11/10/2013

"Bref, je suis allé à l'URSAFF et à la CAF" - témoignage de Hugues

Bref !!!

Il y a 15 jours, je vais à l'URSSAF déposer un papier, tout simplement.
Dans leurs nouveaux locaux de la Roche, rue Benjamin Franklyn.
Et puis, en arrivant sur place, c'est la désillusion : une porte d'entrée non automatisée, une sorte de digicode trop haut, un ascenseur tout juste assez grand pour pouvoir y loger convenablement, une porte lourde entre l'ascenseur et le couloir qui mène aux bureaux d'accueil, ce même couloir partiellement accessible, et ledit bureau d'accueil tellement petit qu'il est impossible d'y manœuvrer avec un fauteuil roulant comme le mien...
Bref ! Si vous êtes en situation de handicap, particulier employeur et que vous avez des trucs à voir avec l'URSSAF, je vous conseille de prendre un papier, votre plus belle plume et un timbre !

Aujourd'hui, je vais à la CAF pour déposer un simple courrier, boulevard Louis Blanc, dans leurs nouveaux locaux. Pour ça, il faut "s'annoncer" à l'accueil en saisissant vos nom et prénom ou votre numéro d'allocataire sur un écran tactile. Cet écran est parfaitement placé pour les personnes debout. Pour les personnes en fauteuil roulant, c'est tout bonnement impossible d'accéder à cet écran, car trop haut...
Bref ! Si vous êtes en situation de handicap et que vous avez des trucs à voir avec la CAF, je vous conseille de prendre un papier, votre plus belle plume et un timbre !

Bref, il n'y a pas que les commerçants qu'il faut bousculer, les administrations devraient donner l'exemple et ce n'est vraiment le cas !

Bref ! Y'en a marre !

Hugues

10/10/2013

Votre don c'est notre force

08/10/2013

Saint Hilaire de Riez : les commerçants conviés à une réunion d'information sur la mise ne accessibilité

logo acces suniverselle.jpgConsciente des enjeux pour les professionnels et les personnes à mobilité réduite, la commission communale d'accessibilité de Saint Hilaire de Riez a souhaité organiser une réunion de sensibilisation et d'échange sur les  normes d'accessibilité applicables aux établissements recevant du public à partir du 1er janvier 2015.

En partenariat avec la Chambre de Commerce et d'Industrie, la Chambre des métiers et de l'artisanat, la Direction départementale des Territoires et de la mer et l'APF, cette réunion se déroulera le

mercredi 16 octobre 2013 à 19h30 - salle Baritaudière.

Plus de 300 professionnels hilairois ont été conviés. Si vous habitez Saint-Hilaire-de-Riez, n'hésitez pas à inciter vos commerçants de proximité à participer à cette rencontre.

"L'accessibilité, une question qui concerne tout le monde et pas seulement les personnes handicapées".

Pour lire l'enquête "Les Français et l'accessibilité" de médiaprism pour l'APF, cliquer ici

28/09/2013

Opération "Marche à l'entrée, dites clairement que vous ne voulez pas de nous" : retour presse

100_6312.JPGUne action simple, rapide, efficace !

40 affiches jaunes scotchées sur 34 magasins à l'occasion d'une balade pleine de bonne humeur.

En 4 jours, rencontre avec l'association des commerçants pour définir des actions concrètes à mener ensemble, et 3 commerçants qui s'engagent à réaliser les travaux de mise en accessibilité rapidement.

On en parle dans 7 médias :

Ouest France, Journal du Pays Yonnais, Ma ville solidaire, RCF (débute à 10'40), France Bleue Loire Océan, Alouette, TV Vendée (journal et émission une semaine à la une). Cliquez sur les images !

tv vendee web.jpg

ma ville solidaire.jpg

ouest france web.jpg

 

 

 

 

tv vendée 1 semaine une.jpg

pays yonnais web.gif

Accessibilité : Une vie de chien !

Voici une petite vidéo réalisée par nos collègues de la Délégation APF de Paris, pour mieux comprendre...

 

27/09/2013

CIH : entre espoir et déception...

Le Comité Interministériel du Handicap (CIH) s'est réuni ce mercredi 25 septembre 2013 pour la première fois depuis sa création en... 2009 !

Lisez ici les décisions du CIH

Ici, le communiqué de presse de l'APF

Une feuille de route marquée par les oublis, ici

"Entre la loi de 2005 et l'objectif d'accessibilité de 2015, nous sommes loin du compte". Le constat est lucide. Il est de Jean-Marc Ayrault à l'issue de la première réunion du Comité interministériel du handicap depuis sa création en 2009.

Mais le Premier ministre le maintient : l'engagement pour une accessibilité universelle de la société est un engagement fort de son gouvernement. "Il ne faut pas perdre en route cet objectif de vue", a martelé le Premier ministre.

Dès lors, en accord avec les membres du CIH et les associations représentant les personnes en situation de handicap, Jean-Marc Ayrault a annoncé l'ouverture de deux chantiers de concertation dès le mois prochain "afin de faire évoluer de manière consensuelle le cadre juridique d'intervention des acteurs."

Lire la suite ici

Accessibilité : coup de gueule, non sans humour, de Jean-Marie Barbier

Trouvé sur la page Facebook de Jean-Marie Barbier, Administrateur de l'APF, et Président de notre association jusqu'à cette année :

JM Barbier RFI.jpgAccessibilité : Mon point de vue

En 2005 la loi prévoit un délai de 10 ans
En 2013 (8 ans après la loi) le rapport Campion prolonge ce délai de 2015 à 2022

Il a fallu 8 ans (2005-2013) pour que le délai de 10 ans (2005-2015) passe à 9 ans (2013-2022) !

Le délai ne pouvait tout de même pas passer à 11 ans !

Et personne n'a dénoncé cela.

26/09/2013

Une rencontre constructive entre l'APF et les commerçants pour faire avancer l'accessibilité

2013-09-26 café de la;poste dedans web.jpgTout juste 4 jours après notre opération "marche devant l'entrée, dites clairement que vous ne voulez pas de nous !", nous avons rencontré ce matin le gérant du Café de la Poste et le représentant de l'association des commerçants du centre ville.

Cette rencontre a permis aux commerçants de nous faire part de leur réelle volonté d'avancer sur la question de la mise en accessibilité des commerces, tout en nous exposant les difficultés qu'ils sont nombreux à rencontrer (manque d'information pour savoir comment faire, difficultés pour financer les travaux, période de flottement du fait de la rénovation de la voirie).

Pour le café de Poste par exemple, le projet de rénovation de voirie prévoyait que le trottoir devait être refait plus haut, ce qui aurait effacé la marche de 6 cm. Mais cela n'a finalement pas été respecté... Le Gérant nous a affirmé qu'il allait refaire son accès très prochainement et il vise même un seuil à 0 cm ! Nous ne manquerons pas d'aller inaugurer cette mise en accessibilité autour d'un bon petit café !

De notre côté, nous avons pu expliquer l'objectif de notre opération qui est mal vécue par de nombreux commerçants : interpeler sur la nécessité de mettre en accessibilité et provoquer une mise en action. Nous avons réaffirmé notre volonté de concertation avec les commerçants : nous pouvons les informer sur les démarches à réaliser, les rassurer sur les modalités de mise en accessibilité (notamment expliquer les motifs de dérogation prévus par le législateur en raison d'impossibilité technique ou de coût démesuré, le but de la loi n'étant évidemment pas de fermer des commerces).

Cette rencontre positive laisse entrevoir des actions concrètes à venir, et nous sommes tous repartis satisfaits de cet échange.

2013-09-26 café de la;poste dehors web.jpg

Accessibilité : le Maire de St Hilaire de Riez fait appliquer la loi sans concession !

Nous vous informions en janvier dernier de la démarche exemplaire du Maire de Saint Hilaire de Riez pour faire respecter l'accessibilité des ERP, et des logements destinés à la location sur sa commune. La ville exige dorénavant la production d'une attestation constatant que les travaux réalisés respectent bien les règles d'accessibilité.

En l'absence de cette attestation de travaux conformes, une mise en demeure est adressée au contrevenant.

Dans un second temps, et après relance du contrevenant, le Procureur de la République est saisi afin de mettre en œuvre les procédures pénales adéquates.

30 mises en demeure ont ainsi été envoyées au premier semestre 2013.

20 destinataires ont produit l'attestation constatant la conformité des travaux effectués. 5 ont sollicité un délai, le temps de se mettre en conformité. Seuls 5 destinataires qui ont choisi d'ignorer la mise en demeure du Maire s'exposent dorénavant à d'éventuelles poursuites par le Procureur de la République.

Voilà un Maire engagé et efficace qui, nous l'espérons, sera suivi dans sa détermination par tous les autres maires de Vendée !


25/09/2013

Inaccessibilité - au secours ! Les mini justiciers de La Roche sur Yon viendront-ils nous sauver ?

Un concept sympa imaginé par la ville de La Roche sur Yon l'année dernière, avec son Conseil Municipal des Jeunes qui appelle chacun à devenir un justicier ! (ça ne s'invente pô...!) Mais c'est juste un concept quoi...


"Les mini justiciers"...traquent les... par ville-larochesuryon

Et si les mini Justiciers allaient voir la terrasse du Grand Café, un soir, en sortant de leur Conseil Municipal des Jeunes : c'est juste en face de la mairie, ça devrait pouvoir le faire ! Nous on a essayé, mais ça n'a pas marché... C'est p't'être parce qu'on n'a pas de cape de justicier...?

On est même prêt à se déguiser avec des supers costumes masqués pour les accompagner !

terrasses minis justiciers - web.jpg

Découvrez la BD dans son intégralité ici.

Petite pensée pour notre ami le commerçant anonyme : n'allez pas demander à la ville combien ça a coûté, parce que vous risqueriez d'être encore plus énervé !

Réaction des commerçants suite à notre action "Marche à l'entrée, dîtes clairement que vous ne voulez pas de nous !"

100_6312.JPGNotre petite opération d'affichage "Marche à l'entrée, dîtes clairement que vous ne voulez pas de nous !" de ce dimanche fait réagir...

Nous recevons des messages positifs comme ce commerçant (accessible) qui nous écrit : "Je vous félicite de l'action menée hier... Quelle surprise ce matin! Cela dérange énormément dans le centre ville mais a le mérite de provoquer le débat.", et d'autres un peu moins, estimant qu'ils sont stigmatisés et malmenés. Mais cela nous permet toujours d'entrer en contact avec eux et d'échanger de manière constructive.

Un commerçant a même conclu un échange avec nous par "Je vais entamer les démarches pour faire installer une rampe"

Nous avons également des demandes d'information concernant les démarches à réaliser pour engager des travaux de mise en accessibilité, les aides existantes, les possibilités de dérogations. Nous avons aussi des propositions de sociétés qui veulent offrir leurs services aux commerçants pour réaliser les diagnostics de leurs établissements !

Et nous rencontrons les représentants de l'association des commerçants demain.

Bref, ça fait réagir et c'était bien le but !

La majorité des commerçants sont de bonne volonté et réagissent intelligemment à notre action même lorsqu'ils la désapprouvent. Mais il y en a un tout à fait exceptionnel... Puisqu'il agit anonymement, on ne résiste pas au plaisir de le publier ! cliquez ici

 

Sondage "Les français et l'accessibilité"

aider karine.jpgLe sondage sur l’accessibilité réalisé par Mediaprism pour l’APF est sans appel : la quasi-totalité des Français considèrent que l’accessibilité est un sujet prioritaire ou important !

95% d’entre eux pensent que chacun d’entre nous peut être confronté à des difficultés d’accessibilité et 75% déclarent en avoir déjà rencontrés. L’accessibilité est donc bien une demande qui concerne l’ensemble de la société et non pas uniquement les personnes en situation de handicap !Il est temps de sortir de cette vision réductrice et de répondre enfin aux besoins de l’ensemble de la population !

Pour découvrir  le sondage dans son intégralité, cliquez ici

24/09/2013

Accessibilité rue Clémenceau : le Maire prend en compte nos remarques

100_6110 - web.JPGSuite à la publication de notre article "une farce de bien mauvais goût" qui présentait notre enquête photo suite à la rénovation de la rue Clémenceau, la Mairie a souhaité nous rencontrer sur place le 30 août dernier.

Ce fut l'occasion pour les représentants de la ville de vérifier la réalité de ce que nous avons soulevé comme problèmes d'accessibilité... Nous avons pu évoquer les pistes d'améliorations à mettre en œuvre.

Pierre Régnault, Maire de La Roche sur Yon, nous a indiqué par courrier que certaines de nos remarques seront prises en compte.

Nous venons de lui répondre, insistant sur la nécessité de reprendre l'ensemble de nos remarques : voir ici.

Trois Français sur quatre ont rencontré des difficultés d'accessibilité

354375994.jpgAFP - Trois Français sur quatre (75%) ont déjà rencontré des difficultés d'accessibilité pour eux ou leurs proches, selon une enquête réalisée par Mediaprism pour l'Association des paralysés de France (APF) publiée lundi.

A la question: "Avez-vous déjà rencontré des difficultés d'accessibilité en ville, que ce soit vous personnellement ou dans votre entourage?"... lire la suite ici

Source France 24

Quand ça veut pas, ça veut pas ! suite...

M. Alain BNouveau logo-2 avec titre.jpgacquet, Président de l'Association des droits des piétons de Vendée, nous a adressé ce petit message :

"Pour faire suite à votre article "Quand ça veut pas, ça veut pas !" je vous envoie ces 2 photos allant dans l'esprit "Pour traverser, faut bien viser et passer entre la poubelle et le poteau" : Vous constaterez que la Roche n'a pas le monopole de la bêtise (place du commerce aux Sables d'Olonne).  Bonne journée à tous !"

Waaaouh !  En effet, alors là c'est avec ou sans élan.... ?


2013-06-11 place du commerce (2).JPG
Et là ! ou ça passe ou ça casse !!

2013-06-11 place du commerce (1).JPG

Chers amis bloggeurs, à vos appareils photo,  si vous aussi, vous avez des perles du genre, vous pouvez nous les envoyer, on est preneurs !

23/09/2013

"Commerces inaccessibles : ils disent leur colère"

dd.85@apf.asso.fr_20130923_172349 - Copie.jpg

Article de Ouest-France du 23 septembre 2013

Pour lire l'article, cliquez ici

Voir aussi le reportage de TV Vendée ici

22/09/2013

Quand ça veut pas, ça veut pas !

Se reposer en attendant le bus rue Clémenceau peut coûter les pieds :

100_6333.JPG

Pour traverser, faut bien viser et passer entre la poubelle et le poteau :

100_6347.JPG

Priorité aux piétons, mais pas trop quand même : tandis qu'on nous a réalisé une pauvre p'tite rampe toute moche et toute compliquée à franchir "parce-que-les-travaux-ils-sont-pas-finis" et que la chaussée va être rehaussée :

100_6343.JPG

juste à côté les belles voitures elles, elles ont une jolie rampe bien faite, bien lisse, et pourtant tout aussi provisoire "parce-que-les-travaux-ils-sont-pas-finis" :

100_6349.JPG

Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas !

"Il n'y a pas de raison que les commerces ne soient pas accessibles"

 Frédéric Yvon, Conseiller Départemental de l'APF, explique à Ouest France qu'il n'y a pas de raison pour que les commerces ne soient pas accessibles. (source : ouest France)

Marches à l'entrée : dîtes clairement que vous ne voulez pas de nous !

100_6300.JPGC'est avec ce slogan simple et efficace qu'une vingtaine d'adhérents de l'APF a mené une opération d'utilité publique ce dimanche matin : scotcher une affiche sur les vitrines des 34 commerces inaccessibles de la rue Clémenceau et des rues perpendiculaires récemment rénovées (ils sont tous répertoriés ici).

L'objectif est de dénoncer la discrimination quotidienne subie par les milliers de personnes à mobilité réduite et de sensibiliser le grand public à cet apartheid des temps modernes passé sous silence. (apartheid = mot afrikaans partiellement dérivé du français signifiant "séparation, mise à part")

Nos affiches jaune vif attirent l’œil, et les passants qui se baladent comprennent le message ! Ils ont été nombreux ce matin à nous faire part de leur soutien.

La presse est venue nombreuse : Journal du Pays Yonnais, Ouest France, Ma Ville Solidaire, France Bleue, TV Vendée, pour relayer l'information largement : ça va se savoir !

100_6312.JPG

100_6335.JPG

Des adhérents motivés qui préviennent : "on reviendra !"

100_6302.JPG

100_6327.JPG

100_6328.JPG

100_6309.JPG

Petite photo devant le champion qui affiche une belle marche de 27 cm !

Vers 11h30, Pierre Regnault, Maire de la Roche sur Yon a déambulé dans la rue Clémenceau : nous ne doutons pas qu'il a apprécié notre action qui vise à rendre le centre ville accessible, attractif, inclusif.

Allez, Mesdames et Messieurs les commerçants : CHICHE ! Faites réaliser vos diagnostics, CHICHE ! Budgétez les travaux de mise en accessibilité de vos commerces dans votre budget 2014, CHICHE ! Tous les commerces de La Roche sur Yon accessibles aux personnes à mobilité réduite au 1er janvier 2015, CHICHE ! Après tout, l'obligation date de 1975, et est réaffirmée par la loi du 11 février 2005...

Retrouver l'article de ma Ville Solidaire ici.

Reportage sur le site de Ouest France ici.

Quelques photos supplémentaires ici

Supprimons les obstacles qui paralysent !

supprimons obstacles qui paralyses 3 affiches web.png

20/09/2013

Commerces accessibles à La Roche sur Yon : chiche ! ou pas...

Comme nous l'avons illustré dans notre petit reportage photos de la rue Clémenceau entièrement rénovée, aucun des 34 commerces inaccessible n'a été mis en accessibilité.

chiche barré.jpgPourtant, on aurait pu croire que les commerçants allaient mettre le paquet pour contribuer à créer un centre ville accessible à tous. Le 17 février 2011, à l'occasion de la sortie de notre baromètre de l'accessibilité, les représentants des commerçants du centre ville nous avaient rejoints (ici), porteurs d'un discours épatant : Monsieur Deboissieu, également directeur des Galeries Lafayette, avait même lancé un défi :

"CHICHE ! On le fait ! C’est-à-dire les commerces de La Roche sur Yon, tous les commerces de La Roche sur Yon, accessibles à tous, et avant 2015 ! Chiche !"

On était partant nous pour un tel défi ! On l'a même adoré son défi ! A un tel point qu'on vous propose de le réécouter :
podcast

Ca donne envie hein ? Sauf que... rien. Il ne s'est rien passé.

Nous avons donc adressé un courrier aux deux représentants de l'association "Les vitrines du centre ville", Clément Plault, ancien président, et Philippe de Boissieu, et attendons de voir s'ils acceptent de nous rencontrer...

17/09/2013

Transports scolaires : Vers une ghettoïsation des élèves en situation de handicap ?

Une nouvelle qui met une fois encore le feu aux poudres dans les rangs des associations de personnes handicapées. En effet, le Ministère chargé des transports, de la mer et de la pêche vient de faire savoir qu'il ne serait peut-être pas nécessaire de rendre accessible l'ensemble des points d'arrêts des lignes de transport scolaire et que le transport spécialisé semblait suffire aux besoins des élèves en situation de handicap.

Lire la suite sur handicap.fr, ici

Lire le communiqué de presse de l'APF ici

16/09/2013

Accessibilité : dîtes-nous ce que vous en pensez, on s'activera à ne rien changer !

A l'occasion d'une récente rencontre sur le thème de la mobilité entre associations et ville de La Roche sur Yon, la question de la passerelle du pôle d’échange multimodal a été évoquée. Des associations de personnes mal et non-voyantes regrettaient que leurs remarques régulièrement renouvelées ne soient pas prises en compte depuis déjà plus de 3 ans...

Leurs remarques portent sur 4 points :

1- les mains courantes ne sont pas continues ce qui crée des ruptures dans le guidage des personnes non-voyantes.

2- les fixations des mains courantes se situent sur le côté : on se cogne les mains constamment.

3- la main courante inférieure est équipée de systèmes lumineux dissimulés sous des caches métalliques dont les bords sont tranchants et qui blessent les mains.

4- le contraste des nez de marche est insuffisant, n'offrant aucun repère pour les personnes mal-voyantes.

 Étonnés de ce que nous entendions, nous avons sorti notre plus bel appareil photo et nous sommes rendus sur place...

Les photos sont sans appel.  Regardez, tout est là !

13/09/2013

"La rampe de la discorde" Journal du Pays Yonnais du 12 septembre 2013

La piscine de Saint-Florent : «un modèle d’accessibilité» pour les élus. «Un équipement neuf qui ne répond pas aux normes» pour l’Association des Paralysés de France.

pour lire l'article, cliquez sur l'image

dd.85@apf.asso.fr_20130913_173807_001.jpg

2013-09-12 PY photos courriers.JPG

Photo Pays Yonnais (source ici) qui montre les multiples courriers adressés aux élus (retrouvez les tous, d'article en article en cliquant ici)

06/09/2013

Inauguration de la Piscine de ST Florent des Bois : l'APF boycott

dd.85@apf.asso.fr_20130906_165905_001.jpg

C'est en effet aujourd'hui qu'est inaugurée la piscine de St Florent des Bois. Nous avons décliné avec regret l'invitation pour y participer : voir notre courrier à Pierre Régnault, Président de La Roche Agglomération ici.

Retrouvez les différents articles, et toutes les correspondances ici.

03/09/2013

Accessibilité : c'est de la pub mensongère ! Réaction de July

100_6168.JPGLors de la fête de la maison de quartier du Val d'Ornay nous avons rencontré une jeune femme pétillante et franchement agacée par les problème d'accessibilité. Elle-même couturière en habillement et costumes de spectacles, elle donne des cours de couture et se balade avec son "charriot" comme elle dit. Ca lui permet de transporter ses machines à coudre et tout son matériel. Elle a réagit à notre enquête photos sur la rue Clémenceau.

"J'avais entendu dire que les travaux c'était pour améliorer l'accessibilité, notamment pour les personnes à mobilité réduite. Ca fait donc une grosse surprise de voir ça parce qu'en fait l'accessibilité n'est pas respectée ! C'est dommage, mais surtout ce n'est pas sérieux... J'avais participé à une réunion de quartier durant laquelle ils avaient expliqué tout ça, et franchement entre ce qu'il nous ont présenté et le résultat que vous dénoncez, c'est frustrant !

C'est un manque de respect pour les personnes à mobilité réduite. Si cette question était prise plus au sérieux, le travail aurait été fait correctement. C'est à se demander s'il y a vraiment quelqu'un qui s'en occupe vraiment de l'accessibilité...

En fait, ça me fait penser à de la publicité mensongère tout ça !

Moi je ne suis pas handicapée, mais je suis concernée par l'accessibilité : je me promène avec mon charriot pour aller donner mes cours de couture. Et les problèmes, j'en rencontre aussi : les travaux, les voitures stationnées sur les trottoirs, les trottoirs trop hauts, etc. Ca m'énerve ! Faut sans cesse slalomer, changer son itinéraire, c'est une perte de temps et d'énergie.

Ce qu'il faut, c'est que les personnes handicapées soient réellement prises en compte, mais aussi les personnes âgées et tous les gens finalement ! Il faut respecter chaque personne, plus de respect pour chacun. Il faut que la ville reconnaisse ses erreurs et qu'ils refassent les choses correctement. Parce que l'accessibilité, ça concerne tout le monde : les anciens, les personnes en fauteuil, les mamans avec leurs poussettes, les livreurs avec leurs diables, et moi avec mon charriot !"

100_6165.JPG

Et ben on aurait pas dit mieux !

30/08/2013

Ces commerçants qui nous veulent du bien...

Ce matin, on se baladait dans la rue Clémenceau (vous savez, la grande farce Yonnaise : voir ici).

Et ben on est pas sorti de l'auberge, parce que même les choses les plus simples et les plus basiques comme laisser le passage suffisant sur les trottoirs n'est pas respecté par quelques commerçants récalcitrants comme le Grand Café... (On l'a salué, on lui a expliqué mais... rien)

100_6114.JPG

On est obligé de descendre sur la route pour passer, tandis que les tables, les chaises et les parasols sont confortablement installés sur le trottoir.

On est bons joueurs, on sait bien que c'est de la responsabilité du commerçant, et pas de la mairie qui donne les autorisations d'occupation de la voie publique. Ben vi, la mairie elle peut pas tout voir : elle est seulement juste en face.

Et puis il reste 489 jours pour qu'il y réfléchisse notre commerçant qui nous veut du bien... Mais s'il arrive à trouver the solution avant (comme mettre ses tables sur sa terrasse en face par exemple, on lui en voudra pas de faire preuve de réactivité !)

Quant aux rampes hi tech, comme la jolie rampe de la pharmacie, elles sont toujours bien en place.

100_6115.JPG

Bon, ils ont quand même fait un effort, ils ont essayé d'apporter des améliorations : ils l'ont changée de sens et ils l'ont fixée au sol avec des vis. C'est pas rien quand même, faut le souligner. Y'a un mois, elle était comme ça la rampe :

DSCN8281.JPG

C'est quand même drôlement mieux, faut le reconnaître ! Et c'est rudement plus classe et efficace que la rampe en carton dénichée par notre Yonnais en Colère (voir ici) Bon en même temps, quand on sait pas...

Et en matière de rampes provisoires parce-que-les-travaux-y-sont-pas-terminés on vous en propose une belle, place de la Vendée, dans la continuité de la rue Clémenceau (chaîne de déplacement oblige) :

100_6117.JPG

D'un côté... et de l'autre !

100_6119.JPG

Une jolie petite montée bien meuble, en graviers et cailloux !

100_6121.JPG

Bon, vous ne verrez pas nos deux explorateurs sur les photos, juste parce qu'en fauteuil roulant, c'est pas possible de passer place de la Vendée.

27/08/2013

Réaliser une voirie agréable et praticable par tous, c'est possible ! Exemple du remblai des Sables d'Olonne

Suite à notre article "La Roche sur Yon, une farce de bien mauvais goût" dans lequel nous montrons le résultat des travaux de réaménagement de la rue Clémenceau, Jeanne nous a adressé des photos du remblai aux Sables d'Olonne.

Le remblai a été refait après la tempête Xynthia. L'illustration que c'est possible de réaliser une voirie praticable par tous et agréable pour tous.

"Pour l'accessibilité, c'est parfait ! Tout est de niveau, il n'y a pas de décroché pour les trottoirs. Les cheminements sont spacieux. En plus c'est très joli : un mélange de pavés roses, du bois et la route classique noire. Les gens s'arrêtent et s’assoient tout du long, c'est vraiment génial. Nous on peut circuler en fauteuil sans aucune difficulté, ça fait vraiment plaisir"

1376139302815.jpg

1376139316930.jpg

1376139577069.jpg

aucune différence de niveau entre le chemin de bois et le chemin de pavés

1376139567983.jpg

aucune différence de niveau entre le chemin de pavés et la route

1376139289315.jpg

des pavés qui n'éblouissent pas au soleil

06/08/2013

Logement : les paroles choquantes de l'ancien ministre du logement

Ben on peut se réjouir qu'il ne soit plus Ministre celui-là... Interview du 5 août

"Si j'avais une mesure aujourd'hui : déréglementer, dénormer le logement. Je vous donne un exemple très concret : la norme handicap doit nous coûter autour de 10 à 15% en coûts de construction supplémentaires." L'ancien ministre du Logement Benoist Apparu a estimé, lundi 5 août, que les normes de construction en France alourdissaient les montants des loyers, sur le plateau de BFMTV.

"Si vous voulez faire baisser les prix de production, notamment en Ile-de-France, il faut vraiment, radicalement baisser un certain nombre de normes", a lancé le député UMP de la Marne. "Ce pays est en train de 'crever' entre guillemets, de l'explosion des normes", a insisté l'élu. "Je le dis d'autant plus qu'en tant qu'ancien ministre du Logement, j'ai été le premier à en avoir fait et je le regrette",

L'association des paralysés de France accuse Benoist Apparu de "chercher à faire le buzz" en ciblant les handicapés : "Tirer à vue ainsi, c'est faire preuve de malhonnêteté" : article du LAB  ici

Vu sur la page Facebook de Jean-Marie Barbier, notre ancien Président de l'APF :


"Il n'y en a pas un pour relever l'autre.

Lors de la Conférence Nationale dui Handicap de 2008, Monsieur le Ministre et moi étions à la même table ronde. Ses conseillers sont venus me voir et me demander d'être gentil avec lui et de ne pas l'enerver sous peine le voir ignorer l'accessibilité. Il m'avait, juste avant de monter sur scène, annoncer qu'il avait décidé de venir au secours de l'ALGI, on connait la suite, on connait les positions de l'actuelle Ministre ..."

La Roche sur Yon : une farce de bien mauvais goût

Ca, c'est l'introduction de la belle campagne de communication des élus de la ville de La Roche sur Yon :

"La Ville de La Roche-sur-Yon est en pleine transformation urbaine. Dans le centre-ville comme dans les quartiers, le projet urbain a comme objectifs le développement de la qualité de vie des habitants, la dynamisation du commerce et de l’emploi et le développement durable de la ville.

Dans le centre-ville, l’opération pentagone 2006-2020 consiste à faire du centre ville un lieu agréable ou chaque Yonnais aura plaisir à s’y promener." source : site de la ville

Ca, c'est la réalité à l'issue de la rénovation de la rue Clémenceau, rue principale de la ville :

- développement de la qualité de vie pour les personnes à mobilité réduite : zéro

- dynamisation du commerce : sans les personnes à mobilité réduite en tous cas !

- développement durable de la ville : vu ce qu'il va falloir refaire, objectif loupé.

- un lieu agréable où chaque Yonnais aura plaisir à se promener : objectif vraiment loupé.

Tout est là, en photos : découvrez le podium des champions de l'inaccessibilité, les prix spéciaux décernés, en cliquant ici.

Pour reprendre une citation de Jean-Marie Barbier : "Ce serait drôle si ce n'était pas dramatique"