27/11/2014

Billet d'humeur 197 de notre Yonnais en colère "Solidarité ou enjeu de société ?"

Ce reportage est plutôt intéressant.

Sauf qu'il est diffusée dans la page "solidarité" du 20 heures, et que Claire Chazal parle de l'APF comme d'une fondation...
Mais bon ! L'erreur est humaine, n'est-ce pas !

Pourquoi dans la page "solidarité" selon vous ?

Tout simplement parce que l'on considère encore trop souvent que le travail des Z'handicapés ne relève que de l'occupationnel, et que, sous-entendu, il ne contribue pas à sa juste valeur au développement économique du pays.

Au final, l'image renvoyée n'est que la charge sociale que ce travail représente : son coût !

C'est l'analyse que j'en fais.
Certains diront que je suis pessimiste et que je vois le mal partout.

Mais regardez et écoutez la communication faite par l'Etat sur les AD'AP : tout est beau et gentil !
C'est pas de la poudre aux yeux et de la cire dans les oreilles pour tous ceux qu'on maintient vraiment et (plus grave encore) volontairement dans l'ignorance ?!
Ben si !

A la semaine prochaine

Mot n° 197 : "à"

26/11/2014

Logement : congé donné par le locataire, préavis réduit dans certains cas

Logement-temporaire.jpgLe locataire peut donner congé à tout moment sous réserve de respecter certaines conditions de forme. Le congé est effectif à l'expiration d'un délai de préavis, variable selon les circonstances de son départ. Voir les conditions ici : site du Ministère.

Ce qu'il faut retenir :
Le préavis est réduit à un mois pour les personnes qui disposent de l'AAH, ceux qui disposent d'un logement social ou ceux dont l'état de santé justifie un changement de domicile quelque soit l'âge.
 
Vigilance cependant, les titulaires d'un contrat de bail avant le 25 mars 2014 ne seront pas concernés par ces cas de préavis réduits.

Comment on nous « enfume » sur l’air de « savez-vous plantez les choux ? »

La conférence décentralisée régionale du handicap qui a eu lieu hier a démontré si besoin était qu’on nous prend réellement pour des enfants, voir des imbéciles !!!!!

Cette haute et ultime concertation avait comme grand témoin Mme Toulemonde et son bienfaiteur artisan estampillé « Handibat », qui nous a expliqué que faute de vide sanitaire, il avait été obligé de laisser un seuil de 4 centimètres au bac à douche, non pas à cause du budget restreint (compensation rikiki…) mais parce qu’il n’a pas proposé une pompe de relevage !!!!!

CA COMMENÇAIT TRÈS, TRÈS, TRÈS, MAL !!!

Lire la suite ici, sur le blog de la Délégation APF de Loire Atlantique

Il invente un adaptateur qui permet d’emboîter un caddy dans un fauteuil roulant

images.jpgOlivier Romanillos est inventeur. Il a inventé un adaptateur qui permet d’emboîter un chariot dans un fauteuil roulant et a gagné le concours lépine. Ainsi les personnes en fauteuil roulant peuvent, en étant accompagnées, faire elles aussi leurs courses.

Il organise une présentation de son système le mercredi 3 décembre dans un supermarché de Ruffec en Charentes (16). Il invite toutes les personnes intéressées à y participer. Contact : 06.41.41.50.06.

Pour lire l'article de Faire Face du mois d'avril 2014, cliquez ici, d'autres articles, cliquer ici et ici.

25/11/2014

" Non à la politique d'inaccessibilité, Oui à l'accessibilité universelle "

Nantes, Cité des Congrès, 24 novembre, 15h30 :

Une immense colère s'est élevée au cœur de la cité nantaise lorsque les 200 manifestants du Collectif "Pour une France accessible pour tous " en Pays de la Loire ont accueilli sous les huées, sifflets et slogans, Ségolène Neuville, Secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, auprès de la ministre des Affaires Sociales : Personnes en situation de handicap, personnes âgées, personnes retraitées, usagers des transports publics, usagers de la voirie, parents avec poussettes, familles nombreuses, cyclistes, étaient mobilisés à l'initiative du Collectif qui réunit une vingtaine d'associations.             
" Non à la politique d'inaccessibilité " clamaient les manifestants. En effet, la loi handicap de 2005 qui prévoyait l’accessibilité au 1er janvier 2015 n’a pas été respectée et des délais supplémentaires sont aujourd’hui proposés pour rendre la France accessible. Inadmissible !  Et d'ajouter "Madame la Ministre, l'Ordonnance du 26 septembre 2014 ne peut pas être ratifiée en l'état". Les militants ont témoigné, regroupés derrière les grilles protégés des conséquences catastrophiques de cette ordonnance pour la société en général.

QUAND L'INJUSTICE DEVIENT LOI, LA RÉSISTANCE EST UN DEVOIR, comme le dit notre banderole, apportée par l'APF de Vendée et réalisée par Gaël, un jeune graffeur Yonnais

1681038307.JPG

" Oui à l'accessibilité universelle "            
" Madame la Ministre, l'accessibilité universelle n'est pas une revendication catégorielle mais concerne l'accès de tous à tout. C'est une question de droit de l'Homme. Nous voulons circuler librement et participer à la vie sociale avec tous. "Le slogan " Liberté, égalité, accessibilité " a été scandé alors que flottait la banderole à l'effigie de Marianne en fauteuil roulant. La Ministre s'est entretenue avec les manifestants avant de rejoindre, sous la colère du Collectif, l'intérieur de la Cité des Congrès où se déroulait le Forum Régional sur l'Accessibilité pour préparer la Conférence Nationale du Handicap qui aura lieu le 11 décembre à l'Elysée. NDLR : Des billets sur le contenu des débats dans la salle seront publiés ultérieurement.  Johanna Rolland, actuelle Maire de Nantes et Jean-Marc Ayrault, ancien Premier Ministre et Maire de Nantes sont venus à la rencontre des militants avec lesquels ils ont échangé aux cris de "On a pas tous la chance d'être nantais". En effet, si toutes les communes de France avaient suivi, depuis 2005, l'exemple de Nantes ( qui a une politique volontariste sur l'accessibilité universelle) nous n'en serions pas là. Le Collectif les a sollicité pour qu'ils interviennent pour la non ratification de cette ordonnance catastrophique pour la vie quotidienne des personnes.  

3643967084.JPG

Le Collectif en Pays de la Loire, renforcé des militants de Mayenne, de Sarthe, de Vendée, de Maine-et-Loire  a souligné la participation des manifestants d'autres collectifs du Grand Ouest - renforcée par la venue des militants des Pays de la Loire - notamment celui du Loiret, région Centre et ceux de Bretagne. Les " Bonnets gris  du Loiret " ont fait entendre leur voix et Francine PONSON-LIGER, maman d'une jeune femme en situation de handicap a témoigné de la mobilisation sur Orléans. Louis Le Guern, du Collectif en Bretagne a martelé l'indignation et la colère face à ces mesures d'inaccessibilité.

 

465199827.JPG

 Tout l'après-midi de 13h30 à 19h, sans relâche et avec détermination, les associations ont crié leur colère et en tractant également auprès de la population passante et par des prises de parole multiples des responsables associatifs du Collectif. NDLR : Nous publierons les interventions sur des billets à venir. André AUSTETERRE, de Droits des Piétons a exprimé la nécessité d'une "Vraie "possibilité pour tous de circuler sur les trottoirs, sans obstacle, de quelque nature que ce soit. Jean-Bernard LUGABET, de la FNAUT, a insisté sur l'accessibilité des transports à tous et sur le sabotage de la politique des transports avec la nouvelle Ordonnance. Madeleine PUAUD de la FMH 44 a apporté tout son soutien au mouvement ainsi que Sésame Autisme 44. Jean-Pierre HURTAUD, Président du CCAPH 44 a témoigné du recul grave pour ceux qui avaient connu les combats depuis 1975. Jean-Pierre BLAIN de l'APF est sorti furieux de la Cité des Congrès en insistant sur "l'enfumage" de nos gouvernants sur cette question. Lionel ROULLET  de l'AFM a mis en avant tout le détricotage de la Loi de2005 dans les textes règlementaires actuels notamment sur les normes concernant le logement ou les ERP. Patrick MARTIN, de l'URIOPS, a souligné l'importance de ce Collectif pluriel et diversifié pour porter haut et fort les nombreuses initiatives qui ont été présentées lors du forum de l'après-midi. Et d'autres interventions...

 

1325741927.JPG

A 16h, les militants ont reçu la visite d'Axelle LEMAIRE, Secrétaire d'État chargée du Numérique, auprès du ministre de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique, qui ont témoigné de l'urgence de rattraper les pays tels que le Canada, en matière d'accessibilité numérique. Le Collectif lui a répliqué " On n'a pas tous la chance d'être Canadien comme vous " (Madame la Ministre est franco-canadienne) et a insisté sur les efforts d'accessibilité à faire dans tous les domaines pour rattraper le retard de la France. Des représentants nationaux comme Jean-Luc SIMON du GHPH, Pascale RIBES, Vice-Présidente de l'APF ont félicité le Collectif des Pays de la Loire pour la réussite de sa mobilisation et l'importance de continuer le combat. Les médias de la région se sont fortement mobilisés (cf. billet + album photos à venir). Les manifestants bravant le froid ont attendu jusqu'à 19h la sortie de Ségolène Neuville dans sa berline noire sous les huées et les cris "Madame la Ministre, pour une France accessible pour tous ! ". Une journée marquante de militance.

Pour le Collectif Pour une France accessible pour tous en Pays de la Loire

Les associations en région ou départementales, membres du Collectif "Pour une France Accessible pour tous"

- l ’Association Française contre les Myopathies (AFM-Téléthon)

- l’Association Française pour le développement des Véloroutes et des Voies Vertes (AF3V) Pays de la Loire

- l’Association Nationale Pour l'Intégration des Personnes Handicapées Moteurs (ANPIHM)

- l’Association des Paralysés de France (APF)

- les Droits du piéton - la Fédération Française des Associations d’Infirmes Moteurs Cérébraux (FFAIMC)

- Fédération des Malades et Handicapés 44 (FMH 44)

- Fédération Nationale des Associations et Amis de Personnes Agées Et de leurs Familles (FNAPAEF)

- la Fédération Nationale des Associations de Retraités (FNAR) - la FNATH, association des accidentés de la vie

- la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (FNAUT) Pays de la Loire

- le Groupement pour l’Insertion des personnes Handicapées Physiques (GIHP)

- la Fédération Jumeaux et plus

- Place au Vélo, association de cyclistes urbains de l'agglomération nantaise

- l’Union Nationale de Familles et Amis de personnes Malades et/ou handicapées psychiques(UNAFAM)

- Union Régionale Interfédérale des Organismes Privés Sanitaires et Sociaux (URIOPSS) Pays de la Loire  

Source : le Blog de la Délégation de l'APF en Loire Atlantique

 

 

Harmonie Mutuelle "Cette mutuelle se moque des personnes handicapées aussi !"

A la lecture de l'article publié par le Journal du Pays Yonnais "Harmonie Mutuelle : cette mutuelle se moque des pauvres", l'un de nos adhérents nous a fait part de son vif mécontentement sur la manière dont il est lui-même traité par cette mutuelle.

harmonie mutuelle losange.jpgHarmonie Mutuelle se moque des pauvres, et des personnes handicapées aussi !

"Je me déplace en fauteuil roulant électrique et rencontre des problèmes pour entrer dans l'agence de la mutuelle à La Roche sur Yon. Je suis même en danger puisque mon fauteuil manque de basculer à cause d'un seuil trop haut.

J'en ai plusieurs fois parlé aux personnes de l'agence ainsi qu'au responsable de l'agence. Je lui ai même remis en main propre un courrier en mars 2012 en expliquant cela et en demandant ce qui était envisagé. Je n'ai jamais eu de réponse.

Comme je suis très patient, ce n'est qu'en juin 2014 que j'en ai reparlé au responsable de l'agence, voyant que rien n'était fait. Il m'a répondu n'avoir jamais eu connaissance de ce courrier ! Simple oubli ou mauvaise foi, peu importe. J'ai donc envoyé un autre courrier, cette fois-ci en RAR, au responsable patrimoine d'Harmonie Vendée.

Courrier envoyé le 2 juillet 2014. Et vous savez quoi ? Toujours aucune réponse à ce jour ! Peut-être attendent-ils que je tombe pour me répondre, voire mettre leur agence en accessibilité ?

Pourtant, sur leur site, j'ai trouvé ça : la volonté d'Harmonie Mutuelle est de favoriser et moderniser le dialogue avec ses adhérents, ses partenaires, les acteurs de la protection sociale et de la santé, et plus largement l'ensemble de la société (voir ici)

Une chose est sûre, c'est que cette mutuelle se moque aussi des personnes handicapées !"

 

24/11/2014

La ministre S. Neuville reçue par des manifestants a Nantes

Alors que la Ministre Ségolène Neuville venait parler d'accessibilité cet après-midi à Nantes, les associations du collectif "Pour une France accessible à tous" étaient présentes pour faire entendre la colère des personnes en situation de handicap.

camion banderolle.jpg

Notre belle banderole ! réalisée par Gaël, un jeune graffeur Yonnais plein de talent ! Merci Gaël  

of thierry et nadine.jpg

photo Ouest France : Les militants APF qui refusent de subir davantage l'Apartheid ergonomique (expression empruntée au Préfet Jean-Christophe Parisot) organisé par les Ad'ap et leurs délais scandaleux, ont interpellé la Ministre tant dehors que dedans !

Voir l'article Ouest France ici

Harmonie Mutuelle «Cette mutuelle se moque des pauvres»

Des non-remboursements passés sous silence. Des justificatifs qui découragent médecins et patients. Le syndicat des médecins généralistes MG85 monte au créneau pour alerter.

«C’est un scandale silencieux». Le docteur Jacqueline Ferrand est en colère. En rogne depuis qu’elle et ses confrères ont découvert le «pot aux roses».

Levé le voile sur «les difficultés de remboursement, pour les patients défavorisés, du ticket modérateur. Ces 6,90 euros pour une consultation de 23 euros (1)». Dans le viseur, Harmonie Mutuelle. «Cette mutuelle ne rembourse ses adhérents que sur production de justificatifs écrits. Si le patient n’est pas attentif à ses remboursements et ne pense pas à les réclamer, la mutuelle en garde le bénéfice».

Les premiers «doutes» de la praticienne yonnaise remontent à trois ans. «J’avais lu un article d’un confrère de Loire-Atlantique». Dans son cabinet de la rue de Saint-André, elle interroge. «J’ai d’abord posé la question des remboursements à une patiente. Elle a vérifié : rien». Et le cas est loin d’être isolé. «ça a fait boule de neige. Même question, même réponse. Pour tous. Quand j’en ai parlé à mes confrères, après vérifications, ils sont tombés sur la même conclusion».

«Harmonie Mutuelle nous mène en bateau»

Lire l'intégralité de l'enquête du Journal du pays Yonnais ici

harmonie vendee.jpg

09:16 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

La pensée de la semaine...

Quand l'injustice devient loi, la résistance est un devoir.

citation injustice banderolle APF - Copie.jpg

21/11/2014

Portrait bénévole : Séverine CHAUCHET

2014-10_séverine_chauchet compressée.jpgComment êtes-vous venue à l’APF ?

Je connaissais une personne en situation de handicap (paralysie) qui était toujours de bonne humeur. Souhaitant me rendre utile, j’ai contacté France Bénévolat qui m’a aidé à trouver une association, et ce fut l’APF. J’avais entendu parler de l’APF lorsque j’étais en prépa à l’école d’Assistantes sociales. Je suis arrivée début 2014…

Qu’est-ce que vous y faites ?

J’ai participé à la Bicentenaire avec d’autres bénévoles pour tenir le stand APF et accompagner les personnes en situation de handicap pour la marche. Je suis intervenue dans le cadre d’un reportage photos aux halles à La Roche sur Yon, qui sert de support pour illustrer les difficultés en matière d’accessibilité rencontrées quotidiennement par les personnes en situation de handicap. J’étais sur le forum de la Semaine du Bien-être à la Maison de quartier des Forges où l’APF avait un stand, pour y vendre des tickets HandiDon. Idem pour un après-midi au boulodrome à La Roche sur Yon.

Qu’en retirez-vous ?

J’aime le contact avec les autres et mon engagement à l’APF me satisfait pour ça. A l’APF, je comprends et j’apprends les difficultés des personnes en situation de handicap : je ne m’imaginais pas qu’en matière d’accessibilité, autant de règles n’étaient pas respectées. Pour moi, il est dommage que les problématiques liées au handicap ne soient pas suffisamment connues. C’est le contact avec les autres bénévoles qui me permet de mieux comprendre qu’il est important de faire passer le message. J’ai vraiment le sentiment de servir à quelque chose.

On ne vient pas à l’APF pour rien. Ce que j’apprends à l’APF pourra sûrement m’aider à accompagner la personne en situation de handicap que je connais…

 

 

15:28 Publié dans Bénévolat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Billet d'humeur 196 de notre Yonnais en colère "Acte manqué..."

Ah mince ! Acte manqué...
Je me croyais mercredi, dernier délai pour écrire mon traditionnel billet du jeudi.
Quel méchant garçon je peux faire !
Je vais être sanctionné par vous, mes lecteurs adorés... et surtout les autres !

Sauf si je bénéficie d'une dérogation.
Eh oui ! Après tout, nous sommes tous égaux dans ce pays !
Y compris dans le non respect de la loi et l'agression dont elle est victime, agression fomentée par nos élus, énarques, technocratiques et "robots" de tous poils.

Ils s'en foutent de l'échéance 2015 !
Ils considèrent les Z'handicapés comme des sous-hommes, des citoyens de seconde zone...
Ils nous assomment avec leurs chiffres, avec leurs délais rallongés, avec la complexité de ce qu'ils pondent...

Et tout le monde s'en tape !
Incroyablement dégueulasse !

Alors oui !
La dérogation que j'impose à partir d'aujourd'hui : c'est un billet d'humeur par semaine, le jour de mon choix...
Y'aura pas de débats, ni de discussions possibles !
Comme nos politiques le pratiquent depuis toujours, avec la suffisance hautaine et dédaigneuse qui caractérise la plupart d'entre eux, à quelque niveau que ce soit, dans quelque domaine et milieu que ce soit !

A la semaine prochaine

Mot n° 196 : "et"

20/11/2014

Droits de l'enfant :"Tout est question de volonté" article Ouest-France La Roche sur Yon du 20 novembre 2014

 

Pour lire l'article de "Ouest-France", cliquer sur l'image ci-dessous :2014-11-20 Droits de l'enfant article OF.jpg

C'est la Ministre de l'Education Nationale qui le dit !

"Les enfants ont des droits. Aux adultes de garantir leur respect."

Najat_Vallaud_Belkacem web petit.jpg"Dénoncer ce qui dans le monde foule du pied les droits de l’enfant, agir pour surmonter les freins qui subsistent,  je le faisais comme ministre des droits des femmes, notamment pour combattre les violences. Je m’y emploie aujourd’hui à l’Éducation nationale, tant il est vrai qu’il n’y a pas de respect des droits de l’enfant sans éducationet que l’inverse est vrai: il n’y a pas d’épanouissement possible des élèves et des jeunes si leurs droits essentiels sont déniés. L’enfant a des droits. Aux adultes d’en garantir le respect."

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Ca c'est la très louable déclaration. Ici, la très lamentable réalité.

Trouvé sur le site du Ministère de l'Education Nationale, ici

Semaine pour l'emploi des personnes handicapées : reportage TV Vendée chez Webhelp à Fontenay le Comte

index.jpg

Dans le cadre de la semaine pour l’emploi des personnes handicapées, la société Webhelp à Fontenay le Comte ouvre ses portes  (voir notre précédent article ici)

mardi 18 et jeudi 20 novembre de 9h00 à 17h00.

L'APF était présente mardi dernier 

Ci-dessous le lien sur le passage de Webhelp dans le journal local TV Vendée :

http://www.tvvendee.fr/le-journal/edition-du-mardi-18-nov...

 Webhelp est aussi en Portes Ouvertes ce jeudi 20 novembre.

12:36 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

19/11/2014

Emploi des travailleurs handicapés : l'Etat ne respecte pas la loi

L'état applique-t-il lui même les lois qu'il fait voter ? C'est la question de l’œil du 20h du JT de France 2 sur le sujet de l'emploi des travailleurs handicapés.

ane.jpgLa loi c'est 6%, mais l'Etat ne compte que 3,56 % de travailleurs handicapés. Quand les journalistes interrogent Ségolène Neuville, elle ne se montre pas très concernée...

Reportage à voir ici, à partir de 15'18

21:53 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Journée internationale des droits de l'enfant : les associations vendéennes dénoncent

Ce jeudi 20 novembre 2014, c'est la journée internationale des Droits de l'enfant et le 25ème anniversaire de l'adoption de la Convention Internationale des Droits de l'enfant par 140 pays, dont la France.

La Convention internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) est un traité international adopté à l'unanimité par l’Assemblée Générale des Nations Unies, le 20 novembre 1989. Il ne s'agit pas d'une déclaration mais d'une convention : cela signifie qu'elle est contraignante pour l'Etat, qu'il a obligation de la mettre en œuvre.

2014-11-19 conf presse droits enfants.jpgA l'occasion de cet anniversaire, 7 associations vendéennes ont uni leurs voix pour dénoncer les manquements quotidiens aux droits de l'enfant en Vendée. Une conférence de presse s'est tenue cet après-midi avec Réseau Education Sans Frontière, AMNESTY International, CIMADE, SOS Familles EMMAÜS, la Ligue des Droits de l'Homme, pastorale Migrants, et l'APF.

Après avoir rappelé les 4 principes fondamentaux de cette Convention, dont la non discrimination et l'intérêt supérieur de l'enfant, SOS Familles EMMAUS a rappelé que la France fut le 2ème Pays à signer cette Convention.

Le 10 octobre dernier, le Président de la République réaffirmait la détermination de la France pour agir pour la protection effective des droits des enfants.

Pour autant, EMMAUS constate la violation régulière des droits des enfants en Vendée.

31 000 enfants survivent sans domicile fixe en France, et en Vendée des enfants dorment actuellement dans la rue, dont 9 à La Roche sur Yon.

EMMAUS et la CIMADE dénoncent le scandale du 115 géré par l'association Passerelles, qui n'accorde que 3 nuits d'hébergement par mois aux familles sans domicile. Les 27 autres nuits les enfants sont à la rue. Au delà d'être totalement contraire à la loi, contraire à la dignité des familles et à l'intérêt supérieur des enfants, cette pratique prive les enfants de stabilité et les place en constante insécurité.

RESF se révolte d'avoir du agir en urgence lundi dernier à Fontenay-le-Comte alors qu'une autre association, l'AREAMS, a voulu mettre à la rue une famille avec un enfant. Le Préfet de Vendée a présenté le 17 octobre dernier le concept de logement-relais, mais concrètement aucun logement-relais n'a été proposé à cette famille.

La CIMADE s'offusque que des enfants logés dans un squat de La Roche sur Yon soient privés de chauffage et d'électricité depuis que la ville, propriétaire des murs, a fait couper l'électricité, rendant leurs conditions de vie encore plus indignes qu'elles ne le sont déjà. Elle rappelle qu'à La Roche sur Yon il n'existe aucun lieu pour que les enfants sans domicile puissent manger et se doucher. Le déjeuner pris à la cantine est souvent le seul repas pour ces enfants qui se retrouvent sans rien durant les vacances scolaires.

EMMAUS rappelle que "lorsqu'on traite correctement les enfants, on évite de les traumatiser pour les 2 générations à venir"

RESF condamne l'absence d'anticipation de l’Éducation Nationale à accueillir les 50 mineurs isolés en Vendée, redéploiement voulu par l'Etat depuis 2013. Nombre de ces jeunes ne sont pas scolarisés faute de place, alors que c'est une condition à l'obtention de leur titre de séjour ! Ces jeunes se retrouvent exclus du système, désœuvrés, et restent dans leurs familles d'accueil sans autre perspective que celle d'attendre 3, 4, parfois 6 mois...

La CIMADE condamne l'enfermement récent de 4 enfants en Centre de Rétention sur ordre du Préfet de Vendée, alors que l'incarcération des mineurs est strictement interdite par la convention.

L'APF dénonce la discrimination faite aux enfants en situation de handicap en matière de scolarisation, ainsi que le droit à la santé qui n'est pas respecté faute de moyens suffisants mis en œuvre sur le département, tant par l'Education Nationale que par l'Agence Régionale de Santé. Pour lire le communiqué de presse de l'APF, cliquez ici

Pour conclure ce bilan affligeant, les associations ont fait le vœux que les institutions vendéennes et la représentation de l'Etat en Vendée fassent preuve d'une réelle volonté pour que les enfants voient leurs droits respectés en Vendée, car tout n'est que question de volonté.

Pour en savoir plus sur la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, cliquez ici

Madame G. obtient l'AAH après plus de 2 ans de combat...

C'est avec  une grande joie que Madame G. nous confirme que la décision de la MDPH de Vendée a été infirmée par le Tribunal qui lui reconnait le droit à l'Allocation Adulte Handicapé (AAH) :

"Presque 3 ans de lutte,  avec un passage au TCI... Je viens d'obtenir la reconnaissance de mon handicap avec un taux d'incapacité supérieur à 50% et la reconnaissance de la difficulté substantielle et durable d'accès à l'emploi nécessaire pour l'obtention de l'AAH. Un grand merci à la délégation APF de Vendée !"

En février 2012 la MDPH refuse une première fois l'AAH à Mme G.  Elle décide de déposer une nouvelle demande en juillet 2013. Face aux modalités d'instruction de sa demande par la MDPH qui la révoltent, elle décide de saisir l'APF en juillet afin d'être soutenue dans ses démarches. L'APF a entre autre accompagné Me G. lors de la commission pour faire valoir ses droits.

Mais la MDPH adresse à nouveau une notification de refus à Madame G. en décembre, au motif qu'elle présente un taux d'incapacité inférieur à 50%.

Avec notre aide, Madame a formé un recours auprès du Tribunal (TCI) : il s'agissait de démontrer qu'elle présentait à la fois un taux d'incapacité supérieur à 50% et une Restriction Substantielle et Durable d'Accès à l'Emploi (RSDAE) : voir ici. Nous l'avons également assistée lors de l'audience au tribunal.

Les conclusions du médecin expert désigné par le Tribunal sont sans appel : " en application du guide barème pour l'évaluation des déficiences et incapacité des personnes handicapées, le taux d'incapacité de Madame est au moins égal à 50%"

Le Tribunal a également reconnu que Madame G. subit une Restriction Substantielle et Durable d'Accès à l'Emploi (RSDAE) et lui a accordé l'AAH.

 

Si comme Madame G. vous estimez que vos droits sont méconnus par la MDPH de Vendée, contactez nous au 02 51 37 03 47 ou dd.85@apf.asso.fr

17/11/2014

La pensée de la semaine...

"Quand on dissèque les procédures qui devraient ouvrir des droits aux citoyens qui en ont besoin pour survivre, on fait le constat unanime que ces procédures sont d’une très grande complexité, assimilable à de la maltraitance."

Didier Ménard, Médecin généraliste. Trouvé ici

15/11/2014

Comptoir des voyages ouvre son blog handicap

Comptoir des voyages, le spécialiste des voyages sur mesure, lance Ça roule chez Comptoir, un blog dédié au handicap. Marie-Odile Vincent, une aventurière tétraplégique qui sillonne le monde depuis trente ans, en est l’animatrice.

« Impossible pour toi, c’est absolument inaccessible ! » : voilà bien une phrase que Marie-Odile Vincent déteste. « Ah oui ? », rétorque-t-elle alors, bien décidée à prouver le contraire. Et cela dure depuis… trente ans. Trente ans que cette passionnée de voyages, d’art et d’histoire des civilisations se balade à travers les continents en fauteuil électrique. Consultante en voyages accessibles à Comptoir des voyages, elle anime aujourd’hui le blog Ça roule chez Comptoir. ...Lire la suite ici

Source : Faire-Face.fr

 

 

17:31 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Découvette des disciplines sportives Handisport pratiquées en Vendée le 3 décembre

Le Conseil Général de la Vendée ainsi que le Comité départemental du Handisport organisent une opération de valorisation du sport pour toutes les personnes en situation de handicap le
3 décembre 2014
à partir de 10H
au sein du hall de l’Hôtel du Département, 40 rue du Maréchal Foch à La Roche-sur-Yon.

L’objectif est de mieux connaitre les disciplines sportives Handisport pratiquées en Vendée par les clubs et les sections.

Chacun sera invité à s’essayer aux disciplines. A cet effet, différents ateliers seront organisés : sarbacane, parcours accessibilité, handigolf, basket fauteuil, tennis de table, torball, foot fauteuil. Différents échanges sont également prévus avec des athlètes Handisport de haut-niveau et des licenciés de clubs sportifs pour promouvoir leurs activités.

Si vous êtes intéressé pour participer, vous pouvez contacter Mlle Gaëlle DEBURCK au 02.51.44.27.21 (Bureau de 8H30 à 12H30) ou par mail au contact@cdh85.com

 

 

 

17:16 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

14/11/2014

Handidon : Toquenelle à La Roche sur Yon continue la vente !

HANDIDON.JPG

Participez à HandiDon en déjeunant ou en dinant à la Toquenelle !  Merci à notre partenaire et ses équipes qui continuent de promouvoir l'opération HandiDon auprès de ses clients jusqu'au dimanche 30 novembre 2014 ! 


13/11/2014

"Bordeaux accessible en fauteuil roulant", les bons plans d'Handilol

3588673598.jpgPartir en vacances à Bordeaux en fauteuil roulant, c'est possible !

Julien et Rudy, d'Handilol, (nous vous en parlions ici,) vous donnent leurs bons plans.
Découvrez, ici,  le descriptif complet et des conseils pratiques pour organiser votre voyage à Bordeaux, et d'autres vidéos et témoignages sur :
- Site internet Handilol : www.handilol.wix.com/handilol
- Facebook : www.facebook.com/handilol
- Chaîne YouTube : HandilolOfficiel
- Compte Twitter : @Handilol

Voir l'article sur le blog Pour une accessibilité universelle de l'APF : ici

Handicap & emploi : portes ouvertes à la Société Webhelp à Fontenay le Comte

Image1.jpg

 

Dans le cadre de la semaine pour l’emploi des personnes handicapées qui a lieu du 17 au 23 novembre 2014, la société Webhelp Fontenay le Comte organise deux journées portes ouvertes les mardi 18 et jeudi 20 novembre prochains de 9h00 à 17h00.

 

Durant cet événement, toute l’équipe de Webhelp Fontenay le Comte va se mobiliser afin de faire connaitre le temps d’un échange ou d’une présentation les coulisses de son centre d’appels.

Au programme :

Présentation du Site (animée en salle par le Directeur du Site) :  9h30 // 10h30 // 11h30 et 14h // 15h // 16h

Jobs dating (environ 10 minutes par entretien) en salle en « face à face » : de 10h à 12h et de 14h30 à 16h30

Double écoute : de 9h à 17h (avec présentation du projet, des outils, des scripts, échanges avec collaborateurs………).

L’accueil et la convivialité autour d’un verre et quelques gourmandises seront à l’honneur durant ces deux jours.

Vous êtes en situation de handicap, vous recherchez un emploi, n'hésitez pas à participer à ces portes ouvertes, essayez le job dating, découvrez welbhep... Faites connaitre cette initiative autour de vous ! 

Contact :  Webhelp Fontenay le Comte : 6 rue de l'Innovation - Vendéopôle Sud-Vendée - 85200 Fontenay le Comte - 02.28.13.91.80 pour plus d'informations : 02 28 13 91 80

 

AFFICHE CHARLENE V4.jpg

 

 

: +33 (0)2 28 13 91 80

 

: +33 (0)2 28 13 91 80

 


14:54 Publié dans Emploi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Billet d'humeur 195 de notre Yonnais en colère "Énième enquête..."

Billet concocté en référence à cet article


Lucidité des Français ?
Mouais !

A voir quand même, parce que s'ils étaient si lucides que ça les Français, peut-être qu'ils s'engageraient davantage dans le combat.
S'ils se sentaient plus concernés et fermaient moins les yeux sur des situations auxquelles ils ne sont parfois pas si étrangers que ça, peut-être qu'ils bougeraient les lignes avec l'APF et les Z'handicapés !

Je dis ça, mais c'est vrai quoi !
Si on attend que nos énarques pour lutter contre les discriminations, ben autant attendre sans succès la Saint Glinglin !!
D'ailleurs on perçoit bien chaque jour ce que ça donne !

Ceux-là ne sont qu'ambitieux, opportunistes, carriéristes, égoïstes et odieux...
Ceux-là ne comprennent strictement rien à la vraie vie !
Ils prennent les décisions qui servent leur dessein.

Peut-être se sentiront-ils discriminés à la lecture de ce billet ?!
Rien n'est moins sûr, tellement ils sont aveuglés par leur soif de pouvoir !
Mais s'ils comprennent, ce sera déjà une belle étape de franchie...

A la semaine prochaine

Mot n° 195 : "pour"

11/11/2014

On est tous faits pour aimer la vie !

10/11/2014

AD'AP : Véronique BESSE interpelle S. NEUVILLE

La Députée Véronique Besse a interpellé, par le biais d'une question écrite au gouvernement, la Ministre Ségolène Neuville, sur la question des AD'AP. Cela fait suite à une première réponse hautement biaisée et simplifiée de la Ministre, réponse que nous n'avions pas manqué d'analyser : voir ici.

Pour lire cette question écrite de Véronique Besse, cliquez ici.

09/11/2014

Handicap et discrimination : lucidité des Français quant à la responsabilité de l'Etat

Enquête BVA  :

BVA discrimination hp.png

source ici

06/11/2014

Troubles de la santé, parcours transition ou accompagnements ? Colloque à Nantes de le 19 novembre 2014

Logo_PEP.JPGL'URPEP Pays de la Loire organise un collque en partenariat avec la Région Pays de la Loire et le Rectorat de l'Académie de Nantes. Le Thème retenu est celui de l'accompagnement de l'enfant, qu'il soit familial, thérapeutique, pédagogique ou éducatif (maladie somatiques, acindex 2.jpgcidents ou troubles psychologiques).

 

 index.jpg

Programme et inscriptions, cliquez ici

Billet d'humeur 194 de notre Yonnais en colère "Une bande organisée !"

 En réaction à ça : Détournement du fonds FIPHFP par les universités : une décision inacceptable !

Après l'Europe qui ne sanctionne pas la France.
Après l'acceptation les yeux fermés d'annihiler (= réduire à néant, détruire) la loi de 2005.
Après le laxisme des élus (leur grande majorité) sur la scolarisation des enfants z'handicapés.
Après...

C'est le lobbying des élus qui agissent eux-mêmes en bande organisée !
De vrais bandits modernes tous ceux-là !
Tous à mettre dans le même sac en y regardant de plus près.
Des Al Capone des temps modernes !

194.jpgUn sacré ménage à faire là-dedans, moi je vous le dis...
Aussi sûr que je m'appelle le Yonnais en colère et que Bruce Wayne est le Batman !

A la semaine prochaine

Mot n° 194 : "de"

05/11/2014

COVER-Dressing, un webzine pour celles et ceux qui aiment la mode !

1798695_614268655316772_382845578_n.jpgTrouver « chaussure à son pied », ou des vêtements à la fois confortables et dans l’air du temps, c’est un défi lorsqu’on est en situation de handicap. Au manque d’accessibilité de nombreuses boutiques, la mode impose d’autres barrières, du simple fait d’être pensée pour des corps très normés. 

Des conseils, des bons plans, des astuces, des reportages, etc.. Rendez-vous chez Cover-dressing en cliquant ici ou sur sa page facebook en cliquant ici

.