24/06/2014

L'APF exprime son indignation face à la presse à 11h et face au Préfet à 14h

A 11h ce matin Thierry Craipeau Représentant Départemental, accompagné de Stéphanie Ottou Directrice,  tenait une conférence de Presse pour exprimer l'indignation de l'APF suite à la présentation du projet d’ordonnance jeudi dernier par le gouvernement (voir ici)

1 conf presse.jpg

Pour lire le communiqué de presse de la Délégation de Vendée , cliquez ici.

Pour lire l'avis de l'APF sur ce projet d'ordonnance, cliquez ici.

Alors que le 13 mai dernier le sous-Préfet de Vendée a refusé de nous recevoir au motif fallacieux que nous avions troublé l'ordre public (voir ici), il nous a adressé les jours suivants une invitation pour une réunion dédiée à l'accessibilité, réunion qui se tient justement cet après-midi...

En soutien à notre Représentant Départemental, et pour témoigner de notre indignation, quelques militants de l'APF s'installeront devant la Préfecture dès 14h. Ce rassemblement silencieux illustrera notre consternation : nous n'avons plus de mots pour exprimer notre colère : le niveau de mépris auquel nous sommes confrontés de la part du gouvernement n'a jamais été aussi élevé. Mais nous ne nous tairons pas pour autant. Nous continuerons à défendre notre droit à vivre comme tout le monde, notre droit élémentaire à circuler comme tout le monde.

Nous ne laisserons pas le Chef du Pays des Droits de l'Homme et ses acolytes ruiner notre espoir de voir un jour la France accessible en silence sans nous battre.

A ce jour, seule la Députée Bulteau nous a indiqué via Twitter qu'il y avait "incompréhension" et qu'il fallait qu'on en parle. Les 7 autres Parlementaires Vendéens n'ont pas donné suite à notre demande de mobilisation pour faire modifier ce projet d'ordonnance auprès du Gouvernement (voir ici)

23/06/2014

"Le gouvernement choisit d'aggraver les situations de handicap"

Communiqué de presse de L'Association nationale pour l'intégration des personnes dites handicapées moteurs (ANPIHM) : 

« L'Association nationale pour l'intégration des personnes dites handicapées moteurs condamne sans réserve le projet d’Ordonnance gouvernementale sensée assurer la mise en accessibilité du cadre bâti, de la voirie et des transports. En la circonstance l'ANPIHM ne peut que rappeler la défiance qui l'animait tout au tong de la soi-disant concertation instruite, à sens unique, par la Délégation ministérielle à l'accessibilité.

Aujourd'hui, les masques tombent, il apparaît clairement qu'il s'agissait bien plus de satisfaire les lobbies professionnels et autres gestionnaires, privés et publics, de gros patrimoines que de défendre l’intérêt général et, moins encore, celui des personnes dites handicapées.

En effet, tant du fait de l'amoindrissement des attributions décisionnelles des CCDSA, tant du fait des dérogations injustifiées tacitement accordées par la non instruction du dossier par le représentant de l'Etat dans le département, tant du fait de la suppression des sanctions pénales encourues par les professionnels et décideurs contrevenants,  tant du fait du montant indigent des sanctions financières administratives projetées, tant du fait des délais accordés aux délais, tant du fait de la réintroduction de dispositions rejetées lors de la soi-disante concertation, il apparaît très concrètement que la perspective de libre circulation des personnes dites handicapées est en passe de s'éloigner pour de longues années.

Reniant ses déclarations et ses engagements, le Gouvernement choisit ainsi, en toute connaissance de cause, d'aggraver les situations de handicap vécues aujourd'hui par les personnes dites handicapées et que vivra demain l'ensemble de la population vieilissante.

Face à une telle situation, l'ANPIHM, qui a manifesté son opposition à une telle politique depuis des mois, et plus récemment aux côtés de l'Association des paralysés de France et de bien d'autres associations le 13 mai, Place de la République à paris, appelle l'ensemble du Mouvement associatif à s'unir et à se mobiliser contre les mesures en préparation et se déclare prête à se joindre à toute initiative permettant d'avancer efficacement dans cette voie."

Source : le Bien Public

La pensée de la semaine... sur notre liberté...

coluche dépité.jpgVous voyez, c'est ça la liberté en France :

on a rigoureusement le droit de dire c'qu'on veut... Et le gouvernement a rigoureusement le droit de faire c'qu'il veut.

Coluche

20/06/2014

Ségolène Neuville montre un mépris sans limite des personnes en situation de handicap.

Jeudi, jour de la présentation de son ordonnance scandaleuse relative à l'accessibilité, et alors qu'elle ruine tout espoir des personnes en situation de handicap de voir un jour la France accessible, Ségolène Neuville, notre nouvelle Secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées, twitte fièrement une photo d'elle posant avec une troupe de clowns :

ségolène neuvile 2014-06-19 avec clowns - Copie.jpg

Aujourd'hui Vendredi, elle twitte sans complexe une photo d'elle, participant à un congrès de l'APAJH sur... l'accessibilité universelle (ça ne s'invente pas) :

ségolène neuvile 2014-06-20 congrès APAJH congrès access universelle - Copie.jpg

Jusqu'où va son mépris pour les personnes en situation de handicap ???

Accessibilité : Nous attendons des Parlementaires Vendéens qu'ils agissent !

Réunis en Séminaire de travail ces jeudi et vendredi, les Conseillers Départementaux ont bouleversé leur programme dès qu'ils ont pris connaissance de ce scandaleux projet d'Ordonnance relative à l'accessibilité présentée hier par le gouvernement : voir ici les abérations proposées par le gouvernement et l'analyse de l'APF

Dès cet après-midi ils ont adressé un courrier à chacun des 8 Parlementaires vendéens pour susciter leur mobilisation et leur intervention auprès du Gouvernement pour faire modifier cette ordonnance laxiste, scandaleuse et inacceptable : voir un exemple de courrier ici

Pour les Conseillers Départementaux, "cette ordonnance nous confronte à un niveau de mépris des personnes en situation de handicap encore jamais atteint !"

La "grande concertation" qui nous a mobilisés durant 140 h et derrière laquelle se cache Ségolène Neuville (voir ici) n'est qu'une mascarade puisque l'ordonnance fait apparaître des mesure jamais discutées et des mesures hallucinantes comme autoriser un commerce à ne pas être accessible dès lors que l'arrêt de bus/tram/métro le plus proche ne l'est pas !!! Quel mépris !

Espérons que les élus Vendéens se sentent un minimum concernés par le sort réservé à leur concitoyens, leurs électeurs si cette Ordonnance devait passer en l'état, et qu'ils agissent !

L’APF scandalisée : le Gouvernement va-t-il ordonner une France inaccessible ?

L’Association des paralysés de France (APF) est scandalisée par le projet d’Ordonnance relative à l’accessibilité présenté aujourd’hui aux associations représentatives des personnes en situation de handicap, aux associations d’élus locaux et aux branches professionnelles.

Révoltée, l’APF a quitté la réunion !

L’APF dénonce notamment les délais inacceptables envisagés pour concrétiser l’accessibilité - ni plus ni moins qu’un risque de report sine die de l’obligation d’accessibilité -, une souplesse du dispositif des Agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) qui incite au laissez-faire, la faiblesse des sanctions proposées, l’absence d’obligation du dépôt des Ad’AP pour les transports, la part trop belle donnée aux « difficultés financières » des établissements alors que plusieurs dispositifs d’aides et de prêts existent et l’ajout de nouveaux motifs de dérogation !
Sous couvert de modifier la loi handicap de 2005, ce projet d’Ordonnance vient dénaturer la lettre et l’esprit de cette loi par un dispositif trop laxiste alors que l’APF attendait un dispositif persuasif !
Le Gouvernement doit impérativement modifier cette Ordonnance, s’il veut donner une chance à la France de ne plus être un « pays en situation de handicap » !

Pour lire le communiqué complet, cliquez ici

Pour lire l'avis de l'APF, cliquez ici

19/06/2014

Billet d'humeur 174 de notre Yonnais en colère "Les blablas de l'Assemblée !"

Un Député Z'handicapé qui défend la cause !
Un autre qui parle de "nullité de la RATP" !
Un autre qui revient sur la concertation !

Et ça donne ça : installez-vous confortablement et cliquez !

Y'en a t il un qui propose autre chose que changer un mot pour un autre ?
Y en a t il un qui va se coller le derrière dans un fauteuil pour voir ce que ça donne ?

Et la ministre et son fameux critère de la "fréquentation" : rien compris !
Faut lui expliquer comment ? Quand on ne peut pas y aller, y'a pas de fréquentation !!
D'ailleurs, quand on regarde le nombre de votants sur l'ensemble du texte, on voit bien la très faible fréquentation de l'hémicycle : ce n'est pas que les autres n'ont pas pu venir du fait de l'inaccessibilité, c'est le reflet du "j'm'en foutisme des Députés sur la question" !

Ouh ouh ! On est là ! On existe ! Venez madame la ministre nous chercher en bas de notre immeuble, et on vous explique...

Décidément, j'crois que ça va être compliqué de faire avancer le schmilblick avec nos gouvernants !

"Si t'avances et tu recules, comment veux-tu comment veux-tu que j'comprenne le bidule ?!!"

A la semaine prochaine

Mot n° 174 : "durant"

18/06/2014

"Une minute de silence pour la loi de 2005 bafouée"

Nos amis Nantais ont exprimé le poids de leur déception et de leur colère au travers une minute de silence pesante, au moins autant que le laxisme de nos politiques...

"11 février 2005 : j'ai osé y croire..."

Grande désillusion de nos amis Angevins, le 13 mai Place de la République à Paris... "Je n'ai plus de jambe. Aujourd'hui les bras m'en tombent !"

"Le changement, c'est pas maintenant" Joli poème en rime des Mayennais

Le Représentant de la Mayenne a prononcé un bien joli poème le 13 mai Place de la République...

"Les AD'AP sont une supercherie !" Coup de gueule de Thierry Craipeau à Paris le 13 mai dernier

Pendant que nous menions notre petite opération pédagogique devant la Préfecture de Vendée (voir ici), notre Représentant Départemental, Thierry Craipeau, portait haut et fort notre colère place de la République à Paris !

16/06/2014

La RATP encourage les personnes en situation de handicap à « développer leur désir de mobilité »

téléchargement.jpgToute personne handicapée moteur ayant déjà emprunté un bus parisien ne se reconnaîtra peut-être pas forcément dans ce nouveau film d’animation de la RATP. Présenté mercredi 11 juin sur le stand de la RATP au salon Autonomic de Paris, Accessible ensemble – Quand Théo rencontre Clara entend « valoriser les "bonnes pratiques" à adopter par les personnes utilisatrices de fauteuil roulant pour prendre le bus en toute sécurité ainsi que les bonnes attitudes à adopter par les autres personnes pour faciliter leurs déplacements. »

En effet, dans ce film d’une durée de 3’48, tout est aisé, ou presque, pour le jeune narrateur de l’histoire. À l’exception de deux poussettes non pliées dans la travée centrale, point de palette cassée, de chauffeur peu accommodant ou de réflexions désagréables des autres usagers pour "pimenter" son voyage… Bref, cette somme de petites galères quotidiennes que doivent se coltiner bon nombre de Parisiens.....

Lire la suite ici, le blog de Faire Face

13/06/2014

Accessibilité : l’APF déplore des délais encore trop longs !

Suite au vote de l’Assemblée nationale autorisant le gouvernement à modifier par Ordonnance les délais de mise en accessibilité, l’Association des paralysés de France (APF) fustige les délais envisagés allant jusqu’à 10 années supplémentaires.

Si le dispositif des Agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) est devenu obligatoire pour les établissements recevant du public, l’APF regrette qu’il ne le soit toujours pas pour les transports. Le montant des sanctions prévues reste également inconnu.

Lire la suite ici : Réflexe Handicap.org, le blog politique de l'APF

 

12/06/2014

Accessibilité : les députés rendent les Ad’ap obligatoires

372751067.jpgC’est une petite victoire. Ou une maigre consolation. Tous les exploitants d'établissements recevant du public (ERP) n’étant pas accessibles à l’échéance légale du 1er janvier 2015 devront déposer un agenda d’accessibilité programmée (Ad’ap). À défaut, ils seront sanctionnés.

Ainsi en ont décidé les députés en adoptant, dans la nuit du 11 au 12 juin, le projet de loi habilitant le gouvernement à adopter des mesures législatives pour la mise en accessibilité. Les deux dispositions ne figuraient pas dans le texte initial : un exploitant d’ERP n’était pas tenu de déposer un Ad’ap et ne pouvait donc être sanctionné s’il ne le faisait pas. Ces amendements, soufflés par l’APF, y ont été ajoutés, lors des débats....

Lire la suite ici : sur  le blog de Faire Face

 

 

11/06/2014

Accessibilité : Dorine Bourneton, pilote handicapée, s'adresse au Pt de la République

Dorine a adressé une bien jolie lettre ouverte au Président de la République en réaction à la mise en place des Agendas d'accessibilité programmée (AD'AP)  : la lire dans son intégralité ici.

Et écoutez son interview sur France inter le 9 juin 2014 :

Projet de loi accessibilité : intervention de Sylviane Bulteau, Députée de Vendée

970625_605360366221087_811957135_n.jpg
 
Pour voir et écouter l'intervention de Sylviane Bulteau, mardi 10 juin  à l'Assemblée Nationale, cliquez ici

09/06/2014

L'handicyclette est née aux Sables d'Olonne, et elle ne passe pas inaperçue

handicyclette.JPGA 81 ans, Joseph Praud est un monsieur très actif, un esprit curieux et inventif avec des capacités avérées pour le bricolage : « C’est notre Mac Gyver » comme se plaît à dire sa fille Rose.

Inlassable pêcheur, chasseur et voyageur, il a dû progressivement réorganiser sa vie pour accompagner son épouse Marie-Paule dans l’évolution d’une maladie génétique qui l’a finalement condamnée au fauteuil roulant voici plus de 2 ans. Pas question de se confiner au domicile il fallait se donner les moyens de continuer à vivre le plus normalement possible : « Après 22 ans de voyages avec notre camping-car, pas question d’abandonner les sorties. Il a fallu s’adapter au handicap ». C’est là que le génie inventif de Joseph intervient.

« Les solutions sont très simples » dit-il, il fallait quand même y penser. Joseph fabrique des platines permettant d’adapter des petites roues sous le fauteuil afin de pouvoir occasionnellement enlever les grandes : « On gagne les centimètres nécessaires pour passer les portes standard à la maison et surtout pouvoir rentrer dans le camping-car ».En un geste les grandes roues sont repositionnées pour les balades à l’extérieur…en vélo ! Un jeu d’enfant : Joseph a modifié sa bicyclette en enlevant la fourche et la roue avant, « une barre fixée au guidon vient s’arrimer aux poignées du fauteuil, ça prend 1 mn sans aucun outil ». Et voilà l’ensemble transformé en tricycle, un peu à l’image du pousse-pousse chinois. Marie-Paule assise devant et Joseph aux pédales ne passent pas inaperçus, « même les gendarmes sont surpris » ajoute-t-il malicieusement.

Et ce n’est pas tout ! Un moteur électrique vient s’adapter sous le fauteuil pour faciliter l’attaque des montées et une remorque peut compléter l’ensemble pour embarquer provisions et matériel pour « aller pêcher la palourde ». Joseph a même résolu le problème de la montée du fauteuil dans le camping-car : une rampe d’accès amovible et un treuil alimenté par la batterie permettent un franchissement sans effort du fauteuil lesté de ses grandes roues et avec sa passagère… c’est parti pour découvrir nos paysages vendéens, surtout la côte que Marie-Paule et Joseph affectionnent particulièrement. C’est aussi une belle leçon d’amour.

source : le journal des Sables

02/06/2014

Des médecins emplis d’« empathie » pour les personnes handicapées refusent l’obligation de mise en accessibilité

 « Les dérogations sur trois ans ne sont qu’un délai supplémentaire de mise à niveau et ne font que déplacer dans le temps l’inapplicabilité de la loi. » Les agendas d’accessibilité programmée (Ad’ap) ne satisfont pas les médecins des Alpes-Maritimes.

Dans un communiqué du 26 mai, la confédération des syndicats médicaux de France 06 (CMSF 06) souligne que « dans de nombreux cas (…) la mise aux normes des locaux des médecins libéraux est impossible sauf à envisager des investissements considérables ». Cette loi « risque de créer des déserts médicaux en centre-ville ».

Des médecins volontairement "hors-la-loi"

Lire la suite sur Faire Face

28/05/2014

"En 1969 des Hommes ont marché sur le lune..." Témoignage du 13 mai, jour de colère

"En 1969 des hommes ont marché sur la lune. En 2014, d’autres hommes ne peuvent même pas accéder aux moyens de transport locaux. Et on nous dit que « les voyages forment la jeunesse » Intervention d'Erik Liger, Place de la République, le 13 mai dernier.

Source : http://www.necoutezpasleslobbies.org/

Une Vendéenne demande l'annulation des élections municipales, faute d'isoloir accessible

Au Girouard, un recours contre l'élection de l'unique liste en lice aux municipales.

Une habitante de la commune du Girouard (Vendée) a contesté mardi devant le tribunal administratif de Nantes la validité de l’élection de l’unique liste qui s’était présentée aux dernières élections municipales, remportées par le maire sortant Auguste Grit.

L’absence d’isoloir accessibles aux personnes à mobilité réduite était notamment un motif d’annulation de l’élection, a fait valoir Nicole Pauvers. “Ca n’a pas nuit au scrutin final, mais c’est quand même une cause d’annulation”, a-t-elle dit à l’audience. “Je m’en réfère au code électoral, qui est la base de la démocratie.”

Mais le rapporteur public a préconisé le rejet de sa requête, estimant ne pas avoir la preuve que cela avait empêché certains électeurs de voter. La magistrate a relevé au passage que le suspense était “limité” quant à l’issue du scrutin dans cette petite commune de 862 habitants…

Le tribunal administratif de Nantes, qui a mis son jugement en délibéré, rendra sa décision dans un mois./GF (PressPepper)

Source : Journal des Sables

Bravo à cette citoyenne active qui sera sans aucun doute saluée par notre Préfet de Vendée, qui devrait, dans un même temps, tirer les zoreilles des élus pas responsables qui ont organisés ce scrutin.

19/05/2014

La pensée de la semaine... nous vient de notre Préfet de Vendée !

Préfet Albertini Jean-Benoit.jpg"La République et la gestion des affaires publiques... appellent des citoyens actifs et des élus responsables !"

Jean-Benoît Albertini, Préfet de Vendée - 31 mars 2014 (source ici)

Photo : Préfecture de Vendée

Heu... on est un peu perdu là. Quand on est des citoyens actifs et qu'on réclame des élus responsables qui respectent les lois de notre République, vous dîtes ça : cliquez ici

16/05/2014

Film pour revivre un temps fort de notre manif du 13 mai

Revivez le temps fort de notre manifestation du 13 mai grâce à ce petit film réalisé par Sébastien : le moment où nous avons pris tout le monde par surprise en nous rendant à l'entrée du parking de la Préfecture et en bloquer l'accès durant une petite heure.

Vous voulez nous empêcher d'entrer ?

On peut vous empêcher de sortir !

15/05/2014

La nouvelle rampe d'accès à la plage de Tanchet fait réagir...

rampe tanchet.jpgDans l'édition du Journal des Sables du 8 mai dernier, un lecteur a fait part de son mécontentement, suite à la construction d'une rampe d'accès pour permettre aux personnes à mobilité réduite d'accéder à la plage. Lire le courrier des lecteurs ici.

François Bergniard, le Référent du Groupe Relais Littoral APF, a demandé un droit de réponse, dénonçant auprès du Rédacteur en chef les propos tenus par ce lecteur anonyme.

Le Journal des Sables a publié un article sur cette rampe, ainsi que la réaction du Référent APF, dans son édition du jour : lire ici.

A lire également : article Ouest France (photo Ouest France)

Manif du 13 mai en Vendée : article du Pays Yonnais

On ne le dira jamais assez : l'accessibilité, tout le monde en bénéficie, même les femmes enceintes et les parents de jeunes enfants avec poussettes !2014-05-15 Pays Yonnais-Manif ADAP web petit.jpg

"Liberté, Egalité, Accessibilité !" Reportage de Libération à Paris, mardi 13 mai


Manifestation des handicapés : «Le manque d... par liberation

Billet d'humeur 169 de notre Yonnais en colère "Il fulmine nonchalamment. Nous colèrons activement"

En référence à cette photo


Alors que les Z'handicapés sont là, il fulmine nonchalamment !
On croit rêver ?!
Ben non !
Sur la photo (à droite, installé sur une chaise), c'est notre actuel Directeur de Cabinet et sous-Préfet du Préfet de Vendée...
Pas mal non !
C'est dire comment les choses vont avancer avec de telles attitudes : c'est un représentant de l'Etat ! la classe !

Ouais ! Parce que le gars il est pas content...
Mais pas content du tout !
L'accès à la Préfecture bloqué pendant une heure par une pyramide de fauteuils pour l'entrée au public, puis par une chaîne humaine en fauteuils à l'entrée du parking... réservé aux gens qui y travaillent activement !
C'est du jamais vu et ça ne se fait pas !

Y'a bien de quoi s'énerver n'empêche pour ceux-là... parce que ça tombe pile poil à l'heure du déjeuner !
Ben crotte alors !
Qu'ils aillent se plaindre à leur chef !

S'il fulmine nonchalamment notre Directeur de Cabinet, eh ben nous, les Z'handicapés, ne décolérons pas...
Nous colérons activement !

Qu'il se dise bien une chose : le mouvement se radicalise !
Ce ne sont plus seulement les associations qui crient au scandale.

Mais bien des mouvements, des collectifs citoyens comme "NON AU REPORT DE 2015" qui sont plutôt du genre à la fois légitimes dans leur colère, mais aussi et surtout véhéments et incontrôlables dans leurs tactiques...
Ceux-là représentent une colère des Z'handicapés rarement vue jusqu'alors !

Alors gare !
Il gronde il gronde l'handicapé !

A la semaine prochaine

Mot n° 169 : "Yonnais"

14/05/2014

Le poids des mots, le choc des photos... Petite leçon de communication par la Préfecture de Vendée

Dans l'article paru dans Ouest France ce mardi 14 mai 2014, la Préfecture de Vendée "regrette l'irrespect de l'ordre public" dont nous aurions, selon elle, fait preuve hier. "Quelles qu'en soient les motivations, les blocages et les excès ne sont pas le meilleur moyen de garantir un dialogue efficace en démocratie." ajoute-t-elle. Le poids des mots...

Allez, on vous laisse juge de notre irrespect de l'ordre public, de nos excès, et de notre incapacité à créer les conditions d'un dialogue efficace digne d'une démocratie. On vous propose un petit comparatif en photos : le 11 avril 2013 les agriculteurs manifestaient devant cette même préfecture dont on n'a retrouvé aucune déclaration indignée dans la presse. Certainement la Préfecture a-t-elle jugé qu'ils le faisaient dans le calme et la mesure, le respect de l'ordre public, et l'efficacité de dialogue digne d'une démocratie.

On va donc aller prendre quelques leçons avec nos amis agriculteurs pour notre prochaine manif, promis !

Nous hier :

IMG_1623.JPG

IMG_1566.JPG

et plein d'autres terribles preuves ici

Nos amis agriculteurs en avril 2013 : (cliquez sur les photos pour retrouver les sources et articles correspondants)

agriculteurs 11 avril 2013 jour web petit.jpg

agriculteurs 11 avril 2013 web petit.jpg

Les dégâts occasionnés par les agriculteurs: 15 000 € de travaux de remise en état des espaces verts de La Roche sur Yon labourés par 1000 tracteurs + une grille principale de Préfecture brulée et donc remplacée.

agriculteurs avril 2013 dégradations LRY 15000 € web petit.jpg

Les dégâts que nous avons occasionnés : une cinquantaine d'affiches scotchées sur les grilles, laissées sur place...

grille pref à 15h nettoyage affiches.jpg

Le choc des photos...

mort de rire 2 bonhommes.gif

 

Manif du 13 mai en photos

Retrouver l'ensemble de l'action en photos en cliquant ici.

Merci à nos photographes qui ont saisi de bien jolis souvenirs !

IMG_1579.JPG

La Vendée fait parler d'elle à Paris !

Pendant que les militants APF  Vendéens menaient leur petite action pédagogique et symbolique devant la Préfecture de Vendée, Thierry Craipeau, notre Représentant Départemental, intervenait aux côtés des 100 autres Représentants Départementaux APF et de notre Président Alain Rochon, Place de la République à Paris, devant des centaines de personnes.

Thierry à Paris.jpg

"Les AD’AP ne sont-ils pas juste une jolie supercherie ?

 

La France compte 650 000 Établissements recevant du Public : écoles, mairies, boulangerie, et seulement 15% d’entre eux sont accessibles !

Cela nous fait une moyenne de 5 500 ERP inaccessibles par département ! Mais pas de panique nous dit-on : les AD’AP vont régler tout ça !

Mais qui va savoir que le petit coiffeur de Chantonnay n’est pas accessible ? Qui va s'assurer qu’il a déposé un AD’AP ? Et s’il le dépose, qui va vérifier que les travaux sont réalisés et conformes aux normes ?

Certainement pas la préfecture de Vendée !

En Vendée il devrait y avoir 33 commissions accessibilité, donc 33  rapports annuels d’activité transmis au Préfet.

Et pourtant chaque année, il y a moins de 10 rapports qui sont envoyés en Préfecture  ! Et que se passe-t-il ? Et bien rien. Le Préfet ne fait rien.

Alors aura-t-il la volonté et les moyens de contrôler la mise en œuvre de 5 500 AD’AP alors qu’il ne peut même pas gérer 33 petits rapports ? Non, bien sûr que non !

Les AD’AP sont une supercherie, ENCORE UNE DE PLUS !!"

Téléchargez son intervention ici.

 

La manif du 13 mai contre les 10 ans des ADAP dans la presse locale

Les médias ont répondu en nombre hier pour informer l'opinion publique sur l'Apartheid Ergonomique que vivent les personnes en situation de handicap depuis 40 ans, et qu'elles risquent de subir pour 10 ans encore si on laisse faire le gouvernement sans rien dire.

France Bleue, RCF, Alouette, TV Vendée, Ouest France et Pays Yonnais ont couvert notre rassemblement Vendéen.

Pour lire notre communiqué de presse, cliquez ici.

IMG_1535.JPG

Frédéric Yvon et quelques journalistes.