Accessibilité - Page 17

  • Kimsi, 1er monospace électrique aménagé pour la conduite en fauteuil roulant

    Plaquette Ellectra web 23102014.jpgà essayer le vendredi 5 juin à Fontenay le Comte, sur le circuit, dans le cadre du Vendée électrique tour, voir ici 

    Kimsi, fabriquée par la société Electra à Fontenay le Comte,  permet l’accès direct et autonome au poste de conduite central, après ouverture et abaissement automatique de la partie arrière que vous soyez en fauteuil manuel ou électrique.

    Kimsi est modulable et peut également être adaptée pour le transport d’une personne en fauteuil.

    Pour découvrir Kimsi, cliquez ici

    Voir le site de la société Electra, cliquez ici

    Voir notre article publié en décembre 2013, cliquez ici

     

  • Mise en accessibilité des établissements de tourisme : la faute à l'accessibilité ??

    images.jpgL’APF de Haute-Savoie est sidérée par l’affaire sur la mise en accessibilité du restaurant « Chez Lolotte » situé à Bonne. Selon la patronne de l’établissement, sa mise en accessibilité entrainerait la fermeture de l’établissement, en raison du coût des travaux. 

    Ce type de discours est malheureusement récurrent chez un certain nombre de professionnels du tourisme, particulièrement en Haute-Savoie. Selon certains, l’accessibilité est la cause de tous les maux et va entraîner la fermeture des établissements recevant du public.

    L’APF déplore de tels propos et rappelle que la loi du 11 février 2005 prévoyait déjà trois dérogations pour motifs réglementaires : impossibilité technique, conservation du patrimoine architectural et disproportion manifeste entre les améliorations à apporter et leurs conséquences. S’est ajouté à ces dérogations le dispositif des Agendas d’Accessibilité Programmés (Ad’Ap), qui permet soit un échelonnement des travaux sur plusieurs années lorsque c’est possible, soit une dérogation en cas d’impossibilité de les effectuer.

    L’APF rappelle également qu’elle peut soutenir les professionnels du tourisme par des informations ou rechercher ensemble des solutions permettant de faciliter l’accessibilité à tout pour tous.

     

    Pour lire le communiqué complet, cliquez ici.

  • Le Collectif pour une France accessible demande aux Sénateurs de s’engager pour l’accessibilité !

    3700516213.jpgLe Collectif pour une France accessible a interpellé, par courrier, les Sénateurs sur la nécessité d’amender l’Ordonnance relative à l’accessibilité qui sera examinée lors de la séance du 2 juin prochain.
     
    En effet, l’Ordonnance relative à l’accessibilité et ses textes d’application sont catastrophiques et annihilent une grande partie des objectifs initiaux de la loi de 2005.Le Collectif pour une France accessible, qui a interpellé de nombreux responsables politiques, a obtenu l’engagement d’une majorité de députés – députés du groupe Parti socialiste, du groupe Europe Ecologie Les Verts et du groupe Front de gauche – de ne pas ratifier l’Ordonnance en l’état. Le collectif demande ainsi aux Sénateurs de se mobiliser pour l’accessibilité universelle en ne ratifiant pas l’Ordonnance en l’état mais en y intégrant des modifications fondamentales permettant de construire une France accessible à tous.
     
    Cette Ordonnance déconstruit littéralement bon nombre des objectifs initiaux de la loi de 2005, puisqu’elle exonère la majorité des établissements recevant du public (ERP) et des transports publics ordinaires d’une mise en accessibilité.

    De plus, en introduisant 3 nouveaux motifs de dérogations, sans justifications technique ou économique, ce texte est un retour en arrière de plus de 40 ans !

    L’ensemble des dispositions de cette Ordonnance et de ses textes d’application prouve l’absence de volonté réelle et sérieuse de respecter les principes d’accessibilité universelle.

     

    Le Collectif pour une France accessible demande donc aux Sénateurs de ne pas ratifier en l’état cette Ordonnance mais d’y intégrer des modifications fondamentales qui permettront la mise en accessibilité de la France.

     

    Le collectif demande également au Gouvernement de suspendre la mise en œuvre de cette Ordonnance, tant que le Parlement ne l’aura pas amendée en profondeur.

     

    Enfin, afin d’exprimer un désaveu catégorique et argumenté vis-à-vis du Président de la République et du gouvernement qui restent indifférents à la mobilisation pour l’accessibilité, le Collectif pour une France accessible organise une Journée nationale d’actions le mercredi 27 mai.

     

    Source : Communiqués et dossiers de presse de l'APF

  • L'accessibilité s'expose à la Maison de Quartier du Val d'Ornay

    Ce lundi 18 mai nous avons inauguré notre expo photos "Sans accessibilité, pas de mobilité" à la Maison de Quartier du Val d'Ornay à La Roche sur Yon. Nous avions réalisé cette série à l'occasion des 10 ans de la Loi du 11 février 2005, grâce à Patricia Murail Gentreau. Une inauguration en présence de notre petite mascotte Inès :

    2015-05-18 MQ val ornay expo access - Copie.jpeg

    Durant 15 jours, les 8 clichés sont exposés à la Maison de Quartier, square Charles Peguy, à La Roche. Passez les voir ! Et nous avons laissé un livre d'or avec le joli texte "Je fais un rêve" que Louis avait prononcé lors de notre rassemblement du 11 février dernier (voir ici)

     

    2 Sébastien.jpg

    3 Bruno voiture.jpg

    4 mamie bus.jpg

    5 Frédéric escalier.jpg

    6 Bruno poussette.jpg

     

    9 Julie.jpg

    1 Ines.jpg