13/05/2014

Acte 2 : Blocage de l'entrée publique de la Préfecture

Durant l'intervention des Conseillers Départementaux, les militants déterminés ont monté une pyramide de fauteuils roulants devant l'entrée publique de la Préfecture, histoire de dénoncer l'entrave à la liberté de circuler faite aux personnes en situation de handicap moteur :

IMG_1576.JPG

IMG_1592.JPG

IMG_1598.JPG

Petite action pédagogique symbolique sous le slogan :

IMG_4155.JPG

Acte 3 : Tous devant l'entrée des artistes !

Le joyeux cortège s'est ensuite rendu du côté du parking des salariés de la Préfecture...

IMG_1672.JPG

IMG_1714.JPG

Quoi de mieux, pour comprendre une situation, que de la vivre ? Nous avons donc animé une sympathique action de sensibilisation rien que pour les agents de l’État qui ont pu, le temps d'une petite heure, expérimenter les effets de l'impossibilité de circuler, d'accéder, de passer... Expérimenter ce que nous vivons, subissons depuis des décennies, et que l’État veut nous infliger pour 10 ans encore.

Nous avons bloqué la sortie des salariés de la Préfecture entre 12h et 13h, brandissant une banderole "Vous voulez nous empêcher d'entrer ? On peut vous empêcher de sortir !"

IMG_4169.JPG

On a même reçu l'aide des policiers qui ont posté 2 de leurs voitures à l'entrée du parking pour en interdire l'accès aux véhicules !

Nous avons pu vérifier que l'immense majorité des personnes comprend et approuve notre action (un sondage IFOP-APF montre que 91% des Français estiment que l'accessibilité est un enjeu essentiel sur lequel il faut investir). Un agent de la Préfecture nous a exprimé son entier soutien, et d'autres nous applaudissaient des fenêtres de leurs bureaux !

IMG_1725.JPG

Acte 4 : le sous-Préfet refuse au dernier moment de recevoir l'APF ! Dommage, il a pas tout compris.

Frederic_LAVIGNE-a2fa8.jpgPS : le "Il a pas tout compris" est fait exprès : pas de "n'" pour mieux donner le ton de l'article... Merci à celles et ceux qui, pensant qu'il s'agissait d'une vilaine fôte d'orthographe nous ont alertés !

Hier, lundi 12 mai, nous avons été informés que le Préfet de Vendée, Jean-Benoit Albertini, en réponse à notre demande d'audience formulée il y a un mois tout juste, avait mandaté le sous-Préfet, Directeur de Cabinet, Frédéric Lavigne, pour nous recevoir (photo, source Préfecture de Vendée).

On devait se voir à 13h, à l'issue de notre rassemblement, sauf que...

Sauf que ce qui devait arriver arriva ! Lorsque les agents de la Préfecture se retrouvaient bloqués par notre joyeuse bande, on les invitait à aller s'en offusquer auprès de leur patron, Monsieur le Préfet. Ben oui quoi, qu'en 2014 au Pays des Droits de l'Homme certains d'entre nous puissent se retrouver bloqués, interdits de circuler librement, interdits d'accès, c'est scandaleux. Il faut s'en indigner et ne pas laisser faire ! Qui a le droit d'empêcher quiconque de circuler librement ?? Personne de devrait s'octroyer ce droit, encore moins en France, Pays des Droits de l'Homme.

Alors très rapidement l'information a circulé et est arrivée jusqu'au patron. Parfait !

Et notre sous-Préfet, il a tout compris ! Il l'a dit : c'est INADMISSIBLE. C'est IRRESPECTUEUX. Il s'est fermement indigné que des citoyens puissent subir ce que nous leur avons fait subir : ne pas avoir la liberté de circuler comme ils le veulent, ne serait-ce que 30 minutes. Sauf qu'au lieux de nous dire "Je vous ai compris" il nous a dit "J'veux plus vous voir"... Dommage.

A 12h30, à peine une demi heure après le début de notre action, si symbolique au regard des 10 ans supplémentaires que l’État veut nous infliger, il nous a fait savoir par l'intermédiaire du Chef de Cabinet qu'il nous laissait 5 minutes pour lever le camp sinon quoi il annulait l'audience...

Ni une ni deux, on a organisé un référendum, et à l'unanimité les militants plus déterminés que jamais ont refusé de céder à la "terrible" menace, ont refusé de se soumettre, même à la colère d'un Représentant de l'Etat. Car leur colère à eux, elle est bien plus forte. Ça fait des décennies qu'on est bloqué chaque jour, qu'on ne peut pas accéder aux écoles, aux mairies, aux tribunaux, aux restaurants, aux boulangeries, aux coiffeurs, aux musées, aux piscine, et on en passe.

IMG_1782.JPGQue l'audience soit annulée, ce n'est pas grave. On fera ce qu'on a prévu de faire. C'est le message que la Directrice de la Délégation a donc remis au Chef de Cabinet.

On a donc terminé notre action, bloqué le passage durant 1 heure comme prévu, et à 13h on a mis fin au rassemblement, comme prévu. Nos engagements, on les tient nous.

On n'a pas eu d'audience, tant pis. Le sous-Préfet, Représentant de l'Etat a préféré vivre notre action de son petit local à l'entrée de la Préfecture (c'est le monsieur qui est assis à droite) :

IMG_1812.JPG

Nous, on a atteint notre objectif. On a répondu à l'appel des 100, on a soutenu nos 100 Représentants Départementaux de l'APF, notre Président Alain Rochon, et on a porté la parole de colère des millions de personnes en situation de handicap qui subissent discrimination, exclusion et humiliation depuis 40 ans, date de la première loi jamais appliquée.

40 ans d'immobilisme, ça suffit !

Notre liberté d'aller et venir n'attendra pas 10 ans de plus !

liberte égalité accessibilité web petit.jpg

Faut savoir c'que vous voulez M'sieur le Préfet !

Juste à l'entrée de la Préfecture, sur la grille, on trouve une affiche très rigolote vu le contexte. Les passants qui contournaient notre pyramide de fauteuils pour tout de même entrer (on est sympa quand même, on n'a pas bloqué totalement) ne pouvaient pas la louper.

Et c'est même pas nous qui l'avons mise, c'est le Préfet !

IMG_1650.JPG

1 on l'a fait web petit.jpg

12/05/2014

Demain en Vendée, tous devant la Préfecture !

accessibilité liberté égalité web.jpgParce que ne pas s'élever contre les discriminations dont nous sommes victimes et que le gouvernement veut nous imposer pour 10 ans encore, c'est consentir,

Parce que nous ne sommes pas des sous-citoyens,

Parce que nous voulons faire nos courses, travailler, prendre le bus, aller à l'école, voter, etc, comme tout le monde,

Parce que la loi est votée depuis 9 maintenant,

Parce que nous sommes en droit d'exiger qu'elle soit appliquée,

soyons nombreux demain devant la Préfecture de Vendéevpour le faire savoir.

rendez-vous demain,

mardi 13 mai 2014 à 10h30 devant la Préfecture de Vendée, 29 rue Delille à La Roche sur Yon.

Soyons nombreux ! Faisons entendre notre voix !

Si le soleil nous accompagne, nous pourrons pique-niquer ensemble dans le square Bayard, alors emporter votre sandwich ! Et pour plus d'information, contactez-nous au 02 51 37 03 47 ou dd.85@apf.asso.fr

« Liberté - Égalité - Accessibilité : l’appel des 100 ! » J - 1 : la mobilisation s’étend, la colère monte !

 appel des 100 web petit.jpg

L’APF organise un grand rassemblement pour l’accessibilité mardi 13 mai de 11h à 15h, place de la République à Paris où 500 personnes sont attendues.

100 représentants APF venus de toute la France prendront la parole pour exprimer leur colère et leur refus d’attendre jusqu’à 10 ans de plus pour une France accessible !

A la veille de ce rassemblement, la mobilisation prend de l’ampleur : d’autres associations se joignent à la manifestation et plusieurs villes de France se mobilisent le même jour pour exprimer leur colère ! Ainsi, l’Uniopss, le GIHP et l’Anpihm seront présents place de la République mardi prochain et prendront la parole aux côtés de l’APF.

Philippe Croizon qui a porté la pétition « Accessibilité : la liberté d'aller et de venir ne peut pas attendre 10 ans de plus ! » signée par plus de 190.000 personnes sur www.change.org/accessibilite interviendra également lors de ce rassemblement.

Et afin de permettre à tous de suivre ce rassemblement, l’ensemble de l’événement sera diffusé en direct sur le site www.necoutezpasleslobbies.org ou sur le site de l’APF www.apf.asso.fr.

Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici

La pensée de la semaine : la colère monte

dessin voyance.jpg

Et n'oubliez pas : rendez-vous demain mardi 13 mai à 10h30 devant la Préfecture de Vendée, rue Delille à La Roche sur Yon.

07/05/2014

Le 13 mai : action nationale pour défendre l'idée d'une France accessible retransmise en direct sur internet

 

Dans toute la France, l'APF se mobilise pour l'accessibilité !

Après avoir lancé une pétition pour dire OUI à l'accessibilité qui a récolté près de 190 000 signatures en quelques semaines, l'APF amplifie ce mouvement en organisant un grand rassemblement national, mardi 13 mai de 11h à 15h, place de la République à Paris : « Liberté - Égalité - Accessibilité : l'appel des 100 ! »

Ce rassemblement, c'est l'occasion de donner la parole à 100 représentants de l'APF, venus de toute la France pour témoigner de la colère des personnes en situation de handicap face au manque d'accessibilité et aux nouveaux délais annoncés.

Ce message est aussi porté par plus de 20 délégations départementales de l'APF partout en France. Découvrez la carte de la mobilisation en France !

Si vous ne pouvez pas prendre part à la manifestation, sachez que celle-ci sera retransmise en direct sur www.necoutezpasleslobbies.org et sur www.apf.asso.fr.

 

06/05/2014

L'appel des 100 : mobilisation générale mardi 13 mai 2014 !

Pour lire le tract, cliquez sur l'image

1484366507.JPG

En Vendée, rendez-vous mardi 13 mai à 10h30 devant la Préfecture de la Roche sur Yon. Pour lire l'appel cliquez ici.

Venez nombreux ! Nous sommes tous concernés 

accessibilité dev durable.jpg

N'écoutez pas les lobbies ! signez la pétition ici

 

 

 

25/04/2014

Un Maire, Président d'une Communauté de Communes soutient notre mobilisation du 13 mai et sera présent

Un Maire, Président d'une Communauté de Communes, vient de nous informer de son soutien et de sa venue à nos côtés le mardi 13 mai prochain, lors de notre mobilisation pour faire savoir notre colère aux Représentant de l'Etat.

40 ans d'immobilisme, ça suffit ! (la 1ère loi d’accessibilité date de 1975)

La liberté d’aller et de venir ne peut pas attendre 10 ans de plus !

A ce jour, aucun des 8 Parlementaires Vendéens n'a répondu à notre invitation...

Accessibilité : crions notre colère le 13 mai 2014 !

accessibilité liberté égalité web.jpgNotre liberté d'aller et venir, de vivre comme n'importe quel citoyen à part entière est à nouveau remise en cause au travers les échéances fixées par les Agendas d'Accessibilité Programmée (ADAP) que le gouvernement va adopter en juillet prochain.

 Qu'au pays des Droits de l'Homme, nous soyons sans cesse utilisés comme variable d'ajustement pour justifier de la crise, de l'attentisme, de l'inaction devient insupportable !

40 ans d'immobilisme, ça suffit ! La 1ère loi date de 1975...

La liberté d'aller et de venir ne pas pas attendre 10 ans de plus !

Nous n'attendrons pas 10 ans de plus et comptons faite savoir notre colère aux Représentants de l'Etat.

Le 13 mai prochain, les 97 Représentants Départementaux de l'APF seront aux côtés de notre Président, Alain Rochon, pour crier la colère des milliers de personnes en situation de handicap qui ne supportent plus d'être ainsi discriminées.

Nous avons décidé de nous faire entendre massivement partout en France, aussi, nous vous donnons rendez-vous en Vendée le :

mardi 13 mai 2014 à 10h30 devant la Préfecture de Vendée, 29 rue Delille à La Roche sur Yon.

Soyons nombreux ! Faisons entendre notre voix !

Si le soleil nous accompagne, nous pourrons pique-niquer ensemble dans le square Bayard, alors emporter votre sandwich ! Et pour plus d'information, contactez-nous au 02 51 37 03 47 ou dd.85@apf.asso.fr

philippe croizon pétition.jpgA ce jour 171 442 personnes ont signé la pétition en ligne sur www.necoutezpasleslobbies.org soutenue par Philippe Croizon.

Vous aussi, signez !

24/04/2014

AD'AP : n'y aurait-il pas comme une... entourloupe ?

Voilà une réflexion / interrogation d'un de nos fervent militant qui mérite bien d'être partagée...

 Voilà ce qui me trotte en tête depuis quelques jours...

 650 000 ERP en France (ERP = Établissement Recevant du Public = école, coiffeur, mairie, restaurant, magasin, etc...)

 85 % sont inaccessibles selon le rapport Campion, soit 552.000 disons 500.000.

Disons qu'il y aurait 100 départements, cela fait 5.000 ERP non conformes en moyenne par département et donc en Vendée.

Qui va les compter ? Les recenser ? Vérifier qu'il n'y a pas de fraudeurs silencieux ?
Car, car les agendas d'accessibilité, c'est pour ceux qui se déclareront à la préfecture avec échéance de conformité programmée...
T'en as déjà vu un fraudeur se dénoncer, toi ???
Et ceux qui feront la sourde oreille qui va les dénicher ?
Et si on ne les déniche pas c'est comme avec la loi de 1975 : au bout d'un certain temps ils seront considérés comme respectant la loi ?
 
Y'aurait-il pas comme une entourloupe, une anguille sous roche ???
Me trompe-je ?
 
Ben nous, si on dit qu'on n'y croit pas à cette fausse bonne idée des AD'AP, on va nous reprocher d'être sans cesse dans la critique, de ne faire confiance à personne, de toujours croire que nos adhérents sont floués, bref, toutes ces stupidités qu'on entend régulièrement quand nos interlocuteurs veulent occulter le vrai sujet...
N'empêche que, voilà ce qu'on en pense en Vendée des super AD'AP, et ce qu'on a exprimé auprès de notre Président et des administrateurs de notre association lors d'une récente rencontre entre le Conseil d'Administration et les Conseils Départementaux :

supercherie.jpgLes AD’AP sont une supercherie. Qui va vérifier que les ERP qui ne sont pas accessibles ont déposé leurs ADAP ? Qui va vérifier que les engagements pris dans les ADAP sont respectés à échéance ?

Qui va savoir que le petit coiffeur de Saint Gemme la Plaine n’est pas accessible, s'assurer qu’il a déposé un ADAP ? Qui va vérifier à échéance que les travaux sont faits et sont conformes aux normes ?

Certainement pas la préfecture de Vendée !

Pour illustrer notre propos, prenons l'exemple des CCA-CIA. En Vendée il y a 33 CCA-CIA qui sont obligatoires de part la loi de 2005. Ces commissions ont pour obligation, depuis 2005, de réaliser un rapport annuel d’activité et de le transmettre au CDCPH (Conseil Départemental Consultatif des Personnes Handicapées, instance présidée par le Préfet)

En, Vendée, en 2014, il y a moins de 10 rapports annuels qui sont envoyés au CDCPH sur les 33 obligatoires ! Cela n’amène aucune réaction, aucune sanction de la part du représentant de l’Etat qui, par son immobilisme, cautionne joyeusement le non respect de la loi par les collectivités locales.

Et personne ne les analyse d’un point de vue qualitatif les rapports envoyés : l’an passé, la CCA de Luçon a envoyé un rapport alors qu’elle ne s’était jamais réunie depuis sa création 3 ans auparavant !!! Rapport fictif d'une commission fictive... Dans ce rapport, il y avait notamment tout un paragraphe sur les dérogations ! Ben voyons !!! Et cela ne dérange personne au niveau de la Préfecture, de la Représentation de l’État, État de droits ?…

Les ADAP vont se compter en milliers à l’échelle d’un département : y-a-t-il les moyens de contrôler tout cela ? Non, bien sûr que non !

On nous dit que ce sont les CCDSA qui devront instruire et valider les ADAP. Mais s’ils ne sont pas envoyés, il ne se passera rien !

Récemment en CCDSA un hôtelier a passé son dossier après la finalisation des travaux et l’ouverture de son établissement : rien n’est aux normes, l’établissement n’est pas accessible et le représentant de l’état, malgré les avis défavorables des associations donne un avis favorable au motif qu’on ne va pas fermer un ERP et mettre les salariés au chômage...

Cet exemple est un scandale, et la circulaire ministérielle de Janvier 2013 à destination des préfets n’a semble-t-il eu aucun effet…

Donc ces ADAP sont une supercherie, d’autant plus lorsque les représentants de l’Etat n’ont nullement l’intention de faire respecter la loi en matière d’accessibilité.

18/04/2014

Accessibilité : quand la Secrétaire d'Etat se retrouve en face de l'APF sur France Inter

Ce jeudi 17 avril, Nicolas Merille, Conseiller Technique National Accessibilité de l'APF, débattait avec Ségolène Neuville, nouvelle Secrétaire d'Etat aux Personnes Handicapées.

Une émission à écouter !

17/04/2014

NON à l'apartheid ! Mobilisons-nous le 13 mai en Vendée !

citation passivité.jpgVous croyez en l'idée du "bien vivre ensemble" ? Vous croyez en la solidarité ? Vous êtes sensible aux questions de dignité des Hommes ?
Alors rejoignez-nous le 13 mai à 10h30 devant la Préfecture de Vendée pour dire non à la discrimination, non au mépris de la dignité humaine, non à cet apartheid des temps modernes où valides et handicapés fréquentent des restaurants différents, utilisent des bus différents, consultent des médecins différents, achètent leur pain dans des boulangeries différentes !

"Apartheid ? le mot n'est-il pas trop fort ? Mais non, on ne peut pas prendre les mêmes bus, aller dans les mêmes cafés ou restaurants, cinémas, coiffeurs, mairies, postes etc..que les valides. Et pareil pour le boulot : plus fort taux de chômage.

On nous prend, nous aussi pour des citoyens de seconde zone. Une vie affective et sexuelle considérée comme une aberration, horreur sans nom quand elle n'est pas niée ou proscrite.

Apartheid, oui on connait. Et oui on va se battre sans colère, mais fermement les yeux dans les yeux de cette société qui oublie les fondements de la république et de l'humanité. Nous aussi camarade Mandela, on est des êtres humains et on ne va pas cesser de la réclamer cette part d'humanité qui nous est refusée."  Louis, militant de l'APF

"L'inaccessibilité globale de la société n'est pas assez vécue comme autant de situations d'apartheid ergonomique. Personnes âgées, mamans enceintes, personnes handicapées : unissons-nous !" Jean-Christophe Parisot, Préfet en situation de handicap (mais malheureusement, pas Préfet en Vendée...)

On compte sur vous le 13 mai ! Cliquez ici pour en savoir plus

Gard : une mairie sans accès pour le premier édile handicapé

  Pour accéder à son bureau, Bernard Zassot doit pour l’instant se faire aider.

Bernard Zassot, en fauteuil roulant depuis 32 ans, vient d'être élu maire de Cruviers-Lascours, près d'Alès. Le problème c'est qu'il ne peut accéder à son bureau situé au premier étage...

14/04/2014

Les Parlementaires Vendéens se mobiliseront-ils avec nous le 13 mai prochain ?

Nous le saurons bientôt... Nous avons adressé à chacun une invitation à nous rejoindre le 13 mai prochain.

qui.jpgQui des 5 Députés :  Sylviane Bulteau, Véronique Besse, Alain Leboeuf, Hugues Fourage, Yannick Moreau,

des 3 Sénateurs : Philippe Darniche, Jean-Claude Merceron, Bruno Retailleau

va se mobiliser à nos côtés pour défendre l'idée d'une société inclusive, d'une société qui respecte les droits de chacun, la dignité de tous ?

Voir l'un des courriers ici.

Oui à l’accessibilité : objectif 200 000 !

 

marianne-bdef-petition

 

Déjà plus de 150 000 personnes ont signé pour dire Oui à l’accessibilité et Non à 10 ans de plus !

 

Continuons : signons en masse la pétition, ici !

Le choc de simplification dans le handicap : fausse bonne idée !

"Pour beaucoup, la norme handicap est trop coûteuse et freine l’effort de construction. Faut-il pour autant l’abandonner ? Fausse bonne idée, car elle ne répond à aucun des problèmes réels qui sont posés.

il est souhaitable de ne pas céder sur le handicap.

Premier postulat : nous sommes tous des handicapés potentiels

Deuxième postulat : est-ce réellement une économie que de réduire la norme ?

Troisième postulat : faire reculer la norme, c’est faire payer le contribuable"

arnaud delannay.jpgC'est Arnaud Delannay, le directeur général de la SA d’HLM Notre logis, entreprise sociale pour l’habitat de la métropole lilloise gère quelque 4 500 appartements et logements, qui explique tout cela dans cet article : cliquez ici

 

12/04/2014

"Liberté, Egalité, Accessibilité !" le film de l'APF Vendée

En février 2013, nous avions réalisé un petit film de témoignages pour illustrer quelques uns des tracas du quotidien que nous subissons tous, personnes valides ou en situation de handicap, dès lors que l'environnement n'est pas adapté, pas accessible.

Nous vous proposons de le revoir, et surtout, de le montrer à celles et ceux qui pensent que repousser de 10 ans encore la mise en accessibilité est acceptable...

Présenté le 11 février 2013 à l'occasion de la sortie du Baromètre de l'accessibilité de l'APF, ce film avait rencontré un certain succès et avait rapidement fait bouger quelques lignes au niveau de la Mairie de La Roche sur Yon.

Quelques jours après sa diffusion, nous avions appris que :

- Ingrid avait déjà obtenu une autorisation exceptionnelle d'utiliser le service de transport Handiyon, et un groupe de travail a débuté avec l'Agglomération pour rediscuter les conditions d'accès et le règlement du service. L'APF y est bien évidemment active et constructive !

- Lohan ne devrait plus tomber sur cette bouche d'égout...

- Christine a été informée par la police municipale qu'un petit rappel à la loi a été effectué auprès de la conductrice qui gare systématiquement sa voiture sur le passage protégé

- Les stationnements insolites devraient être revus par les services techniques...

- Nathan devrait rapidement pouvoir rouler sur les trottoirs après un petit rappel à la loi par les services de police municipale...

- Séverine devrait bientôt pouvoir passer par une ouverture réalisée dans la barrière afin de ne pas avoir tout ce terrain immense à travserser...

Nous ne manquerons pas de vous informer de tout cela !

Bravo à tous pour ce film très pédagogique ! Et merci aux jeunes de la Délégation de Loire Atlantique pour la bande son de leur compil' "Faire bouger les lignes". Ce CD est disponible au prix de 5 € auprès de la délégation 44 qui peut vous l'envoyer : cliquez ici.

Ce film est libre de tout droit, n'hésitez pas à le diffuser et à l'utiliser autant que vous le souhaitez. Nous vous demandons juste de citer le source : "Délégation Départementale APF Vendée" et de nous informer de votre action / utilisation sur dd.85@apf.asso.fr. Merci !

Ensemble, faisons bouger les lignes !

11/04/2014

Notre Secrétaire d'Etat nous explique la façon intelligente d'envisager l'accessibilité

Cool... l'une des premières annonces de la nouvelle Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées et de prioriser la mise en accessibilité avec des "critères" parce, nous explique la dame, "les bâtiments les moins fréquentés sont moins urgents à mettre en accessibilité" !

Heu... A votre avis Madame la Secrétaire d'Etat : pourquoi les bâtiment pas accessibles ne sont pas fréquentés par les personnes handicapés, les personnes âgées, les parents de jeunes enfants avec des poussettes, les blessés temporaires ???

Selon elle, c'est une façon intelligente de prendre en compte les déficits publics, que de priorisé selon la fréquentation...

Ben on n'est pas sorti de l'auberge.


19H Ruth Elkrief: Ségolène Neuville réagit à sa... par BFMTV

Accessibilité : n'oublions jamais...

claude boulanger reijnen.jpgTrouvé sur la page facebook de Claude Boulanger Reijnen, ici :

N'oublions jamais : les personnes handicapées et leurs familles, demeurent en 2014, le seul "groupe de personnes" dont "on" justifie clairement et avec certitudes, leur exclusion en raison de motifs budgétaires.

Hier des corrections normatives, demain la définition de critères prioritaires par une secrétaire d'état déjà éprouvée malgré les sourires dans "la camionnette".....Alors que du côté de Cerbère on pratique depuis longtemps (2 années déjà) ses talents de langues de bois en matière de santé hospitalière.

Faisons-lui franchir des escaliers à la nouvelle secrétaire d'état en situation de handicap.......

 

"Les handicapés font mieux que La Manif' pour tous !". Ben encore heureux !

Dans le Sans-Culotte 85 du mois d'avril, on a découvert un petit article qui nous a amusés (et rassurés aussi), intitulé "Les handicapés font mieux que La Manif' pour tous !"

Mais que raconte cet article ? te demandes-tu ami blogueur non vendéen qui ne connait pas ce vilain petit canard Vendéen ? (également appelé, non sans une certaine affection, "Torchon" par certains élus qui s'y font honteusement déculotter)

Et bien l'article compare les performances de l'APF à celles de La Manif pour tous. Eux ont sollicité les 8600 candidats Vendéens aux municipales et seuls 32 ont signé leur charte : ça fait 0,37 %.

Nous, on a sollicité 50 têtes de listes : 35 nous ont transmis leurs engagements sur la question de l'accessibilité universelle : ça fait 70%.

Ben encore heureux que la majorité des hommes et femmes qui veulent représenter leurs concitoyens s'engage d'avantage à défendre le droit à la différence, le droit au respect et à la dignité, le droit à vivre comme tout le monde !

Nous à l'APF, on milite pour les droits humains et le respect de la loi. La Manif pour tous milite contre les droits humains et contre la loi. Et ça, ça fait toute la différence.

Accessibilité : crions notre colère le 13 mai 2014 !

accessibilité liberté égalité web.jpgNotre liberté d'aller et venir, de vivre comme n'importe quel citoyen à part entière est à nouveau remise en cause au travers les échéances fixées par les Agendas d'Accessibilité Programmée (ADAP) que le gouvernement va adopter en juillet prochain.

 Qu'au pays des Droits de l'Homme, nous soyons sans cesse utilisés comme variable d'ajustement pour justifier de la crise, de l'attentisme, de l'inaction devient insupportable !

40 ans d'immobilisme, ça suffit ! La 1ère loi date de 1975...

La liberté d'aller et de venir ne pas pas attendre 10 ans de plus !

Nous n'attendrons pas 10 ans de plus et comptons faite savoir notre colère aux Représentants de l'Etat.

Le 13 mai prochain, les 97 Représentants Départementaux de l'APF seront aux côtés de notre Président, Alain Rochon, pour crier la colère des milliers de personnes en situation de handicap qui ne supportent plus d'être ainsi discriminées.

Nous avons décidé de nous faire entendre massivement partout en France, aussi, nous vous donnons rendez-vous en Vendée le :

mardi 13 mai 2014 à 10h30 devant la Préfecture de Vendée, 29 rue Delille à La Roche sur Yon.

Soyons nombreux ! Faisons entendre notre voix !

Et pour plus d'information, contactez-nous au 02 51 37 03 47 ou dd.85@apf.asso.fr

philippe croizon pétition.jpgA ce jour 158 081 personnes ont signé la pétition en ligne sur www.necoutezpasleslobbies.org soutenue par Philippe Croizon.

Vous aussi, signez !

10/04/2014

Accessibilité : 40 ans d'immobilisme ça suffit !

Notre liberté d'aller et de venir ne peut pas attendre 10 ans de plus !

Non aux ADAP qui accordent 10 ans supplémentaires de discrimination légale au pays des Droits de l'Homme !

accessibilité liberté égalité web.jpg

09/04/2014

Handicap. Le projet de loi sur l'accessibilité présenté aux ministres

le-projet-de-loi-sur-laccessibilite-presente-aux-ministres.jpgLe projet de loi pour rendre les lieux publics et les transports accessibles aux handicapés a été présenté mercredi en conseil des ministres.

Le projet de loi habilitant le gouvernement à légiférer par ordonnance sur de nouveaux délais, allant de trois à neuf ans, pour rendre les lieux publics et les transports accessibles aux handicapés a été présenté mercredi en conseil des ministres.

« L'objectif du gouvernement est l'adoption de cette ordonnance d'ici l'été », selon le compte-rendu du conseil des ministres.

Trop de retard pour l'échéance 2015

La loi sur le handicap de février 2005 avait fixé l'objectif de rendre accessibles dans les dix ans les bâtiments recevant du public et les transports, mais le gouvernement avait reconnu à l'automne dernier que l'échéance de 2015 ne pourrait pas être tenue, le retard accumulé étant trop important.

À l’issue d'une concertation avec les différents acteurs, le dispositif des « agendas d'accessibilité programmée » (Ad'Ap) a donc été défini et annoncé par le précédent gouvernement, fin février.

Les acteurs publics et privés qui ne seront pas en conformité avec les règles d'accessibilité au 1er janvier 2015 pourront grâce à ces échéanciers s'engager « dans un calendrier précis et resserré de travaux », rappelle le compte-rendu du conseil des ministres.

Ils éviteront ainsi les pénalités qui avaient été prévues par la loi de 2005 en cas de non-respect des obligations d'accessibilité. Mais, en cas de non-respect des agendas, ils seront passibles d'amende.

Délais variables

Les petits établissements, tels que les commerces de proximité, les cabinets médicaux, pharmacies ou les mairies de petites communes, auront, une fois leur agenda validé par le préfet, jusqu'à trois ans pour se mettre en conformité.

Pour les patrimoines plus importants ou complexes (chaînes d'hôtels ou de commerces, grands stades, crèches d'une commune), le délai ira jusqu'à six ans, voire jusqu'à neuf ans.

Pour les transports, les délais maximum seront également compris entre trois (transports urbains) et neuf ans (ferroviaire).

Un millier d'« ambassadeurs de l'accessibilité » seront recrutés dans le cadre du service civique dès cette année pour accompagner les acteurs dans leurs démarches, précise le compte-rendu. Une convention va être signée avec la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et Bpifrance, qui proposeront des prêts destinés à financer les travaux.

Source : le site de Ouest France

 

Bref... moi aussi je suis allé au Vendéspace

Il y a déjà eu sur le blog de l’APF un article sur le vendéspace avec des photos concernant les balustrades. Je croyais que c’était un trucage, parce que pour un bâtiment neuf, c'est un peu gros quand même...

2014-02-06 vendée space tennis - Copie.jpg

En ce premier week-end de mars 2014 ce disputait la finale de France de tennis de table. Moi qui suis novice dans ce sport, mais j’ai adoré le spectacle. Très beau match dans une belle salle, et spacieuse.

Mais revenons à nos moutons, c’est à dire  nos balustrades. J’ai pu constater qu’elles ont gâché tout mon après-midi. Car où j’étais placé, je ne voyais que la tête des joueurs et les pieds de la table de tennis !

Si je souhaitais voir le match il me fallait me tenir comme un manche à balais pour me grandir ou me mettre en mode allongé/vautré pour espérer voir.

Je suis une personne qui n'est pas en fauteuil roulant pourtant : j'étais juste installé sur les sièges du bas, juste en face de la fameuse rambarde. Donc j’imagine les personnes en fauteuil : elles elles sont de toute façon forcément à cet emplacement où on ne voir rien !

Ce dimanche là j’ai accompagné une personne en fauteuil. Pour qu’elle puisse voir les matchs elle devait se mettre en mode allongé/vautré dans son fauteuil.

Vive les personnes qui ont eu l’intelligence de mettre ces balustrades pile à hauteur d'yeux !

Je n’ai qu’une question à poser, elle est la suivante :

Pourquoi ni y a-t-il pas eu de concertation avec les différentes associations qui auraient de suite repéré ce joyeux n'importe quoi ?

Sur ces bonnes paroles je vous dis à bientôt au Vendéspace et en espérant que les modifications seront faites.

Bref, je compte bien revenir et voir ce qu'il y a à voir !

08/04/2014

Bref... je suis allée voter à Moutiers les Mauxfaits

Les JO sont passés et pourtant...

Voter à Moutiers-les-Mauxfaits relève un peu beaucoup du parcours du combattant ou du semi marathon, vous avez le choix...

Cela commence dans la rue devant notre mairie... Mais où est donc le bateau ?

2014-03-30 moutiers les maufaits mairie web.jpg

Avec vos fauteuils roulant, circulez y'a rien à voir !!!

Si vous avez eu la chance de pouvoir passer cette étape malgré tout... bandes de petits résistants... la deuxième étape consiste à passer la porte du bureau de vote n° 1, une jolie porte accueillante :

2014-03-30 moutiers les mauxfaits porte petite web.jpg

CHOIX 1 : avec un fauteuil roulant tu te plies en deux et tu passes

CHOIX 2 : tu renonces

CHOIX 3 : tu passes par la porte du bureau de vote n° 2 pour aller au n° 1, mais il faut que tu le devines

CHOIX 4 : si tu es déficient visuel, tu as renoncé avant puisque tu es déjà tombé

Bureau de vote n° 2 :

Chouette ! la porte est à la bonne taille si on t'a ouvert le battant avant !!

Non mais tu ne veux tout de même pas un tapis rouge et puis quoi encore (le choix n° 4 étant toujours valable pour les déficients visuels)…

2014-03-30 moutiers les maufaits seuil porte web.jpg

Pour les gens qui ont tout de même la chance d'être sur leurs jambes, ne pensez pas que l'on ne vous a pas prévu une petite embûche… Attention ! Le seuil des deux portes n'est pas plat... mais je vous rassure la gamelle sur le carrelage des salles de vote fait moins mal que celle du béton du trottoir

Votre vernis corporel sera abîmé de manière différente !

L'arrivée aux isoloirs, vous y êtes presque...

Ceux-ci font 73 cm X 73 cm, vous êtes priés de rentrer tous dedans...

Si cela vous est cependant compliqué, je tiens à votre disposition un certain de nombre de pinces et d’autres objets pour que vous puissiez mettre votre bulletin dans l'enveloppe en toute quiétude (pour les gros, je n'ai pas encore trouvé de solution, mais j'y travaille).

La tablette pour effectuer votre travail électif ne fait qu'une vingtaine de centimètres de large mais après les difficultés des étapes d'avant, vous êtes priés de ne pas ronchonner trop fort non mais... une légère envie de crier vous aurait peut être traverser l'esprit ? Bandes de petits coquins...

L'ARRIVEE VERS LE SAINT GRAAL !!

Posée sur une table elle trône (l'urne de vote)...

Si vous êtes de petite taille, j'espère que vous avez appris à sauter.

Si vous êtes en fauteuil, le bras à rallonge vous a t-il été fourni ?

Si vous êtes aveugle, et que quand même vous avez réussi à arriver jusque-là, vous venez de mettre un bulletin dans une enveloppe et vous êtes en train de voter pour TAGGADA ou MALABAR sans le savoir, quelle chance vous avez...

Le retour des déficients visuels n'étant pas assuré, vous êtes priés de rentrer par vos propres moyens... non mais...

Bref, je suis allée voter à Moutiers les Mauxfaits !

02/04/2014

"Pas de bras, pas de loi"

loi 2005 reportée - Copie.png

trouvé sur Klaire.fr

31/03/2014

Futurs trains Régiolis : une rame d’accessibilité d’avance

2677072924.jpgS’il ne sera pas "100% accessible", comme le vante le communiqué de presse de la SNCF, Régiolis va singulièrement faciliter les voyages des personnes à mobilité réduite. Les nouveaux trains régionaux, sur les rails à compter du 22 avril, prévoient tous au moins un espace adapté aux voyageurs en situation de handicap.

 Un gros logo représentant un fauteuil roulant indiquera le ou les espace(s) aménagé(s) pour les passagers à mobilité réduite : le TER "nouvelle génération" de la SNCF se veut accessible au plus grand nombre et le fait savoir. Régiolis – c’est son nom – débarquera dans les gares d’Aquitaine, d’Alsace, de Lorraine et de Picardie fin avril. Huit autres régions suivront jusqu’en 2015. Au total, quelque 216 rames ont été commandées au fabricant Alstom pour une enveloppe de 510 millions d’euros, avec une option de 100 millions d’euros supplémentaire. Objectif à terme : remplacer les vieux Corail et Intercités encore en service....

Lire la suite ici, sur le blog de Faire face

26/03/2014

Imaginez un monde qui se serait arrêté en 1975...

... Ce monde existe :

22/03/2014

Elections municipales : 35 candidats se sont engagés

APF bouge les lignes gros.jpgAu final, ce sont 34 candidats aux élections municipales qui ont estimé important voire utile d'exposer personnellement leur vision d'une politique du handicap pour une société inclusive. Un seul, Hugues Fourage, Député-Maire sortant, a délégué cette question à l'un de ses colistiers...

Nous avons contacté en direct une cinquantaine de candidats, mais bien plus ont été sollicités, notament via les sièges des partis politiques auxquels nous avons transmis nos documents pour qu'ils fassent suivre...

Tous ont reçu ces documents : voir ici.

Les noms des candidats contactés en direct qui n'ont pas répondu sont inscrits en rouge . Ceux qui ont répondu apparaissent en vert. Hugues Fourage est en orange (nous n'avions pas prévu cette couleur au départ car nous n'imaginions pas qu'un candidat puisse ne pas s'intéresser en personne à cette question si importante...)

av-38852.jpgNous avons particulièrement apprécié le retour de certains candidats qui nous remercient pour notre démarche qui leur a permis de débattre en équipe et de progresser dans leurs réflexions.

Nous avons parfois rigolé face aux réactions excessives de certains autres qui n'ont pas compris de quel droit l'APF les questionnait ainsi, ou qui s'énervaient d'apparaître en rouge dans notre liste alors qu'ils avaient pris le temps de nous envoyer un mail de 2 lignes nous expliquant qu'ils n'avaient pas le temps de nous répondre ! (si si ! Ils estimaient nous avoir répondu, et donc devoir passer en vert !)

Liste des candidats (classement alphabétique par ville) :

Aizenay : M. Bernard PERRIN, engagement et 1 extrait du programme

Aizenay : M. Joël Blanchard, engagement - propositions

Aubigny : M. Jany GUERET

Beauvoir sur Mer : M. Christian THIBAUD

Challans :  M. Serge RONDEAU

Challans : Mme Nicole GUERIN, réponse 

Chantonnay : M. Gérard VILLETTE, réponse

Chantonnay : M. Eric PELTANCHE, engagement

Champ st Père :  M. Marcel GAUDUCHEAU

Chaize le Vicomte : M. Yannick DAVID, réponse 

Clouzeaux : M. Jacques PEROYS

Coëx : Mme Marietta TRICHET : courrier

Dompierre sur Yon : M. Philippe GABORIAU, réponses questionnaireEngagement 

Essarts : M. Frédéric ALTARE Réponses questionnaireEngagement

Essarts : M. Freddy RIFFAUD

Ferrière : M. Yves AUVINET, réponse

Fougeré : M. Jean-Marie CHABOT

Fontenay le Comte : M. Jean-Michel LALERE, réponse

Fontenay le Comte : M. Hugues FOURAGE n'a pas répondu : un de ses colistiers l'a fait pour lui, réponses

Herbiers : Mme Véronique BESSE, réponse 

Herbiers : Mme Myriam VIOLLEAU : engagements

Herbiers : M. Thierry Cousseau, réponses au questionnaire

Landeronde : Mme Angie LEBOEUF : engagements

Longeville sur Mer : M. Michel BRIDONNEAU

Luçon : M. Jean-Michel DEMY - Engagement

Luçon : M. Pierre Guy PERIER, réponse 

Mareuil sur Lay :  M. Jean-Pierre HOCQ

Mareuil sur Lay : M. Vincent JULES - réponse

Montaigu : M. Antoine CHEREAU

Mothe Achard :  M. Daniel GRACINEAU

Mouilleron le Captif : M. Philippe DARNICHE : questionnaire et engagement

Moutiers les Mauxfaits : M. Christian AIME

Nesmy : M. Jacques RASSINOUX, engagement

Nesmy : M. Gérard RIVOISY

Noirmoutier : M. Noël FAUCHER, réponse

Olonne-sur-Mer : M. Yannick MOREAU, réponse 

Poiré-sur-Vie : M. Didier MANDELLI, réponse 

Pouzauges : Mme Michelle DEVANNE, réponses au questionnaire

Roche sur Yon : Mme Anita CHARRIEAU : engagements

Roche sur Yon : M. Raoul MESTRE

Roche sur Yon : M. Luc BOUARD, réponse

Roche sur Yon : M. Pierre REGNAULT, réponse

Sables d’Olonne : M. Yves ROUCHER : réponses au questionnaireengagement

Sables d’Olonne : Mme Brigitte TESSON

Sables d’Olonne :  M. Didier GALLOT : réponse

Sables d’Olonne : M. Gérard MERCIER

St Gilles Croix de Vie : Mme Patricia CEREIJO, engagement

St Gilles Croix de Vie : M. François BLANCHET, engagement

Ste Hermine : M. Joseph MARTIN

St Hilaire de Riez : M. Jean-Yves LEBOURDAIS : engagements ici et ici

St Jean de Monts : M. André RICOLLEAU, réponse

Talmont ST Hilaire : M. Philippe CHAUVIN, réponse au questionnaire, engagement,

Venansault :  M. Laurent FAVREAU