30/04/2015

Bicentenaire : l'APF était bien représentée !

Dimanche 12 avril, 7h30, je rejoins Véro, Claudine et Jean-Paul aux Oudairies pour l’installation de notre stand sur le village partenaires de la Bicentenaire. C’est notre deuxième participation à ce grand événement populaire de printemps. Le temps est couvert et bien humide, l’ambiance conviviale et chaleureuse…

De nombreux autres bénévoles et participants nous rejoignent très vite. Les uns pour tenir le stand, les autres pour accompagner les participants en situation de handicap sur la marche 3 kilomètres, d’autres encore pour une rando de 12 kilomètres en Joëlette. L’impatience se lit sur le visage de ces derniers, François et Jacquotte ! Ils sont accompagnés de Martine, Claudine et Jean-Paul…

02.jpg

06.jpg

Sur le stand, nous accueillons le public, nous informons les gens sur les missions et actions de l’APF en Vendée, nous répondons aux questions de personnes intéressées par APF Evasion, nous collectons des téléphones portables usagés, … Notre stand, cette année, est bien placé : coloré et trônant tout près du car podium, on ne peut pas nous rater !

Sans compter que cette année, pour l’occasion, l’APF Loire Atlantique nous a prêté une cinquantaine de tee-shirts jaunes vifs qui se repèrent de loin ! Nous sommes donc bien identifiés « APF »… Merci à Sylvie d’avoir eu l’idée !

En fin de matinée, le soleil pointe le bout de son nez, et la chaleur arrive. Pour le plus grand bonheur de tous… Une très belle journée. Merci à tous les acteurs APF présents. Vivement 2016 ! Hugues

49.jpg

Billet de notre Yonnais préféré ""Journal de la Vendée" n° 205 : je ne résiste pas !"

En première page du dernier numéro du "Journal de la Vendée", deux titres qui sentent le nouvel élan (pas la bête...) :
- "Yves Auvinet, Président du Conseil départemental"
- "Colorectal : le nouveau test"

Plusieurs hypothèses s'imposent d'elles-mêmes :
- le rédac'chef a pas fait gaffe !
- y'aurait-il des problèmes de tuyauterie au château ?
- est-ce un signal subliminal pour nous prévenir qu'une nouvelle façon de nous entourlouper se profile ?

Réfléchissez bien !
A la semaine prochaine

29/04/2015

Accessibilité sabottée: mobilisation générale le 27 mai !

Depuis un an maintenant nous nous mobilisons sans relâche contre le recul intolérable de la loi pour l'accessibilité avec la parution de l'ordonnance du 27 septembre 2014 : interpellation des parlementaires via une plateforme internet (déjà plus de 24 000 mails envoyés), recours devant le Conseil d'Etat et plusieurs journées d'action.

Cette mobilisation a fait bouger les lignes chez les parlementaires puisque les groupes PS, écologiste, et Gauche Démocrate et Républicaine de l'Assemblée Nationale se sont engagés à ne pas ratifier l'ordonnance en l'état.

Toutefois, le Président de la République et le Gouvernement qui ont le pouvoir de modifier l'ordonnance ne réagissent pas.

L'APF et les associations du Collectif pour une France Accessible invitent à une journée nationale d'actions locales le 27 mai prochain, jour de Conseil des Ministres.

Nous en avons assez d'être immobilisés et méprisés par le Gouvernement et l’Élysée ! Exprimons fortement notre indignation et notre ras le bol !

Retenez dès maintenant la date du mercredi 27 mai pour un rassemblement devant la Préfecture de Vendée, Représentation de l'Etat dans notre département.

banderolle injustice camion.jpg

La pétition accessibilité sur la première marche du podium de Change.org

Première sur 30 000 : Oui à l’accessibilité est la pétition la plus signée, en France, sur Change.org. Le directeur de la plus grande plateforme française de pétitions en ligne analyse les raisons de cette mobilisation.

L’accessibilité bat des records sur Change.org. 230 000 personnes ont signé la pétition lancée en mars 2014 par l’APF pour dire « Oui à l’accessibilité ». « Sur la plateforme française de Change.org, c’est la pétition ayant obtenu le plus de signatures en France », précise Benjamin des Gachons, le directeur des campagnes de Change.org France. Depuis sa création, en mars 2012, le site a abrité quelque 30 000 appels. Seuls 26 ont recueilli plus de 100 000 signataires.

Lire la suite sur Faire Face

Et pensez à signer la pétition !

Pas de place en Sessad pour une fillette handicapée, l’État condamné

Aurore,douze ans, scolarisée en milieu ordinaire, n’a pas obtenu de place en Service d’éducation et de soins à domicile (Sessad) pendant un an. L’État vient d’être condamné à l’indemniser, elle et ses parents. Un jugement qui pourrait conforter les actions en justice d’autres parents et enfants confrontés au même problème.

C’est une première mais certainement pas une dernière. Il y a quelques semaines, le Tribunal administratif de Poitiers a condamné l’État à indemniser une jeune fille handicapée et ses parents parce qu’il ne lui avait pas octroyé une place en service d’éducation et de soins à domicile (Sessad).

Lire la suite sur Faireface.fr

En Vendée, les derniers chiffres connus font état de 271 places manquantes en SESSAD. Des enfants restent sans aucune prise en charge pendant parfois 4 ans !

Si votre enfant ne bénéficie pas de place en SESSAD, n'hésitez pas à nous contacter : nous vous accompagnerons pour faire valoir vos droits auprès du tribunal.

Journée mondiale de l'accessibilité ? oui, il paraît...

Vous serez certainement surpris d'apprendre que ce jeudi 30 avril 2015, c'est la journée mondiale des mobilités et de l'accessibilité...

Si si ! Sans blague...

Il faut aller chercher dans les annales du parlement européen (en date du 14 février 2001) pour retrouver les textes fondateurs de cette journée mondiale et, tout particulièrement, la définition de la situation de handicap nécessitant un aménagement de l'accessibilité.

"[...] les personnes ayant des difficultés pour se déplacer, comme les personnes handicapées [...], personnes de petite taille, personnes transportant des bagages lourds, personnes âgées, femmes enceintes, personnes ayant un caddie et parents avec enfants (y compris enfants en poussette)."

La journée mondiale proprement dite a été lancée en 2011 et est programmée chaque année le 30 avril.

Nos élus sont tellement mobilisés sur cette question de l'accessibilité qu'on n'en entend parler nulle part de cette fameuse journée mondiale ! Même sur le site du Ministère en charge de l'accessibilité : rien.

Mais qu'on se rassure, chacun nous réaffirmera sans complexe qu'il est sensible à la question et qu'il fera ce qu'il pourra... mais que c'est la crise, que ça coûte cher, qu'il faut être pragmatique, patient, et blablabla.

27/04/2015

La pensée de la semaine...

Accéder, c'est exister ! Nous refuser l'accessibilité, c'est nous nier.

Alain Rochon, Président de l'APF

23/04/2015

Billet de notre Yonnais préféré "Ritournelle !"

En réaction à ça.

Il est malheureusement à craindre que bon nombre de nos nouveaux élus de proximité ne comprennent pas, ou pis encore, ne cherchent pas à comprendre les enjeux qui nous concernent tous et qui les attendent tous au tournant...

Comme à chaque scrutin d'ailleurs, et c'est dramatique !
Je dirai même plus : c'est scandaleux !
Rien ne semble y faire : les buzz sur la toile, les émissions de TV, les reportages, les sensibilisations et formations de toutes sortes, les condamnations, ...

Bref ! un beau bor(bip) !
Une belle ritournelle !

Le combat est loin d'être terminé...

A la semaine prochaine

Juste 2 minutes

17/04/2015

Conseil APF de Département, prochaine réunion jeudi 23 avril ouverte aux adhérents

1835105279.jpg

L'APF est une formidable histoire collective forte de milliers d'engagements individuels ! Pour lire la suite, cliquez ici

Vous avez envie de vous engager pour l'APF ? Vous aimez le travail en équipe ? Vous avez des compétences et des idées à partager ? Vous êtes prêt-e à progresser et à vous épanouir ? Vous êtes adhérent-e depuis au moins un an ?

Soyez candidat-e !

Le Conseil APF de département : Pourquoi ? Comment ? Cliquez ici

La prochaine réunion du Conseil APF de la Vendée est ouverte aux adhérents.

Elle a lieu jeudi 23 avril de 13h00 à 16h00

à la Maison de quartier du Val d'Ornay, 9 rue Charles Péguy à La Roche sur Yon,  !

Venez rencontrer vos conseillers APF Départementaux actuels, poser vos questions sur le rôle, les missions, le fonctionnement du Conseil APF de Département.

Contactez la délégation de la Vendée pour plus d'informations : 02 51 37 03 47

 

16/04/2015

Billet d'humour de notre Yonnais préféré "Commentaire du commentaire"

Commentaire du commentaire de "baron noir"

"Avec le temps va, tout s'en va..."

Les paroles de cette magnifique chanson parlent d'elles-mêmes...

Exemples : "l'autre" peut être considéré comme le loi ou l'accessibilité, et "un serment maquillé" comme les promesses de nos politiques.
Il y a aussi le passage à partir de 3 minutes 10... je vous laisse le découvrir, il est très éloquent...
Y'a qu'à voir avec la loi de 2005 et les tractations nécessaires pour qu'elle soit appliquée !

A la semaine

15/04/2015

Lettre d'actualité juridique du 8 avril 2015

Retrouvez la lettre d'actualité juridique N° 113 du 8 avril 2015 qui offre un résumé de l'actualité juridique touchant différents domaines du droit des personnes en situation de handicap, en cliquant ici.

Retrouvez toutes les lettres d'actualité juridique sur le blog du service juridique de l'APF "Faites valoir vos droits", en cliquant ici

13/04/2015

L'accessibilité des personnes en fauteuil roulant dans les festivals musicaux

« Je suis étudiante en ergothérapie et le sujet de mon mémoire de fin d'étude est l'accessibilité des personnes en fauteuil roulant dans les festivals musicaux. De par mon expérience personnelle en festivals, je me suis rendue compte que l'accessibilité de ce type d'événement est loin d'être parfaite, malgré la loi 2005... A mon modeste niveau, je souhaiterai améliorer la prise de conscience des organisateurs et favoriser la participation des festivaliers, quelle que soit leur situation de handicap, temporaire ou non. »

Afin de contribuer à cette analyse, nous vous proposons de renseigner le questionnaire créé. Ce questionnaire est destiné aux personnes en situation de handicap se rendant en festival musical ou non. Les deux types de réponses sont intéressants dans ce contexte d’étude.

 

 

FESTIVAL

Répondre au questionnaire.

La pensée de la semaine...

Il faut d'abord savoir ce que l'on veut, il faut ensuite avoir le courage de le dire, et enfin l'énergie de le faire.

Georges Clémenceau

12/04/2015

L'APF demande au Maire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie de s'engager pour l'accessibilité

Francois-Blanchet-Maire-de-Saint-Gilles-Croix-de-Vie.jpgLe 26 mars dernier Louis Toupet, adhérent de l'APF, a rencontré (à la demande de Thierry Craipeau le Représentant de l'APF en Vendée) François Blanchet, Maire de Saint Gilles Croix de Vie (photo) et Nicole Boulineau l'adjointe en charge de l'accessibilité.

Cette rencontre a été l'occasion d'échanger sur une volonté partagée de faire fonctionner la Commission Communale d'Accessibilité de manière effective et efficiente.

Le Maire a pris bonne note de notre demande prioritaire qui concerne l'établissement d'un diagnostic global de l'ensemble des Établissements Recevant du Public (ERP) gérés par la ville, par un cabinet compétent. C'est selon nous la condition de base à la programmation de la mise en accessibilité des bâtiments sur la commune.

10/04/2015

La France condamnée pour soins insuffisants à un détenu tétraplégique

Pour lire l'article, cliquez sur l'image ci dessous 

La France condamnée pour manque de soins web.jpg

09/04/2015

L'APF à la rencontre du syndicat des Médecins Généralistes MG 85

Le 2 avril dernier Thierry Craipeau, Représentant Départemental, Janine Brisseau 2015-04-02 MG France copie.jpgConseillère Départementale référente santé et Stéphanie Ottou Directrice de la Délégation APF ont rencontré les représentants du syndicat des Médecins Généralistes MG 85 : Teddy Bourdet Président et Philippe Collen Délégué Régional et membre du Comité Directeur MG France.

Cette rencontre, sollicitée par le syndicat, a permis de faire un point sur la mise en place des Agendas d'Accessibilité Programmée, les inquiétudes des médecins et les positions de l'APF.

Le syndicat craint que l'obligation de mise en accessibilité ne pousse les médecins en fin de carrière à anticiper leur départ à la retraite pour s’exonérer de cette charge dans un contexte de manque de praticiens.

L'APF regrette cette situation qui est la conséquence d'un immobilisme des professionnels depuis au moins 10 ans. Nous avons cependant rappelé que des dérogations existent et qu'aucun médecin qui serait dans l'impossibilité financière de supporter le coût des travaux ne sera contraint de fermer son cabinet. Nous avons également rappelé notre ferme opposition aux visites à domicile imposées comme mesure de substitution. Les patients doivent pouvoir se rendre au cabinet médical pour rencontrer leur médecin, comme tout un chacun. Et ce n'est pas à la solidarité nationale, au travers la sécurité sociale, de supporter le coût de l'inaccessibilité des cabinets : l'argent doit être consacré aux remboursements des soins qui sont déjà tellement mis à mal...

Les échanges instructifs et constructifs ont conduit le syndicat à solliciter le partenariat de l'APF sur les questions de qualité d'usage, dans le cadre de la construction de cabinets neufs.

Billet d'humour de notre Yonnais préféré "Un Mars "39" et ça repart !"

Booster les choses, voilà ce qu'il nous faut !
La loi de 2005, ô combien prometteuse, a été sauvagement malmenée par nos politiques de tous poils, de tous bords, utilisée (encore récemment) à des fins électorales par des hypocrites et laxistes en tous genres...

Bref ! Avec ce qu'on lui fait subir la pauvre, comment voulez-vous que celles et ceux qui doivent l'appliquer en respectant les règles, s'y retrouvent ? Et comment voulez-vous qu'elle soit comprise et relancée dans une réelle dynamique positive ?
Tout en sachant qu'il lui faut des acteurs motivés et volontaires...

Ben moi, j'ai trouvé ça (curieux que je suis)

Ah ça oui ! ça vous en bouche un coin hein !!
Avec une telle technologie fourrée dans le c... de nos chers politiques, je vous l'dis tout net : en 39 jours on l'a notre accessibilité universelle tant attendue depuis 40 ans !

En prime, on leur offre un anti-inflammatoire et un aller simple pour Mars à nos politiques !
Alors, qui c'est qu'est l'meilleur ?!

A la semaine prochaine

Le Maire de La Roche sur Yon confirme son engagement pour l'accessibilité

luc Bouard 1.jpgLe 1er avril dernier le Représentant Départemental Thierry Craipeau, le Conseiller Départemental référent accessibilité Frédéric Yvon et la Directrice de la Délégation APF Stéphanie Ottou ont rencontré le Maire de La Roche sur Yon Luc Bouard.

Cette rencontre avait pour objectif de faire un point sur le fonctionnement de la Commission Communale Accessibilité (CCA) et réaffirmer la volonté de l'APF de travailler dans un esprit de partenariat et de co-construction pour l'élaboration et la mise en œuvre d'une politique handicap efficiente sur la commune.

Le Maire de La Roche sur Yon a pu redire sa volonté de collaborer avec notre association et toute l'attention qu'il porte à la question du handicap. Il nous a par ailleurs informé qu'il présidera la prochaine CCA pour incarner cette volonté.

L'APF demande au Maire des Sables d'Olonne se s'engager dans une réelle politique du handicap

gallot didier.jpgLes militants APF du secteur des Olonnes, accompagnés par le Représentant Départemental, ont rencontré le nouveau maire des Sables d'Olonne le 18 février dernier.

Cette démarche initiée par les adhérents du Groupe Relais APF du Littoral, a pour objectif de mobiliser la nouvelle équipe municipale sur la question du handicap qui semble oubliée depuis quelque temps...

Suite à la rencontre, un courrier reprenant nos demandes a été adressé au Maire : ici

Plaidoyer pour une France accessible : ici

Projet de loi santé : amendements proposés par l'APF : ici

Courrier du 22 juillet 2014 concernant la plage de Tanchet : ici

 

Passer du plaintif au combatif

ensemble plus fort rouge.jpg"Devenir adhérent c'est vouloir passer du plaintif au combatif.
Peut être par sa seule cotisation, plus en participant à des actions, chacun comme il le peut et à sa mesure de fatigue.

Mais vivre c'est rentrer en lutte avec son environnement.

Adhérer c'est faire d'un destin personnel affligeant un destin collectif enthousiasmant."

Louis

Accessibilité "Ce serait mesquin, et immoral"

"La France n'est pas à la hauteur de ses discours humanistes, elle nous maltraite en nous maintenant au dernier rang ! Même l'Europe condamne notre pays pour ses négligences en matière de handicap. D'autres pays plus humbles agissent plus.

Les élus de la Nation ne sont pas capables d'adapter l'environnement à tous leurs concitoyens en 40 ans ? Ouahh ! Eh bien, j'espère et je souhaite ardemment que les élus de proximité agiront encore plus, sans se cacher derrière tel ou tel décret pour s'exonérer de l'obligation de l'accessibilité.

Ce serait mesquin, petit et immoral."

Daniel

07/04/2015

Être adhérent c'est pouvoir participer, représenter, voter, exister...

03/04/2015

Poitiers: l'Etat condamné pour défaut d'offre de soin à une enfant handicapée moteur

Les parents d'Aurore, âgée de 12 ans et handicapée moteur, viennent d'obtenir gain de cause face à l'Etat, condamné par le tribunal administratif de Poitiers à leur verser des indemnités de plus de 6.000 euros pour n'avoir pas satisfait à son obligation d'organiser une offre de soins, a-t-on appris jeudi auprès des parents.

Les parents "sont fondés à soutenir que cette carence de l'Agence régionale de santé (ARS) en matière d'accueil des enfants handicapés est constitutive d'une faute de nature à engager la responsabilité de l'Etat", indique le jugement. L'Etat devra donc verser 2.365 euros aux parents d'Aurore et 4.000 euros à la jeune fille, au titre des préjudices matériel et moral "faute d'un suivi médical adapté à son handicap", selon le tribunal administratif.

Cette famille habitait près de Poitiers, où il n'existait pas de places en Service d'éducation spécialisé et de soins à domicile pour jeunes déficients moteurs (SESSAD de type IV). Ce type de service présente l'avantage de rassembler en un même lieu kinésithérapeutes, ergothérapeutes, éducateurs, psychologues et pédiatres. Les seules places existantes dans cette zone ne concernaient que l'accompagnement des déficients intellectuels ou auditifs.

Source BFM TV : cliquer ici

02/04/2015

Billet d'humour de notre Yonnais préféré "Toto en eaux (t)roubles !!"

Comment ne pas réagir à tout ce ramdam ?! Oui, s'cusez-moi, j'ai tardé à gribouiller mon p'tit billet mais aujourd'hui était une journée particulière : l'installation du nouveau Conseil Départemental Vendéen. Rien qu'ça.

Devinette : les services de la MDPH et Toto sont dans un bateau. Toto se jette à l'eau. Qu'est-ce qui reste ?
Réponse (sans suspens) : les services de la MDPH bien sûr !...

Analyse de texte : "Toto se jette à l'eau", ça veut dire qu'il quitte le navire, comme ces délicieux petits rongeurs de la célèbre maxime, en laissant tout ce merBIPPPP à qui voudra bien en faire quelquechose. Ou pas.

Mais soyons rassurés Z'amis Z'handicapés. Les services de la MDPH sont pilotés par des nouveaux élus, évidemment à notre service.

Yves Auvinet, fraîchement élu Président du nouveau Conseil Départemental a fait un très beau discours aujourd'hui "Nous avons un devoir d'exemplarité... Je crois à la concertation, mais par dessus tout à l'action... La démocratie participative c'est bien. La démocratie active, la démocratie combative, c'est mieux." Il a même fait référence à l'humanisme Chrétien (vi, on est en Vendée), à la profondeur de la solidarité humaine, etc etc.

Cool ! Et pour mener à bien sa tâche, il est bien accompagné notre nouveau Président :

CG nouvelle équipe.jpg

34 Conseillers Départementaux. Ho surprise ! Sur la photo de famille on trouve Madame Aubin Sicard, tout fraîchement élue, et qui n'est autre que l'épouse du Directeur de la MDPH !

Moralité : si Toto part nager en eaux troubles aux Régionales, nous, Vendéens Z'handicapés que nous sommes, nous n'avons pas fini de patauger dans la mélasse.

A la semaine prochaine

L’urgence du débat et de l’examen parlementaire de l’Ordonnance relative à l’accessibilité

CollectifpouruneFranceAccessHD.jpgLe Collectif pour une France accessible a interpellé par courrier, le président de la République, le Premier ministre et les ministres concernés par l’accessibilité, pour leur demander d’inscrire d’urgence au Parlement l’examen de l’Ordonnance relative à l’accessibilité ; d’amender ce texte contraire aux ambitions et objectifs de mise en accessibilité de la France et, dans l’attente, de suspendre son application.

Cette Ordonnance constitue un recul inacceptable, anéantissant les principes initiaux de la loi handicap de 2005 et permettant de très nombreuses possibilités de dérogations. De plus, les récents décrets et arrêtés abrogent encore plus lourdement l’obligation de mise en accessibilité de la France.

Le Collectif tient à rappeler que l’accessibilité n’est pas une demande catégorielle mais concerne la grande majorité de la population : personnes en situation de handicap, personnes âgées, parents avec poussettes, blessés temporaires, cyclistes, femmes enceintes, etc. Il demande ainsi d’inscrire en urgence l’examen de cette Ordonnance afin qu’elle puisse être substantiellement amendée par les parlementaires.

Le Collectif pour une France accessible déplore les nombreuses dérives constatées depuis la publication de cette Ordonnance : une copropriété refusant à un cabinet médical de réaliser les travaux d’accessibilité sans raison ; une Direction Départementale des Territoires incitant les exploitants d’établissements recevant du public à demander des dérogations qui leur seront accordées automatiquement ; ou encore des services préfectoraux déclarant ne pas pouvoir traiter les dossiers reçus relatifs aux Ad’AP et accorder ainsi des dérogations, par manque de temps.

Autant d’exemples qui prouvent que cette Ordonnance est un obstacle majeur à la mise en accessibilité de la France et doit donc être modifiée d’urgence !

Par ailleurs, les Décrets du 5 novembre et l’Arrêté du 8 décembre 2014 constituent également de graves reculs en supprimant tout simplement une partie des obligations relatives à l’accessibilité. Ainsi, l’obligation pour les transports publics de se rendre accessibles n’existe plus et la plupart des trottoirs sont exclus d’une mise en accessibilité.

Le Collectif pour une France accessible demande donc au président de la République et au Premier ministre de mettre à l’ordre du jour l’examen de cette Ordonnance et d’amender ce texte afin qu’il garantisse la mise en accessibilité de la France. Les associations se sont maintes fois exprimées contre cette Ordonnance sans être entendues. Elles espèrent aujourd’hui que cet appel d’urgence sera pris en compte, car la colère de leurs adhérents est absolument profonde !

10376998_802730459798373_1378236744755831437_n.jpg

 

01/04/2015

Biotopa, le monde du littoral et de la forêt ouvre le 3 avril à Notre Dame de Monts

logo_biotopia.pngAprès 20 ans d'existence, la Maison de la Dune et de la Forêt s'est transformée en Biotopia, véritable centre de découverte de la nature. (Voir ici)

Louis Toupet, adhérent, qui a participé au groupe de travail pour la mise en accessibilité du site nous donne l'envie : ..."C’est vraiment un projet ultra moderne dans l’apport de technologies de notre temps, une première en Vendée et sans doute dans les Pays de Loire. Passionnant et instructif, valables pour les jeunes de CP comme les ados ou les retraités"... 

Pour écouter l'interview de Louis sur NovFm cliquez ici et choisissez le reportage intitulié "Biotopa ouvert aux panélistes"

Pour voir l'article publié dans Ouest France le 13 janvier dernier, cliquez sur l'image ci-dessous :   

   IMG ouest france du 13 janvier 2015 web.jpg