02/04/2014

"Pas de bras, pas de loi"

loi 2005 reportée - Copie.png

trouvé sur Klaire.fr

31/03/2014

Futurs trains Régiolis : une rame d’accessibilité d’avance

2677072924.jpgS’il ne sera pas "100% accessible", comme le vante le communiqué de presse de la SNCF, Régiolis va singulièrement faciliter les voyages des personnes à mobilité réduite. Les nouveaux trains régionaux, sur les rails à compter du 22 avril, prévoient tous au moins un espace adapté aux voyageurs en situation de handicap.

 Un gros logo représentant un fauteuil roulant indiquera le ou les espace(s) aménagé(s) pour les passagers à mobilité réduite : le TER "nouvelle génération" de la SNCF se veut accessible au plus grand nombre et le fait savoir. Régiolis – c’est son nom – débarquera dans les gares d’Aquitaine, d’Alsace, de Lorraine et de Picardie fin avril. Huit autres régions suivront jusqu’en 2015. Au total, quelque 216 rames ont été commandées au fabricant Alstom pour une enveloppe de 510 millions d’euros, avec une option de 100 millions d’euros supplémentaire. Objectif à terme : remplacer les vieux Corail et Intercités encore en service....

Lire la suite ici, sur le blog de Faire face

26/03/2014

Imaginez un monde qui se serait arrêté en 1975...

... Ce monde existe :

22/03/2014

Elections municipales : 35 candidats se sont engagés

APF bouge les lignes gros.jpgAu final, ce sont 34 candidats aux élections municipales qui ont estimé important voire utile d'exposer personnellement leur vision d'une politique du handicap pour une société inclusive. Un seul, Hugues Fourage, Député-Maire sortant, a délégué cette question à l'un de ses colistiers...

Nous avons contacté en direct une cinquantaine de candidats, mais bien plus ont été sollicités, notament via les sièges des partis politiques auxquels nous avons transmis nos documents pour qu'ils fassent suivre...

Tous ont reçu ces documents : voir ici.

Les noms des candidats contactés en direct qui n'ont pas répondu sont inscrits en rouge . Ceux qui ont répondu apparaissent en vert. Hugues Fourage est en orange (nous n'avions pas prévu cette couleur au départ car nous n'imaginions pas qu'un candidat puisse ne pas s'intéresser en personne à cette question si importante...)

av-38852.jpgNous avons particulièrement apprécié le retour de certains candidats qui nous remercient pour notre démarche qui leur a permis de débattre en équipe et de progresser dans leurs réflexions.

Nous avons parfois rigolé face aux réactions excessives de certains autres qui n'ont pas compris de quel droit l'APF les questionnait ainsi, ou qui s'énervaient d'apparaître en rouge dans notre liste alors qu'ils avaient pris le temps de nous envoyer un mail de 2 lignes nous expliquant qu'ils n'avaient pas le temps de nous répondre ! (si si ! Ils estimaient nous avoir répondu, et donc devoir passer en vert !)

Liste des candidats (classement alphabétique par ville) :

Aizenay : M. Bernard PERRIN, engagement et 1 extrait du programme

Aizenay : M. Joël Blanchard, engagement - propositions

Aubigny : M. Jany GUERET

Beauvoir sur Mer : M. Christian THIBAUD

Challans :  M. Serge RONDEAU

Challans : Mme Nicole GUERIN, réponse 

Chantonnay : M. Gérard VILLETTE, réponse

Chantonnay : M. Eric PELTANCHE, engagement

Champ st Père :  M. Marcel GAUDUCHEAU

Chaize le Vicomte : M. Yannick DAVID, réponse 

Clouzeaux : M. Jacques PEROYS

Coëx : Mme Marietta TRICHET : courrier

Dompierre sur Yon : M. Philippe GABORIAU, réponses questionnaireEngagement 

Essarts : M. Frédéric ALTARE Réponses questionnaireEngagement

Essarts : M. Freddy RIFFAUD

Ferrière : M. Yves AUVINET, réponse

Fougeré : M. Jean-Marie CHABOT

Fontenay le Comte : M. Jean-Michel LALERE, réponse

Fontenay le Comte : M. Hugues FOURAGE n'a pas répondu : un de ses colistiers l'a fait pour lui, réponses

Herbiers : Mme Véronique BESSE, réponse 

Herbiers : Mme Myriam VIOLLEAU : engagements

Herbiers : M. Thierry Cousseau, réponses au questionnaire

Landeronde : Mme Angie LEBOEUF : engagements

Longeville sur Mer : M. Michel BRIDONNEAU

Luçon : M. Jean-Michel DEMY - Engagement

Luçon : M. Pierre Guy PERIER, réponse 

Mareuil sur Lay :  M. Jean-Pierre HOCQ

Mareuil sur Lay : M. Vincent JULES - réponse

Montaigu : M. Antoine CHEREAU

Mothe Achard :  M. Daniel GRACINEAU

Mouilleron le Captif : M. Philippe DARNICHE : questionnaire et engagement

Moutiers les Mauxfaits : M. Christian AIME

Nesmy : M. Jacques RASSINOUX, engagement

Nesmy : M. Gérard RIVOISY

Noirmoutier : M. Noël FAUCHER, réponse

Olonne-sur-Mer : M. Yannick MOREAU, réponse 

Poiré-sur-Vie : M. Didier MANDELLI, réponse 

Pouzauges : Mme Michelle DEVANNE, réponses au questionnaire

Roche sur Yon : Mme Anita CHARRIEAU : engagements

Roche sur Yon : M. Raoul MESTRE

Roche sur Yon : M. Luc BOUARD, réponse

Roche sur Yon : M. Pierre REGNAULT, réponse

Sables d’Olonne : M. Yves ROUCHER : réponses au questionnaireengagement

Sables d’Olonne : Mme Brigitte TESSON

Sables d’Olonne :  M. Didier GALLOT : réponse

Sables d’Olonne : M. Gérard MERCIER

St Gilles Croix de Vie : Mme Patricia CEREIJO, engagement

St Gilles Croix de Vie : M. François BLANCHET, engagement

Ste Hermine : M. Joseph MARTIN

St Hilaire de Riez : M. Jean-Yves LEBOURDAIS : engagements ici et ici

St Jean de Monts : M. André RICOLLEAU, réponse

Talmont ST Hilaire : M. Philippe CHAUVIN, réponse au questionnaire, engagement,

Venansault :  M. Laurent FAVREAU

21/03/2014

Accessibilité du vote : le Défenseur des Droits nous incite à témoigner en cas de problème !

À l’occasion des élections municipales des 23 et 30 mars 2014, le Défenseur des droits, Dominique Baudis, appelle les personnes handicapées, confrontées à des difficultés pour exercer leur droit de vote, à le saisir d’urgence ou à témoigner, au moyen d’un formulaire accessible sur son site Internet.

Malgré les efforts réalisés par de nombreuses municipalités pour rendre leurs bureaux de vote accessibles aux personnes handicapées, il reste encore du chemin à parcourir. Mobilisé sur la question de l’accès aux droits des personnes handicapées, le Défenseur des droits souhaite faire des élections municipales des 23 et 30 mars prochains une opération test « grandeur nature » en demandant aux personnes handicapées qui auraient rencontré des difficultés pour aller voter à le saisir sur son site Internet ou à le contacter au 09 69 39 00 00.

 

Qu’il s’agisse de la stricte accessibilité des lieux de vote, ou des équipements, des techniques de vote, ou même du respect du secret du vote, l’objectif pour le Défenseur des droits est d’agir le plus rapidement possible entre les deux tours pour apporter une solution à la municipalité et à ses citoyens en situation de handicap.

Les réclamations et témoignages ainsi recueillis permettront au Défenseur des droits de diffuser des bonnes pratiques pour aider les collectivités dans la mise en accessibilité de leurs bureaux de vote, non seulement en vue du second tour mais aussi dans la perspective des prochaines élections européennes. 

Le Défenseur des droits, autorité constitutionnelle indépendante, est chargé de défendre les droits et libertés. Au cœur de ses missions se trouvent la défense des usagers des services publics et la  lutte contre les discriminations.

Saisir le Défenseur des droits :

https://formulaire.defenseurdesdroits.fr/vote-handicap/

source : http://www.defenseurdesdroits.fr/sinformer-sur-le-defenseur-des-droits/linstitution/actualites/handicap-et-elections-municipales-le

L'accessibilité et la sécurité des enfants et personnes handicapées n'est visiblement pas le problème de la police municipale...

Une militante vendéenne nous a envoyé un gros coup de gueule ce matin : coup de gueule contre la police municipale de sa ville qui semble avoir de drôles de priorités... D'autant plus étonnantes quand on trouve sur le site de la ville cette présentation flatteuse  :

La police municipale, une équipe, un service pour votre qualité de vie :  

- missions de prévention et de surveillance,
- missions préventives de proximité et de contact avec la population,
- surveillance de la voie publique, des lieux publics, de stationnement et de la circulation,
- surveillance des quartiers, etc

Ce qui énerve notre militante, c'est que ces agents municipaux viennent très régulièrement à 2 ou 3 comme ce matin, verbaliser les affreux automobilistes qui n'apposent pas leur disque bleu pour stationner leur véhicule dans sa rue (2 voitures verbalisées ce matin), alors qu'à 100 m il y a une rue envahie par des voitures qui bloquent les trottoirs, et qu'ils n'y vont jamais !

Photos à l'appui, notre militante nous montre les 23 véhicules qui bloquaient le trottoir de cette rue de 300 mètres en plein milieu de matinée ! Elle nous rapporte que le soir, cela peut dépasser les 40 voitures ! Ce qui l'énerve, c'est que ce matin encore elle a informé les agents municipaux (pour la énième fois), mais que comme d'habitude, ils n'ont strictement rien fait : aucun véhicule bloquant les trottoirs n'a été verbalisé...

Est-ce cela le service de cette police municipale pour garantir la qualité de vie des habitants de la ville ? Verbaliser les conducteurs qui ne gênent personne et ne volent même pas la collectivité (puisqu'il ne s'agit que d'une zone bleue) et cautionner l'incivisme qui met en danger les piétons, les personnes en fauteuil roulant, les enfants en poussette qui se retrouvent contraints de circuler sur la chaussée ?

L'accessibilité ça pourrait parfois être simple comme juste un peu de volonté...

Dès l'entrée de la rue le ton est donné :

a 005.JPG

puis les voitures s'enchaînent :

a 007.JPG

a 008.JPG

a 011.JPG

et la pauvre voiture bien garée en zone bleue à 100 m de là qui s'est faite alignée :

a 002.JPG

a 001.JPG

14/03/2014

Accessibilité : Philippe Croizon et l'APF vous invitent à signer la pétition !

Philippe Croizon et l'APF lancent une pétition : signez !

philippe croizon pétition.jpg

"Mon rêve, c'est une société où la personne en situation de handicap ne se posera plus ces questions : Est-ce que je peux aller au cinéma ? Est-ce que je peux aller faire mes courses ? Est-ce que je peux prendre le métro ? Est-ce que je peux trouver un travail ? Et la liste est longue….

Je rêve que la personne en situation de handicap dise : Je vais au cinéma, je vais faire mes courses, je vais prendre le métro, je travaille grâce aux compétences acquises pendant toute ma formation scolaire sans aucune crainte puisqu'égale de tous !

Je rêve que sur ces sujets, mon pays soit montré en exemple dans le monde entier comme il l'est pour les droits de l'Homme. Je rêve, ou plutôt nous rêvons de cette société. Mais il ne tient qu'à nous tous que ce rêve devienne tout simplement une réalité.

C'est pourquoi, aujourd'hui, je soutiens le combat de l'APF pour l'accessibilité. 

Merci de signer et diffuser cette pétition !"

Philippe Croizon

Signez la pétition ici et faites tourner !

10/03/2014

La liberté d’aller et de venir ne peut pas attendre 10 ans de plus !

 
Share Button
 
Share7nonAprès bientôt 40 ans d’attente et 2 lois inappliquées en matière d’accessibilité (lois des 30 juin 1975, et 11 février 2005), il est inconcevable que les personnes en situation de handicap doivent attendre 10 ans de plus pour que soit enfin concrétisée leur liberté d’aller et de venir telle qu’en bénéficie tout citoyen de la République ! C’est pourtant ce délai qui est envisagé dans les projets gouvernementaux en faisant la part trop belle aux lobbies qui ont honteusement joué la carte de l’attentisme ces dernières années.

Le gouvernement ne doit pas récompenser la grande majorité des branches professionnelles, des collectivités territoriales et des autorités organisatrices de transport qui se sont montrées récalcitrantes depuis 2005 au détriment des acteurs vertueux qui, eux, ont pris la peine de respecter la loi et ont fait des efforts pour être accessibles  ! L’accessibilité est un droit fondamental qu’il s’agit de concrétiser au plus vite !

Et l’accessibilité, tout le monde en bénéficie :

-      les personnes en situation de handicap, qui représentent 10 à 15 % de la population,
-      les personnes âgées, à l’heure où est en train de se voter une loi sur l’adaptation de la société française au vieillissement,
-      les blessés temporaires,
-      les voyageurs avec bagages,
-      les femmes enceintes,
-      les parents avec poussettes, ainsi que les familles nombreuses,
-      les cyclistes, qui ont besoin d’une voirie sans obstacles à la roue,
-      les 80 millions de touristes étrangers accueillis chaque année, et en quête de signalétique,
-      et les personnes valides pour le confort que cela procure.

Mobilisons-nous en signant la pétition, en la partageant.

POUR CONSTRUIRE UNE SOCIETE INCLUSIVE ET EN FINIR AVEC CETTE INJUSTICE : SANS ACCESSIBILITE, PAS DE CITOYENNETE !

source : site APF http://www.necoutezpasleslobbies.org/

09/03/2014

La France, pays des non droits de l'Homme

accessibilité promesse.jpg

C'était même bien plus qu'une promesse : c'était un engagement républicain, une loi votée par 22 Ministres...

Accessibilité : "seul est perdu le combat qu'on abandonne"

creton michel.jpgMichel Creton était l'invité d'Arlette Chabot sur Europe 1 le 1 mars, dans l'émission "C'est arrivé cette semaine". Il dénonce sans langue de bois le report des délais de mise en accessibilité des lieux publics et des transports. Michel Creton est un acteur engagé, à l'origine du fameux "amendement Creton" qui permet aux personnes en situation de handicap de demeurer dans les établissements pour jeunes au delà de leur 20ème anniversaire si aucune solution ne leur est proposée.

Philippe Croizon : on n'est encore des vrais citoyens : on est encore une sous catégorie. On n'existe pas encore pour tout le monde.

Michel Creton : L'injustice de cette décision est indigne. Les droits de l'homme ne sont pas respectés ici en France !

Arlette Chabot : La moitié des écoles et seulement 42 % des réseaux de bus sont pas adaptés : ça veut dire qu'on s'en fout des handicapés.

Michel Creton : loi de 75 : il faut faire, on va faire : on n'a jamais fait. En 2005, la nouvelle loi était un espoir. Les conséquences sont dramatiques !  Vous avez remarqué ce silence terrible, pesant, terrible de ceux qui devraient défendre : associatifs et autres. Et il y a ceux qui doivent monter au créneau maintenant : les handicapés eux-même.

Seul est perdu le combat qu'on abandonne.

Pour écouter l'émission, cliquez ici : le sujet débute à 19 min 34

27/02/2014

Report de l'accessibilité : réaction de Thierry Craipeau à TV Vendée

Accessibilité : "Le carton rouge existe-t-il en politique ?"

 3483857071.JPGLes radios ont relayé le communiqué de presse du gouvernement annonçant sans état d'âme la prolongation du délai de mise en accessibilité prévu au 1er janvier 2015. point.

Les plus grands criminels, en France écopent d'une peine de 22 ans de sureté maximum. Quelle est la nature de notre crime, puisqu'en 1975 on en a pris pour 30 ans ?

En 2005, promis, juré, craché, on ne vous en rajoute que 10 ans. Et hier on nous impose d'attendre la sortie dans 9 ans. C'est malheureusement le cas de nombreuses personnes en situation de handicap, isolées, sans soutien familial ou amical, de rester dans leur logement sans pouvoir en sortir, donc d'être comme incarcéré sans gardien ?
Aucun juge ne s'est prononcé, tout les dirigeants sont complices au pays des Droits de l'Homme.
On peut légitimement s'interroger sur ce qu'il en reste. On nous offre royalement des conditions dignes des goulags soviétiques ou des geôles maoïstes en matière d'accessibilité. Devrons nous déposer plainte pour séquestration arbitraire et en demander les dommages et intérêts correspondants ?

De plus, à défaut de logements adaptés et/ou adaptables, le ministère du logement annonce, comme les groupes de constructions, (les lobbys ou taupes fonctionnent à plein régime) que cela coûte trop cher et je ne sais quoi encore, pour ne pas se plier à une indispensable évolution de nos habitudes de logement inadapté à plus de 50% de la population très prochainement. On va droit de le mur, ce n'est pas grave les consommateurs et les contribuables paieront, non pas les supposés 15 % de départ mais le double ou le triple au vu des incompétences.

Je suis dépité et à ceux qui nous empêchent de sortir, j'ai une proposition, aussi débile que celle qu'on nous impose, de vous empêcher de rentrer (à la mairie, aux chambres parlementaires nationales et européennes, d'avoir un travail, de ne pouvoir avoir accès à la santé, à l'école....) car c'est de fait ce que vous nous proposez, sans sourciller, de vivre quotidiennement.

C'est du foutage de gueule et je ne vous remercie pas.

Jean-Pierre Blain, Représentant départemental adjoint de Loire Atlantique

Trouvé sur le blog de la Délégation 44

26/02/2014

L’accessibilité, ce n’est pas maintenant mais dans 3 à 9 ans!

  accessibilité,normes,ad'ap,campion,fnath,ayrault,carlotti,échéance,2015,2005Le verdict gouvernemental est tombé. Comme un couperet. Les personnes en situation de handicap devront attendre au mieux neuf ans de plus pour vivre dans une France accessible. Le Premier ministre a annoncé, ce mercredi 26 février, à l’issue de la concertation menée depuis début octobre (photo ci-contre), ses décisions sur les nouvelles modalités de mise en œuvre du volet accessibilité de loi de février 2005. Une loi qui fixe à début 2015 l’échéance légale pour la mise en accessibilité de tous les établissements recevant du public et de tous les moyens de transport.

Jean-Marc Ayrault a confirmé la création des agendas d’accessibilité programmée (Ad’ap) : tous les exploitants ne respectant pas l’échéance légale pourront s’engager sur un calendrier précis de mise aux normes, s’échelonnant de trois à neuf ans selon la nature de l’établissement ou du transport.

« Le non-respect de l’échéance du 1er janvier 2015, sauf dérogation validée, reste passible de sanctions pénales. Les Ad’ap sont un dispositif d’exception qui permet de poursuivre en toute sécurité juridique des travaux d’accessibilité après le 1er janvier 2015 », explique Matignon.

Les services du Premier ministre ont également annoncé que les normes allaient évoluer pour simplifier la réglementation : « l’ensemble des propositions issues de la concertation ont été retenues par le gouvernement » (Faire Face y consacrera un prochain article analysant avancées et reculs).

Lire la suite sur Faire Face

Accessibilité : le scandale des AD'AP

Les AD'AP, ce sont les agendas d'accessibilité programmée : c'est de cela dont parlent les médias aujourd'hui, car les décisions prises par le gouvernement ont été dévoilée ce matin...

Profitons de cette mise en lumière pour dénoncer ce scandale, car demain ça tombera aux oubliettes, actualité oblige. Et les personnes en situation de handicap continueront d'être discriminées au quotidien au pays des droits de l'Homme, en toute impunité.

Ce matin, le gouvernement a balayé des dizaines d'années de combat, des millions d'espoir,  en prolongeant de 9 ans les délais prévus par la loi du 11 février 2005 qui fixait l'échéance de l'accès à tout pour tous à 2015 !

Note Technique sur les AD'AP :

NTAdap.JPG

Accessibilité de la Mairie de Fontenay le Comte : réaction du Maire Hugues Fourage

hugues_fourage.jpgLe Député Maire Hugues Fourage réagit à notre petit article "La ville de Fontenay-le Comte gagnera-t-elle le bêtisier de l'accessibilité 2015 ?" (voir ici), et nous adresse ce droit de réponse :

"Très engagé dans la défense du service public et son accès à tous, j’ai à cœur de défendre l’action de la Ville de Fontenay-le-Comte en la matière. Je ne peux donc laisser votre article du 18 février sans réponse, même si personne, encore moins l’auteur des photos, n’a daigné le porter à ma connaissance.

Je respecte le principe du réquisitoire à charge, preuves à l’appui, je le respecte d’autant plus quand il n’omet aucune des pièces du dossier. Car la première affiche qu’il faut lire quand on arrive devant l’Hôtel de Ville précise que « pour toutes démarches administratives (actes d’état civil, document d’urbanisme, etc.), rendez-vous au 4 quai Victor-Hugo ». L’Hôtel de Ville n’est pas un lieu d’accueil du public. C’est un lieu auquel on accède sur rendez-vous (rendez-vous avec le Maire, réunions en salle de rez-de-jardin, mariages, baptêmes civils).

Il n’est donc pas prévu d’installer un ascenseur, cette dépense sera plus utile dans un bâtiment municipal recevant réellement du public. A titre d’exemple ont été équipés en ascenseur : la Maison de l’enfance Pierre-Brissot, le service sport-culture rue des Loges, le théâtre municipal… Avant 2012, seule la salle de rez-de-jardin de l’Hôtel de Ville était accessible. Depuis, le rez-de-chaussée a été rendu accessible par la réfection du parvis avec suppression du perron et création d'une rampe en pierres, la mise en place d'une porte automatique, la création d'un portillon automatique accessible depuis le domaine public, la création d'une rampe d'accès à la salle d’Honneur (Conseil municipal), ainsi qu'une pente douce vers le jardin. Cela représente 175 000€ d’investissement et plusieurs heures de travail avec l’Architecte des bâtiments de France pour les intégrer à ce bâtiment du XIXe siècle.

Satisfecit quant à ces réalisations ? Point. Ces réalisations ont pourtant permis de rendre accessible le bureau du Maire par l’aménagement d’une salle de réunion. Tout un symbole pour notre démocratie. Mais également la salle des Mariages, la plus belle salle de notre Hôtel de Ville, un symbole fort également après l’adoption du mariage pour tous.

Quant à l’accueil de la Mairie au 4 quai Victor-Hugo, auquel il est préconisé de se rendre, il a été entièrement refait en 2012 pour répondre aux mêmes normes d’accessibilité : création d'un passage protégé et reprise des trottoirs d’accès, refonte complète du hall de la mairie avec hall d'accès et portes automatiques, adaptation des sanitaires et du guichet. Cela représente un investissement de 240 000€.

Concernant la voirie (les investissements 2008-2014 en matière de voirie ont représenté plus de 10% du budget total, un effort exceptionnel), à chaque aménagement, la Ville veille à créer des trottoirs de 1,40 m de large ainsi que des passages piétons avec des surbaissés et des bandes podo-tactiles et contrastantes.

Enfin, nous avons fait ensemble une réunion d’information et de sensibilisation des commerçants quant aux questions d’accessibilité le 1er juillet dernier. Je me permets de vous rappeler que la Municipalité subventionne les commerces sur cette mise aux normes. A Fontenay-le-Comte, seul Secteur sauvegardé de Vendée, l’accessibilité des bâtiments anciens pose de réelles difficultés architecturales et implique le respect de toutes les lois (accessibilité et préservation du patrimoine historique).

Nous respectons et appliquons toutes les lois avec réalisme et détermination. Je peux en répondre à avec fierté après le mandat qui vient de s’écouler.

Hugues FOURAGE"

20/02/2014

Billet d'humeur 157 de notre Yonnais en colère : "Nulle ! Vous avez dit nulle ?"

Cette semaine il est vraiment colère notre Yonnais préféré... en réaction à ça.

"Un tchat mensuel pour faire bonne figure...
Voilà à quoi elle est bonne notre ministre !
Et c'est tout !

Parce que, pour le reste, tout concorde avec ce que dit d'elle Olivia Cattan : "Marie-Arlette Carlotti est une femme invisible. Elle ne fait pas grand-chose. Elle ne comprend rien. Elle a un mépris total pour les familles..." voir ici

Pis encore quand on voit à quoi ressemble son local de campagne à Marseille !
Si ça ce n'est pas se foutre publiquement des électeurs Z'handicapés, alors je n'y comprends plus rien ! Voir ici

Enfin, pour en revenir à son fameux tchat, qu'en dire de plus si ce n'est que c'est bien le reflet de son côté superficiel, artificiel...
Le pire dans tout ça, c'est qu'on paraît impuissant face à son inertie et que ça ne choque personne !

Nulle ! Vous avez dit "nulle" !

A la semaine prochaine

Mot n° 157 : "réalité"

19/02/2014

Nexity milite pour renforcer la discrimination faite aux personnes en situation de handicap.

Après les pharmaciens, le syndicat des médecins, les promoteurs immobiliers s'y mettent, Nexity en tête ! Alain DININ, son charmant PDG, a commencé ce matin sur Europe 1, ce qui n'a pas manqué de nous faire avaler notre café de travers... : voir ici. Il a ensuite récidivé sur BFM TV, tout convaincu qu'il est...

Pour le PDG de Nexity, les "normes handicapés" majorent le coût des logements de 7%, et c'est à cause de ça qu'on manque de logements en France !!!!!!!

Si vous n'avez pas envie de participer à la discrimination insupportable dont sont victimes les personnes en situation de handicap moteur, et qui subissent cette nouvelle humiliation, boycottez NEXITY. D'autant plus que le groupe annonce un bénéfice net de 100 millions d'euros en 2013... alors qu'il ne vienne pas nous dire que le marché va mal à cause de ces "zaffreux zhandicapés". (voir ici)

Ecoutez à partir de 12 min 30 :

18/02/2014

La ville de Fontenay-le-Comte gagnera-t-elle le bêtisier de l'accessibilité 2015 ?

Une adhérente amusée nous a fait parvenir une photo de la mairie de Fontenay-le-Comte. Une belle photo de vainqueur !

Mais vainqueur de quoi vous demandez-vous tout émoustillés ?  Ben vainqueur du bêtisier de l'accessibilité spécial collectivités !

En fait, pour tout vous dire, y'a 5 minutes, il n'existait pas encore ce bêtisier...  mais avec un tel lauréat, nous le déclarons ouvert !!!

Publication prévue le 11 février 2015, alors à vos appareils photos !

2014-02-18 mairie Fontenay entrée - Copie.JPG

Une mairie accessible grâce à la construction de deux rampes de part et d'autre de l'entrée principale.

Mais une fois à l'intérieur... l'accueil c'est en haut de l'escalier ! (sans ascenseur ça va de soi !)

2014-02-18 mairie Fontenay accueil escalier - Copie.JPG

Ce qui est dommage, c'est que le 27 mai 2013, Daniel Sellier alors Représentant Départemental de l'APF et Stéphanie Ottou, Directrice, avaient rencontré le Député-Maire Hugues Fourage dans sa mairie. Ils n'avaient pas manqué de l'alerter sur cette petite absurdité...

17/02/2014

La pensée de la semaine...

À ce jour, bon nombre de personnes doivent encore développer de véritables compétences personnelles en « ingénierie de déplacement » pour effectuer des démarches administratives, gérer leur quotidien, organiser leurs trajets personnels et professionnels, ainsi que de tenter d’avoir une vie sociale, culturelle, sportive, amicale et affective en milieu ordinaire.

 

APF, Baromètre de l'Accessibilité 2013, Communiqué de Presse du 11 février 2014

 

13/02/2014

Accessibilité des commerces : mode d'emploi et financement

cci vendee.jpgLa CCI de Vendée met à disposition des commerçants un ensemble de documentation utile dans le cadre de l'obligation concernant la mise en accessibilité des ERP (Etablissement Recevant du Public)

Cela fait suite à une réunion organisée en octobre 2012 par la CCI, à l'attention des commerces, cafés, hôtels et restaurants.

Pour accéder à cette documentation, cliquez ici

12/02/2014

La pensée du jour nous vient de Nantes... Qu'ils sont bons ces Nantais !

L’accessibilité universelle : fondamentale pour 10 % de la population, nécessaire pour 40 % et confortable pour 100%.

Les APFiens de Nantes

2014-02-11 nantes.jpg

"Les AD'AP encouragent les mauvais élèves"

Alain Rochon, Président de l'APF a donné une interview à Faire Face : à lire intégralement ici.

Il regrette que les Agendas D'Accessibilité Programmée (AD'AP) qui sont à l'étude par le gouvernement, encouragent les mauvais élèves qui continuent à pratiquer une forme d'attentisme.

L'accessibilité ne s'atteint pas avec des planches ! Bref, France 2 aurait mieux fait de questionner l'APF

Ce midi France 2 a diffusé un reportage pour illustrer la sortie de notre Baromètre de l'accessibilité. Une journaliste a passé une journée en fauteuil roulant à Paris. Elle a été confrontée à notre terrible réalité : transport, commerces, tout devient galère quand ce n'est pas accessible. Elle indique "en une journée, ces marches qui sont devant presque tous les pas de porte sont devenues mon cauchemar"

Tout se passait bien jusqu'à ce que la bénévole de l'association jaccède.com explique que la mise en accessibilité ça peut être très simple : il suffirait selon elle de mettre une planche.

Aïe...

Non, pas de planche s'il vous plaît, mesdames et messieurs les commerçants ! C'est pas parce c'est passé à la télé que c'est vrai !

Il vous faut avant tout faire réaliser le diagnostic de votre établissement. Celui-ci indiquera les travaux à prévoir pour sa mise en accessibilité et leur coût. Si cela n'est pas possible (pour des raisons techniques ou un coût démesuré au regard de votre chiffre d'affaire), il vous indiquera les solutions dérogatoires légales, comme une rampe d'accès, une marche escamotable, etc. Il faudra ensuite présenter la solution retenue à la Commission Consultative Départementale de Sécurité et d'Accessibilité (CCDSA) qui validera votre projet s'il est cohérent et règlementaire.

En installant une simple planche vous risquez de mettre en danger les personnes à mobilité réduite qui l'utiliseront, les piétons qui circulent sur le trottoir, et vous engagez votre responsabilité.

 

"Accessibilité : la ville OK, les commerces à la traîne" - Article Ouest- France du 12 février 2013

Pour lire l'article, cliquez sur l'image ci-dessous :

20140212_152354_001 - compressée.jpg

11/02/2014

Des aménagements de voirie neufs qui posent problème à Olonne sur Mer

DDP85.jpg

L'Association des Droits des Piétons 85 a pour objectif de rendre aux piétons leur liberté de circuler en toute sécurité sur des espaces qui leur sont propres, et faire respecter les lois en vigueur qui leur assurent un espace suffisamment large pour sécuriser leurs déplacements.

L'association vient d'adresser un courrier très détaillé au Député-Maire d'Olonne sur Mer, Yannick Moreau, à propos d'une avenue entièrement rénovée, et qui présente de nombreuses difficultés pour les piétons : lire le courrier ici.

07/02/2014

"Bref ! Je suis allé à Armonia..." Témoignage de Hugues

"Depuis plusieurs années maintenant, je nage une fois par semaine à Armonia et c'est un réel plaisir. Non seulement de se sentir plus libre dans ses mouvements, mais aussi de nager parmi les autres nageurs.

L'accompagnement pour la mise à l'eau se fait par l'auxiliaire qui est présente et le maître nageur. Et j'avoue que c'est une prise en charge et un accueil de qualité.

Bref ! Tout baigne...

Mais voilà ! En 2010, j'interpellais les responsables de cet espace détente sur le manque de fonctionnalité du vestiaire adapté. Je pourrais qualifier la réponse qui m'avait été faite de "bateau", précisant que la visite accessibilité avait bien été effectuée, et que rien n'avait jusqu'alors été signalé en ce sens...

Bref ! J'étais le premier à le faire visiblement, le premier à me mouiller...

En 2011, j'ai envoyé un second courrier, lequel a été suivi d'une visite guidée en compagnie du Directeur. Nous avions alors fait le tour de l'établissement, et il m'avait signalé que des projets étaient dans les tuyaux, et aussi que la porte d'accès au local technique serait débloquée (elle est très difficile à ouvrir). Je passe en effet par ce local pour éviter le pédiluve, ce qui est bien pratique...

Bref ! 4 ans après le premier courrier, le vestiaire adapté est toujours aussi mal foutu, et la porte coince toujours !

Bref ! Tout baigne ! "

Hugues

06/02/2014

5ème Baromètre de l'accessibilité

baromètre 2013.jpgPour la 5ème année, l'APF dévoilera le mardi 11 février prochain le résultat du Baromètre de l'accessibilité !

Retrouvez ici le communiqué de presse présentant les actions organisées sur la Région des Pays de la Loire.

"Bref... Je suis allé au Vendéspace voir la Coupe Davis" : témoignage de Bruno

Le week-end dernier se disputait le 1er tour de la Coupe Davis 2014 entre la France et l’Australie.

Passionné de tennis, j’étais ravi que des matches de haut niveau se disputent au Vendéspace ! Surtout, avec une telle salle flambant neuve, j’imaginais que les conditions étaient idéales pour TOUS… Mais, là encore, les personnes en situation de handicap ne doivent pas avoir le droit de profiter du même spectacle que tout le monde…

Bref, pour ne pas être désagréable tout de suite et parce que c’est la vérité, la première réflexion que je me suis faite était positive. En effet, lorsque vous entrez dans la salle, on vous dirige vers des emplacements réservés aux personnes en fauteuil roulant, mais qui n’excèdent pas plus de 2 fauteuils. Ils sont disséminés tout autour de la salle. Je ne sais pas vous mais pour moi, franchement, c’est un vrai bonheur de voir que nous ne sommes pas "parkés" dans un seul et même endroit !

Chacun s’installe donc à son emplacement et là… c’est le drame !

Plutôt que de voir un concert, un spectacle, un match de tennis, de basket ou je ne sais quoi, nous pouvons observer un magnifique garde-corps nous gâchant toute la vue !!! Plus qu’un scandale, c’est vraiment honteux pour une salle qui se veut être au top de la modernité !

2014-02-06 vendée space tennis - Copie.jpg

Alors, je pose une question : pourquoi ce garde-corps ? Pour des raisons de sécurité ? J’en doute parce qu’au Zénith de Nantes, si mes souvenirs sont bons, rien de tel ne nous bouche la vue… Et même si c’était une obligation, pourquoi ne pas voir mis quelque chose de vitré ou en plexiglas ???

Bref, les choses ne peuvent définitivement pas rester en l’état, c’est quand même dingue que nous ayons à manifester notre colère à propos d’un équipement neuf !!! Il y a encore beaucoup de travail…

Bref, usant...

Billet d'humeur 155 de notre Yonnais en colère : "Consultation !"

Militant averti, je me tiens informé de ce qui se passe à tous les niveaux en matière de handicap en France.
Donc j'ai entrepris la lecture du courrier du Comité d'Entente national adressé "à Jean-Marc Ayrault suite à la concertation nationale sur les agendas d'accessibilité programmée 'Ad'Ap)".
Et puis... rien !

Je me suis arrêté au troisième paragraphe environ.
On y parle de la "qualité de cette consultation".
Génial !

Il est grand temps de se consulter, vous ne croyez pas ?!
Bientôt 39 ans qu'on se consulte, qu'on pérore, qu'on s'active les neurones, qu'on sort des rapports, des études, qu'on fait des promesses, qu'on fait des alliances, ...

Et puis rien ! Rien de rien !
Le néant !
Le vide intersidéral !
Le grand "foutage de tronches" !

Et ça convient à tout le monde...
Grave non ?!
A la semaine prochaine

Mot n° 155 : "aux"

04/02/2014

Les commerçants de La Roche sur Yon en route vers l'accessibilité ?

accéder vert.jpgCe jeudi 31 janvier, les Conseillers Départementaux ont reçu les représentants de l'association des commerçants de La Roche sur Yon "Les vitrines du centre ville".

Clément PLAULT, Président, M Retailleau, Vice Président et Dominique Potier, Référent accessibilité représentaient les 130 commerces adhérents sur les 269 que compte la ville. Ils ont exprimé une forte volonté des commerçants d'être en phase avec les objectifs de la loi du 11 février 2005 sur l'accessibilité, dans l'idée d'apporter un plus à la clientèle. Chacun a bien conscience que la non-accessibilité lui fait perdre de la clientèle (personnes à mobilité réduite, parents de jeunes enfants en poussettes, personnes âgées)

L'état d'esprit des commerçants s'illustre par l'inquiétude, avec des questions récurrentes du type : "Vais-je devoir fermer mon commerce ?"

Les représentants de l'association souhaitent s'associer à l'APF pour encourager chaque commerce à engager les démarches pour la mise en accessibilité, à commencer par la réalisation d'un diagnostic. Ils veulent rassurer et diffuser un message positif au delà de la seule contrainte posée par la loi.

Les Conseillers Départementaux de l'APF ont bien volontiers répondu à la sollicitation des commerçants et décidé de soutenir les actions à venir de l'association pour faire progresser la mise en accessibilité des commerces de proximité.

Thierry Craipeau et Frédéric Yvon participeront au prochain CA de l'association le 13 février prochain.