilité

Le Défenseur des droits a exprimé son inquiétude au sujet des choix du Gouvernement français en matière d'accessibilité, au Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe.

 

Le Défenseur des droits entend faire du handicap l’un des thèmes majeurs de son mandat.

4-nl12-enbref-visitecommissairece_jean-pierre_clatot-afp.jpgAu regard du nombre important de saisines, il a fait part de son inquiétude concernant la décision du gouvernement de reporter l’application de la loi 2005-12 du 11 février 2005 relative à l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Rappelant sa position ferme contre le report de cette loi, il sera vigilant sur les modalités de mise en place du report de ce texte.

De plus, le Défenseur des droits a rappelé que, face aux difficultés rencontrées à la rentrée scolaire 2014 par les élèves porteurs de handicap, ceux-ci devaient bénéficier d’autonomie et se voir appliquer le même traitement que les autres élèves.

 

source : le blog pour une accessibilité universelle de l'APF

04/11/2014

Détournement du fonds FIPHFP par les universités : une décision inacceptable !

logoreflexehandicapweb2.jpgL’APF juge inacceptable la proposition d’amendement au Projet de Loi de Finances 2015 visant à réduire la contribution des universités au Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP).

En effet, cet amendement, déposé en séance ce matin, mardi 4 novembre, prévoit une réduction « égale au montant des dépenses réalisées dans le cadre de travaux de recherche relatifs au handicap, des dépenses visant à promouvoir l’intégration professionnelle des étudiants en situation de handicap, et des dépenses de fonctionnement et d’équipement concourant à la mise en accessibilité des formations, des concours et des examens auxquels peuvent participe des étudiants handicapés ».

Ainsi, des dépenses concernant l’accessibilité des universités ou l’achat d’équipements adaptés pourraient être déduites de la contribution au FIPHFP des universités.

Si l’APF est largement mobilisée pour l’accessibilité de tous les lieux recevant du public, elle juge inadmissible que celle-ci soit réalisée avec des sommes prévues pour l’emploi des personnes en situation de handicap ! Notamment lorsque le taux de chômage des personnes en situation de handicap est de 24% (soit le double du taux de chômage de la population) et que l’emploi des personnes en situation de handicap dans les universités n’est que de 1,62% au lieu des 6% prévu par la loi !

Si l’APF ne peut que regretter les difficultés financières des universités, elle n’accepte pas que les fonds destinés à favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap soient utilisés pour combler ces manques financiers.

L’APF demande donc que l’amendement, proposant ce détournement de fonds inacceptable, soit rejeté demain en séance.

Lire le communiqué de presse de l'APF, cliquez ici 

03/11/2014

Lancement du collectif national pour une France accessible pour tous

2529921529.jpgAlors que l’accessibilité est une obligation nationale depuis 1975 et répond à une forte demande des citoyens français, la loi de 2005 qui prévoyait l’accessibilité au 1er janvier 2015 n’a pas été respectée et des délais supplémentaires sont aujourd’hui proposés pour rendre la France accessible.

Face à ce constat qui prive des millions de citoyens d’une réelle liberté d’aller et venir, plusieurs organisations représentatives de personnes en situation de handicap, des personnes âgées, des familles, d’usagers des transports en communs et de la voie publique (cyclistes et piétons) décident de s’unir pour créer un collectif national pour une France accessible pour tous. La création de ce collectif fait suite à la publication de l’Ordonnance relative à l’accessibilité qui crée les Agendas d’accessibilité programmés (Ad’AP).

Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici

 

30/10/2014

Voitures mal garées : agissez !

Nous avons édité des petits papillons à déposer sur les pare-brise des véhicules qui entravent notre circulation.

Nous vous proposons des modèles pour les voitures garées sur les trottoirs et d'autres pour les voitures qui occupent indûment un emplacement réservé.

papillon voiture - soyez sympa stationnement réservé.JPG
papillon voiture -votre choix nous met en danger.JPG

N'hésitez pas à les utiliser !

Téléchargez ces petits papillons ici et ici.

Vous pouvez également en obtenir gratuitement auprès de la Délégation ! Contactez-nous au 02 51 37 03 47 ou à dd.85@apf.asso.fr

20/10/2014

Application de géolocalisation pour tous

4156193562.png

Une jeune Start-up Orléanaise se lance le défi de développer une appli smartphone d'aides aux déplacements avec géolocalisation.

Pour les aider dans leur démarche, vous pouvez remplir le questionnaire ci-dessus en cliquant sur l'image.

Une petite vidéo de présentation du projet sur facebook: https://www.facebook.com/video.php?v=10203811468041417&am...

Source : blog APF "pour une accessibilité universelle

17/10/2014

Access : la peut-être bonne nouvelle du désastre de l'ordonnance...

Baron Noir, l'un de nos fidèles blogueurs, entrevoit peut-être un point positif suite à l'adoption de l'ordonnance sur l'accessibilité :

" Ce projet d'ordonnance entraine une conséquence inattendue pour les "méchants". Car certains étaient "légalement" inaccessibles : ils avaient bénéficié de passe-droits ou de largesses voire d'aveuglement opportun. Ou tout simplement de l'accord des autorités municipales ou départementales au grand dam à l'époque des associations qui avaient sans doute voté contre dans les commissions adéquates, mais dont l'avis négatif n'avait pas été suivi.

Or avec le projet d’ordonnance tout le monde est remis à zéro. Gentils comme méchants devront se déclarer "obligatoirement" (dit Ségolène Neuville).

Ceux qui se croyaient à l'abri, ceux qui n'étaient que partiellement accessibles ou avaient fait du tape à l’œil (une rampe mais pas les toilettes). A défaut "sanctions pénales prévus par la loi de 2005" écrit la ministre : chiche !!"

15/10/2014

Access : analyse du courrier de Ségolène Neuville à Véronique Besse. Ca fait froid dans le dos.

Nous vous proposons une petite analyse de texte. Et c'est à partir du courrier que la secrétaire d’État, Ségolène Neuville a adressé à la Députée Vendéenne Véronique Besse (voir ici)

La réponse de Ségolène Neuville est biaisée et hautement simplifiée: dire que 80% des ERP seront accessibles d'ici trois ans est une fausse information.

Si on se réfère à l'Ordonnance on peut faire les constats suivants:

Article 3. II les délais du dépôt d'Ad'AP         

L'Ad'AP doit être déposé avant le 26 septembre 2015 (un samedi) soit 1 an après l'Ordonnance. Le 26 septembre 2015 devient donc la nouvelle date butoir non pas pour la mise en accessibilité mais pour le dépôt d'Ad'AP. En réalité les gestionnaires d'ERP auront seulement 10 mois devant eux pour déposer leur Ad'AP, puisque le CERFA et les décrets sortiront en novembre.    

+ report "sine die": - si au 26 septembre 2015 le dossier d'Ad'AP est rejeté, le gestionnaire gagne 3 ans supplémentaires: 26 septembre 2018.

ex: je suis boulanger, j'élabore mon Ad'AP tout seul en remplissant mon CERFA, j'indique n'importe quoi dessus sans faire appel à un diagnostiqueur. Je dépose mon Ad'AP au dernier moment le 25 septembre 2015. L'Ad'AP est rejeté. Je gagne 3 ans de délai supplémentaire pour déposer mon Ad'AP. Je dois donc le déposer avant octobre 2018 soit une accessibilité en octobre 2021.

- si au 26 décembre 2015, le gestionnaire apporte la preuve à la Préfecture qu'il est en difficultés financières il gagne aussi 3 ans supplémentaires: 26 septembre 2018. ERP accessible en octobre 2021 (voire  octobre 2024 pour Cat. 1 à 4 et octobre2027 pour patrimoine complexe)

Article 3. III les délais de la réalisation d'un Ad'AP

Durée d'exécution d'un Ad'AP:

- ERP catégorie 5 = 3 ans  +en cas de difficultés financières: 3 ans supplémentaires soit 6 ans

- ERP catégorie 1 à 4 = 6 ans

- Si le gestionnaire possède plusieurs ERP de catégorie 5 et au moins 1 ERP de catégorie 1 à 4= 6 ans

exemple : une Mairie possède une bibliothèque (ERP cat. 5) et plusieurs autres ERP de taille plus importante. Le 26 sept 2015 son dossier d'Ad'AP est rejeté, report du dépôt au 26 sept 2018. Oct. 2018, elle engage son Ad'AP de 6 ans. Accessibilité de cette bibliothèque: oct. 2024 (soit 9 ans après 2015)

Article 3. IV les patrimoines complexes

Si un gestionnaire possède plusieurs ERP (dont des ERP cat. 1 à 4), implantés sur différents départements et que le coût des travaux est trop important par rapport à la capacité d'investissement l'Ad'AP peut se faire sur 9 ans.

Pour rappel avec le report du délai de dépôt d'Ad'AP de 3 ans, les gestionnaires de patrimoines complexes pour rendre leurs ERP accessibles ont jusqu'en octobre 2027 (soit 12 ans après 2015)

On peut ajouter à cela que dans son courrier Ségolène Neuville ne parle pas des échéances de mise en accessibilité des transports dont la Loi du 11 février 2005 imposait la mise en accessibilité pour février 2015. Elle n'en parle pas car pour le transport le constat est encore plus catastrophique : pas de sanctions pour les gestionnaires et des SDA-ADAP à la carte.

Et c'est censé nous rassurer comme l'écrit si légèrement Madame Neuville dans son joli courrier...

Nous avons donc fait part de notre analyse à notre Députée Vendéenne Véronique Besse : voir ici.

14/10/2014

Access : Véronique Besse nous transmet un courrier de la Ministre S. Neuville.

La Députée Véronique Besse vient de nous transmettre un courrier de Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées. La Députée Besse s'était fait le relais de nos inquiétudes quand au projet d'ordonnance sur l'accessibilité (voir ici)

Des éléments d'information de nature à nous rassurer d'après S. Neuville...

Depuis cette inquiétude s'est avérée plus que fondée et s'est transformée en colère et indignation : voir ici.

Pour voir cette réponse de Ségolène Neuville, cliquez ici.

09/10/2014

Loi du 11 février 2005 : 163 députés contre dont...

Et oui, en 2005, 163 députés ont voté CONTRE cette loi qui représentait une telle avancée pour les personnes en situation de handicap, cette loi qui imposait une France accessible pour 2015.

Et parmi eux on retrouve François Hollande, Manuel Valls et Jean-Marc Ayrault...

Ça se passe de commentaire.

Retrouvez l'ensemble des votants ici.

Ordonnance accessibilité : version intégrale du massacre de nos droits et de notre dignité

25 septembre 2014 le Conseil des ministres a donc approuvé le projet d’ordonnance sur l'accessibilité que nous dénonçons tant... Merci mesdames et messieurs les ministres !

L’ordonnance relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d’habitation et de la voirie pour les personnes handicapées, désormais publiée au journal officiel, prévoit que :

- soit l’ERP est accessible au 31 décembre 2014 et il faut le faire savoir au Préfet,

- soit il n’est pas accessible et un Agenda d’Accessibilité Programmée doit être déposé avant le 27 septembre 2015.

Soit soit... Pour le reste, rendez-vous dans 50 ans, quand rien n'aura encore bougé ! La loi de 1975 a été joyeusement bafouée. La loi de 2005 est ignorée, elle est aujourd'hui massacrée. L'ordonnance de 2014 ne fait que renforcer cet immobilisme dans un pays qui organise l'apartheid ergonomique sous la pression des lobbies...

Voir nos articles sur l'accessibilité et les positions de l'APF sur cette ordonnance ici

07/10/2014

Le stationnement PMR à la Tranche sur Mer : tout un poème...

Un habitant de La Tanche sur Mer nous a fait parvenir des photos de places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite sur sa commune. Il tenait à illustrer l'indignation dont il nous a fait part...

"...ces photos dénotent un parfait mépris de la condition faite aux personnes handicapées à la Tranche sur mer. Pêle mêle:

- le poteau indicateur sur la place PMR et non pas sur le trottoir : une aberration ! On ne peut pas ouvrir les portières, et vu l'état du panneau (bien trop bas soit dit en passant...), il y a certaines carrosseries qui ont déjà souffert. Le Maire m'a répondu "Nous ne pouvons pas abimer le marbre de notre trottoir". 

7.JPG

- Une place PMR supprimée afin d'y laisser à loisir les poubelles des commerçants, ceci après que je sois allé signaler que nous ne pouvions pas l'utiliser à cause des poubelles illégalement entreposées dessus !

4.JPG

2.JPG

 - des signalisations au sol presque totalement effacées :

DSC00579.JPG

 - des panneaux invisibles, marquage au sol idem :

8.JPG

Jen passe et des meilleures. Sans compter l'été l'impossibilité de circuler en fauteuil roulant dans la ville sans risques car les  trottoirs n'ont pas de bateau et sont encombrés de voitures..."

En septembre 2013 (et oui déjà un an !) nous avions adressé un courrier au Maire de La Tranche sur Mer, suite à des plaintes d'habitants mécontents des places de stationnement PMR. Un gentil courrier (ici) accompagné du guide pédagogique édité par le Ministère pour aider les communes dans cette démarche (ici).

Monsieur Maire s'était dit surpris que des personnes puissent se plaindre. Il nous avait alors affirmé que tout était conforme. Un courrier clair, simple et expéditif : voir ici.

Bon, on sait qu'il faut être persévérant, alors on va lui renvoyer un petit courrier à notre Maire de la Tranche sur Mer !

01/10/2014

Magazine de la Santé sur France 5 : Interview de Nicolas Mérille, Conseiller Technique APF Accessibilité Universelle

unnamed.jpg

"Nous sommes furieux et écœurés"

Retrouvez l'intervention de l'APF, aujourd'hui, dans l'émission Le magazine de la santé pour protester contre l'Ordonnance relative à l'accessibilité ! Interview à partir de 6'30, cliquez ici

 

30/09/2014

"L'accessibilité ça concerne tout le monde, mais on s'en fout !"

Ségolène Neuville, la Secrétaire d'Etat en charge du handicap nous propose une petite leçon filmée intitulée "L'accessibilité c'est super important !"

A quand la vidéo "C'est pour ça qu'on a décidé de tout saboter !" ? (voir ici)


L'accessibilité : une priorité du Gouvernement par gouvernementFR

26/09/2014

Accessibilité : les besoins des personnes abandonnés ! 15 associations en colère !

Image1.jpgLes associations représentatives des personnes en situation de handicap et de leur famille, les associations de personnes âgées et les associations des usagers de la voirie et des transports tiennent à exprimer leurs profondes exaspérations et irritations face au grave recul du Gouvernement concernant l’accessibilité. Les associations jugent particulièrement inacceptable l’Ordonnance relative à l’accessibilité des établissements recevant du public et des transports en commun, présentée ce matin en Conseil des ministres, qui est un recul inadmissible sur les acquis en matière d’accessibilité.

En effet, cette Ordonnance beaucoup trop souple ouvre la voie à de nouvelles dérogations et détricote entièrement la loi accessibilité de 2005, en abaissant drastiquement le niveau d’exigence légale ! L’accessibilité s’avère donc sacrifiée sur l’autel de la rigueur.

Après 40 ans d’attente et deux lois inappliquées en matière d’accessibilité, c’est un retour en arrière considérable qu’impose le Gouvernement aux millions personnes en situation de handicap, de personnes âgées, de parents avec enfants en bas âge et poussette mais aussi à tous les usagers du cadre de vie qui souhaitent circuler librement.

De plus, ce dispositif n'est pas conforme à l'esprit de la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées, car il s'agit de graves reculs par rapport à l'ambition initiale de la loi accessibilité de 2005, et non de promotion des droits tel que le requiert pourtant ladite Convention.

Pour télécharger le communiqué de presse complet, cliquez ici

29/08/2014

40 ans d'immobilisme pour une France accessible, ça suffit ! Motion de l'APF

Congés d'été et remaniements ministériels obligent, les ordonnances qui préciseront la politique accessibilité que l'Etat compte déployer n'ont pas été encore publiées.

Le Gouvernement est en effet autorisé à prendre par voie d’ordonnances toute mesure relevant du domaine de la loi afin de définir les conditions dans lesquelles peut être prorogé le délai fixé pour que les établissements recevant du public et les installations ouvertes au public soient rendus accessibles à tous. (voir ici)

Et gros, le Gouvernement va probablement repousser ad vitam æternam le délai de 2015, va "assouplir" les normes, et supprimer les sanctions si personne ne fait rien.

On Lache Rien.jpgVacances, soleil, pluie, foot ou remaniement ministériel, l'APF reste mobilisée ! Le 28 juin dernier, lors de notre assemblée générale, nous avons adopté une motion, et comptons bien la faire vivre auprès de ce nouveau gouvernement, dont la secrétaire d'Etat Ségolène Neuville a été reconduite dans ses fonctions...

Voir la motion ici.

26/08/2014

La Rue Clémenceau sera-t-elle mise aux normes un jour ???

Il y a tout juste un an, nous dénoncions les aberrations relevées dans la rue Clémenceau (ici), rue principale du Chef lieu Départemental de Vendée, rue entièrement rénovée à grand coup de millions d'euros, mais voirie non conforme aux normes minimales d'accessibilité...

Un an après, nous ne pouvons que constater que rien n'a été fait.

Nous avons donc adressé, il y a un mois, un courrier au Maire de la Ville, Luc Bouard, espérant qu'il sera plus efficace que son prédécesseur sur ce dossier : lire le courrier ici

11/08/2014

La plage de Tanchet doit rester accessible !

Nous vous parlions de la plage de Tanchet ici.

Alors que quelques vacanciers s'évertuent à mobiliser leur énergie pour faire détruire la rampe d'accès à la Plage de Tanchet (entre les Sables d'Olonne et le Château d'Olonne), nous, personnes en situation de handicap, nous félicitons de ce nouvel aménagement qui permet enfin aux personnes à mobilité réduite d'accéder à la plage, comme tout le monde.

Nous avons donc adressé en ce sens un courrier aux maires des 2 communes qui assurent la gestion de cette plage et qui ont co-financé cet aménagement : nous leur proposons d'aller encore plus loin en terme de qualité d'usage : lire ici.

Le Maire du Château d'Olonne, Joël Mercier, réceptif à notre démarche et notre proposition, nous informe qu'elle sera étudiée : lire ici.

Nous avons découvert avec stupeur qu'une pétition intitulée "Indignez-vous" vise à exiger la destruction de la rampe (voir article Ouest France ici)... Cela nous amène quelques questions... Les personnes à l'origine de cette pétition et les signataires s'indignent-ils face à la discrimination dont sont victime les personnes en situation de handicap ? S'indignent-ils face à l'Apartheid ergonomique qu'est l'inaccessibilité des lieux ? S'indignent-ils de l'injustice que nous subissons ?

Si seulement ces personnes pouvaient mobiliser utilement leur énergie pour faire avancer l'égalité des droits et le respect de la loi en matière d'accessibilité et de liberté de circulation !

06/08/2014

Plage du Rocher à Longeville sur Mer : une handiplage formidable !

Deux de nos adhérents nous ont adressé des témoignages enthousiastes sur la plage du Rocher à Longeville sur Mer :

"Profitant label_handiplage_.jpgde quelques jours de vacances la semaine dernière, j’ai testé le label handiplage de la plage du Rocher à Longeville sur Mer.

Le label handi-plage est décerné par l’association du même nom (voir leur site, cliquez ici) à HENDAYE, et prend en compte l’ensemble de l’accessibilité de la plage. La plage du Rocher est en niveau 1, la seule de Vendée *

DSCN2947.JPGDès le parking, 12 places de stationnement sont disponibles et strictement réservées à Handi-plage.

Puis on accède quelques dizaines de mètres plus loin à l’espace où 2 tiralos et 2 hippocampes sont disponibles.

A noter que l’hippocampe est utilisable seulement pour la plage et pas la baignade. 

Là où cela devient vraiment intéressant, c’est qu’un handi-plagiste qualifié est à votre entière disposition pour toutes les baignades, et assure tous les accompagnements avec le tiralo.

Le handi-plagiste bénéficie d’un agrément jeunesse et sports et d’une formation de quinid215_photo.jpgze jours dans le cadre du label handi-plage.

Fabrice (que je connais bien, puisque Longeville est ma commune d’origine) nous accueille tous les jours sauf le jeudi de 10h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h00, jusqu’au 31 Août.

Certes, la pente d’accès à la plage est un peu raide cette année, en raison des intempéries hivernales, mais l’accompagnement très professionnel compense bien cette difficulté….

J’ai fait trois baignades en 3 jours, et c’est vraiment du pur bonheur ! On peut profiter d’un vrai moment d’immersion, pendant plusieurs dizaines de minutes et à au moins 50 mètres du bord de la plage. Sensation et détente garantie, foncez-y ! C’est juste formidable. Moi j’y retourne très vite !

Thierry

*Beaucoup de plages du littoral vendéen proposent des tiralos, mais avec une simple mise à disposition. Seulement, je pense que son utilisation ne s’improvise pas.

 

"Je vais toujours à la plage du Rocher à Longeville sur Mer. Cette plage est formidable car tout est aménagé pour accueillir dans les meilleures conditions les personnes à mobilité réduite.

Pour commencer, il y a ce grand parking au niveau du théâtre de verdure. Il y a plusieurs places de parking réservées, au plus près du théâtre de verdure et de l'aire de pique-nique. Même les tables de pique-nique nous tendent les bras ! 2 d'entre elles permettent aux personnes en fauteuil roulant de s'installer confortablement, et pas, comme toujours, en bout de table avec les pieds qui gênent !

Et puis dans la petite rue commerçante, et alors même qu'aucun stationnement n'est prévu pour les personnes valides, et bien il y a une place pour les personnes en situation de handicap ayant la CES ! On peut ainsi se garer et faire du shopping en toute facilité : c'est génial !

Et pour terminer, on peut se garer sur le parking à l'entrée de la plage qui nous est exclusivement réservé ! Je n'ai jamais vu ça nul part.

Cet endroit est formidable car tout est vraiment aménagé pour nous rendre la plage et les vacances faciles. Bravo Longeville !"

Sophie